• Ultim Boat

Une première en solitaire à la première place

Pour une première en solitaire et en multicoque, Sam Goodchild sur son trimaran Leyton coche l'ensemble des cases. Plus rapide sur la ligne de départ devant les Sables d'Olonne, toujours dans le trio de tête, puis dès la deuxième marque du parcours, en tête de la course. Sam Goodchild, n'a pas fait dans le détail, lors des 1000 Milles des Sables qui ouvraient la saison 2022, tant pour les Ocean Fifty que pour les Class40.


Les conditions météorologiques ont été variées, tout au long de ces 1000 Milles, avec un parcours, modifié par deux fois et un départ reporté de 24 h, à cause de la tempête. Un parcours dessiné dans le golfe de Gascogne, avec différents points ou bouées à virer. Durant la première nuit, il faudra noter les abandons de deux des cinq Ocean Fifty engagés. Le premier à ce retirer sera Koésio d'Erwan Le Roux sur problèmes électronique et qui est rentré aux Sables. Le second sera Sébastien Rogues sur Primonial à cause du bois présents depuis plusieurs semaines dans le golfe de Gascogne (voir la vidéo de Sam Goodchild sur Instagram...), qui lui rentrera directement à Pornichet.

Enfin plus dramatique la nuit suivante, c'est Armel Tripon sur Les Ptits Doudous qui chavire au large de l'Espagne. Heureusement le skipper n'a rien, et est récupéré par les sauveteurs Espagnols très rapidement. Aussitôt dans la nuit Adrien Hardy a quitté Lorient avec son maxi trimaran à moteur pour récupérer le trimaran.



Pendant ce temps, les deux trimarans encore en course poursuivent leurs chemins, Sam Goodchild sur Leyton, toujours en tête, qui creuse petit à petit son écart sur Eric Peron et son Komilfo, qui pour une première course réalise lui aussi une très belle opération.

Sam Goodchild sur Leyton s'impose aux Sables, devant Eric Peron sur Komilfo. Les deux skippers sont dors et déjà qualifiés pour la Route du Rhum destination Guadeloupe.


Les Ptits Doudous est lui récupéré, malheureusement, impossible de le remettre à l'endroit en mer. Adrien Hardy et son équipe le ramène en Espagne pour le retourné dans le port et rentrent aussitôt sur la Trinité sur Mer. Le trimaran a été déposé la nuit dernière dans le port de Quiberon, Spi Ouest France oblige à la Trinité sur Mer... Une grande partie du mât cassé a été récupéré, comme la bôme, les voiles. Et la plate-forme semble impeccable.


Depuis, Primonial et Koésio, ont mis le cap sur la Méditerranée. Arkema s'entraîne devant l'estuaire de la Gironde, Arsep, fait des RP, CGA traverse l'Atlantique après son rapide chantier en Martinique. Komilfo a été mis au sec à Lorient pour refaire une bonne partie de la déco partie durant cette première course, faire un peu de composite sur l'étrave de la coque centrale, régler un problème de safran. Il devrait être remis à l'eau mardi prochain pour rejoindre lui aussi le Sud de la France.


Sam Goodchild et son équipe arrivés mercredi en tout début d'après-midi, on mis en place un jeu de nouvelles voiles, démontés une partie de la casquette et enchaînent les sorties en mer pour des opérations de RP devant Lorient. Le départ est programmé, pour l'Italie, vendredi prochain.


Du côté des Class40, la course a été beaucoup, beaucoup plus longue. Puisque la course à pris fin hier, avec la victoire, pour sa première course de Groupe Quéguiner de Corentin Douguet, devant Ian Linsiky sur Crédit Mutuel. A noter l'abandon sur avis médial, d'Amélie Grassi sur La Boulangère.


6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout