top of page
  • Writer's pictureUltim Boat

Edenred aux côtés d'Emmanuel Le Roch et Basile Bourgnon en Ocean Fifty

C'est officiel, Emmanuel Le Roch ancien équipier de Laurent Bourgnon et Basile Bourgnon son fils, seront sur le circuit Ocean Fifty en 2025, à bord d'un nouveau trimaran.


Actuellement engagé en Class40 pour Emmanuel Le Roch et en Figaro 3 pour Basile Bourgnon, Edenred passe à l'étage au-dessus, avec un Ocean Fifty signé Romairic Neyhousser et l'équipe Neo Sailing Technologies, avec pour directeur technique Quentin Vlamynck. Ce trimaran va bénéficier de tout ce qui a été acquis sur l'ex ARKEMA et sur Primonial. Il sera le 11ème trimaran de la classe, avant qu'un 12ème et dernier soit annoncé d'ici 2025. La mise à l'eau est prévue pour le printemps 2025.


Une très bonne nouvelle pour la Classe Ocean Fifty en pleine réorganisation, avec un calendrier qui va voir revenir l'ensemble de la flotte, normalement, sur l'Atlantique et la Méditerranée.


Bertrand Dumazy, PDG d'Edenred : "Nous sommes ravis d'annoncer une nouvelle étape majeure pour Edenred dans le sponsoring voile. Depuis 2018, nous avons parcouru un chemin remarquable aux côtés d'Emmanuel et Basile, nos deux skippers. Notre collaboration a été un véritable apprentissage, et nous sommes maintenant prêts à relever le défi du multicoque avec un projet résolument axé sur la performance, en rejoignant la Classe Ocean Fifty.



Emmnuel Le Roch, co skipper d'Edenred : "C'est excitant de participer à la conception d'un nouveau bateau. Nous avons la chance de travailler en confiance avec Quentin Vlamynck qui a l'expérience du chantier mais surtout la casquette de skipper avec des heures de navigation derrière lui en 50 pieds. Ensemble nous imaginons une version évoluée d'Arkema 4 et Primonial 2. Ce circuit est une marche médiane et intéressante entre le Class40 et l'IMOCA, en terme de budget et dans la gestion de projet. Sportivement, le plateau est superbe avec des skippers aguerris et de nouveaux projets ambitieux".


Basile Bourgnon, co-skipper d'Edenred : "J'ai vite été trop grand pour l'Optimist. Le Mini 6.50 et le Figaro sont des écoles formatrices et obligatoires, mais le multicoque a toujours été mon objectif. La navigation en multicoque est beaucoup plus instinctive pour moi. C'est peut-être dans mes gênes. Participer à la naissance et à la construction d'un multicoque est un rêve qui se réalise. Cela arrive très tôt dans ma carrière, j'ai beaucoup de chance. Avec Manu, nous allons tout donner pour les résultats et la performance. Nous avons une histoire et des envies communes. Notre duo, à terre comme sur l'eau fonctionne très bien".


Si le Class40 est déjà en vente et devrait trouver rapidement preneur, Basile Bourgnon va poursuivre sa saison en Figaro 3 où il va croiser Quentin Vlamynck, lui aussi sur Figaro 3 cette saison.



Recent Posts

See All

Comments


bottom of page