• Ultim Boat

Journée parfaite pour le Leyton Sailing Team

Dernière mise à jour : mai 23

Deuxième jour de compétition, après l'offshore de mercredi dernier, remportée par Sam Goodchild et son équipage à bord de Leyton et carton plein pour Sam Goodchild.



Le programme du jour, cinq courses inshores en rade de Brest, sur des parcours construits par le Comité de Course du Pro Sailing Tour. Le premier départ est donné en milieu de matinée, sous un ciel gris, entre et 15 et 20 noeuds de vent, une mer agitée. L'équipage de Leyton (Sam Goodchild, François Morvan et Aymeric Chappelier), reçoit en renfort Laurane Mettraux et un certain Thomas Coville.


Leyton se trouve aux premières loges pour le premier départ, malheureusement, cinq secondes trop tôt sur la ligne... rappel individuel. La journée est mal engagée, mais Sam Goodchild et son équipage terminent 4ème sur 6 au départ. En sachant, que peu de temps après le départ, Primonial de Sébastien Rogues a démâté. Tout l'équipage va bien.


Deuxième départ sur les coups de midi, nouveau très bon départ pour Leyton qui remporte cette deuxième manche, tout comme la troisième, la quatrième et la cinquième et dernière de la journée. Le travail mené sur le bateau et sur l'eau depuis la remise à l'eau semble avoir payé...


Le Leyton Sailing Team occupe la première place au classement, avec entre la course au large et les 5 courses en baie, 5 victoires et une 4ème place. Rien n'est pourtant joué pour la victoire finale, reste les courses en baie de dimanche.


Sam Goodchild, skipper de Leyton : "On vient de finir la première journée de courses inshores et ça c'est plutôt bien passé avec quatre victoires et une quatrième place à la première régate. On a essayé de bien communiquer et de faire les choses simplement. Le niveau de la flotte ne va faire que d'augmenter".


Leyton, a été inspecté à l'issue des régates du jour et le mât a été tout particulièrement checké. Robin Salmon de l'équipe technique a été faire un tour en tête de mât.


Derrière les places d'honneurs sont partagées par l'ensemble de la flotte, avec un petit avantage à Akema 4 qui occupe la 2ème place à 7 points de Sam Goodchild et son équipage.


Le Classement :


1. Leyton

2. Arkema

3. Ciela Village

4. Groupe GCA - 1001 sourires

5. Solidaires En Peloton - ARSEP

6. Primonial


Le démâtage de Primonial semble lié à une rupture de l'étai de J1. L'équipe de Sébastien Rogues a fait un super travail en réussissant à non seulement protéger au mieux la plate-forme du trimaran, mais aussi en récupérant tout se qui pouvait l'être. Comme les deux morceaux du nouveau mât mis en place l'an dernier. L'équipe indique que tout sera fait pour être au départ, à la fin du mois, de l'épisode 2 à La Rochelle. Le trimaran va être convoyé à Lorient pour être réparé et recevoir son ancien mât.



Toujours du côté des news de la flotte des Ocean Fifty, l'ex Prince de Cancale a été déplacé à Lorient. Sans doute pour laisser de la place aux concurrents de The Race Ocean, le trimaran est maintenant amarré au ponton essence du port de Kernevel. Pour rappel, le trimaran a été racheté (450 000 € par Eric Perron et ses investisseurs), qui va le modifier en profondeur (suppression des dérives droites dans les flotteurs et mise en place des foils monotypes des Ocean Fifty, mise en place d'une dérive et d'un safran sur la coque centrale). Le Team French Tech Ocean Club recherche encore 80% de son budget qui tourne pour 2022, à 900 000 euros avec la communication.



Photo : Ultim Boat


Posts récents

Voir tout