Photo : Team Sodebo

Remise à l'eau de Sodebo Ultim' 3

02/06/2021

Thomas Coville, engagé ces derniers temps sur l'Ocean Fifty de Sam Goodchild, avec deux victoires à la clef, lors des deux premiers grand prix de la série, a remis l'eau, ce matin à Lorient, son maxi trimaran Sodebo Ultim' 3.

Le maxi trimaran est rentré en chantier le 13 janvier dernier, pour une révision complète après la tentative sur le Trophée Jules Verne et des optimisations.

La plus visible, est celle annoncée il y a quelques jours, la mise en place de safrans de flotteurs retractables comme les autres ultimes. Thomas Coville, avait préféré dans un premier temps la solution classique vu le programme prévu directement après sa construction. Maintenant que le trimaran a livré une partie de ses capacités, le team monte d'un cran sur les safrans. Et pour l'implantation de ces nouveaux safrans, les flotteurs ont été raccourcis sur un bon mètre à l'arrière.

Thomas Coville, skipper de Sodebo Ultim' 3 : "Les modifications qui sont sur le bateau aujourd'hui, sont celles que nous avions anticipé lors de la conception du bateau et surtout tout ce que nous a apporté la tentative sur le Trophée Jules Verne. Nous avons modifié l'arrière des flotteurs qui vont accueillir des safrans beaucoup plus grands qui seront associés à des foils beaucoup plus grands, car nous seront de plus en plus dans un mode encore plus volant tout en gardant une simplicité. Pour ce qui est moins visible, nous avons beaucoup modifié le bateau pour l'adapter à la navigation en vue des prochaines échéances en équipage réduit ou en solitaire. Avec une électronique qui à beaucoup évoluée sur ces bateaux volants, les pilotes, l'analyse de l'information. On voudrait nous en tant que naviguant, pousser beaucoup plus loin l'exploitation du bateau. IL faut aller chercher le petit détail partout. Il y a un grand travail d'analyse à faire. Sur ces bateaux, il faut être en veille permanente. Il faut navigué en permanence pour rester en contact avec les éléments d'où mes différentes apparitions sur différents supports, dont celles avec Sam Goodchild sur Leyton. ON est en train de construire petit à petit, c'est vrai que ça prend du temps, plus que ce qui était envisagé au départ, mais avec toutes les équipes, on va marquer la course au large. Dès cette année ça va être grandiose !"

 
Banque Populaire XI

Tour de France pour Banque Populaire XI

02/06/2021

Le Maxi trimaran Banque Populaire XI, a quitté Lorient son port d'attache, pour plusieurs semaines. Un demi-tour de France débute pour l'équipage, pour aller à la rencontre du public. Première étape à partir de demain à Arcachon.

Mais pour autant la préparation continue, avec 24 de navigation au large et une première nuit de navigation à bord pour Armel Le Cléac'h et Kévin Escoffier pour préparer la Transat Jacques Vabre. 

A bord l'équipage est aussi présent.

Ultim' Emotion 2 amarré à Port La Forêt

Ultim' Emotion 2 est arrivée à Port La Forêt

02/06/2021

Le Maxi80 avait quitté son port d'attache le 25 en fin de journée. Après une traversée de la Méditerranée, le détroit de Gibraltar, puis une escale courte au NO de l'Espagne, Ultim' Emotion 2 est arrivée à bon port ce matin à Port La Forêt.

La première course qui devrait être disputée sera la Rolex Fastnet Race.

Maserati en approche de Palma

Maserati à bon port

31/05/2021

Fin de convoyage pour l'équipage de Giovanni Soldini. Maserati est arrivé à Palma de Majorque.

Un peu moins de 7 jours pour rejoindre l'Espagne, depuis Cherbourg.

Du côté d'Ultim Emotion 2, le trimaran navigue dans le Golfe de Gascogne depuis ce matin après une escale dans le port de Camarinas

Deux record avant l'Indien pour l'équipa

Une Jacques Vabre et un Trophée Jules Verne

28/05/2021

Et non Yann Guichard et son équipage à bord de Sails of Change ne seront pas les seuls autour du Monde pour tenter de battre le record du Trophée Jules Verne, cette saison.

Le Gitana Team a annoncé son programme et si nous savions déjà que le Maxi Edmond de Rothschild participerait à la Rolex Fastnet Race en août, à la Transat Jacques Vabre en Novembre, l'équipe indique que l'équipage repartira de nouveau sur une tentative sur le Trophée Jules Verne.

L'arrivée de la Transat Jacques Vabre étant, en raison de la pandémie, en Martinique, le retour sera plus rapide. Mais cela reste un programme ambitieux pour des engins qui sont obligés de passer très souvent par la case chantier.

157603840_272786184214112_35862027386044

Point convoyages en cours

28/05/2021

Des nouvelles de Maserati, actuellement en convoyage depuis Cherbourg, et qui se trouve ce soir à moins de 100 milles du détroit de Gibraltar. Giovanni Soldini et son équipage se rendent à Palma de Majorque.

Ultim' Emotion 2 en provenance de Sète et en direction de Port La Forêt, n'est pas très loin de Maserati, vu qu'il a passé Gibraltar vers 4 h la nuit dernière et navigue actuellement au large du cap de Sagres.

Banque Populaire XI

Un dernier tour et des RP

28/05/2021

Banque Populaire XI a effectué tôt ce matin un grand huit au large de Lorient en direction de Belle île. Un dernier tour pour tout contrôler, avant le départ jeudi prochain pour le tour des régions du Sud Ouest et de la Méditerranée. 

L'équipage et le maxi trimaran iront à la rencontre du public lors des différentes étapes. Mais durant ces étapes, l'équipage continuera à engranger de l'expérience. Sur le chemin du retour, une grande boucle sera effectuée en Atlantique. Avant un retour en chantier, pour vérifications et quelques évolutions, pour préparer la Transat Jacques Vabre Normandie Le Havre.

Armel Le Cléac'h, skipper de Banque Populaire XI : "Malgré les conditions météorologiques agitées de ces dernières semaines, nous avons effectué quatre journées de navigation, on doit être extrêmement concentré pour garantir la maîtrise à bord et assurer la prise en main des éléments technologiques et techniques. Mais c’est très exaltant. Nous avons même été bluffés ! Les sensations de vitesse et de vol sont démultipliées. Par rapport à son prédécesseur, le Maxi Banque Populaire IX, il arrive à atteindre des vitesses conséquentes plus rapidement avec moins de vent. Nous sommes encore en rodage. C’est très important d’y aller crescendo tout en s’attachant à bien le fiabilise. Nous allons continuer à suivre notre feuille de route en enchaînant près de 3 000 milles (5 556 km) dans des conditions variées entre le passage du cap Finisterre, le contournement de l’Espagne et la Méditerranée".

 

 Ils seront six à bord lors de chacune des étapes, parfois rejoints par un médiaman chargé d’immortaliser le travail collectif réalisé à bord.

Les étapes : Arcachon, Port-Vendres, Sète, Ajaccio et Marseille.

Trimaran SVT Lazartigue

François Gabart a officiellement un nouveau partenaire

27/05/2021

A la première heure ce matin, la nouvelle était officielle. François Gabart avait signé avec un nouveau partenaire, le Groupe Kresk. Ce partenariat, via un fond, est conclu pour 4 saisons. Le rachat du maxi trimaran en cours d'assemblage chez Mer Concept à Concarneau est racheté.

Le Trimaran se dénommé Trimaran SVR Lazartigue. Mais une autre marque du groupe sera affichée : Fillmed.

Une très bonne nouvelle pour François Gabart qui a mis, avec son équipe, tout son savoir faire dans la conception et la fabrication de ce nouveau trimaran. Une très bonne nouvelle pour la Classe Ultim' 32X23 et tout simplement une très bonne nouvelle pour la voile océanique en générale.

D'après les informations communiquées, le contact date d'un mois. Et cette signature c'est fait rapidement, avec le Mr Tabary à la tête du Groupe Kresk, passionné de voile,  François Gabart et le Groupe MACIF propriétaire du trimaran actuellement en fin de construction et dont la mise à l'eau devrait intervenir fin juillet. Avec une première course de disputée qui sera la Transat Jacques Vabre Normandie. Le Havre.

Et il faut bien l'avouer, si François Gabart colle parfaitement bien avec les marques du Groupe Kresk. Le partenariat ne se limitera pas à la course au large, puisque que le projet portera des enjeux sociétaux et environnementaux. Principalement la lutte contre la pollution des plastiques dans les océans. Un fonds de dotation Kresk4Oceans est ainsi créé.

François Gabart, skipper de SVR Lazartigue et dirigeant de Mer Concept : "C'est un grand soulagement. J'assume en faisant ce métier, de ne pas toujours savoir de quoi sera fait le mois prochain. Mais pour mes équipes, c'était évidemment plus difficile. Là, elles vont aussi pouvoir se projeter sur plusieurs années. J'ai la chance de construire un bateau qui va être extraordinaire et je suis très heureux de pouvoir repartir en mer sur un projet de 4 ans avec de nouvelles couleurs et ce nouveau partenaire.  Ce projet c’est celui dont je rêvais, quelque part. C’est hyper excitant d’embarquer sur ce projet, sur ce bateau avec en plus des objectifs sportifs hyper ambitieux, une Transat Jacques Vabre dans quelques mois, c’est génial que ça parte aussi rapidement. On se retrouve maintenant dans un défi technique et sportif avec la Transat Jacques Vabre en ligne de mire et ce départ du Havre le 7 novembre. Il y aura ensuite une route du Rhum en 2022, un tour du monde en solitaire au départ de Brest en 2023, un trophée Jules Verne en 2024. C'est un chouette programme, assez excitant. Le bateau sera accompagné d'un fonds de dotation pour la préservation des océans. On avait cette passion commune Didier et moi pour les Océans, cette envie de faire quelque chose, et cette rencontre a accéléré la création d'un fonds de dotation Kresk For Oceans. Je suis hyper content que ce bateau porte ce fonds de dotation. On va plutôt vite avec ce groupe et j'espère qu'on va avoir beaucoup d'impact".

 
175643710_3383475928420626_8101967742616

Retour au chantier pour Sails of Change

27/05/2021

Le Spindrift racing annonçait en fin de journée, être satisfait des modifications effectuées suite au grand chantier d'hier sur le trimaran Sails of Change, et dans le même temps que le maxi trimaran de Yann Guichard avait été mis au sec à Vannes pour 15 jours, pour régler un problème constaté sur l'arbre d'hélice lors de la dernière sortie. 

A noter qu'un des safrans de flotteur avait été retiré de son logement, après la sortie de la semaine dernière.

BP XI 10.jpg

Pas de sortie pour Banque Populaire XI

27/05/2021

Le Team Voile Banque Populaire a procédé à des essais de voiles, à quai, sur son ultime Banque Populaires XI ce jeudi à Lorient.

Toujours pas de sortie.

Photo  Mer Concept.jpg

"La lumière au bout du tunnel"

26/05/2021

C'est la phrase qui légendait une photo de l'intérieure de la coque principale de M101, publié par Mec Concept, l'entreprise de François Gabart, dans laquelle est en cours de construction le maxi trimaran M101.

Dans le même temps Le Figaro publiait un article (retiré depuis), indiquant que le skipper et entrepreneur, avait signé un contrat de 4 ans avec la société Kresk et sans doute l'une des marques du groupe de cosmétiques, SVR.

Une très très bonne nouvelle pour le skipper, pour la Classe Ultim' 32/23 et pour toutes les courses à venir.

Ultim' Sailing

Ultim' Sailing se refait un antifouling

26/05/2021

Après le ponçage, le nettoyage de la colle des anciens adhésifs, place au nouvel antifouling qui est cours d'application.

Le trimaran sera bientôt parfaitement prêt pour un nouveau projet.

Banque Populaire XI

Banque Populaire XI retrouve ses voiles

26/05/2021

Les voiles sont de retour à bord de Banque Populaire XI à Lorient La Base. Les ajustements, suite aux différentes sorties depuis la mise à l'eau, ont sans doute été réalisés.

Les sorties au large de Lorient, vont pouvoir reprendre pour Armel Le Cléac'h et son équipage.

Ultim Emotion en route pour la Bretagne

Convoyages et sorties du jour

25/05/2021

Deux convoyages sont en cours et diamétralement à l'opposé. Giovanni Soldini et son équipage, à bord de Maserati, ont quitté ce matin Cherbourg, pour rejoindre Palma de Majorque.

Ultim' Emotion 2 a quitté Sète en tout début de soirée, pour rejoindre Port La Forêt d'ici une semaine.

Du côté des sorties, il faut regarder du côté de la baie de Quiberon, puisque Use it Again a effectué une sortie en baie et qu'Actual Ultim' 3  à lui été à la rencontre des concurrents de la Mini en Mai, dont Yves Le Blévec est le directeur de Course et dont Actual est le partenaire.

Enfin l'équipe Spindrift racing était aux petits soins de Sails of Change et Armel Le Cléac'h faisait visiter Banque Populaire XI.

Chez Sodebo, à Lorient, on s'active pour la remise à l'eau prévue pour le début de semaine prochaine. Et le Gitana Team annonce une remise à l'eau dans 15 jours.

Photo : Spindrift racing

Sails of Change en mer

22/05/2021

Nouvelle sortie pour le Spindrift racing à bord de son Maxi trimaran Sails of Change. 

Deuxième session d'entraînement depuis la remise à l'eau, avec un grand huit depuis la baie de Quiberon et jusqu'à Groix et retour. Avec des pointes à plus de 38 noeuds sur le retour.

Chantier en cours à Lorient

Chantier sur l'ex Oman Air Majan 

21/05/2021

Vendu il y a quelques mois, après être resté au plafond d'un hangar à Lorient La Base pendant des années, le plan Irens/Cabaret est depuis près de la base Naval toujours à Lorient.

Le trimaran est actuellement en chantier. Les deux flotteurs ont été complètement désolidarisés de la coque centrale et de leurs bras. Les bras, ainsi que la barre d'écoute entièrement supprimés de la coque centrale.

Cette dernière, voit actuellement son pont surélevé en avant du cockpit.

Alors pourquoi ce chantier pour ce trimaran de 32 mètres qui a fait naufrage en 2010 ?

 

Thomas Coville embarque Thomas Rouxel

20/05/2021

Le co-skipper de Thomas Coville sur la prochaine Transat Jacques Vabre Normandie Le Havre sera Thomas Rouxel. Ce dernier était dans l'équipage du maxi Sodebo Ultim' 3 lors de la tentative, l'hiver dernier. 

Thomas Rouxel connaît parfaitement le bateau et la Transat Jacques Vabre, pour avoir été le co-skipper de Sébastien Josse sur l'édition 2017, avec une très belle deuxième place, avec un bateau tout neuf. Le marin à une très grande expérience des ultimes volants.

La préparation des deux skippers se fera avec Corentin Horeau et Matthieu Vandame. Le cas échéant, les deux hommes pourront servir de remplaçant.

Thomas Coville, skipper de Sodebo Ultim' 3 : "J’ai adoré l’année dernière découvrir la casquette de sélectionneur et créer cet équipage avec lequel j’ai pris énormément de plaisir sur l’eau. Quand nous avons décidé avec Sodebo de participer à la Transat Jacques Vabre, j’ai eu envie de garder cette énergie et cette valeur ajoutée du groupe pour préparer cette échéance dans un objectif de performance.  Thomas,  Corentin et Matthieu ont  fait  preuve lors du Jules Verne,

d’un niveau d’engagement physique qui est un ingrédient indispensable quand on navigue en Ultim, mais aussi d’une forte implication dans le projet. Ce qui me plaît également beaucoup, c’est que parallèlement, ils naviguent sur d’autres circuits : Matthieu en SailGP sur un bateau volant extrêmement pointu en termes de réglages, Corentin et Thomas cette saison en Figaro (*), ça veut dire qu’ils sont tous dans la compétition de haut niveau. En plus de l’aspect endurance physique, Thomas Rouxel, est un des meilleurs navigants sur un engin volant : il est mentalement capable de barrer et de régler le bateau à très haute vitesse et de tenir le choc. Au sein de notre groupe, il a pris une envergure de leader, il parle peu, mais quand il s’exprime, il fait mouche et il sait prendre les bonnes décisions. Ce qui est capital quand on est à deux sur un Ultim, j’ai totalement confiance en lui. ".

La cellule routage sera composée pour la Transat Jacques Vabre du duo ayant déjà fait ses preuves, avec Jean Luc Nélias, Philippe Legros-Thierry Douillard, entre autre.

Le chantier de Sodebo Ultim' 3 tire à sa fin, la mise à l'eau est prévue pour le lundi 31 mai à Lorient. Celui-ci sera équipé de nouveaux safrans rétractables  (posés en août), un jeu de voiles neuf sera disponible dès la mise à l’eau, tandis qu’un gros travail a été fourni sur toute la partie électronique, informatique, instrumentation en fibre optique, mais également sur les pilotes automatiques.

Le programme, en juin sorties d'entraînements et RP, en juillet qualifications des deux skippers pour la Transat, en août participation à la Rolex Fastnet Race. Retour au chantier pour les dernières vérifications, remise à l'eau mi-septembre.

 


 

 
BP XI grand voile démontée

Les sorties s'enchaînent pour BP XI

20/05/2021

Deux sorties en début de semaine pour Banque Populaire XI au large de Groix. Apprendre le bateau, valider les systèmes, contrôler, l'équipage s'approprie le maxi trimaran.

La grand voile a été retirée du mât suite à la sortie de mercredi.

Ultim Sailing en carénage

Carénage en cours sur Ultim' Sailing

19/05/2021

Les travaux ont débuté sur Ultim' Sailing à Lorient. 

La coque centrale est en cours de carénage, avec un ponçage sous la ligne de flottaison.

bp xi 3.jpg
BP XI 10.jpg

Un petit tour et retour au ponton

17/05/2021

Le Team Banque Populaire Voile est aux petits soins avec son Maxi trimaran Banque Populaire XI à Lorient La Base ce lundi.

 

En haut du mât où le système Oscar de détection d'OFNI est installé, en bout de bôme, avant de quitter le ponton en début d'après-midi, de faire un petit tour en rade de Lorient jusque devant le port de Kernevel et finalement de regagner son ponton.

 
Sodebo Ultim' 3 en chantier
Gitana 17 en chantier

Encore 15 jours pour les mises à l'eau

17/05/2021

Sodebo Ultim' 3 et le Maxi Edmond de Rothschild se font quasiment face dans leur base respective à Lorient La Base.

Les chantiers post tentatives sur le Trophée Jules Verne tirent à leurs fins. 

Les mises à l'eau approchent pour les deux équipes que l'on devrait retrouver sur la Rolex Fastnet Race.

Sodebo Ultim' 3 sera, normalement mis à l'eau lundi 31 mai et le Maxi Edmond de Rothschild devrait suivre.

 
157603840_272786184214112_35862027386044

Le Fastnet en moins de 24 heures

08/05/2021

IL faut maintenant, sous réserve d'homologation du record, moins de 24 heures pour effectuer le parcours du Fastnet Classique. Giovanni Soldini et son équipage à bord de Maserati battent ce samedi, en début de soirée, le record établi par PowerPlay  il y a tout juste un mois.

Une fenêtre pas des plus favorable, mais Giovanni Slodini et son équipe n'avaient plus beaucoup de temps de stand-by pour attendre une nouvelle fenêtre. Ils se sont élancés hier en début de soirée un peu avant 21 h 30 sur le Solent. Une descente plutôt lente du Solent (10/12 noeuds), avant une belle accélérations, puisque 7 h 30 plus tard, Maserati était au Scilly à plus de 30 noeuds. A peine 6 heures de plus pour virer le Fastnet et entamer le retour vers Plymouth. 

Un retour compliqué, manque de vent, angle pas optimal, mais Maserati est resté sur la trajectoire la plus directe, comme depuis le départ. A l'entrée dans la Manche, le vent était au rendez vous, histoire de finir, toujours quasi directement vers la ligne d'arrivée.

Une ligne passé à 21 h 14 et 11 sec, pour battre le record de près d'une heure et 15 min. Avec un nouveau temps de 23 heures 51 min et 16 secondes à la moyenne de 24.94 noeuds.

Un cinquième record pour le Team Maserati depuis le début de saison, après Monaco/St Tropez - Monaco/Porto Cervo - Plymouth/La Rochelle - La traversée de la Manche et ce soir le record sur le parcours du Fastnet.

Giovanni Soldini, skipper de Maserati : "Ce record, du point de vue stratégique et météorologique, est sûrement le plus difficile entre les trois que nous avons établis dans la Manche. En partant de Cowes, vous naviguez vers le Fastnet Rock avant de reprendre la même route vers Plymouth. La situation idéale serait d'avoir un changement complet de temps une fois sur le rocher, tout en faisant tourner le vent en phase avec votre temps. C'est loin d'être simple: c'est pourquoi je dois remercier le météorologue Pierre Lasnier, qui m'a toujours soutenu et qui me conseille dans les décisions difficiles. L'autre clé de voûte de ce succès est  le gouvernail latéral droit. Depuis quelque temps, nous travaillons avec les ingénieurs du Maserati Innovation Lab pour essayer d'améliorer l'efficacité des gouvernails, ce qui nous pose toujours des problèmes à haute vitesse. C'est aussi et surtout grâce aux études que nous avons faites ensemble sur la cinématique que nous avons apporté quelques modifications au profil du gouvernail, comme suggéré par le designer Guillaume Verdier: Nous avons testé le gouvernail pour la première fois au cours de ce record et on peut dire qu'il a passé les tests avec brio ! La première étape entre le Solent et le Fastnet a été très rapide, nous avons gardé des vitesses moyennes élevées très facilement grâce au nouveau safran : c'est clairement dans la première moitié du parcours sur bâbord amure que nous avons battu le record." 

 

L'équipage de Maserati : Giovanni Soldini, Gerardo Siciliano, Guido Broggi, Carlos Hernandez Robayna, Oliver Herrera Perez et Matteo Soldini.

Ultim' Sailing en attente d'un nouveau p

Ultim' Sailing en stand-by

17/05/2021

Le trimaran Ultim' Saling mis au sec sur l'anneau de Keroman début mai est toujours en attente d'un nouveau programme.

157603840_272786184214112_35862027386044

Maserati sur le record du Fastnet

07/05/2021

A la mi journée, Giovanni Soldini annonçait qu'il s'élancerait depuis Cherbourg dans la journée pour rejoindre, avec son équipage à bord de Maserati, le Solent pour une tentative sur le record du Fastnet. Record propriété depuis peu de PowerPlay, en 25 heures, 4 minutes et 18 secondes, avec une vitesse moyenne de 23,73 nœuds, sur les 595 milles du parcours.

Giovanni Soldini, skipper de Maserati : "Ce n'est pas du tout un record facile et la météo est assez compliquée: au départ il n'y aura pas beaucoup de vent, ça va devenir plus fort seulement une fois que nous atteignons les îles Scilly. De là, nous devrions naviguer sur une route assez rapide jusqu'au Fastnet. Il y a toujours beaucoup de variables, il faut éviter de perdre trop de temps au début et on espère qu'il n'y aura pas de grosses vagues. Cette fenêtre n'est pas parfaite, mais c'est possible et il ne nous reste plus beaucoup de temps pour attendre de meilleures conditions, alors nous acceptons le défi et nous allons tout donner !"

L'équipage de Maserati : Giovanni Soldini, Gerardo Siciliano, Guido Broggi, Carlos Hernandez Robayna, Oliver Herrera Perez et Matteo Soldini.

Banque Populaire XI

Vendredi, ils sont de sortie, deuxième

07/05/2021

Première sortie pour Banque Populaire XI au large de Groix ce vendredi. Une semaine et demi après sa mise à l'eau le maxi trimaran d'Armel Le Cléac'h à pris le large pour la première fois.

L'équipage à vite repris ses marques à bord de l'évolution du Banque Populaire IX, puis qu'au Nord de Groix, le trimaran était flashé à plus de 31 noeuds !

Les premières images montre le trimaran quasi en vol.

Photo : Spindrift racing

Vendredi, ils sont de sortie

07/05/2021

Première sortie de mise en place pour Sails of Change, avec Yann Guichard aux commandes, visiblement remis. 

Un tour en baie de Quiberon, sans doute pour vérifier que tout était en place, avant des navigations plus longues et au large pour le Spindrift racing.

Ultim Sailing

Ultim' Sailing mis au sec

05/05/2021

Le Maxi trimaran Ultim' Sailing (ex Sodebo et Actual Leader), convoyé en fin de semaine dernière de Port La Forêt à Lorient, a été mis au sec sur l'anneau de Keroman à Lorient pour son chantier de vérifications.

Au programme de ce chantier, le diagnostique des bras, des flotteurs et de la coque centrale, mais aussi de l'accastillage et le nettoyage des coques. Avec un but pour son nouveau propriétaire Emmanuel Bachellerie : "Avoir un multicoque fin prêt rapidement, pour partir sur de nouveaux défis, avec de nouveaux partenaires".

 
JeanLucNelias 1.jpg

Transfert, Jean Luc Nélias quitte Sodebo

04/05/2021

La nouvelle du jour chez les ultimes, avec le départ de Jean Luc Nélias du Team Sodebo.

A la fois pierre angulaire et poils à gratter du team, équipier, co-skipper, routeur, le marin à l'expérience conséquente de la course au large, devient Team Manager du projet Apivia et de son IMOCA60. Mais intègre aussi Mer Concept, la société de François Gabart qui gère l'engagement de la Macif sur Charlie Dalin.

D'après Ouest France, le co-skipper de Thomas Coville pour la prochaine Transat Jacques Vabre pourrait être Thomas Rouxel, déjà à bord du Sodebo Ultim' lors de la tentative sur le Trophée Jules Verne. 

Mode d'emploi transmis

30/04/2021

Avant hier François Gabart embarquait à bord d'Actual Ultim' 3. Plaisirs de naviguer mais pas seulement, passage du mode d'emploi du maxi trimaran entre François gabart et le Team Actual.

BUS

BUS convoyé à Lorient

30/04/2021

BUS l'ex Actual Leader a été convoyé ce matin, depuis Port La Forêt, jusqu'à Lorient.

Photo : Jean Marie

Yves Le Blévec embarque François Gabart

28/04/2021

Nouvelle sortie au large de Belle île pour Actual Ultim' 3 ce mercredi. Et à bord un certain François Gabart, en manque de navigation et tout heureux, on le comprend, de retourner naviguer sur son ancien trimaran.

Et si jamais François Gabart éait le co-skipper d'Yves Le Blévec pour la Transat Jacques Vabre Normandie Le Havre ?

Banque Populaire XI

Banque Populaire XI à l'eau

27/04/2021

Après deux ans de gestations, de chantier, le Maxi Banque Populaire XI à été dévoilé au grand jour, ce mardi à Lorient La Base.

Un magnifique trimaran pour Armel Le Céac'h. Ce n'est que dans le tout début de soirée que le trimaran à rejoint son ponton à Lorient.

Quelques photos ci-dessous d'une partie de la mise à l'eau. D'autres photos sont disponibles sur la page fb avec le lien "En voir plus".

Armel Le Cléac'h, skipper de Banque Populaire XI : "Avec la fin de la construction de ce bateau qui a impliqué tant de talents et de savoir-faire, c’est un premier chapitre qui se termine. Désormais, nous en entamons un nouveau : celui de la navigation. Nous allons effectuer les premiers tests à Lorient avant de nous focaliser sur l’aspect sportif en allant au large pour le prendre en main. Nous avons pu imaginer et visualiser le potentiel de Banque Populaire XI au simulateur depuis plusieurs mois. Mais maintenant, c’est sur son vrai terrain de jeu que nous souhaitons qu’il s’exprime et qu’il démontre toutes ses capacités. La Transat Jacques Vabre, c’est déjà demain pour nous. Il s’agit d’un objectif majeur, le premier grand rendez-vous de cet Ultim. Avec l’équipe et Kévin Escoffier, nous ferons tout pour aller au bout de nos objectifs ! Et ce bateau offre forcément une grande dose d’envie et d’optimisme pour y parvenir !... Je tiens à remercier l’ensemble des équipes de CDK Technologies pour leur engagement, leur sens de l’écoute et leur professionnalisme lors de la construction de Banque Populaire XI. Je sais à quel point ils se sont mobilisés, ont redoublé d’efforts et se sont surpassés pour ce projet. J’ai apprécié grandement les synergies et la confiance mutuelle entre Le Team Banque Populaire et CDK Technologies tout au long de ces deux années à travailler ensemble. Ils ont su relever cet énorme défi et peuvent être fiers de son aboutissement. Le bateau est prêt et techniquement très abouti, l’idéal pour relever les grands défis qui nous attendent. ".

Ronan Lucas, Directeur du Team Banque Populaire Voile : "Nous sommes très fiers du travail accompli pendant ces deux ans. Il permet de mettre à l’eau un bateau extrêmement abouti dans ses moindres détails. Par rapport à l’ancienne mouture, nous avons progressé dans tous les domaines avec ce Maxi Banque Populaire XI. Nous savons qu’il va être plus rapide, plus performant, plus marin. De plus, on ne peut qu’être très satisfait et reconnaissant de l’investissement de toutes les entreprises et de l’ensemble des membres du Team qui ont participé à cette construction. Depuis de nombreuses années, Banque Populaire démontre ainsi son enthousiasme et sa motivation à concevoir avec passion des bateaux à la pointe de la technologie. Désormais, nous avons tous hâte d’effectuer les premiers bords et de constater le potentiel réel de ce nouveau géant".

Stéphane Digard, Directeur Industriel de CDK technologies : "Travailler avec Une équipe de premier plan comme le Team Banque Populaire nous pousse à améliorer sans cesse nos standards de construction. Notre réussite est basée sur un très haut niveau de confiance mutuelle, et les projets se réalisent toujours dans un esprit constructif au service de la performance".