• Ultim Boat

Vendée Arctique Les Sables, vers le Nord

Jacques Caraës et son équipe de la direction de course de la Vendée Arctique Les Sables, a pris la décision d'envoyer la flotte sur le parcours débutant par le Nord. Un parcours pas forcément le premier choix des skippers présents ce matin à la dernière WebConf (Cf ci-dessous dans l'article précédant).


Jacques Caraës, directeur de course : "Nous avons choisi la route nord pour profiter de la visibilité donnée par la météo et les cartographies des glaces. Si nous avions tourné dans l’autre sens, en commençant par les Açores, nous n’aurions pas eu cette visibilité sur la météo dans la zone la plus nord. En optant pour le parcours n°1, nous savons que les bateaux les plus rapides seront confrontés à plus de vent, certes, mais ils auront aussi la possibilité de ne pas aller chercher le plus fort. Les moins rapides seront épargnés par les conditions les plus denses. Mais de toute façon, j’estime que les conditions restent maniables pour des bateaux et des marins qui sont engagés dans une préparation pour le Vendée Globe".


A noter que, pour éviter que les options de routage les mènent au plus près des côtes, la direction de course impose de laisser la majorité des zones de séparation du trafic à tribord à l’aller, et à bâbord au retour.


Le parcours :


Les 20 solitaires, après le renoncement d'Alan Roura pour des raisons personnelles, s'élanceront samedi après midi au large des Sables d'Olonne le long de la côte, vers le Nord, avec une première nuit avec une grosse mer, du vent fort, le tout au près. Ce qui n'est pas l'allure préféré des foilers, mais qui va permettre de garder tout le monde au contact dans cette montée vers l'Islande.


Jérémy Beyou et son Charal ont effectuer une dernier sortie devant Lorient. Les skippers vont faire les derniers tests PCR demain. Ils embarqueront ensuite pour le convoyage en équipage réduit. Les départ vont s'effectuer depuis Port La Forêt, Concarneau, Lorient, La Rochelle et Les Sables d'Olonne. Et oui même les skippers des sables devront sortir 24 heures à l'avance faire des ronds dans l'eau.


Les arrivées devant les Sables vont s'étaler entre demain après-midi et dans la nuit de vendredi à samedi. Samedi matin, la direction de course recevra les résultats des derniers prélèvements PCR, en espérant qu'aucun soit positif. Sinon le skipper devra rentrer vers son port d'attache habituel, il ne pourra pas prendre part à la course.


Et à 15 h 30, le coup de canon retentira au large des Sables d'Olonne pour libérer les 20 solitaires. Un départ qui sera, et ça aussi, c'est une réussite de l'organisateur et de la classe IMOCA60, possible de suivre en direct pendant plus d'une heure sur France Télévision (France 3, France O, Télé Vendée, sur les réseaux sociaux :


France Télévisions sur le pont !

Enthousiastes dès la première heure, les équipes de France Télévisions ont souhaité accompagner le retour du sport à l'antenne en diffusant le départ sur France Ô ainsi que sur France 3 Pays de la Loire, France 3 Bretagne, France 3 Normandie, France 3 Poitou Charentes, France 3 Provence Alpes Côte d’Azur et les chaînes 1ères. France 3 Pays de la Loire sera à la réalisation avec Anthony Brulez en studio, accompagné du navigateur Yann Eliès (deux participations au Vendée Globe et double vainqueur de la Transat Jacques Vabre). Le journaliste de France TV Sport, Gaël Robic, sera lui au plus près des bateaux à bord du catamaran Royale Production, tandis que Stéphanie Pagrimaud, aux Sables d'Olonne, et Gwénaëlle Bron, à Port-La-Forêt, seront en direct depuis deux ports d'attache des marins. Enfin, les antennes numériques et la plateforme france.tv retransmettront également le départ en ligne pour le plus grand plaisir des amateurs de sports ! TV Vendée et le réseau breton La chaîne départementale vendéenne, fidèle diffuseur du Vendée Globe, partagera également le direct sur son antenne. Commentée par le Jean-Luc Van Den Heede, le navigateur aux douze Cap Horn, l'émission sera également disponible sur TV Rennes. A l'international Nautical Channel en Italie, N-TV du groupe RTL en Allemagne, ainsi que les chaînes japonaises NHK et ASAHI seront également mobilisées. DÉPART EN STREAMING

Sur ordinateurs, tablettes, smartphones, rendez-vous dès 15h15 sur les plateformes de la Classe IMOCA pour suivre l'événement commenté par le journaliste sportif Grégoire Tournon qui sera entouré des navigateurs Romain Attanasio (skipper de l'IMOCA Pure Best-Western) et Pascal Bidégorry (record de l'Atlantique Nord, victoire de la Volvo Ocean Race et de la Transat Jacques Vabre et fin connaisseur des IMOCA à foils).


Le live streaming sera disponible ici : Site web : www.imoca.org Chaîne YouTube : @IMOCAGlobeseries Page Facebook : @IMOCAGlobeSeries


Enfin durant la course, les skippers auront à disposition une grande partie du matériel qu'ils emmèneront pour le prochain Vendée Globe et seront donc en mesure de nous faire vivre depuis l'intérieur la course. Sans oublier la cartographie. Avec là aussi une énorme amélioration, puisque les position seront mise à jour toutes les 30 minutes.


Et le site internet tout fraîchement mis en ligne.


Les moments clefs :


VENDREDI 03 JUILLET Départ de tous les bateaux en convoyage jusqu’à la ligne de départ aux Sables d’Olonne 15 h 00 : Point presse avec la direction de course SAMEDI 04 JUILLET 13 h 00 : Heure limite d’arrivée sur zone de départ pour les concurrents 15 h 15 à 16 h 30 : EN DIRECT TV : Départ de la Vendée-Arctique-Les Sables d’Olonne DU 14 JUILLET AU 18 JUILLET Arrivées des bateaux aux Sables d’Olonne




Posts récents

Voir tout