Dans une ITW accordée à Planète Voile - Le Télégramme, Yann Guichard, co-fondateur et skipper du Spindrift racing revient sur le choix de ne pas faire le Trophée Jules Verne l'hiver dernier, sur le programme futur du Spindrift racing, mais aussi sur le conflit avec le Collectif Ultim' qui l'empêche de courrir avec Spindrift 2 les grandes classiques.

 

Et visiblement, une solution n'est pas au programme ! Ce qui est extrêmement dommage lorsque l'on voit le plateau sur les courses depuis le début de saison... 

Yann Guichard, revient sur le conflit avec le Collectif Ultim'

13/06/2017

Les réjouissances de The Bridge débuteront dans 10 jours entre Nantes et St Nazaire. Car au-delà de la The Bridge-La Transat, The Bridge, sera aussi une manifestation qui permettra de célébrer un siècle d'échanges entre les Etats-Unis d'Amérique et la France. A travers The Bridge sera célébré le débarquement des soldats américains à Saint Nazaire en 1917 avec une armada de bateaux militaires, l'arrivée du Jazz en Europe avec des concerts, l'arrivée du basket avec la Coupe du Monde de basket 3X3 dont le parrain est Tony Parker, et enfin la partie qui nous intéresse ici, la Transat entre quatre Ultim' et le paquebot Queen Mary 2, construit à Saint Nazaire. Le Queen Mary 2 qui reviendra pour la première fois dans la ville qui l'a vu naître... Lire la suite

The Bridge J-10

05/06/2017

 

Le MOD70, du Team Concise, a été remis à l'eau à Southampton, après une 15ène de jours de chantier, qui a constitué principalement à un toilettage de Concise 10.

 

Première course pour Ned Collier Wakerfield et son équipage, le 1er juillet, avec Round the Island Race.

Remise à l'eau pour Concise 10

03/06/2017

Après son succès sur le Trophée Jules Verne et un chantier de trois mois sur le terre plein de chez Multiplast à Vannes, chantier qui a constitué à remettre à neuf le trimaran vainqueur de deux Jules Vernne, d'une Route du Rhum, d'un record du Pacifique, d'un record de la traversée de la Méditerranée entre autre, soit plus de 200 000 milles sur tous les océans de la planète.

 

Tout à été vérifié à bord, accastillage, hydrolique, électricité, gréement, mais aussi les flotteurs, et la coque centrale. Plusieurs endroits de la coque centrale ont été repris. le maxi trimaran IDEC Sport, à rejoint aussitôt son port d'attache de la Trinité sur Mer.

 

Au programme des jours à venir, quelques sorties pour les vérifications d'usages et quelques entraînements, avant de prendre dans 15 jours la direction de Nantes, puis St Nazaire pour le départ de The Bridge.

IDEC Sport remis à l'eau à Vannes

29/05/2017

 

265 milles au large de la Bretagne et de la Loire Atlantique, un parcours nord pour commencer vers Sein, avec deux marques à virer et l'avantage à Sodebo Ultim' de Thomas Coville, marqué à l'arrière de ses flotteurs par Macif de François Gabart. Actual Ultim', déjà lâché à plus de 10 milles.

Dès les marques de Seins passées, et le vent plus fort, la descente vers le Croisic, sera à l'avantage de Macif Ultim' qui creuse un écart que Sodebo ne pourra plus combler.

 

Macif remporte l'édition 2017 de l'Armen Race Uship, avec un plateau de trois bateaux dans la classe ultimes...


François Gabart, skipper de Macif : "Tout s’est très bien déroulé pendant la course. On a fait un début de parcours avec Sodebo qui était génial :  nous étions bord à bord, à moins d’un mille l’un de l’autre. Nous avons mieux géré la transition dans du vent assez faible en début de nuit, ce qui nous a permis de prendre plus de vitesse. L’écart s’est ensuite pas mal creusé et dès ce matin nous n’étions plus tout à fait dans le même système météo. En termes d’organisation, nous étions tous les six sur le pont jusqu’à la tombée de la nuit. A partir du moment où l’on a retrouvé du vent, il n’y a plus eu de changements de voile à faire et tout le monde a pu se reposer à tour de rôle. Le bateau a été poussé à fond sans que l’un d’entre nous ne dépasse la ligne rouge dans son état de fatigue. Ce qui est rassurant, c’est que le bateau va bien. Tout comme l’équipage qui fonctionne bien.  
 

Macif s'impose largement sur l'Armen Race Uship

26/05/2017

Chacun trouve naturellement sa place à bord par rapport à ses propres compétences. Il y a une réelle complémentarité entre tous. Nous avons encore des choses à peaufiner mais il y a un super état d’esprit".

 

Thomas Coville, skipper de Sodebo Ultim' : "C'était notre première compétition et tout le monde a su prendre sa place. Nous avons des profils très riches, et chacun met ses qualités au service du groupe : c'est un vrai plaisir de naviguer ensemble".

 

Le classement :

 

1. Macif (François Gabart) arrivé à 10 h 26 après 18h 21’ 22’’ de course
2. Sodebo (T. Coville) à 11h42
3. Actual (Y. Le Blévec) à 18h15.

 

Sans aucune activité depuis son retour de la Barbade en février, le MOD70 Concise 10 est actuellement en chantier à Southampton.

 

Le Team Concise annonce une rentrée en course pour début juillet sur Round the Island Race. Pour le moment le MOD70 de l'équipe Britannique  est le seul ultime engagé.

Concise 10 en chantier, retour en course en juillet

26/05/2017

Retard dans la construction, modifications de dernières minutes pour sortir un bateau plus innovant que prévu à la base ? Toujours est-il que Banque Populaire IX voit sa mise à l'eau reportée à l'automne et qu'Armel Le Cléac'h ne s’alignera pas sur la Transat Jacques Vabre. Une transat, qui en l’absence de Macif (préparation d’une tentative sur le record en solitaire autour du Monde), n’aura pas un plateau extraordinaire du côté des Ultimes…

 

Pour revenir à la communication de cette annonce par le Team Banque Populaire,  la recherche et le développement de certains systèmes, sans aucun doute tout ce qui va toucher au foils et plans porteurs, demandent plus de temps et reporte la mise à l’eau prévue cette été à début octobre.

 

Ronan Lucas, DG du Team Banque Populaire : "Le vol est dans l’air du temps, on le tutoyait sur le Vendée Globe avec le Mono Banque Populaire VIII mais avec le nouveau Maxi Solo Banque Populaire IX, il y aura des phases où le bateau volera intégralement. C’est le résultat de la transposition de ce qui se passe sur les bateaux de la Coupe de l’America, mais à l’échelle d’un trimaran destiné au tour du monde. Cela nécessite énormément de recherche et développement afin d’arriver à un système suffisamment abouti pour pouvoir être intégré sur un grand Maxi. Une telle construction nous demande du temps et nous projette encore plus loin dans l’innovation technologique. Nos prochains objectifs sont la Route du Rhum en 2018 puis le Tour du monde en solitaire en 2019. Plutôt que de dire, « on fera ça plus tard à l’occasion d’un nouveau chantier », on préfère être ambitieux et avoir le « kit complet » dès la mise à l’eau du bateau début octobre".

 

 

Le programme se trouve donc modifié :

 

  • Automne 2017 : Mise à l’eau

  • Hiver 2017/2018 : Entrainements et tentative de record (Route de la Découverte)

  • Automne 2018 : Route du Rhum

  • Hiver 2019/2020 : Tour du monde en solitaire

 

Mise à l'eau reportée pour Banque Populaire IX

26/05/2017

Lloyd Thornburg et son équipage à bord de Phaedo 3 sont les nouveaux détenteurs du record de la traversée du Pacifique entre la Californie et Hawaï. Partis vendredi soir, voir ci-dessous, l'équipage en a terminé avec sa traversée, mardi en fin d'après midi en France.

 

Lloyd Thornburg, Brian Thompson et les cinq hommes du bord, ont du se battre contre les éléments pour tenir une cadence infernale sur leur MOD70. Un départ plutôt calme devant Long-Beach, mais très rapidement le vent est monté, pour atteindre plus de 30 noeuds par raffale, dans une mer très creuse.  Les conditions de vent de secteur N/E, puis Est constantes tout au long de la traversée, ont permis des vitesses très élevées, ne laissant que très peu de répit à l'équipage. Se nourrire et dormir était tout sauf évident, comme le faisait remorqué Brian Thompson à la vacation lors du 3ème jour, "Tout notre temps est consacré à la marche du bateau, et il est très compliqué de manger un peu de lyophilisé et de prendre un peu de repos".

 

Une traversée expresse du Pacifique en 3 jours 16 heures et 52 min et 3 sec. Un record de plus pour le Team Phaedo de Lloyd Thornburg. Et un record prestigieux. Rarement battu, au palmarès duquel on retrouve Bruno Peyson à bord d'Explorer, Olivier de Kersauson à bord de Géronimo avant Renaud Laplanche et Ryan Breymaier.

 

Un record qui vient s'ajouter à la déjà très, très longue liste des records et victoire de Team Phaedo.

 

Le record était détenu depuis 2015 par Renaud Laplanche et Ryan Breymaier à bord de Lending Club 2, maintenant IDEC Sport, en 3 jours 18 heures et 9 secondes. Phaedo 3 rend près de 11 mètres à Lending Club 2, ce qui démontre la maîtrise dont fait preuve l'équipage sur sa machine.

 

Equipage de Phaedo 3 : Lloyd Thornburg, Brian Thompson, Peter Cumming, Fletcher Kennedy, Henry Bomby, Dave Swete et Justin Slattery.

 

Prochaine échéance, la Transpac en Juillet sur le même parcours face à Maserati.

Un gros coup pour Phaedo 3

17/05/2017

 

Lloyd Thornburg et son équipage à bord de Phaedo 3 sont à la chasse à un nouveau record depuis le milieu de la nuit en France. Le MOD70 a coupé la ligne de départ, devant le phare de Point Fermin à Long Beach (Californie), à 23 h 40 et 15 sec heure Française. Direction Honolulu à Hawaï.

 

Phaedo 3 à longtemps attendu devant Long Beach avant de s'élancer à 15/17 noeuds et de progressivement accélérer à près de 30 noeuds. Ce matin après 9 h de tentative, le trimaran progresse à 24 noeuds avec plus de 250 milles de parcouru.

 

Le record est détenu depuis 2015 par Renaud Laplanche et Ryan Breymaier à bord de Lending Club 2, maintenant IDEC Sport, en 3 jours 18 heures et 9 secondes. Phaedo 3 rend près de 11 mètres à Lending Club 2, la partie risque donc d'être compliquée pour l'équipage du MOD70 sur les 2300 milles du parcours. D'autant que les conditions avaient été quasi optimales à bord de Lending Club 2.

 

Equipage de Phaedo 3 : Lloyd Thornburg, Brian Thompson, Peter Cumming, Fletcher Kennedy, Henry Bomby, Dave Swete et Justin Slattery.

Phaedo 3 sur le record du Pacifique

13/05/2017

 

Yves Le Blévec dévoile son équipage pour The Bridge, dont le départ sera donné fin juin de St Nazaire (44). Ils seront cinq à bord, un de moins que les autres équiapges sur les trois autres concurrents.

 

Ont retrouve des fidèles de l'équipe, avec, aux côtés d'Yves Le Blévec, Jean Baptiste Le Vaillant,  Davy Beaudart et Stan Thuret. Et celle qui était déjà à la navigation lors du Tour de Belle île, la très expérimentée Samatha Davies.

 

Yves Le Blévec, skipper d'Actual Ultim' : "C’est une présence importante qui a conditionné le reste de l’équipage. Jean-Bapt’ est une valeur ajoutée en terme d’expérience, de sérieux et de sécurité. C’est l’élément sécuro-performance. Nous naviguons ensemble depuis longtemps en Multi50, il y a eu notamment la Vendée Saint-Pétersbourg en 2010. Et il est aussi avec nous depuis nos premiers bords en Ultime. C’est une belle collaboration, nous nous entendons très bien, je suis ravi de l’avoir à bord. Sam, c’est avant tout de l‘expérience : elle a notamment à son actif un Vendée Globe, la Volvo Ocean Race et ses récentes collaborations en tant que navigatrice au sein de l’équipe Sodebo… Je suis très serein concernant notre collaboration. Et puis, c’est toujours un plaisir et un gros plus d’avoir une fille à bord, les garçons se comportent toujours mieux en présence d’une femme. Nous collaborons depuis longtemps avec Davy, que ce soit via son chantier ou comme équipier à bord du Mach 6.50, du Multi50 et de l’Ultim depuis l’an dernier. e souhaitais qu’il y ait un spécialiste de la vidéo à bord. Ce que Stan fait pour son projet Mini est vraiment intéressant, moderne et décalé. Il est cinéaste professionnel, on peut donc s’appuyer sur de véritables compétences. Et puis, il est passionné par la course au large, il est super enthousiaste et très sympa : des atouts majeurs au sein d’un équipage !"

 

A noter qu'une seule femme sera à bord d'un des ultim' pour cette course.

Yves Le Blévec dévoile son équipage pour The Bridge

11/05/2017

 

Epidode 1 de la Websérie sur le nouveau trimaran du Team Gitana, dont la mise à l'eau est prévue dans deux mois à Vannes.

 

Sébastien Josse, skipper de Gitana XVII : "C'est solide et rassurant, si demain je me retrouve dans une dépression, je sais que le bateau avec son franc bord, se passage à la mer, ça passera. Ca sera raide, peut-être pas confortable, mais ça sera marin".

Gitana XVII, la forme des coques

4/05/2017

 

Après son record autour du Monde et trois mois de chantier dans les locaux d'Océan Développement, Sodebo Ultim' a été remis à l'eau ce matin à Lorient.

 

Le trimaran a été remis à neuf par le Team Sodebo, la principale modification est dans le mât qui devient basculant, mais une autre modification intervient dans les plans porteurs des safrans qui deviennent réglables en incidence.

 

Première course au programme de Sodebo Ultim', l'Armen Race avec Actual Ultim' et Macif Ultim'.

Sodebo Ultim' remis à l'eau

2/05/2017

 

A peine opérationnel, Actual ayant rejoint son ponton de la Trinité sur Mer, hier soir après les tests statiques de son nouveau mât et du nouveau jeu de voiles, qu'Yves Le Blévec et son équipage, dont Jean Baptiste Le Vaillant et Sam Davies, s'élançaient ce samedi sur le Tour de Belle île.

 

Tour de Belle île avancé de 24 heures suite aux prévisions météorologiques prévues dimanche. C'est donc parmi les 400 concurrents qu'Actual Ultim' à pris le départ en arrière de la flotte. Après 4 min de course, le grand trimaran avait repris l'ensemble de la flotte à l'exception de l'ORMA60 Sensation Océan d'Alain Gautier.

Et malgré des pointes à plus de 43 noeuds, Actual Ultim' termine deuxième de l'édition 2017 en 2 h 42 et 23 sec à 11 min du 1er.

 

A noter que Thomas Coville, parrain de cette édition et Armel Le Cléac'h étaient embarqués par Charles Caudrelier sur le VOR65 Dongfeng et terminent premier monocoque et 5ème au général.

Actual Ultim' 2ème du Tour de Belle île

29/04/2017

Lloyd Thornburg et son équiapge, à bord de Phaedo 3 ont bataillé ferme sur les 125 milles entre Newport Beach et Ensenada face à l'ORMA60 Migthy Merloe. Ce dernier a été le premier à franchir la ligne de départ au large de la Californie et avec une bonne brise de N/O entre 23 et 28 noeuds et une mer agitée, l'équipage de Phaedo 3, sur les 125 milles à tout donner pour passer l'ex Goupama 2 mené pour l'occasion par un certain... Loïck Peyron.

 

A l'arrivée, l'écart est seulement de 3.30 sec entre les deux trimaran. Le temps de course de Phaedo 3 est de 4 h 45 et 52 sec. Le record de l'épreuve est détenu depuis l'an passé par Orion en 5 h et 17 min. 

 

Galerie Photos du départ 

Phaedo 3 s'impose sur la N2E

29/04/2017

Dans une ITW à Ouest France, le navigateur Vincent Riou, skipper actuel et depuis de nombreuses années, des IMOCA60 PRB et vainqueur d'un Vendée Globe, confime son intention de racheter le Sodebo Ultim' après la Route du Rhum 2018 pour intégrer le circuit Ultim'.

 

Son écurie est actuellement en sommeil, l'IMOCA60 PRB n'est pas à vendre pour le moment, mais son sponsor très attaché à l'épreuve Vendéenne, ne sera pas de la partie en Ultim'.

 

Vincent Riou qui collabore déjà avec le Team Sodebo, va intégrer l'équipage du trimaran de Thomas Coville pour The Bridge.

 

Vincent Riou : "Déjà, je vais intégrer l’équipage de Thomas Coville sur The Bridge. Je vais passer donc en multicoque. Et je n’exclus pas la possibilité de racheter Sodebo Ultim après la route du Rhum 2018 à laquelle Thomas participera avec son bateau. Je suis très intéressé par ce nouveau circuit, et je suis très tenté de m’aligner sur le prochain Tour du monde en solitaire en multicoque au départ de Brest en 2019. Sur une Route du Rhum en 2018, l’actuel Ultim Sodebo ne sera peut-être pas au même niveau Macif 2 (Gabart), Banque Populaire IX (Le Cléac’h) ou Gitana XVII (Josse), mais, sur un tour du monde en solitaire, on n’en sait rien. Après tout, Thomas a un sacré temps de référence avec ce bateau. Ce tour du monde Ultim est un sacré défi, sur lequel je voudrais bien être. Moi ce qui me plaît c’est de faire du haut niveau. Et le prochain tour du monde 2019 en Ultim sera un truc de pionnier. Or, tu n’as qu’une fois la chance d’être un pionnier. C’est une course qui va manquer une génération de marins, et ce serait con de ne pas y être".

Vincent Riou confirme son intérêt pour Sodebo Ultim'

28/04/2017

Francis Joyon sera lui aussi à la barre d'IDEC Sport, sur la ligne de départ de The Bridge fin juin. Et l'équiapge est maintenant connu. Il sera quasi identique à celui du Trophée Jules Verne, puis qu'Alex Pella, Sébastien Audigane, Gwénolé Gahinet, Clément Surtel, seront à bord.

 

Manque donc Bernard Stamm, qui sera remplacé par Quentin Ponroy.

Francis Joyon dévoile son équipage pour The Bridge

28/04/2017

Après leur formidable exploit autour du Monde, en 40 jours 23 heures 30 min et 30 sec, l'équipage d'IDEC Sport Francis Joyon, Clément Surtel, Alex Pella, Bernard STAMM, Gwénolé Gahinet ainsi que leur navigateur à terre Marcel Van Triest, auquel manque Sébastien Audigane en convoyage au beau milieu de l’Atlantique, ont reçu ce jeudi soir dans les salons du très prestigieux Musée national de la Marine à Paris, le Trophée Jules Verne, l’étonnante sculpture en sustentation dans l’espace, créée par l’américain Thomas Shannon.

L'équipage d'IDEC Sport reçoit le Trophée Jules Verne

27/04/2017

 

Après Sodebo hier, c'est au tour du Team Macif de dévoiler les hommes qui composeront l'équipage de Macif Ultim' au départ de The Bridge. 

 

Equipage de Macif Ultim' : François Gabart, Pascal Bidégorry, Antoine Gautier, Yann Riou, Benoît Marie et Guillaume Combescure.

Macif dévoile son équipage pour The Bridge

26/04/2017

Le trimaran de Thomas Coville, Sodebo Ultim', sera remis à l'eau la semaine prochaine à Lorient après plus de deux mois de chantier de remise à niveau et d'optimisations.

 

Le programme s'articulera autour des deux grandes transat de la saison (The Bridge 2017 en équiapge et La Transat Jacques Vabre en double), sans oublier entre les deux épreuves, une tentative sur le record de la traversée de l'Atlantique Nord en solitaire. Record déténu par Francis Joyon sur IDEC en 5 j 2 h 56 min depuis 2013.

Si les conditions météorologiques, n'étaient pas réunies, cette tentative se transformera en session d'entraînement pour le binôme reconduit avec Jean Luc Nélias, pour la Transat Jacques Vabre en Novembre.

 

En dévolant le programme 2017 du Team Sodebo, l'équipage, qui mènera le trimaran sur The Bridge a aussi été présenté. Et on retrouve à bord Vincent Riou, skipper de PRB en IMOCA60.

 

L'équipage de Sodebo Ultim' sur The Bridge : Thomas Coville, Jean Luc Nélias, Loïc Le Mignon, Thierry Briend, Billy Besson et donc Vincent Riou.

 

La présence de Vincent Riou à bord, relance la rumeur, après celle de Prince de Bretagne, que PRB pourrait passer de l'IMOCA60, devenu fort cher pour viser la victoire, à un Ultim'... Mais Vincent Riou collabore aussi au développement du système de pilote automatique breveté par le Team Sodebo.

 

Thomas Coville, skipper de Sodebo Ultim' : "C'est la première fois que nous allons manœuvrer à six sur ce bateau, et nous allons pouvoir le pousser à son maximum. J’ai hâte de voir le potentiel de Sodebo Ultim’ en équipage par rapport à cet hiver où j’étais seul à bord. Le plateau est incroyable et cette traversée s’annonce sportivement exceptionnelle. La silhouette du Queen Mary 2 va me faire quelque chose, l’image du départ sera belle avec les quatre Ultimes. New York est une ville qui fait fantasmer, c’est une ville référente pour moi avec de nombreux souvenirs d’arrivées sous le pont de Verrazano".

Sodebo Ultim', programme 2017 dévoilé.

25/04/2017

 

Après avoir quitté les pontons de Locmiquélic hier après midi en baie de Lorient, le trimaran d'Yves Le Blévec a rejoint les pontons de La Base. 

 

En milieu d'après midi, Actual Ultim' recevait son nouveau mât signé Lorima, plus court et plus léger, qui va rendre le bateau plus exploitable.

Actual Ultim', nouveau mât en place.

25/04/2017

Alors que Macif Ultim' n'a effectué qu'une petite boucle au large de Port la Forêt, pour tester de nouvelles évolutions, Spindrift 2 à lui passé plus de 24 heures au large de la Bretagne et jusqu'au sud de l'Angleterre.

 

Et la redescente vers la Trinité sur Mer à été rapide, avec des pointes à plus de 36 noeuds.

 

Nouveaux entraînements pour Spindrift 2 et Macif

25/04/2017

Phaedo 3 a subi une petite mise à niveau bien méritée, après de long mois de navigation à travers le Monde.

Le MOD70 est fin prêt pour la Newport to Ensenada, dont le départ sera donné dans un peu plus de 2 jours maintenant.

 

Deuxième épreuve du périple Californien du Team de Lloyd Thornburg.

Phaedo 3 fin prêt

25/04/2017

Avec la réception des skippers du Vendée Globe et son vainqueur, Armel Le Cléac'h sur Banque Populaire, Thomas Coville, sur Sodebo Ultim', pour son record autour du Monde en Solitaire et Francis Joyon et son équipage sur IDEC Sport, pour avoir pulvérisé le record du Throphée Jules Verne, ont été reçu par le président de la République à l'Elysée.

 

Une soirée pour honorer la voile Française où Armel Le Cléac'h et Thomas Coville ont été décorés.

 

La voile Française reçue à l'Elysée

20/04/2017

 

Orion remis à l'eau, Maserati prend sa place à terre

18/04/2017

En baie de San Francisco, le chantier KKMI voit se succéder sur son terre plein, les MOD70. Le chantier d'Orion à peine terminé à Richmond, c'est au tour de Maserati d'être sortie de l'eau pour un chantier d'entretien après 6 mois passés entre la Méditerranée, l'Atlantique, les Caraïbes, le canal de Panama, et la remonté du Pacifique vers San Francisco.

 

L'équipe va aussi installer sur le deuxième flotteur, le foil en L et le safran à plans porteurs, permettant à Maserati de foiler des deux côtés.

 

Enfin du côté de San Diego, Phaedo 3 prépare sa prochaine course.

 

 

Nouvelle sortie au large pour Macif

18/04/2017

Le Team Macif poursuit sa préparation avec une nouvelle sortie d'entraînement au large et une nouvelle boucle dans golf de Gascogne.

 

François Gabbart et son équipage, ont quitté Port La Forêt au levé du jour ce mardi et mettant le cap sur le Cap Finistère.

 

Actual Ultim' remis à l'eau

12/04/2017

Mardi Actual Ultim' retrouver le grand air à St Philibert. Il quittait les locaux de Sodebo et rejoignait la cale pour sa mise à l'eau.

 

Ce mercredi, le trimaran d'Yves Le Blévec mettait, au moteur, le cap sur Lorient pour recevoir son nouveau mât, plus court, mais surtout plus léger. Nouveau mât, nouveau plan de pont, plus ergonomique pour les manoeuvres en solitaire, avec la suppression des winches en pied de mât.

 

Enfin un nouveau plan de voile, sous la direction de Jean Baptste Le Vaillant, expert dans le domaine.

 

Yves Le Blévec, skipper d'Actual Ultim' : "Nous avons volontairement pris le temps nécessaire, soit une saison entière, pour bien observer et étudier le bateau sous toutes ses coutures afin de faire les bons choix techniques pour la suite. Ce gros travail en amont permet aujourd’hui d’être serein sur le rendu de ce chantier et de ce nouveau gréement".

 

Les gains avec ce chantier d'hier 2016/2017 :

 

– Mât => moins 2,5m (de 33 à 30,5m soit un demi-ris en moins).

– Bôme => plus longue, mais 20 à 30% plus légère que l’ancienne.

– Poids du gréement => moins 200 kg (de 800kg à 600kg).

– Plan de voilure => il a logiquement évolué, mais la surface globale reste la même (215 m2 pour la GV – surface max au près : 395 m2 – surface max au portant : 500 m2).

– Plan de pont => suppression des winches en pied de mât, centralisation des réglages dans le cockpit : une meilleure ergonomie générale pour beaucoup moins de frottements et des manœuvres plus faciles.

– Cellule de vie => repensée, réaménagée et repeinte.

 

 

Spindrift 2 premiers essais

12/04/2017

Remis à l'eau début avril, Spindrift 2 est maintenant opérationnel, est les premiers essais au large du Morbihan ont débutés.

 

Au programme, vérifier la remise en place de tous les éléments et commencer les tests avec le nouveau foil et le nouveau safran avec le plan porteur.

 

Ce mercredi Spindrift 2 a quitté la Trinité sur Mer pour une sortie de 24 heures au large.

 

Spindrift 2 remis à l'eau.

03/04/2017

Après 5 mois de chantier sur le terre plein, Spindrift 2 le maxi trimaran du Spindrift racing a été remis à l'eau à Vannes.

 

Au programme, optimisations avec des safrans avec plans porteurs en T inversés et des foils revus.

 

Le trimaran a rejoint son ponton de la Trinité sur Mer et les entraînements débuteront la semaine prochaine. Objectifs de la saison, le Fastnet et le Trophée Jules Verne.

 

A noter qu'il n'y a plus aucun nom de sponsor sur les coques, tout comme sur le M32.

 

MaXoVol, puis Maxi Gitana, Maxi Edmond de Rotschild et en nom de baptême, Gitana 17. Le maxi trimaran du Gitana Team a été dévoilé ce jeudi à Paris à la presse.

 

Après les quelques photos de la construction, il y a quelques semaines, nous avons pu enfin découvrir les formes de ce trimaran novateur.

 

Le maxi trimaran, signé Guillaume Verdier et Gitana Team, qui ne peut pas rentrer dans la jauge Ultim' pour le moment, mais les discussions sont toujours en cours et on le comprend... Comment se priver d'un tel concurrent ? Mesurera 32 m de long pour 23 de large. Il sera très polyvalent aussi bien pour être mené en solitaire ou en équipage, tout en pouvant naviguer en foilant ou classiquement.

 

La mise à l'eau, après plus de 170 000 heures de travail, est pour juillet à Vannes chez Multiplast. Sont aussi intervenus dans la construction, Lorima et Persico.

 

ITW de Mariane de Rotschild

 

Vidéo de la conférence de presse

 

Caractéristiques :

 

Longueur 32 m
Largeur 23 m
Poids 15.5 t
Hauteur du mât 37 m
Surface de voile au près 450 m2
Surface de voile au portant 650 m2
Voiles signées North Sail

 

Gitana 17 dévoilé

30/03/2017

Safran avec plans porteurs sous les flotteurs et la coque centrale. foils en L dans les flotteurs. Un cockpits très aérodynamique et fermé, qui intègrera le pied de mât, rendant sans doute les manoeuvre beaucoup plus sécurisantes.

 

Le programme :

 

Mise à l'eau juillet 2017
Transat Jacques Vabre en double avec Thomas Rouxel
Route du Rhum 2018
Tour du monde 2019 en solitaire
Trophée Jules Verne en 2020

 

Maserati a fait son entrée en baie de San Francisco

30/03/2017

Après 10 jours de convoyage depuis Panama, Maserati, le Multi70 de Giovanni Soldini a fait son entrée en fin de journée en France, en baie de San Francisco.

 

Après avoir passé une partie de la nuit au large de Santa Catalina, Maserati a repris au levé du jour, sur la côte Ouest, sa progression vers le Golden Gate. De la pluis pour accueillir le MOD70, qui a mis le cap sur Sausalito, avant de passer derrière Alcatraz.

 

Prochaine étape pour l'équipe de Giovani Soldini, un chantier pour la mise en place du deuxième foil en L et du safran en T inversé sur le second flotteur en vu de la Transpac.

 

Maserati et Phaedo 3 officiellement inscrits 

27/03/2017

Maserati actuellement en pleine remonté du Pacifique et Phaedo 3 amarré à San Diego, sont maintenant officiellement inscrits sur la liste des participants à la prochaine Transpac, dont le départ sera donné le 3 juillet prochain.

 

On retrouve aussi Mighty Merloe (l'ex Groupama 2), et une inscription pour John Sangmeister, alors avec le monocoque OEX ou avec le trimaran Tritium racing ?

 

Pas de trace d'Orion dans la liste. A noter le retour en course du maxi monocoque Comanche.

Les premières images de l'assemblage du Maxi Solo Banque Populaire IX, le futur trimaran d'Armel Le Cléac'h, chez CDK à Lorient.

 

Le bras arrière et un flotteur sont en place, la barre d'écoute ne va pas tarder à rejoindre l'ensemble. Le deuxième flotteur va être fermé, on commence à prendre la mesure de l'engin.

 

Foils en L, safrans de flotteurs, relevables, avec plans porteurs aux extrémités, les appendices de BP IX.

 

+ de vidéo sur la conception et la construction.

Banque Populaire IX les premières images.

24/03/2017

 

Point chantier et modifications sur Sodebo Ultim'

24/03/2017

Sodebo Ultim' subit actuellement à Lorient dans les locaux d'Ocean Developpement un chantier de remise à neuf bien mérité après son tour du Monde.

 

Deux grosses modification à bord du trimaran de Thomas Coville, qui sera remis à l'eau début mai pour des entraînements avant The Bridge.

 

Le mât aile devient basculant, se qui permettra d'augmenter le rendement du mât et des voiles et de modifier le centre de gravité vers le centre de la plate-forme.

 

Enfin les plans porteurs à l'extrémité des pelles de safrans seront  réglables, permettant ainsi de régler la carbure et ainsi optimiser l'assiette du trimaran en fonction des allures.

 

IDEC Sport sorti de l'eau à Vannes

24/03/2017

IDEC Sport a rejoint ce vendredi, Vannes et le terre plein du chantier Multiplast pour la suite de son chantier de remise en état après son tour du Monde.

 

Il rejoint ainsi Spindrift 2 et le Gitana XVII, lui en construction à l'intérieur.

Macif : pelles de safrans modifiées

21/03/2017

Passé quasi inaperçu, les pelles de safrans de Macif, le trimaran de François Gabart, ont été modifiées durant le chantier d'hier à Lorient

 

Les nouvelles pelles sont plus courtes et les plans porteurs sont maintenant aux extrémités. Fini les plan porteur au 3/4 de la pelle, comme lors de la mise à l'eau en août 2015. Les nouveaux safrans ont été testés sur le M24 et devraient permettre au maxi trimaran de déjauger plus facilement.

 

Les tests de toutes les modifications ont débuté, avec la semaine dernière une grande boucle dans le golf de Gascogne. 

Nouveau chantier à flot pour IDEC Sport

20/03/2017

Francis Joyon, nouveau détenteur du Trophée Jules Verne, prépare sa saison 2017 et la transat The Bridge à flot à la Trinité sur Mer.

 

IDEC Sport depuis son retour de Brest, est à son ponton, la petite équipe qui entoure Francis Joyon travail à la remise en état, après un tour du Monde, du maxi trimaran. Les voiles, la bôme, les safrans, et un foils ont été démontés. Tout doit être vérifié avant le départ de St Nazaire le 25 juinj prochain.

Le mât de Banque Populaire IX, livré

17/03/2017

Le mât du futur trimaran d'Armel Le Cléac'h et du Team Banque Populaire, construit ches CDK à Port la Forêt, vient de rejoindre par la route, Lorient et le chantier CDK Technologies.

 

La plate-forme de Banque Populaire IX et le mât sont maintenant réunis à Lorient à 4 mois de la mise à l'eau.

Oman sort des ultimes

17/03/2017

Oman Sail en MOD70 c'est terminé, le MOD 70 Musadam Oman Sail, remis en état après son chavirage sur la Québec-St Malo dans son chantier à Lorient sera mis en vente.

 

Sydney Gavignet passe au Class40 avec pour toujours le même objectif, la formation des marins Omanais.

 

Musandam, rejoint ainsi Race for Water et Spindrift sur le marché de la vente des MOD70.

Phaedo 3 avec 2 heures d'avance à San Lucas

16/03/2017

Phaedo 3 remporte la Newport Beach Cabo Race 2017, devant Mighty Merloe qui franchit la ligne 2 heures plus tard.

 

Lloyd Thornburg, Brian Thompson et l'équipage de Phaedo 3 remporte leur première course avec le MOD70 sur le Pacifique. Une course avec des conditions très molles sur la première moitié, qui a vu l'ensemble des concurrents abandonnés faute de vent à l'exception de 5 !

 

 Le vent est rentré petit à petit à l'approche de San Lucas et les vitesses sont passées de 6 noeuds à 15 puis 24 et même des pointes à 30 noeuds sur la fin.

 

Temps de course de Phaedo 3 : 3 jours 2 h 37 min et 55 sec.

 

L'équipage de Phaedo 3 : Lloyd Thornburg, Brian Thompson, Damien Foxall, Henry Bomby, Fletcher Kennedy, Simon Fischer et Paul Allen.

Plus d'infos, classement sur le site internet de la NHYC Cabo Race et le Tracker

 

Phaedo 3 au départ de la Newport Beach Cabo Race

12/03/2017

Phaedo 3 sera le seul ultime sur la ligne de départ ce dimanche soir en France, de la Newport Beach Cabo Race 2017. Les multicoques, au nombre de trois : le Gunboat Chim-Chim, l'ORMA 60 Mighty Merloe (tenant du titre), et Phaedo 3 s'élanceront à la poursuite des monocoques partis il y a 24 heures et qui sont passés au large de la frontière Méxicaine peut avant midi pour les leaders.

 

La course, longue de 800 milles entre Newport Beach et Cabo San Luca, tout le long de la Baja Californienne se déroule dans le tout petit temps. Et la bataille sera très intéressante à suivre entre Phaedo 3 et Mighty Merloe en l'absence de Maserati, toujours devant le canal de Pananma, d'Orion toujours en chantier, de Qingdao China toujours au ponton à Richmond et de Tritium racing toujours en vente. D'autant que l'équipage du 60 pieds a bien préparé sa course, un équipage où l'on trouve en autre Cam Lewis et Jack Vincent...

 

L'équipage de Phaedo 3 : Lloyd Thornburg, Brian Thompson, Damien Foxall, Henry Bomby, Fletcher Kennedy, Simon Fischer et Paul Allen.

Le site internet de la NHYC Cabo Race et le Tracker

 

Macif retrouve l'eau

09/03/2017

Après 4 mois de chantier, dans les locaux de Marsaudon Composite à Lorient, Macif, le trimaran de François Gabart a retrouvé l'eau ce mercredi.

 

Le chantier à constitué principalement à tout vérifier, structure, gréément, électronique, etc et surtour à améliorer encore la vie à bord du skipper, avec la fermeture complète de la cabane.

 

François Gabart, skipper de Macif : " Nous avions en partie fermé le cockpit l’an dernier. Nous avons été plus loin cette année, avec un système de hublots et de cloisons en composite pour mieux protéger le barreur. Le cockpit est désormais totalement fermé. Je souhaite piloter sans m’inquiéter pour ma sécurité... Nous avons des données assez précises montrant comment statistiquement il sera difficile de battre le record de Thomas Coville, mais il reste possible". 

 

Au programme :

 

Entraînements, Armen Race, The Bridge 2017 et la tentative de record du Monde en solitaire et sans escale.

Photo : Sailing Anarchy

Phaedo 3 à Newport Beach

08/03/2017

13 jours, c'est le temps qu'auront mis les équipiers de Brian Thompson, pour convoyer d'Antigua, via le canal de Panama, à Newport Beach, après une escale ravitaillement à San Diego, Phaedo 3. Près de 6000 milles à la moyenne de 15 noeuds. 

 

Phaedo 3 est matinenant amarré à quelques encablures du Gunboat Phaedo. L'équipe à 3 jours pour préparer le MOD70 pour sa première course sur le Pacifique pour la Newport /Carbo Race. L'équipe aura pour adversaire principal, l'ORMA 60 Mighty Merloe (ex Groupama 3) 

Crédit Photo :Lorima

Le nouveau mât d'Actual Ultim'

03/03/2017

Il sort tout droit du chantier et des mains expertes de chez Mât Carbon Lorima à Lorient, c'est le nouveau mât d'Actual Ultim' actuellement en chantier d'optimisation à St Philibert.

 

Au programme de ces optimisations, un nouveau mât, repondant aux dernières innovations en la matière. Un gain de puissance non négligeable et sans aucun doute un gain de poids pour le trimaran d'Yves Le Blévec.

 

Sodebo Ultim' en pleine révision

03/03/2017

Le Team Sodebo Voile a repris ses quartiers de chantier chez Océan Développement à Lorient, avant de disposer d'ici quelques mois d'une nouvelle base à Lorient.

 

Et le chantier bat son plein sur le trimaran, le plus rapide autour de la planète, Sodebo Ultim'. Au programme de l'équipe, vérifications des coques, des bras, de l'électronique, de l'électricité, le remplacement de pièces défectueurses et remise à niveau.

 

Sodebo Ultim' sera comme neuf pour le départ de The Bridge.

Macif Ultim' retour sur l'eau imminente 

03/03/2017

Alors que François Gabart partage son temps entre le chantier, les RP, et les navigations d'entraînements et de tests à bord du M24 du team, Macif Ultim' en termine à Lorient avec son chantier de vérifications et d'optimisations.

 

La remis à l'eau est prévu pour le 8 mars. Le trimaran va quitter le chantier Marsaudon Composites pour rejoindre le ponton de La Base.

 

Fred Bérat, Boat Captain de Macif Ultim' : "L’objectif est d’améliorer le confort de François Gabart lorsqu’il sera en mode solo sur le tour du monde. Nous nous sommes principalement concentrés sur la fiabilisation du multicoque. Nous avons changé toutes les pièces abîmées ou usées par les 36 000 milles parcourus depuis la mise à l’eau. Les parties mécaniques et hydrauliques ont été entièrement démontées et radiographiées par un expert. En termes purement logistique, nous avons anticipé tout le stockage nécessaire pour un tour du monde. Cela passe par la conception de nouveaux sacs à nourriture ou bien la création d’étagères à bord

 

Vivien Fraisse, préparateur du Team Macif : "ous observons avec attention les réactions du M24 sur le plan d’eau. C’est aussi beaucoup plus simple en termes de coûts et de mise en œuvre, de faire un essai sur un bateau de 24 pieds plutôt que 100 pieds. » Cette saison, c’est la troisième génération de foils qui sera testée sur le M24. « Il y a toujours eu deux foils différents d’un côté et de l’autre pour justement pouvoir comparer, tester. La première version a été abandonnée. Cette année, sur l’un des flotteurs, nous avons tout transformé pour tester un nouvel appendice.  L’idée est vraiment de développer les profils et l’influence des foils sur le bateau".

Maserati à l'entrée du canal de Panama

02/03/2017

Arrivé le 1er mars dans l'avant port du canal de Panama, Maserati le Multi70 de Giovanni Soldini attend à sont tour un passage pour franchir le canal de Panama.

 

Après Phaedo 3, actuellement au large du Nicaragua, Maserati va rejoindre le Pacifique. pas moins de trois MOD70 (Orion, Phaedo 3 et Maserati), seront donc présent dans quelques jours sur la côte Ouest des Etats-Unis. sans oublier la présence de Tritium Racing toujours en vente et de l'ORMA 60 Mighty Merloe (ex Groupama 2). Les courses vont être animées d'ici quelques jours au large de la Californie.

 

Normalement Phaedo 3 sera sur la ligne de départ le 12 mars prochain de la NHYC Cabo race. On pourrait d'après quelques indiscrétions retrouver Phaedo 3 et Maserati le 24 avril prochain sur la Newport to Ensenada et la SoCal300 fin mai, avant en juillet la Transpac. 

Phaedo 3 sur le Pacifique

27/02/2017

Arrivé samedi devant l'entrée du canal de Panama, Brian Thompson et son équiapge, à la barre de Phaedo 3  ont passé les dfférentes écluses du canal de Panama et est ce soir sur le Pacifique.

 

La remontée de près de 4000 milles devrait se poursuivre très rapidement, le temps est compté pour être sur la ligne de départ de la prochaine course.

 

En attendant, une autre partie de l'équipage du Team Phaedo, sera à la barre du DK40 Fomo demain, pour prendre le départ de la course St Petersburg to Habana, entre la Floride et Cuba.

Crédit Photo : Rachel Fallon-Langdon / Team Phaedo.

Caribbean 600 : Phaedo 3 pour la 3ème fois !

22/02/2017

Pour la troisième fois consécutivement, Lloyd Thornburg & Brian Thompson et leur équipage de très haut vol, s'imposent sur la RORC Caribbean 600. Et pourtant la bataille avec Maserati a été intense tout au long de cette course à travers les 11 îles des Caraïbes, avec des conditions météos très changeantes et éprouvantes pour les deux équipages qui n'ont rien lâchés jusqu'au bout.

 

Phaedo 3 a coupé la ligne d'arrivé devant Antigua peu après 2 h du matin en France avec 13 min d'avance sur Maserati de Giovanni Soldini. Phaedo 3 a mené la plus grande parti des 600 milles, mais Maserati à toujours été très proche et jamais à plus de 15 milles après une option sous le vent de Basse Terre plus au large. Aux Saintes le retard était refait, et Giovanni Soldini se permettait même de passer devant peu avant la Désirade. Le tout à plus de 27 noeuds, les deux MOD70 au contact très rapproché ! Les deux équipages poussant à fond leurs trimarans. Des images impressionnantes du bord de Maserati, montre Phaedo 3 complètement décollé de l'eau, avec seulement 1/4 du flotteur tribord arrière au contact de la mer.. Malgré cela pas de record de l'épreuve cette saison, les conditions météorologiques du départ ayant été trop faiblement ventées.

 

Phaedo 3 : Lloyd Thornburg (Skipper), Brian Thompson (co-skipper), Paul Allen, Peter Cumming, Michel Desjoyeaux, Robert Greenhalgh, Damian Foxall et Mile Seddon.

 

Lloyd Thornburg, skipper de Phaedo 3 : "Maserati nous a donné beaucoup de mal et il était vraiment difficile de rester en tête de la cours. Ils restaient toujours au contact. Ils nous ont mis beaucoup de pression et ont certainement plus de vitesse à certains angles. La descente vers Redonda  à vraiment été terrible mais nous savions qu'après cela, sur le retour vers Antigua ça serait en notre faveur. Le franchissement de la ligne à la première place était tout simplement génial. Chaque année, Cette course est incroyable, nous avons dû puisser très profondéments dans nos ressources pour maintenir des vitesses très élevées et nous avons navigué à 36 noeuds. Nous adorons Antigua et l'accueil a été formidable."

 

Brian Thompson, co-skipper de Phaedo 3 : "Nous avons eu beaucoup plus de vent que ce qui était annoncé. Sur le passage en Guadeloupe nous avions d'énormes rafales, de la pluie ce qui est vraiment dangereux avec un MOD70. D'un seul coup nous avions 30 nœuds de vent venu de nulle part et en plus il tournait de 50 degrés en quelques secondes ! Avec Maserati qui nous poussait à toujours aller plus vite. Ce fut une course incroyable avec Maserati qui a très bien navigué, plusieurs fois nous avons réussi à prendre un petit avantage, mais ils nous ont toujours rattrapé.  Je pense qu'ils ont beaucoup appris sur la naviguation à bord d'un MOD70 sur cette course".

 

Giovanni Soldini, skipper de Maserati : "Phaedo 3 a mi la barre très très haut, le bateau est très optimisé et avec un équipage au top. Nous avons un bateau expérimental, nous travaillons pour le futur et ces confrontations sont très interressantes, nous avons encore appris énormément de choses sur cette course. Et nous n'avons pas rencontré les conditions idéales pour notre Muti70. Nous allons encore progresser et bientôt nous aurons la possibilité de voler des deux côtés".

 

Depuis février 2015, Lloyd Thornburg et Brian Thompson en sont à leur 36ème victoires ou/et records !

 

Le Tracker

 

Une belle course, très belle course, maintenant direction la côte ouest Américaine pour les deux MOD70, alors que Concise 10 vient de rentrer en Grande Bretagne.

 

Crédit Photo : Rachel Fallon-Langdon / Team Phaedo.

La RORC Caribbean 600 lancée à Antigua

20/02/2017

Après les départs des différentes classes engagées sur la 9ème édition de la RORC Caribbean 600, à 16 h 40 c'était au tour des multicoques, sept engagés dans cette catégories sur les 80 bateaux, de s'élancer sur une mer plate, un beau soleil et 9-12 noeuds de vent de secteur E/SE. Des conditions très légères, par forcément à l'avantage de Maserati.

 

Et c'est pourtant ce dernier qui prend le meilleur, d'un cheveux sur Phaedo 3 lors du coup de canon. Très rapidement, le MOD70 de Lloyd Thornbrug prend l'avantage dans la remontée côté Est d'Antigua, avec des pointes à plus de 31 noeuds, et après un peu plus d'une heures de course, Phaedo 3 et Maserati sont en tête de la flotte, menée jusqu'ici par le maxi monocoque Rambler 88.

 

Dans la descente vers Nevis, Maserati refait son retard et passe même devant Phaedo 3 sans pouvoir le décrocher. Phaedo 3 repasse devant au virement de bord à Nevis.

 

Phaedo 3 s'impose sur l'Antigua 360°

17/02/2017

L'Antigua 360°, ou le tour d'Antigua sur 52 milles, course réservée aux participant de la RORC Caribbean 600 dont le départ sera donné lundi, a de nouveau vu la victoire de Phaedo 3 qui s'impose devant Maserati et qui bat le record de l'épreuve que l'équipage de Lloyd Thorburg détenait depuis 2016.

 

L'ancien record de 4 heures 12 min et  56 secondes, tombe de près d'une heure avec un temps de 3 heures 18 minutes et 18 secondes.

 

A bord de Phaedo 3 Lloyd Thornburg, Brian Thompson, Michel Desjoyeaux, Rob Greenhalgh, Miles Seddon, Pete Cumming, Paul Allen, et