• Ultim Boat

ArKéma de justesse, Leyton 2ème

Le Final Rush, aura tenu toutes ses promesses sur les 1000 milles du parcours en Manche depuis Cowes, pour rallier Roscoff.



Un départ en trombe sur le Solent jeudi soir, avec 6 Ocean Fifty lancé à pleine vitesse, sur un flotteur à certains moments. Leyton de Sam Goodchild est le premier à s'élancer sur la ligne, le marin Britannique, est dans son jardin. Aux Needles, Leyton est toujours en tête, mais Arkéma lui colle déjà aux tableaux arrières de ses trois coques. La bataille sur l'eau ne fait que débuter. Tout le long de ses trois jours de course, les deux trimarans, avec parfois Koésio d'Erwan Le Roux qui viendra s'intercaler, vont se livrer à une course de folie !


Aux Scilly, Groupe GCA démâte, il ne reste plus que 5 Océan Fifty en course, après le forfait de Primonial. L'équipage va tout faire pour tenter de récupérer le mât. Sans cette récupération, la saison peu prendre fin, vu l'absence de mât de rechange et des problèmes fabrications actuels.



Arkéma de Quentin Valmyck, qui a vraiment fait un bon en performance depuis le gros chantier d'optimisation de cet hiver, va finalement prendre un avantage de 6 milles dans la descente depuis l'Irlande, et rien de tout ce que va tenter l'équipage de Leyton, ne permettra de revenir sur le leader et futur vainqueur de ce Final Rush.

Ce marquage et ces choix de routes, vont même permettre à Erwan Le Roux de reprendre la deuxième place à quelques encablure de la ligne d'arrivée à Roscoff. Mais obligé de se recaler au Nord au passage de l'île de Batz, Leyton parvient à reprendre sa deuxième place et de franchir la ligne d'arrivée 25 sec devant Koésio.


Sam Goodchild, skipper de Leyton : "Le départ était magique, on ne pouvait pas rêver mieux ! Nous avons quitté le Solent en tête, mais après un passage dans une zone de pétole, Arkéma est rapidement passé devant. Nous avons réussi à les doubler sur la remontée en Bretagne, mais ils sont repassés devant. C'était compliqué de tenir leur cadence !"


Leyton semble être le seul trimaran d'ancienne génération, capable de tenir la cadence des deux derniers nés de la flotte des Ocean Fifty, que sont Arkéma et Koésio.


Classement du Final Rush 2022


1 Arkéma

2 Leyton

3 Koésio

4 ARSEP

5 Komilfo

Groupe GCA abandon

Primonial non participation suite à talonnage dans le Solent



Avec l'arrivée du Final Rush, prenait fin le Pro Sailing Tour 2022. Avec 1 point d'avance avant le départ à Cowes, Akéma, en remportant le Final Rush, conforte sa première place et remporte le Pro Sailing Tour 2022, devant Sam Goodchild sur Leyton.


Classement du Pro Sailing Tour 2022 :


1 Arkema 36 pts

2 Leyton 33 pts

3 Koesio 27 pts

4 SEP – ARSEP 20 pts

5 Komilfo 19 pts

6 Primonial 14 pts

7 Groupe GCA – 1001 Sourires 8 pts


Les équipes vont maintenant rentrer dans une phase de préparation de la Route du Rhum. Les trimarans vont passer en version solitaire, ils vont être entièrement révisés. Et pour la Route du Rhum, les compteurs seront remis à zéro. Car, à l'image de la Jacques Vabre de l'an passé qui se courrait en double, il est bien difficile de dégager un favoris. Même si sur le papier certains coches toutes les cases pour s'offrir une première grande victoire en solitaire sur un multicoque océanique.



2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout