• UltimBoat

Le Vendée Globe 2020 lancé

Ils sont partis, après quatre reports de procédures de départ pour cause de brume au large des Sables d'Olonne. C'est à 14 h 20 que le top départ a été donné aux trente trois concurrents de l'édition 2020 du Vendée Globe, le plus rapide, trop rapide, a été Louis Burton sur Bureau Vallée qui a écopé de 5 heures de pénalité (Plus de retour pour un nouveau passage cette année, mais 5 heures a arrêter le bateau avant l'Equateur), sur la ligne de départ, suivi par Boris Herrmann sur SeaExplorer/Yacht Club de Monaco très à l'aise.



La météo était clémente, vent de 10/12 nœuds de S/Se, mer belle et un beau soleil, après la dissipation de la brume. Très rapidement Nicolas Troussel sur Corum l'Epargne a pris la tête de la course vers la bouée de dégagement emmenant dans son sillage, les favoris de l'épreuve, mais aussi Boris Herrmann ou encore Kévin Escoffier sur PRB et Samantha Davies sur Initiatives Cœur. Trois outsiders avec qui il va falloir compter durant ce tour du Monde en solitaire, sans escale et sans assistance. Au même moment, la patrouille de France survolait la flotte en dessinant dans le ciel bleu, un drapeau Bleu, Blanc, Rouge.


Clarisse Crémer sur Banque Populaire X a pris un départ très prudent, mais remontait la flotte tranquillement en fin d'après-midi. Clarisse Crémer qui déclarait peu avant le départ "J'ai hâte de passer ces difficultés et de retrouver l’alizé".


Une Clarisse Crémer qui postait sur les réseaux sociaux peu après 20 h, une première vidéo (enregistrée 2 heures après le départ), ou elle indiquait : "J'avance à 19 nœuds, mais je me suis déjà fait une petite frayeur peu après le départ avec l'interrupteur du vérin hydraulique de la quille, puis un petit soucis de pilote automatique juste après. Je suis fébrile, j'ai du mal à me mettre dedans, je suis émue, c'est compliqué. Mais ça va, le bateau avance bien, il fait beau, on va vite, c'est cool, le Vendée Globe c'est parti".



Les 33 skippers ont mis le cap plein Ouest, avec des vitesses à plus de 26 nœuds pour les leaders. Des leaders emmenés par Charal de Jérémy Beyrou au premier pointage de 17 h 30. Des pointages qui seront mis à jour sur le site que toutes les 4 heures ! Un choix que l'on peut regretter malheureusement... Toutes les heures serait un minimum pour suivre dans de bonnes conditions la course.

A signaler que le dispositif de diffusion d'images a été parfait durant tout le direct sur internet. On peut une nouvelle fois regretter que le passage de la bouée de dégagement n'est pas été plus proche de la ligne de départ pour pouvoir suivre non seulement les manœuvres, mais aussi l'ordre de passage, d'autant que le site internet de l'organisation étant hors services car victime de son succès.


En début de soirée, les skippers et leurs équipes faisaient parvenir les premières images du bord filmées peu après le départ.



Peu après 20 h 30 Fabrice Amedeo sur Newrest / Art et fenêtres annonçait son retour aux Sables d'Olonne avec son hoock de gennaker qui reste bloqué et empêche de rentrer sa voile d'avant. Un pit stop qui devrait être de courte durée.


Dans les prochaines heures, le but est de faire de l'Ouest pour aller à la rencontre d’un front qui va la concerner cette nuit. Le vent va se renforcer (jusqu’à 30 nœuds dans les rafales) à l’approche du front, et les manœuvres seront nombreuses pour adapter le plan de voilure aux conditions de navigations rencontrées.


Au classement de 21 h publié à 22 h ! Charal est en tête, Boris Herrmann sur SeaExplorer occupe la 7ème place, Sam Davies sur Innitiatives Coeur 10ème, Kévin Escoffrier sur PRB 11ème et Clarisse Crémer sur Banque Populaire X en 20ème position.

109 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout