Argo à l'entraînement entre Fort Lauderd

Argo, précisions de Chad Corning et programme

06/12/2020

Suite à une réaction sur Fb qui semblait bien informée et pour cause, nous avons contacté Chad Corning, le Program Manager du MOD70 Argo. Ce dernier, que nous remercions énormément, nous indique qu'actuellement l'équipage navigue avec les foils d'origines du MOD70. Mais que ces foils ont été modifiés, avec des rajouts de plans porteurs.

Concernant les safrans, ce sont les safrans à plans porteurs de l'an dernier, déjà essayés à plusieurs reprises. Cette configuration "hybride", va permettre à l'équipage de s'entraîner de nouveau dans une version plus proche de la future configuration pour le vol.

D'ici quelques semaines, le Team Argo, va recevoir les nouveaux foils en "L" et de nouveaux safrans en "T" inversés. Cette nouvelle version est signée VPLP, les foils en cours de finition actuellement à Lorient chez BlackFiber, ont été construits par Avel Robotics et les safrans par C3 Technologies. Les puits de foils et leurs systèmes ont été mis en œuvre par Awentech. Le MOD70 Argo, devrait être opérationnel, dans sa nouvelle configuration volante en janvier. Pour des tests toujours en Floride et une première course.

Autre amélioration pour diminuer la trainée hydrodynamique la modification et le carénage de l'arbre d'hélice.

 

Le programme prévisionnel d'Argo :

 

20 au 23 janvier Fort Lauderdale to Key West Race

Expédition du MOD70 dans les Caraïbes

22 février RORC Caribbean 600

Tentative sur le record Bermudes / Plymouth

8 aout RORC Fastnet Race 

23 octobre Rolex Middle Sea Race

Tentative sur le record de la Route de la Découverte

Pourront s'ajouter à ce programme déjà conséquent, quelques courses à la journée en Méditerranée.

La boucle d'Argo devant Fort Lauderdale

Argo à près de 28 noeuds

04/12/2020

Remis à l'eau le 2 décembre dernier, convoyé à Fort Lauderdale, Argo a effectué ce vendredi sa première sortie avec ses nouveaux foils et safrans à plan porteurs.

Une grande boucle au large du port floridien avec, par 12 noeuds de vents de SE et un mer belle à agitée, une pointe à près de 28 noeuds. Pas si mal pour une première.

 
Gitana 17 quitte Lorient

Gitana 17 opérationnel dans un peu plus d'une...

03/12/2020

Un peu plus d'une semaine, c'est le temps qu'il faudra à l'équipe technique du Gitana Team pour remettre à 100 % des ses capacités le Maxi Edmond de Rothschild.

Marcel Van Triest, routeur à terre : "Il a fallu faire rapidement le choix pour ne pas perdre trop de temps lors de notre retour qui s’annonçait déjà assez long. Dans 48h, une dépression venant du Nord et s’étalant jusqu’au nord de Madère, générant 6 à 7 mètres de mer et 50 à 60 nœuds de vent sur sa face Ouest va se mettre en travers de notre route. Ce phénomène va nous imposer un grand détour mais beaucoup sera plus safe pour le bateau. Notre objectif est de repartir très vite mais pour cela il faut savoir être conservateur avec le bateau et les homme".

Pierre Tissier, directeur technique du Gitana team  ; "Nous travaillons sur les réparations à apporter depuis que le bateau a fait demi-tour. Donc ce matin, tout le monde savait ce qu’il avait à faire et les démontages et checks habituels de la structure ont pu démarrer très vite. Les jobs listes sont claires mais il y a des temps de réparation incompressibles si nous voulons bien faire les choses ; des temps de collage et de séchage sur le foil notamment".

Gitana 17 quitte Lorient

Gitana 17 de retour

02/12/2020

Cinq jour après l'arrêt de sa tentative sur le Trophée Jules Verne suite à des problèmes techniques sur les plans porteurs, le Maxi Edmond de Rothschild à rejoint son ponton ce mercredi soir après un grand détour par l'Ouest des Açores et le Nord de l'Atlantique.

Place aux réparations pour passer de nouveau en stand-by à la recherche d'une nouvelle très bonne fenêtre météo, pour une nouvelle tentative.

129117237_3019656608135895_5415372023226

Argo remis à l'eau et boosté

02/12/2020

Le MOD70 de Jason Caroll a été remis à l'eau à Long Beach, après plusieurs semaines de chantier afin de monter les nouveaux foils en L et les safrans à plans porteurs.

Après Maserati et avant Beau Geste, Argo devient le deuxième MOD70 à pouvoir foiler. Les essais devraient débuter dans les prochains jours. Pour rappel, une première expérience avait été menée il y a un ans sans se montrer satisfaisante.

Banque Populaire XI
Banque Populaire XI

Présentation 3D de Banque Populaire XI

01/12/2020

Le Team Voile Banque Populaire nous avait donné rendez-vous à 9 h 00 sur son Twitter pour la présentation de son nouveau trimaran Banque Populaire XI dans une annonce hier. On pensait visite du chantier de construction... et bien non ! 

Une petite vidéo en ligne pour nous présenter en animation 3D le design du futur trimaran d'Armel Le Cléac'h qui sera mis à l'eau en avril prochain à Lorient.

Gautier Levisse, responsable du bureau d’études Banque Populaire : "vant de définir sa géométrie, nous avons commencé par réaliser une sorte de livre blanc de Banque Populaire IX qui suite à une casse avait chaviré à la Route du Rhum 2018. la majorité des systèmes jusqu’aux aménagements intérieurs ont été réalisés en interne. Rien que pour les deux flotteurs, la coque centrale et les bras de liaison, dix-huit mois de construction ont été nécessaires !"

Ronan Lucas, Team Manager de Banque Populaire : "Pour renforcer au maximum Banque Populaire XI, nous sommes l’une des rares équipes à systématiquement exiger une double vérification par un deuxième cabinet d’experts pour les calculs de structure. n a décidé d’accroitre les processus. Sur le bras avant, il y a par exemple un caisson reprenant toutes les charges et efforts au cas où le carénage casserait suite à la rencontre fortuite avec un OFNI. Nous avons également disposé de la fibre optique partout, notamment dans les carénages. On a amélioré la visibilité à l’avant grâce à des caméras et un système de détection en tête de mât et devant la dérive. Le nouveau trimaran sera plus axé sur le vol mais aussi plus robuste puisqu’il pèsera une tonne de plus que son prédécesseur".

Armel Le Cléac'h, skipper Banque Populaire : "Je suis surtout intervenu sur le design du trimaran géant au début avec les architectes, les ingénieurs et le bureau d’études. Je passe régulièrement au chantier pour faire le point avec l’équipe sur l’avancement, l’ergonomie, les voiles apportant mon avis mais aussi mes envies. Le reste du temps, j’effectue un travail de préparation physique pour être affûté car les Ultims sont fabuleux mais exigeants !. Les tests débuteront dès la mise à l'eau au large de Lorient, puis nous partirons pour une tournée dans le sud-ouest et en méditerranée à la rencontre des Banques Populaires régionales, avant de rentrer fin juillet en effectuant un aller-retour Atlantique, sans doute vers les Antilles. C’est le temps indispensable à la mise au point d’un tel engin afin d’être prêt pour la première course de Banque Populaire XI : la Transat Jacques Vabre au départ du Havre, le 24 octobre 2021" 

A la vision de cette animation, on retrouve les formes de flotteur et de coque centrale de Banque Populaire IX, mais aussi un ensemble de détails qui nous font penser à Gitana 17.

 
Photo : Team Use it Again

Use it Again en chantier

30/11/2020

Arrivé samedi à Lorient La Base en provenance de La Trinité  sur Mer, Use it Again a été démâté, son mât posé sur le pont, puis est parti en convoyage au moteur pour remonter le Blavet jusqu'à Hennebont, où il a été gruté à terre pour rentrer en chantier chez Nauty'Mor.

Carte J 6

Sodebo Ultim' 3 dans l'hémisphère Sud

30/11/2020

Après un Pot au Noir bien plus compliqué qu'on aurait pu le penser vu de la cartographie et des conditions météo annoncées, la zone inter tropicale à été à la hauteur de sa réputation, obligeant l'équipage de Sodebo Ultim' 3 à de nombreux virements de bord. 

Peu à peu, le maxi trimaran a repris de la vitesse, 10, puis 14, puis 20 noeuds, pour se diriger au SO et franchir l'Equateur à la mi journée, avec un très bon temps de 5 jours 9 heures et 50 minute. Ce qui en fait le troisième meilleur temps sur ce tronçon Ouessant / Equateur. Si Thomas Coville et son équipage ne battent pas le record absolue sur la distance, ils battent de 9 heures et 50 min le temps d'IDEC Sport lors de son record.

Depuis Sodebo Ultim' 3 continue sa descente vers le Sud à plus de 20 noeuds et reprend de l'avance sur le record, avec 48 milles au pointage de 22 heure.

Pour suivre le record la page dédiée

L equipage

Le Maxi Edmond de Rothschild renonce

28/11/2020

En plein milieu de nuit dernière, le Gitana Team a annoncé qu'il renonçait suite d'une part à une collision avec un OFNI qui a endommagé un foil et le système d'un des safrans, mais aussi à cause d'une fenêtre météo moyenne.

L'équipe préfère rentrer sur Lorient réparer pour pouvoir bénéficier d'un trimaran à 100 % de son potentiel et d'attendre une nouvelle fenêtre météo plus favorable.

Il faudra bien 4 à 5 jours pour regagner Lorient, une quinzaine de jour minimum pour remettre en état le foil. Ce qui pourrait nous donner un équipage de nouveau en stand-by pour fin décembre.

Pour suivre le record la page dédiée

D Siteau.jpg
sam.jpg

Au large de Madère !

26/11/2020

Les tentatives du Maxi Edmond de Rothschild et du Sodebo Ultim' 3 se déroulent à très hautes vitesses, dans une mer toujours très désordonnée et une houle de 3 bons mètres. Des conditions qui devraient devenir plus confortables en début de soirée. Les deux trimarans se trouvent après seulement 39 heures de tentatives dans l'Ouest de Madère.

Et il n'y a pas qu'en mer que les deux équipes sont au charbon. A terre, les lives vidéos, les vidéos et autres commentaires sortent à grandes cadences...

Depuis le milieu de l'après-midi, et c'est une très bonne chose pour la compréhension et la communication, les deux ultimes apparaissent ensemble sur les cartes des deux équipes. Une chose réclamée, avec insistance par le grand public depuis le départ.

Si Sodebo Ultim' 3 est en avance sur le record de  Francis Joyon et de son équipage à bord d'IDEC Sport en 40 jours 23 heurs et 30 min, il se trouve en retard sur la tentative du Maxi Edmond de Rothschild.

Pour suivre ces deux tentatives, vous pouvez retrouver les deux pages dédiées à ces records, celle de Sodebo Ultim' 3 et celle du Maxi Edmond de Rothschild.

L equipage
Start-_-11-1920x1278.jpg

Ils sont partis pour leurs Trophée Jules Verne

25/11/2020

C'est dans la nuit noir, un vent soutenu, une mer croisée juste ce qu'il faut, que les équipages de Sodebo Ultim' 3 à 2 h 55 min en France, puis celui du Maxi Edmond de Rothschild à 3 h 26 min ont franchi la ligne de départ devant le phare du Créa'ch à Ouessant.

Un départ tonique et ultra rapide pour les deux maxi foilers. Les vitesses affichées sont près des 40 noeuds lors du franchissement de la ligne.

Une trentaine de minutes de décalage pour tenter de battre le record de Francis Joyon et de son équipage à bord d'IDEC Sport en 40 jours 23 heurs et 30 min.

Pour suivre ces deux tentatives, vous pouvez retrouver les deux pages dédiées à ces records, celle de Sodebo Ultim' 3 et celle du Maxi Edmond de Rothschild.

 
L equipage

Code Vert pour le Maxi Edmond de Rothschild

24/11/2020

Vers 21 h ce mardi soir, des infos concordantes laissent entendre que le Maxi Edmond de Rothschild est sur le point de quitter son ponton pour rejoindre la ligne à Ouessant.

A 21 h 42 la confirmation tombe, Franck Cammas, Charles Caudrelier et leur équipage viennent de larguer les amarres du ponton à Lorient La Base.

L'équipage monte sur la ligne, mais il n'est pas encore certain en milieu de soirée que les hommes du Gitana Team prennent pour autant le départ cette nuit. Tout dépendra de la fenêtre météo.

Pour suivre le record la page dédiée

 
equipage%20tjv%20sodebo_edited.jpg

Sodebo Ultim' 3 passe au Vert !

24/11/2020

Sodebo Ultim' 3 à fait une sortie d'entraînement ce matin au tour de Groix avec son foil manquant, sans doute un dernier test pour s'assurer que tout était en place, car en début d'après-midi, Thomas Coville et son équipe surprenaient un peu tout le monde en annonçant qu'ils s'élançaient sur une tentative pour tenter de battre le record du Trophée Jules Verne.

Peu après 16 h 30 et après les traditionnelles accolades sur le ponton de Lorient La Base, l'équipage larguait les amarres du maxi trimaran. 

Direction la ligne de départ au large de Lorient. Une ligne qui sera coupée, normalement, dans la première partie de la nuit.

Jean Luc Nélias, routeur à terre de Sodebo Ultim' 3 : "Une bonne fenêtre, sur laquelle nous travaillons depuis samedi dernier, se présente, ce serait dommage de la rate. On ne trouve pas toujours de bons créneaux dans le Golfe de Gascogne à cette époque de l’année, il faut saisir toutes les opportunités, nous sommes contents de prendre cette fenêtre assez tôt dans la saison et nous sommes confiants".

Jean Christophe Moussard, Team Manager du Team Sodebo : "L’équipe technique a fait un travail formidable pour boucler ces réparations dans un temps record et livrer vendredi dernier le bateau à 100% de ses capacités, nous avons gagné dix jours par rapport au timing prévu. L’équipage a ainsi pu naviguer dès la semaine dernière pour valider la dérive, il fallait procéder de même avec le foil en le mettant sous charge dans du vent. Comme il n’y en avait pas suffisamment ces trois derniers jours, nous avions programmé cette navigation technique ce matin. Entre-temps, Jean-Luc (Nélias) a vu une fenêtre se dessiner, le timing était serré, le défi logistique pour organiser cette dernière journée élevé, mais nous avons pris la décision de saisir l’opportunité. Tout le Team Sodebo s’est mobilisé pour permettre à Thomas et à son équipage de partir sereins".

Equipage Sodebo Ultim' 3 : Thomas Coville, François Duguet, Sam Goodchild, Corentin Horeau, Martin Keruzoré, François Morvan, Thomas Rouxel et Matthieu Vandame.

La cellule routage de Sodebo Ultim' 3 à terre : Jean-Luc Nélias, entouré de Philippe Legros et de Thierry Briend.

Pour suivre la tentative de l'équipage de Sodebo Ultim' ", la page dédiée ICI

 
bOUTON sTAND BY.jpg

Le Gitana Team repasse en stand-by

24/11/2020

L'équipage du Maxi Edmond de Rothschild repasse en stand-by ce mardi midi, pas de départ sur cette fenêtre météo. Mais l'équipe se positionne maintenant sur une nouvelle fenêtre possible pour un départ jeudi prochain.

Marcel Van Triest, routeur à terre du Maxi Edmond de Rothschild : "Les modèles ne sont pas très en phase ces dernières semaines. Les différences et les scénarii varient beaucoup entre le modèle européen (CEP) et le modèle américain (GFS) et cela complique notre travail du moment pour trouver la bonne fenêtre de départ. Mais rien de nouveau… cela fait partie de la stratégie d’un tel défi".

Gitana 17

Code Jaune, pour le Gitana Team

23/11/2020

Franck Cammas, Charles Caudrelier et leur routeur à terre Marcel Van Triest, ont décidé de poursuivre les préparatifs sur la fenêtre annoncée hier et passent l'équipage ​en Code Jaune pour un départ dans les 24  - 48 heures. Un départ, à la mi journée ce lundi, programmé pour la fin de soirée à Ouessant.

Il n'y a plus beaucoup de doute sur la première partie de cette fenêtre météo entre Ouessant et l'Equateur. Puisque qu'il est annoncé un temps de 4 jours et demi pour passer sur l'Atlantique Sud. Non la réflexion se poursuit sur le passage de l'anticyclone de Ste Hélène qui reste problématique pour accrocher les dépressions du grand Sud.

Marcel Van Triest, routeur à terre du Maxi Edmond de Rothschild : "Aujourd’hui, tant du côté des modèles américains que des modèles européens, la situation est relativement claire pour le départ, à condition de partir un peu avant le passage d’un front derrière lequel les conditions vont se dégrader avec l’arrivée d’une petite dorsale mobile avec des vents plus légers. Même si ça change un peu d’un modèle à l’autre, en comptant un forfait de 6 heures pour passer le Pot au Noir, tout porte à croire que l’équipage peut rejoindre l’hémisphère sud en 4 jours et 12 heures. Mais c’est ensuite que la situation se complique et se brouille. Nous sommes face à une situation très instable et évolutive. Le danger de rater le train et se faire écraser entre deux zones de hautes pressions en Atlantique Sud existe. Il est réel, même s’il reste encore la possibilité d’emprunter une route qui passe derrière l’anticyclone. Pour l’instant, dans ce système très progressif, ça circule très, très Sud".

Pour suivre la tentative du Gitana Team, la page dédiée ICI

Code Orange.jpg

Code Orange, deuxième, pour le Gitana Team

22/11/2020

Le Gitana Team annonce repasser en Code Orange pour une fenêtre météo, qui si elle venait à se confirmer, donnerait un départ à Ouessant dans la nuit de mardi à mercredi prochain. Une fenêtre qui pourrait donner un excellent temps de passage à l'Equateur.

L'équipage va donc rejoindre demain la base du Gitana Team à Lorient pour les derniers préparatifs du Maxi Edmond de Rothschild, repasser les tests PCR, alors que la situation dans le pays semble se détendre un peu, juste un peu.

Aujourd'hui, Franck Camas répondait à Ouest France, version papier, sur ce qu'était une bonne fenêtre météo et Charles Caudrelier était lui hier chez Voiles & Voiliers pour parler des préparatifs, de la météo et des images qui seront faites durant ce tour du Monde.

Pour suivre la tentative du Gitana Team, la page dédiée ICI

 
Photo : Team Actual Leader
Photo _ Team Actual Leader

Actual Leader 2 en chantier

18/11/2020

Arrivé lundi à Lorient, depuis Concarneau lundi midi, avec un équipage composé à la fois de chez Mer Concept et du Team Actual Leader, M100 a été mis à terre ce matin et rentré dans la base destinée au Team Banque Populaire à Lorient, lorsque cette dernière aura mis à l'eau son nouvel ultime.

C'est donc à Lorient La Base, avec l'aide d'une partie de l'équipe Mer Concept qui est là pour que sa nouvelle équipe s'approprie encore plus vite cette formidable machine, que le future maxi trimaran d'Yves Le Blévec va être entièrement révisé et recevoir ces nouvelles couleurs.

 
Photo : Team Use it Again
Photo _ Team Use it Again

Use it Again essai de nouvelles voiles

17/11/2020

Romain Pilliard, poursuit son projet de naviguer sur un ultime Use it Again d'une autre façon, celle de réutiliser au maximum du matériel ayant déjà été utilisé. Une façon de faire bien dans l'air du temps, aussi appelée économie circulaire.

Cette façon de faire a elle aussi ces limites, l'usure, pour rester compétitif et il faut bien remplacer les voiles qui datent pour certaine du temps ou le trimaran était dans les mains d'Ellen Mac Arthur et s'appelait B&Q / Castorama... Et forcément, on ne trouve pas de bonnes voiles d'occasions, pour un trimaran de 23 mètres au coin de la rue !

Mais la recherche semble avoir été fructueuse, puisque qu'actuellement Romain Pilliard effectue en baie de Quiberon des tests de nouvelles "use it again" voiles, pour les adapter à son trimaran, avec l'aide d'un maître voilier.

Avec comme objectif la saison 2021 et la Transat Jacques Vabre.

Photo : Team Maserati
Photo _ Team Maserati

Gros refit pour Maserati

17/11/2020

C'est un Maserati complètement démonté que l'on a pu apercevoir sur les photos publiées ce mardi par l'équipe de Giovanni Soldini.

Après 4 ans sous ses couleurs actuelles, plus de deux tours du Monde, et oui deux tours du Monde pour ce MOD70, l'équipe met en oeuvre un très gros chantier, puisque tout a été démonté, accastillages, filets, etc ainsi que le covering qui commence a être retiré.

Dans quelques mois, lors de sa remise à l'eau, Maserati sera remis à l'eau pour une nouvelle campagne avec sans aucun doute, de nouvelles solutions pour la stabilisation du vol.

bOUTON sTAND BY.jpg

Le Gitana Team repasse en stand-by

16/11/2020

L'équipage du Maxi Edmond de Rothschild repasse en stand-by ce lundi soir, la fenêtre météo pour un départ possible mercredi prochain, n'a pas tenu ses promesses, aussi bien en Atlantique Nord que dans l'Atlantique Sud.

Charles Caudrelier, skipper du Maxi Edmond de Rothschild : "Hier, nous sommes passés en code orange avec une probabilité de départ que l’on estimait alors entre 70 % et 80 %. Nous étions dans l’attente de l’évolution de cette fenêtre pour obtenir plus de certitudes sur la connexion dans l’Atlantique Sud. Mais hier soir, c’est dans l’Atlantique Nord que la situation s’est dégradée avec l’apparition d’une dépression tropicale en travers de la route vers les alizés. Ce nouvel élément n’est pas favorable à un départ car il devrait rallonger considérablement notre trajectoire vers l’hémisphère Sud. Dans le même temps, les modèles prévoyaient également une très longue route le long des côtes brésiliennes et uruguayennes pour contourner les hautes pressions de Sainte-Helène, ce qui ne va pas dans le sens d’un record. C’est toute la difficulté de ces périodes d’avant départ ! L’envie de partir est forcément très présente, mais nous sommes au début de notre stand-by et il ne faut pas nous précipiter. Le record sera difficile à aller chercher et nous nous devons d’avoir une fenêtre de départ ambitieuse pour avoir toutes nos chances".

125393499_2979192758848947_1704991952654

Team Actual Leader prend possession de M100

16/11/2020

Grand jour pour l'équipe d'Yves Le Blévec qui a été chercher à Concarneau son nouveau maxi trimaran l'ex M100.

Une fois largué les amarres, l'équipage à mis le cap sur Lorient, non sans faire un petit bord au large, avec une pointe à plus de 31 noeuds, avant de rentrer en rade Lorientaise et rejoindre son ponton à Lorient La Base.

Dans les prochains jours le futur Actual Leader 2 ? sera mis à terre pour recevoir ses nouvelles couleurs.

 

Websérie, épisode 3 sur la construction de M101

16/11/2020

Mer Concept a dévoilé aujourd'hui l'épisode 3 de la websérie sur la construction du futur trimaran de François Gabart à Concarneau.

Au programme fermeture de la coque centrale et minutie. 

125878928_2978737428894480_1165368552660

Sodebo Ultim' 3 fin de chantier, reprise des tests

16/11/2020

Après un peu plus d'un mois de chantier, suite à une colision avec un OFNI, Sodebo Ultim' 3 a repris la mer ce lundi matin pour une demi journée de tests de validations après les réparations effectuées notamment sur le foils et la dérive.

Une sortie entre Lorient et Groix à faible allure.

Si tout va bien , le stand-by devrait pourvoir débuter officiellement et pourquoi pas prendre la fenêtre annoncée pour mercredi en milieu d'après-midi ?

Code Orange.jpg

Code Orange pour le Gitana Team

15/11/2020

Le Gitana Team, dont les deux skippers étaient les invités du live du Vendée Globe ce midi, annonce en début d'après-midi que l'équipe passe  en code Orange, pour un départ de Ouessant entre 48 et 72 heures. 

Franck Cammas, Charles Caudrelier et l'équipage du Maxi Edmond de Rothschild vont rejoindre leur base à Lorient, où sont actuellement hébergés pour leur chantier d'hiver deux Multi50 (ARSEP et Primonial), pour les derniers préparatifs et les tests PCR... obligatoire en cette période de pandémie à son plus haut malgré le confinement.

Les deux co-skippers et leur routeur à terre Marcel Van Triest parient sur un départ pour mercredi prochain dans la journée pour tenter de battre le record de l'équipage de Francis Joyon sur IDEC Sport en 40 jours 23 heures et 30 minutes. Une fenêtre météo qui devrait permettre de descendre très, très rapidement jusqu'à l'Equateur si elle se confirme avec des vents compris entre 20 et 24 noeuds de NO pour débuter, qui tourneront durant la descente plein Sud, au Nord puis NE, le frein sera sans doute l'état de la mer avec une houle comprise entre 2.50 m et plus de 3 mètres.

Avec les trente trois bateaux du Vendée Globe devant, les images à venir peuvent être très sympas ! Autre point positif pour l'équipage du Maxi Edmond de Rothschild, profiter des images satellites du grand Sud pour déterminer les zones avec glaces, dont profitent les solitaires du Vendée Globe.

Sodebo Ultim' 3 devrait pouvoir débuter son Stand-by à peu près au même moment, mais sera t il opérationnel pour s'élancer lui aussi, si la fenêtre se confirme ? Pour l'instant aucune communication du côté de l'équipe de Thomas Coville.

Pour suivre la tentative du Gitana Team, la page dédiée ICI

 

Les publications de la semaine sur le net

14/11/2020

Chez Tip & Shift cette semaine une ITW de Charles Caudrelier skipper du Maxi Edmond de Rothschild, avec au menu, le Vendée Globe, les améliorations apportées sur le Maxi trimaran du Gitana Team et les gains espérés sur la tentative du Trophée Jules Verne...

Flotteur en transite sur La Base
Les flotteurs ont rejoint la coque centr

Banque Populaire XI reçoit ses flotteurs

12/11/2020

Alors qu'Armel Le Cléac'h est consultant pour certains médias pour le Vendée Globe qui vient de s'élancer, que Clarisse Crémer mène bien son IMOCA Banque Populaire X sur ce même Vendée Globe une très belle 12ème place, le Team Banque Populaire Voile a livré au chantier CDK, les deux flotteurs du futur Banque Populaire XI ce jeudi à Lorient.

Photo : Team Banque Populaire Voile

 
Thomas Coville_edited

Sodebo Ultim' 3 de retour d'ici 15 jours

07/11/2020

Thomas Coville, de passage aux Sables d'Olonne pour le départ du Vendée Globe dont Sodebo est un partenaire majeur, a précisé que d'ici à 15 jours le chantier de réparations des appendices serait terminé et que l'équipage pourra débuter le stand-by pour la tentative sur le Trophée Jules Verne.

De plus le skipper de Sodebo Ultim' 3 indiquait qu'il ne semblait pas y avoir de fenêtre météo pour s'élancer avant le 20 novembre prochain.

Actual Leader de retour à La Trinité sur

Actual Leader de retour à la Trinité sur Mer

07/11/2020

Fin de convoyage pour Yves Le Blévec et son équipage à bord d'Actual Leader.

Le maxi trimaran a rejoint son ponton de la Trinité sur Mer ce matin.

Trophée Jules Verne

Début de Stand-by pour le Gitana Team

01/11/2020

Le stand-by pour Franck Cammas, Charles Caudrelier et l'équipage du Maxi Edmond de Rothschild débute ce dimanche.

Pas trois couleurs pour ce stand-by, mais cinq ! Les cinq couleurs ont été expliqué ce dimanche en fin d'après-midi dans l'épisode de cette semaine de la websérie consacrée à cette tentative.

Et une fenêtre pourrait se présenter très rapidement, en tout cas l'équipe et son routeur à terre, Macel Van Triest, ne manqueront pas de regarder ce qui va se passer sur l'Atlantique entre lundi et mardi prochain.

Pour suivre la tentative, la page dédiée

Photo : Team Actual Leader

Actual Leader en convoyage

01/11/2020

Yves Le Blévec et son équipage ont quitté la baie de Toulon pour débuter leur convoyage retour vers la Bretagne.

Aucune tentative de record dans ce périple Méditerranéen, seulement des RP.

Ce dimanche soir, le maxi trimaran était dans le SE de Carthagène à 8 noeuds.

Les publications de la semaine sur le net

01/11/2020

Patricia Brochard, patronne de Sodebo, revient sur les engagements sponsoring sur le Vendée Globe et sur l'Ultim particulièrement complémentaires, chez Sport Business.

Du côté de Capital, les coulisses du Gitana Team, une visite de la base à Lorient.

Francis Joyon va jeter un œil du côté es tentatives du Gitana Team et du Team Sodebo, sur le Trophée Jules Verne. 

Pose bras avant

Pose du bras avant sur Banque Populaire XI

30/10/2020

La construction se poursuit à Lorient, chez CDK, pour le maxi trimaran Banque Populaire XI. Alors que l'équipe est aux petits soins de Clarisse Crémer et de l'IMOCA60 Banque Populaire X, qui va s'élancer d'ici une 10ène de jours autour du Monde sur le Vendée Globe, la pose du bras avant du futur ultime d'Armel le Cléac'ch a été posé.

Mise à l'eau à la fin du premier semestre 2021.

Maserati remonte le fleuve démâté

Convoyages en série

28/10/2020

Maserati et Ultim Emotion 2 ont rejoint leurs bases respectives à La Spézia et à Sète les 22 et 25 octobre depuis Malte.

Mana était de retour à Gagliari dès le 21 octobre.

L'équipage d'Argo a quitté le port de Newport (RI) pour débuter son convoyage qui va l'amener jusqu'au Caraïbes. Mais est actuellement en escale à Palm Beach en Floride.

Et ce matin, Giovanni Soldini et son équipage ont convoyé Maserati de La Spézia vers le fleuve de La Magra, un peu plus au Sud. A l'embouchure du fleuve Maserati a été démâté pour passer sous un pont et continuer de remonter le cours d'eau vers son chantier d'hiver.

Les publications de la semaine sur le net

26/10/2020

Franck Cammas, skipper du Maxi Edmond de Rothschild, en ITW chez Le Télégramme, fait le point sur la préparation, à une 15ène de jour du début du stand-by, pour la tentative sur le Trophée Jules Verne.

Portrait de François Duguet, équipier sur Sodebo Ultim' 3 pour la tentative sur le Trophée Jules Verne, toujours chez Le Télégramme.

l'équpage_de_Maserati_à_son_arrivée_da

Maserati s'impose sur la Rolex Middle Sea Race

19/10/2020

Le manque de vent aura rendu l'édition 2020 très tactique avec deux MOD70 menés de mains de maître par Giovanni Soldini d'un côté et par Brian Thompson de l'autre. Les équipages de Maserati et Mana se sont marqué à la "culotte" tout au long des 600 milles de la Rolex Middle Sea Race. Sur ce parcours toujours aussi particulier entre les îles volcaniques de la Méditerranée.

Jusqu'à Lampedusa, la dernière île à virer, les deux trimarans sont flotteurs contre flotteurs. Sur ce dernier bord Giovanni Soldini et son équipage vont peu à peu prendre 1 milles, puis 2 milles d'avance et marquer leur adversaire sur tous les virements dans la remontée au près vers le canal de Malte. Maserati repassé en configuration non volante, a retrouvé de sa vivacité. Pourtant l'équipage de Brian Thompson à bord de Mana (ex Spindrift), qui retrouvait la compétition pour la première fois depuis 2013, n'a pas ménager sa peine pour garder sous pression l'équipage de Maserati.

Maserati s'impose après 2 jours 8 heures et 36 min. Mana franchit la ligne devant le port de La Valette 15 minutes plus tard.

A la troisième place, on retrouve Ultim Emotion 2, à 28 milles ce soir de Lampedusa et à plus de 137 milles de la ligne d'arrivée.

L'équipage de Maserati : 

Giovanni Soldini, Cédric Bader, Vittorio Bissaro, Lorenzo Bressani, John Elkann, Oliver Herrera Perez, Nico Malingri (à la place de Pierre Laurent Boullais) et Matteo Soldini.

Mise à jour du 20/10/20 : Ultim Emotion 2 a passer la ligne en troisième position ce mardi midi, après 3 jours 39 min de course.

 

La Rolex Middle Sea Race est partie

17/10/2020

Les organisateurs de la Rolex Middle Sea Race ont réussi un véritable exploit, vu la situation sanitaire en Europe, en réunissant 50 bateaux et équipages (Belges, Anglais, Français, Italiens, Maltais, Autrichiens, Polonais…), dont six multicoques pour cette édition 2020.

 

Maserati est arrivé sur les coup de 8 h du matin à Malte en provenance de Sicile, que l'équipage avait quitté en milieu de nuit.

 

Les six multicoques ont été les derniers à s’élancer, sous un beau soleil, une mer agitée, et 12/13 noeuds de vent de NO. Et c’est Mana, avec à la barre Brian Thompson et dans l’équipage Pete Cumming qui a coupé en tête la ligne dans le port de La Valette, suivi par Maserati de Giovanni Soldini revenu au safrans et foils conventionnels pour cette course, puis Ultim Emotion, Shockwave, Primonial.

 

Mana va garder l’avantage à la sortie du port, puis jusqu'à la bouée de dégagement, avant que Maserati le passe. Ultim Emotion 2 est déjà très vite lâché et ce fait même passé par le Multi50 de Sébastien Rogues.

 

La victoire, sauf casse, se jouera entre Mana et Maserati. Pas de record en vu, les conditions s'annoncent légères pour les prochaines heures.

 

1h 00 après leur départ, les quatre multicoques de tête Maserati, Mana, Ultim Emotion 2, bien revenu et Primonial, avaient bien distancé le reste de la flotte et progressaient à plus de 20 noeuds.

 

Giovanni Soldini skipper de Maserati, peu avant le départ :"Dans la première étape, jusqu'à Capo Passero, nous nous attendons à naviguer de près et de travers avec 15 nœuds. A partir de là, le vent devrait tourner vers le nord et s'alléger, mais les modèles sont discordants et les prévisions sont variables. Notre concurrent direct, Mana, dirigé par Brian Thompson, est un formidable rival: ça va être un grand défi !"

 

L'équipage de Maserati :  Giovanni Soldini, Cédric Bader, Vittorio Bissaro, Lorenzo Bressani, John Elkann, Oliver Herrera Perez, Nico Malingri (à la place de Pierre Laurent Boullais) et Matteo Soldini.

 

Pour suivre la course le tracker

Les publications de la semaine sur le net

16/10/2020

L'ITW de Thomas Coville, skipper de Sodebo Ultim' 3 chez Planète Voile. Le skipepr revient sur ses différentes tentatives sur le Trophée Jules Verne

 

A lire chez Sud Radio, l'équipage du Maxi Edmond the Rothschild en stage de survie avant le Trophée Jules Verne.

 

Voiles & Voiliers visite les locaux de Mer Concept ou se déroule l'assemblage de M101 le futur trimaran de François Gabart

 

A écouter les épisodes un et deux de Into the Wind consacré à Loïck Peyron.

Fin d'inspection pour Sodebo Ultim' 3

16/10/2020

Huit jours après son retour à quai, après son impact avec un OFNI, l'inspection de Sodebo Ultim 3, le maxi trimaran de Thomas Coville est maintenant terminée.

 

Et même si l'équipe ne rentre pas dans le détail des dégâts, le foil tribord à été mis à terre après avoir été démonté de son puit, l'équipe indique que la tentative sur le Trophée Jules Verne n'est pas remise en cause.

 

Reste que le début du stand-by qui devait débuter demain, sera repoussée. De combien de temps ? Le temps de réparer le foil...

 

Du côté du Gitana Team 

 

Pendant ce temps, de l'autre côté du ponton, le Gitana Team effectue de la maintenance sur le Maxi Edmond de Rothschild, alors que l'équipage est en Italie en cette fin de semaine, pour un stage de cohésion avec l'ascenssion du Grand-Paradis, un sommet de 4061 mètres.

 

Rolex Middle Sea Race J- 3

14/10/2020

Le plateau devait être somptueux du côté des multicoques, avec 4 Mutli50, un presque ORMA60, un MAXI80, un Ultim' (Actual Leader), et trois MOD70.

 

Finalement, un seul Multi50 Primonial de Sébastien Rogues, le Maxi80 Ultim Emotion 2 loué pour l'occasion, le presque ORMA60 Shockwave et deux MOD70, Mana dont ce sera la première course et Maserati toujours présent.

 

Un plateau qui devrait quand même sur ce parcours entre les îles de la Méditerranée, nous donner une belle course. Ce qui ne sera pas de trop vu le contexte Covid19.

 

Si Shockwave et Ultim Emotion 2 sont arrivés à Malte, Maserati est en escale du côté de Santa Barbara en Sicile. Il avait quitté son port d'attache avant hier soir. Giovanni Soldini et son équipage viendront couper la ligne de départ sans faire d'escaleà Malte, pour éviter toute contamination. Mana a fait une sortie d'entraînement depuis Cagliari , sont port depuis plusieurs semaines et rejoindra Malte sans doute juste pour prendre le départ.

 

Enfin Primonial fait route sur Malte, après avoir tenter de battre le record Marseille / Carthage. En début de soirée ce mercredi, le Multi50 est à 125 milles de La Valette, qu'il devrait atteindre d'ici une 10ène d'heure.

 

Départ samedi midi du port de La Valette à Malte. Le départ devrait être assez spectaculaire avec un vent de NO d'environ 17 noeuds pour sortir du port Maltais. Un départ à suivre sur fb.

 

Le site de la Rolex Middle Sea Race

Visite de chantier, chez Mer Concept

14/10/2020

Mer Concept et son patron François Gabart accueillait la presse ce mercredi à Concarneau pour faire le point sur l'avancement de l'assemblage de M101.

 

Depuis fin septembre, la barre d'écoute de grand voile a rejoint un flotteur, le bras arrière et la coque centrale, le tout est assemblé en attente du deuxième flotteur et du bras avant.

 

François Gabart a de nouveau indiqué que l'option catamaran avait bien été évoquée, mais que finalement pas retenue. Le trimaran sera équipé d'un moteur électrique, de panneau solaire, d'éoliennes, volà pour l'énergie, au combien importante à bord. 

 

L'information du jour a été la confirmation que le cockpit serait dans la coque centrale juste derrière le mât, donc avancé par rapport à M100, mais toujours à l'arrière du mât. Un cockpit complètement fermé, plat, pour un pont parfaitement lise ce qui facilitera l'écoulement de l'air. L'équipage, pourra régler les voiles et les foils, tout en restant bien à l'abris dans la coque centrale, grâce à un système de caméras. 

En plus du gain aérodynamique, le poids sera recentré et le centre de gravité largement abaissé.

 

Rien sur les foils et safrans à plans porteurs. Des pièces qui sont développées en commun avec le Team Banque Populaire

 

Mise à l'eau au début du second trimeste 2021. ave deux mois d'essais et de tests avant de se lancer sur un tour du Monde en équipage.

 

Certains bruits laissent pensés qu'un ou des sponsors aurient rejoint Mec Concept pour que François Gabart et son équipe reste aux commandes de se formidable engin, imaginé, dessiné, construit et assemblé en grande partie chez Mer Concept, même si les plans sont signés VPLP et la construction assurée par CDK.

 

Un OFNI pour Sodebo Ultim' 3

08/10/2020

L'équipage de Sodebo Ultim' 3 avait pris la mer mardi, avec une grande boucle qui a débutée par une descente dans le golfe de Gascogne, puis le long des côtes Espagnoles, avant de mettre le cap au Nord. Arrivée à un peu moins de 200 milles dans l'Ouest de Noirmoutier, hier soir, le maxi trimaran a pointé ses étraves plein Est pour revenir vers son port d'attache de Lorient à petite vitesse.

 

En début de matinée, Sodebo Ultim' 3 faisait son entrée à La Base et en fin d'après-midi, l'équipe annonçait que le trimaran avait heurté un OFNI lors de cette sortie et que l'équipe technique, prenait le relais de l'équipe naviguante pour mener les premières investigations afin de déterminer l'ampleur des dégâts. Sans plus de communication. 

 

A 10 jours du début du stand-by, cela tombe plutôt mal !

 

L'équipage du Maxi Edmond de Rothschild connu

01/10/2020

A travers une vidéo, le Gitana Team a annoncé son équipage pour la tentative contre le record du Trophée Jules Verne. Ils seront six à bord et pas de surprise. Franck Cammas et Charles Caudrelier seront accompagnés pour cette tentative sur le Trophée Jules Verne, par le boat captain du maxi trimaran David Boileau, Morgan Lagravière, Erwan Israël et Yann Riou.

 

Yann Eliès, reste à terre, mais reste à la disposition de l'équipe en tant que remplaçant.

 

Le Maxi Edmond de Rothschild sera donc mené en équipage réduit, un choix rendu, sans doute possible, par le fait que le trimaran soit équipé de l'asservissement pour l'ensemble des ses plans porteurs.

 

A terre, l'équipage sera routé par Marcel Van Triest