• UltimBoat

NY/Vendée et de 6 et de 7...

Après la liste d'hier, il y a eu Tanguy de Lamotte sur Initiatives Coeurs, avec une dérive touchée, mais qui continu. Et cette nuit le leader, un gros choc qui fait relever un des safrans, puis finalement au petit jour, lors de l'inspection de PRB une petite voie d'eau. Vincent Riou réfléchit avec son équipe à une solution définitive pour colmater et préserver son moteur. Il reste en course, mais a perdu la première place.


Pour Armel Le Cléac'h et Banque Populaire 8 c'est l'abandon, le foil et son puits sont trop endommagés pour espérer une réparation rapide et repartir en course.


Du côté de Gitana 16 et Sébastien Josse, troisième au classement en fin de journée, à 35 milles du leader Hugo Boss, il y a eu aussi "touchette", mais sans dégât.


Pour St Michel/Virbac, le foil a été retiré, et le bouchon de puits mis en place, Jean Pierre Dick à repris la mer. Enfin Conrad Colman a pris le départ de la course. Toujours à quai à Newport Quéguiner, No Way Back et Safran (avec un abandon à venir ? Les travaux semblent importants). Les équipes travaillent d'arrache pied pour relancer leurs skippers dans la course.




Armel Le Cléac'h, skipper de Banque Populaire 8 : "Le foil n'est pas réutilisable dans son état actuel ni le puits qui nécessite des réparations plus poussées. Pour pouvoir reprendre la mer dans un délai raisonnable, nous allons condamner le puits de foil. Nous espérons repartir mercredi dans la journée. Il est préférable d'abandonner la course car nous ne serons plus performants en tribord amure soit une grande partie de la traversée avec la météo actuelle. De plus, repartir mercredi nous positionnerait à plus de 1000 milles des premiers dans une météo beaucoup moins favorable.Le retour en équipage réduit avec deux personnes du Team Banque Populaire pour m'accompagner va nous permettre de travailler sur plusieurs points techniques dans les conditions réelles. Cela sera aussi enrichissant en retour d'expérience et de fiabilité du bateau.Nous restons dans le timing de préparation du Vendée Globe en ralliant Lorient dès la semaine prochaine".


Sébastien Josse, skipper de Gitana 16 : "Nous avons passé une première nuit plutôt bonne avec une mer plate mais peu de visibilité car il y avait beaucoup de brouillard. Nous avançons gentiment, puis on va enchaîner les phases de transitions météo. Il va y avoir des petites manœuvres à faire, surtout des changements de voiles à effectuer dans le bon timing. Je n'ai pas eu la malchance de mes concurrents qui ont dû faire demi-tour. J'ai eu aussi mon lot de rencontres aquatiques et notamment un gros poisson - un requin je pense - qui est venu s'entourer autour de la quille. J'ai dû faire une marche arrière pour m'en dégager. Pour le reste, les safrans ont joué leur rôle de fusibles mais c'est certain qu'il y avait beaucoup de choses sur notre route !".

1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout