• UtimBoat

51 jours de mer, à mi Pacifique

Les conditions sont toujours aussi peu favorables à la glisse sur ce Vendée Globe 2020, la tête de la flotte, toujours emmenée par Yannick Bestaven sur Maître Coq IV suivit à 150 milles ce soir, par Charlie Dalin sur Apivia et à 278 milles par Thomas Ruyant sur Linkedout.


Borris Herrmann, sur SeaExplorer - YC de Monaco, qui occupait en fin de semaine dernière la troisième marche du podium, pointe ce soir à la 8ème place à 364 milles du leader. Dans un groupe très dense, ou les skippers naviguent à vue régulièrement depuis l'Indien.



Quatre bateaux à dérives droites sont toujours dans les 10 premiers au classement ! Ils sont régulièrement en tête des statistiques de vitesses sur les dernières 24 heures ! Dix premiers regroupés en moins de 390 milles à 4 jours de passer le Horn ! A ce rythme, les temps de course enregistrés seront bien loin des temps de passages de la dernière éditions au Horn. Actuellement, la tête de course possède plus de 8 jours de retard sur les temps d'Armel Le Cléac'h sur Banque Populaire VIII ou Alex Thomson sur Hugo Boss lors de l'édition précédente. Bien loin des promesses de performances tant annoncées, des nouveaux foilers mis à l'eau pour cette édition.

Et si l'on regarde la queue de peloton, Merci !, désormais bon dernier, avec une multitude de problèmes techniques, se trouve au milieu de l'océan Indien à plus de 5700 milles du leader.

Le leader, un foiler de l'avant dernière génération, si rien n'évolue d'ici là, passera le Horn, dans un temps supérieur au leader, François Gabart sur Macif, de l'édition 2013, qui était lui passé en 52 jours 6 heures et 18 min. On ne devrait pas être très loin, du temps de passage de Michel Desjoyeaux sur Foncia, lors de l'édition 2008- 2009, qui sortait du Pacifique, après 56 jours et 15 heures de course...


Par contre un record est en cours, avec celui des abadons qui sont actuellement de seulement six concurrents. Du jamais vu à ce stade de la course.


Clarisse Crémer



Clarisse Crémer sur Banque Populaire X, est 12ème, à 813 milles du leader, elle mène son IMOCA60 à son rythme, un monocoque qui semble à 100% de ses capacités et qui peut encore progresser au classement si tout se passe bien, d'ici l'arrivée aux Sables.


Hors course, mais poursuivant son tour du Monde après son escale technique en Afrique du Sud, Samantha Davies sur Initiatives Coeur, ne ferme plus la flotte, puisqu'elle a passé Merci !

3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout