• Ultim Boat

Clarisse Crémer loue un IMOCA60

Banque Populaire va louer un IMOCA60 pour que Clarisse Crémer puisse engranger des milles qualificatifs pour le Vendée Globe 2024, avant de pouvoir naviguer avec son foiler en novembre prochain.


Et le team n'a pas chercher bien loin l'oiseau rare, même s'il n'est pas volant, mais un des meilleurs à dérives droites. Car l'IMOCA60 en question est dans la base Banque Populaire à Lorie

nt. Il est en chantier depuis un bon mois. Un chantier classique entre deux courses pour cet IMOCA60 déjà bien optimisé. Et le monocoque en question est celui de Tanguy Le Turquais... Conjoint de Clarisse Crémer. Ce dernier à en effet racheté après la Jacques Vabre l'ancien APICIL de Damien Seguin en vue de participer au Vendée Globe 2024. Le skipper qui bénéficie de l'aide du Team Banque Populaire pour préparer son bateau, est actuellement à la recherche de partenaires pour boucler son budget.


En attendant, le bateau sera donc loué pour Clarisse Crémer pour que celle-ci puisse participer aux deux premières courses de la saison 2022. Une très très bonne nouvelle pour Clarisse, qui va pouvoir continuer de s'entraîner sur un IMOCA60, mais aussi et surtout continuer d'engranger les chers points, qualificatifs pour le Vendée Globe 2024...


Ont retrouvera à Brest en mai prochain Banque Populaire et Clarisse sur la ligne de départ des 1000 Race, puis sur la seconde édition de la Vendée Arctique en juin.


Clarisse Crémer, skipper Banque Populaire : "En tant que marin, on a tous du mal à envisager une année sans naviguer. La Bermudes 1000 Race au départ de Brest, avec une grande boucle de 4 à 5 jours au large du Finistère, a des allures de grands entraînements au large en mode course, La Vendée Arctique-Les Sables d’Olonne, longue de plus de 3500 milles, sera très intéressante également avec le tour de l’Islande. Si le parcours est différent de celui de 2020, nous savons que les conditions sont très changeantes, qu’il y a des systèmes à traverser, ce qui rend la course passionnante. Ils s’agit de l’un des meilleurs bateaux à dérive avec lequel Damien a réalisé un Vendée Globe incroyable. Il est taillé pour le large, j’ai hâte de le découvrir ! En course au large, l’accumulation d’expérience, quelles que soient les courses et les bateaux, ne peut qu’être bénéfique pour la suite".


Fin mars : mise à l’eau de l’ IMOCA

Avril-mai : préparation et entraînement

8 mai : départ de la Bermudes 1000 Race

12 juin : départ de la Vendée Arctique-Les Sables d’Olonne

16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout