Préparation Route du Rhum 

19/09/2018

Ils n'étaient pas trois ultimes ce matin à Port La Forêt pour l'entraînement avec le Pôle de Port La Forêt, mais quatre ! En tout début de journée, le Maxi Edmond de Rothschild quittait Lorient suivi de près par le Banque Populaire IX. A très haute vitesse les deux maxi trimarans gagnaient la baie de Concarneau.

 

Les équipages de Macif et Sodebo Ultim', hissaient les voiles pour rejoindre le large et débuter les 24 heures en faux solitaire sous le contrôle des entraîneurs du Pôle.

 

Après une descente rapide vers le large de Groix, les quatre trimarans, ont pris la direction plein Ouest quasi sur la même trajectoire excepté pour Gitana 17. Ce soir après 8 heures de course, les skippers mènent leurs machines entre 18 et 20 noeuds, toujours avec un cap à l'Ouest en approche du rail des cargos. Macif et François Gabart semblent légèrement au dessus en vitesse sur Sodebo Ultim' et Banque Populaire IX qui sont au coude à coude. Gitana 17, n'est lui pas visible avec l'AIS.

 

 

A bord d'IDEC Sport, Francis Joyon est sorti en solitaire avec au programme un tour de Belle île et Houat.

 

Romain Pilliard et son Remade Use it Again sont resté à quai à la Trinité sur Mer.

Armel Le Cléac'h qualifié à son tour

18/09/2018

Un grand pas de plus, pour le Team Banque Populaire et son skipper Armel Le Cléac'h, avec la qualification dans le ciré pour la prochaine Route du Rhum.

 

Armel Le Cléac'h a quitté Lorient samedi, direction le golfe de Gascogne. Banque Populaire IX a ensuite longé la côte nord de l'Espagne avant de se diriger vers le cap Finistère et de prendre un peu le large. Pour faire demi tour hier soir et pointer les étrave du grand trimaran vers Lorient. La Base à été atteinte ce matin.

 

Un Armel Le Cléac'h heureux à son arrivé au ponton. : "Je suis parti de Lorient samedi et retour ce matin, après un parcours de plus de 1200 milles en solitaire. Tout fonctionne parfaitement. Nous n’avons pas eu de mauvaise surprise.  C’est important pour moi d’aller naviguer en solo, en configuration Route du Rhum. C’était la première fois que je le faisais depuis la mise à l’eau. Les conditions étaient variées, du vent fort pour finir au portant, un bon test pour moi et le bateau, un grand pas en avant vers la Route du Rhum. Il reste maintenant les entraînements, on va aller dès demain à Port La Forêt. On passe de la mise au point à la performance. C’est pour cela que l’on va aller dès demain se confronter à nos adversaires directs (en class Ultim) à Port-la-Forêt pour un premier stage. Ce sera une navigation de 24 heures en faux-solo. Je vais faire l’ensemble des manœuvres et du parcours seul mais il y aura 4 membres du Team Banque Populaire à bord pour à la fois observer et regarder ce que font les autres bateaux. Puis on se retrouvera dans 15 jours, pour un deuxième et dernier stage avec un parcours de 36 heures. J’ai hâte, c’est la première fois que nous allons nous comparer à nos concurrents. Ça va être intéressant, nous allons pouvoir noter les plus et les moins du Maxi Banque Populaire IX, découvrir le potentiel des autres. De nous jauger dans notre préparation et dans notre niveau de performance. On continuera ensuite pendant 15 jours les entraînements à Lorient et ensuite nous quitterons notre port d’attache pour Saint-Malo".

 

Préparation Route du Rhum 

18/09/2018

Macif de François Gabart et Sodebo Ultim' de Thomas Coville ont effectué, depuis Port la Forêt, une sortie de Belle île, aux Glénan  et retour en baie de Concarneau ce mardi. Une nouvelle séance est prévue, puisque les deux trimarans, sont de nouveau amarrés ce soir devant Port la Forêt en compagnie de deux IMOCA60 Team Irlande et PRB. Il seront rejoint par Armel Le Cléac'h et son Banque Populaire IX.

 

IDEC Sport a effectué sa première sortie depuis son abandon lors du Trophée des Multicoques fin août. Un tour en baie de Quiberon pour des RP visiblement.

 

Le Maxi Edmond de Rotschild est toujours en stand- by à Lorient La Base.

 

Romain Pilliard sur Remade-Use it Again a navigué plusieurs jours au large de la Bretagne en solitaire, le trimaran a quitté la rade de Lorient pour le port de La Trinité sur Mer.

 

Banque Populaire IX est rentré ce matin à Lorien, Armel Le Cléac'h a sa qualification en poche pour la prohaine Route du Rhum Destination Guadeloupe. (Cf ci-dessus)

Lorient-Les bermudes-Lorient, on a l'avis.

13/09/2018

Avis de course publié pour la course Lorient Les Bermudes Lorient dont le départ sera donnée entre l'ïle de Groix et la pointe du Talut le 5 mai à 13 h 02.

 

La course est réservée à la Classe Ultim 32/23 avec maxi 6 personnes à bord et à la Classe IMOCA60 qui elle courra en double.

 

Spindrift 2 est donc de nouveau exclu... visiblement.

 

Les inscription sont à valider avant le 31 janvier 2019. Le nombre maxi de bateaux admis est de 30 (8 Ultim 32/23 et 22 IMOCA60).

 

Les bateaux seront présents à Lorient La Base à partir du 26 avril et le 1er mai sera organisé une course d’exhibition et ou des runs de vitesse.

 

Le directeur de course sera Guillaume Rotté, qui présente son rôle et présente la course ICI

 

Spindrift 2 sur le chemin du retour

13/09/2018

A Newport depuis fin juin, Spindrift 2 va regagner la Bretagne à partir du milieu de la semaine prochaine.

Simple traversée de l'Atlantique ? Ou les conditions météo annoncées à partir de mercredi permettront elles une tentative sur le record de l'Atlantique Nord ?

 

Erwan LE ROUX, skipper du Multi50 Fenêtréa/Mix Buffet fera partie de l'équipage de Yann Guichard: "J’ai commencé à naviguer à bord de Spindrift 2 à l’automne 2016. Je me suis bien intégré à l’équipage et je suis super content d’avoir la chance de retourner sur l’eau avec lui régulièrement. Pour moi, c’est une super expérience. A bord, je suis seulement équipier, mais je découvre beaucoup et apprends tout le temps".

Préparation Route du Rhum 

13/09/2018

Après trois jours de vérifications à son ponton de Port La Forêt, François Gabart sur son trimaran Macif a repris ce jeudi les sorties d'entraînements au large de la Bretagne.

 

Sodebo Ultim' nouvelle sortie de 24 heures pour Thomas Coville, direction le Golfe de Gascogne.

 

IDEC Sport récupère ses foils à la Trinité sur Mer.

 

On installe les nouveaux safrans sur le Maxi Edmond de Rotschild à Lorient La Base.

 

Romain Pilliard sur Remade-Use it Again va prendre le large, après plusieurs sorties devant Lorient, pour effectuer sa qualification.

 

Banque Populaire IX est rentré hier soir de plus de 24 heures, avec un aller/retour jusqu'au sud de l'Irlande.

Le team Macif revient sur la visite de James Spithill

10/09/2018

Retour vidéo, avec de magnifiques images en vol du trimaran Macif de François Gabart, lors de la visite à bord de James Spithill.

L'ex Concise 10 reprend la mer

10/09/2018

L'ex Concise 10 a repris la mer depuis Hamble ce matin, direction Guernesey qu'il a rejoint puis quitté en fin d'après midi.

 

Le MOD70 devrait rejoindre Malte pour le départ de la Middle Sea Race et ainsi livrer un beau duel à Maserati.

IDEC Sport sans ses foils !

08/09/2018

Le maxi trimaran de Francis Joyon qui a effectué une petite sortie en fin de semaine en baie de Quiberon, est actuellement à son ponton à la Trinité sur Mer, mais sans ses foils !

 

Des foils qui avaient été modifiés durant le long chantier d'hiver, avec une forme en "L" pour avoir plus de portance, avec les nouveaux safrans en "T" inversés.

 

On se souvient qu'IDEC Sport s'était retiré à la fin de la première journée du Trophée des Multicoques fin août. Y-a-t- il un problème dessus, ou simple opération de contrôle à moins de deux mois du départ de la Route du Rhum ?

Modifications des safrans sur Gitana 17

08/09/2018

A chaque retour de sorite en mer l'équipe fait le point sur les évolutions a apporter sur le Maxi Edmond de Rothschild. Afin d'adapter ce qui a été décidé au bureau d'étude aux vrais conditions de navigation à très hautes vitesses. Ainsi il a été décidé de modifier l'ensemble des safrans du trimaran Gitana 17, cela en conceration avec l'architecte Guillaume Verdier.  

 

Des safrans qui seront visiblement plus volumineux, l'opération semble être en cours à Lorient.

J-59 pour la Route du Rhum 

05/09/2018

Moins de deux mois avant le départ de la Route du Rhum Destination Guadeloupe pour les six ultimes engagés pour cette 11ème édition de la transatlantique en solitaire, dont le départ sera donné de St Malo le dimanche 4 novembre à 13 h 01.

 

Les six ultimes sont maintenant tous à l'eau et le dernier mis à l'eau Remade-Use it Again, va débuter ses entraînements en début de semaine prochaine.

 

Pour rappel, les engagés dans la classe ultime au départ de la Route du Rhum :

 

Francis Joyon / IDEC Sport

Thomas Coville / Sodebo Ultim' 

François Gabart / Macif

Armel Le Cléac'h / Banque Populaire IX

Sébastien Josse / Maxi Edmond de Rotschild

Romain Pilliard / Remade - Use it Again

 

A moins de deux mois du départ, sont qualifiés : Thomas Coville, François Gabart, Sébastien Josse et Francis Joyon.

 

Parcours de 1200 milles à effectuer en solitaire pour obtenir leur qualification : Armel Le Cléac'h et Romain Pilliard.

 

Les skippers et leurs équipes continuent de parfaire la préparation des multicoques après chaque sortie d'entraînement. Dans les semaines à venir, les sorties en "faux" solitaire vont s'intensifier. 

 

Francis Joyon est celui qui aura pris le plus de départ de la transatlantique, puisqu'il en sera à son 7ème départ. Ensuite, nous trouvons Thomas Coville, qui en sera à sa 6ème participation, Armel Le Cléac'h et Sébastien Josse, prendront le départ pour la 3ème fois, François Gabart, qui a déjà remporté la Route du Rhum en IMOCA60 en sera à son deuxième départ et enfin Romain Pilliard sera le novice de la bande avec un premier départ de St Malo.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Giovanni Soldini sur la Rolex Middle sea Race

04/09/2018

Maserati, le MOD70 volant de Giovanni Soldini, est engagé sur la Rolex Middle sea Race dont le départ sera donné le 20 octobre prochain de Malte.

Sidney Gavignet sur Argo !

03/09/2018

Première course et première victoire pour le MOD70 de Jason Carroll sur la côte Est des Etats-Unis, sur la course Vineyard Race.

 

Argo remporte la course, mais établit aussi un nouveau record sur les 238 milles du parcours dans le détroit de Long Island en 14 h 58 min et 19 sec. Aucun des autres concurrents n'est en dessous des 1 jours et 4 heures de course dont un Gunboat 66.

 

A bord plus aucun membre de l'ex Team Phaedo 3 qui avait participé au convoyage (Biran Thompson, Henry Bomby et Peter Cumming), mais parmi l'équipage on retrouve un certain Sidney Gavignet . Le skipper qui prépare actuellement la Route du Rhum sur un 50 pieds Joyeux.fr ! L'ancien skipper du trimaran. Quoi de plus normal pour exploiter au plus vite et au mieux le MOD70. On retrouve à bord un autre Français loin d'être un inconnu des multicoques en la personne de Thierry Fouchier.

 

L'équipage vainqueur de la Vineyard Race 2018 : Jason Carroll, Westy Barlow, Jim Condon, Chad Corning, Thierry Fouchier, Sidney Gavinget, Scott Norris, Anderson Reggio et Alister Richardson

 

L'ex Majan Oman Sail toujours au plafond

02/09/2018

Le trimaran ex Oman Air Majan, appartenant à Marc Thiercelin, est toujours suspendu au plafond du chantier Marsaudon Composite à Lorient. 

 

Aucun début d'activité sur le trimaran.

Prince de Bretagne toujours à Hennebont

02/09/2018

Le Maxi80 Prince de Bretagne est toujours en vente au prix de 1 200 000 € HT et il est toujours stocké à Hennebont ches Nauty'Mor

Les entraînements s'enchaînent sur Argo

02/09/2018

Les entraînements s'enchaînent depuis Newport pour l'équipage d'Argo dans le détroit de Long Island. Le Team Argo a donc choisi sa base d'entraînement, avant de mettre le cap sur les Caraïbes.

Première sortie pour Banque Populaire IX

01/09/2018

L'équipage de Banque Popuaire IX a repris la mer pour la première fois depuis son chavirage et sa reconstruction.

 

Petit temps au large de Lorient pour une remise en jambe et contrôler tous les systèmes.

 

Armel Le Cléac'h, skipper de Banque Populaire IX : "Première journée de navigation, je suis très content de retrouver le Maxi Banque Populaire IX avec son mât, ses voiles et de pouvoir naviguer au large de Lorient sous le soleil. On a pu faire pas mal d'essais pour cette première journée. Nous navigerons de nouveau demain avec toute l'équipe. On est tous très content de retrouver la mer".

Ultim' Emotion fin de saison en Atlantique

01/09/2018

Après plusieurs mois passé en Atlantique, et les participations au Tour de Belle île et au Trophée des Multicoques, Ultim' Emotion met fin à sa saison en Atlantique et prend le large pour retrouver la Méditerranée.

 

Prochaine épreuve les Voiles de St Tropez

Banque Populaire IX
Banque Populaire IX
Banque Populaire IX
Banque Populaire IX
Banque Populaire IX
Banque Populaire IX
Banque Populaire IX
Banque Populaire IX
Banque Populaire IX
Banque Populaire IX

La ruche sur Banque Populaire IX

31/08/2018

Le Team Banque Populaire s'affaire sur son maxi trimaran Banque Populaire IX à Lorient. Chaque membre de l'équipe est concentré sur sa partie pour que le trimaran skippé par Armel Le Cléac'h soit opérationnel au plus vite pour que les sorties d'entraînements reprennent.

Gitana 17 de retour de 48 h en mer

31/08/2018

48 h au large, dans le golfe de Gascogne pour Sébastien Josse et son équipage. Gitana 17 était de retour à Lorient ce matin, débriefing et contrôles notamment sous marin pour le Team Gitana.

Use it Again avec Remade est à l'eau

31/08/2018

Après de long mois d'un refit chez Nauty'Mor à Hennebont qui l'a remis à neuf, l'ex B&Q/Castorama d'Hellen Mac Arthur, a été remis à l'eau à Hennebont ce vendredi matin à la marée haute. Aussitôt à flot, Use it Again, a mis le cap sur Lorient pour y recevoir son mât.

 

A midi, le mât était en place et quelques minutes plus tard, le trimaran de Romain Pilliard quittait La Base pour le port de Larmor Plage.

 

Use it Again, qui est un projet basé sur l'économie circulaire à un sponsor avec l'entreprise, n°1 en France sur le recyclage des téléphones portables, Remade.

 

Il reste deux mois, avant le départ de la Route du Rhum Destination Guadeloupe, pour terminer la préparation, prendre en mains le trimaran et se qualifier. Beaucoup de travail d'ici début novembre.

 

Retour photos sur la mise à l'eau.

 

 

Victoire de Sodebo Ultim' et Ultim' Emotion

31/08/2018

Le retour du Trophée des Multicoques se termine avec une 4ème journée de course. Un beau succès et si Sodebo Ultim' remporte la Clase 1 et Ultim' Emotion la Classe 2, l'important est ailleurs...

 

Cette première édition en appelle d'autres, avec un plateau plus étoffé du côté des ultimes...

 

A noter qu'hier soir sur le podium du village, étaient présents bon nombre d'anciens skippers des années 80/90 sur les maxi multicoques : Eugène Riguidel, Yvon Fauconnier, Eric Loizeau, Patrick Morvan, Serge Madec, Franck Cammas...

 

De plus, Pascal Bidégorry ex Banque Populaire V a enfin reçu le Trophée du record de la Traversée de l'Atlantique Nord en équipage. Le Trophée qui était perdu a été retrouvé grace à Brian Thompson au yacht club de San Diego il y a quelques mois. Il avait été décerné à Steeve Fosset, mais plus personne ne savait où il était ! 

 

Sur la course du jour, Sodebo Ultim, Ultim Emotion et Sensation Océan ont bouclé le parcours de 20 milles en 4 heures 30 à la faveur d’une petite brise thermique permettant à ces coureurs d’océan d’accélérer un peu sur la fin… Et c’est Sensations d'Alain Gautier, qui s’est imposé sur la ligne d’arrivée devant les hommes de Thomas Coville.

 

 

Classement Général:

 

Classement Groupe 1
1 – Sodebo Ultim
2 – IDEC Sport

 

 Classement Groupe 2
1 – Ultim Emotion (Antoine Rabaste)
2 – Sensation Océan (Alain Gautier)
3 – My way (Ronan Guérin)

 

3ème course sur le Trophée des Multicoques

30/08/2018

Troisième journée de course pour les concurrents du Trophée des Multicoques 2018.

 

Avec pour les Ultimes engagés, Sodebo Ultim' et Ultim' Emotion, IDEC Sport étant resté au port, un aller retour jusqu'à Belle île.

 

Les deux trimarans ont été rejoint pour cette troisième journée par l'ORMA60 Sensations d'Alain Gautier. Sodebo Ultim' et Sensations étaient au coude à coude à l'entrée de la baie de Quiberon. L'ORMA60 a profité des petits airs pour passer Sodebo Ultim' et le coiffer sur la ligne d'arrivée.

 

Magnifique spectacle aussi du côté des Muti2000.

 

Croisé en baie de Quiberon les 6MJI en entraînement, les Fireball dans leur Championnat du Monde et l'IMOCA60 Newrest - Art & Fenêtres en RP.

 

L'album photos de cette 3ème journée 

 

 

 

Banque Populaire IX de nouveau opérationnel

29/08/2018

Il est à l'eau et prêt à débuter les tests de sécurité avant de débuter l'entraînement, et ça 4 mois après son chavirage au large du Maroc ! Un énorme coup de chapeau à tout le team Banque Populaire et les entreprises (Multiplast, Lorima, CDK, North, et bien d'autres), qui ont permis ce petit exploit.

 

Banque Popuaire IX a donc de nouveau touché l'eau ce mercredi à Lorient, il a aussitôt reçu son nouveau mât signé Lorima.

 

A un peu plus de 2 mois du départ de la Route du Rhum Destination Guadeloupe, Armel Le Cléac'h, va pouvoir reprendre en mains son trimaran.

 

Armel Le Cléac'h, skipper de Banque Populaire IX : "Nous sommes tous amoureux de ce bateau et le revoir à l’eau, prêt à naviguer, est une grande satisfaction. L’équipe a fait un boulot superbe et maintenant je reprends la main pour la partie navigation. Nous ne partons pas d’une page blanche, beaucoup de systèmes avaient été validés avant le chavirage et je me sentais bien à bord. Nous allons optimiser les huit semaines à venir pour que je maîtrise au mieux le Maxi Banque Populaire IX, que je puisse l’utiliser au plus haut de son potentiel et que je retrouve de bonnes sensations à bord. Nous avons les capacités pour bien faire. Je suis bien préparé physiquement et extrêmement motivé pour briller sur la Route du Rhum qui est une course magique".

 

A lire l'ITW d'Armel Le Cléac'h dans L'Equipe

 

2ème course sur le Trophée des Multicoques

29/08/2018

Au programme des ultimes pour cette deuxième journée de course sur le Trophée des Multicoques à la Trinité sur Mer, le tour de l'île de Groix.

 

Un peu plus de 8 noeuds de vent pour le départ en baie de Quiberon sous un ciel couvert. Cinq heures de course pour les trois Ultimes engagés. Une belle bataille entre les trois équipages à plus de 20 noeuds sur les 60 milles du parcours.

 

Un parcours qui a aussi été l'occasion de réaliser une banque d'image pour la prochaine Route du Rhum.

 

Sodebo Ultim' s'impose de nouveau, devant Ultim' Emotion et IDEC Sport.

 

Francis Joyon, skipper d'IDEC Sport : "Le duel avec Sodebo a été serré, on a même d’ailleurs fait bien plus de milles que nécessaire à cause de ce match racing (ce qui a permis à Ultim Emotion, hors classement de s’échapper avant le sprint final, ndlr). Pour moi, participer était une évidence, et dès que Marc Guillemot m’a parlé de l’idée, je lui ai dit que nous en serions. J’aime ce mélange de bateaux différents, on voit plein de solutions originales… et c’est d’ailleurs ce qui dès le départ m’a attiré vers le multicoque et la course au large".

Après James Spithill, Philippe Presti

29/08/2018

Après James Spithill, et des pointes à plus de 40 noeuds la nuit dernière au large de Noirmoutier, c'est au tour de Philippe Presti de rejoindre le Team Macif pour partager son expérience du vol sur multicoques à foils. 

Trophée des Multicoques, premières courses

28/08/2018

Sodebo Ultim' a été le premier a quitter le ponton dès 9 h 10 suivi par IDEC Sport et un peu plus tard par Ultim' Emotion.

 

Première journée de courses pour la flotte des multicoques engagée sur cette nouvelle édition du Trophée des Multicoque. Avec au programme, pour les Ultimes le tour de Houat et Hoedic, soit un parcours de 38 milles. C'est à près de 20 noeuds, au coeur de la baie de Quiberon, qu'IDEC Sport en tête sur la ligne de départ, et Sodebo Ultim' se sont lancés suivis par Ultim' Emotion.

 

Peu à peu, le vent est tombé comme annoncé, et c'est à moins de 6 noeuds, que cette première course se termine après 5 heures de course, sur les 38 milles du parcours, avec un avantage sur la ligne d'arrivée de 3 min à la faveur de Sodebo Ultim' devant IDEC Sport et Ultim' Emotion, qui s'impose lui dans le groupe 2.

 

Thomas Coville, skipper de Sodebo Ultim' : "On va rarement aussi proche de Houat et Hoëdic quand on s’entraîne. C’était super beau. Comme d’habitude, face à Francis Joyon, c’est toujours excitant. Encore un duel mano a mano, on est très proches en vitesse, du coup, ça fait des régates au contact ! Sinon, je suis complètement fan de cette idée de faire revivre ce Trophée des Multicoques. Je suis ici à la maison, c’est une manière de remercier les gens qui vivent autour de notre bateau, dans notre port d’attache, de remercier un département, le Morbihan, qui croit dans nos projets, dans notre économie. Je rêve que lorsqu’on pense voile, on pense Bretagne au même titre que pour le rugby, on pense Sud-ouest. Tous les événements qui peuvent contribuer à cela sont les bienvenus".

 

Retour photos ICI

 

Site internet pour suivre le Trophée des Multicoques

 

Trophée des Multicoques, le renouveau

27/08/2018

Ils seront 20 à prendre le départ, ce mardi, du renouveau du Trophée des Multicoques à La Trinité sur Mer.

 

Trois Ultimes seront présents, avec Sodebo Ultim', IDEC Sport et Ultim' Emotion.

 

Ce dernier est arrivé au port ce lundi en fin d'après midi et Sodebo Ultim' a effectué une dernière sortie d'entraînement.

 

Le départ sera donné vers 10 h 30, pour un parcours de 38 milles, le vent n'étant pas de la partie d'après les prévisions...

 

Retour photos ICI

 

Site internet pour suivre le Trophée des Multicoques

 

Use it Again à l'eau vendredi

27/08/2018

Use it Again va retrouvé l'eau, après un long chantier à Hennebont chez Nauty Mor, ce vendredi.

 

Une nouvelle vie, autour de l'économie circulaire, pour le trimaran skippé par Romain Pilliard. Le trimaran va ensuite gagner Lorient pour le début des entraînements en vue de la Route du Rhum.

Banque Populaire IX remise à l'eau mercredi ?

27/08/2018

Le trimaran Banque Populaire IX d'Armel Le Cléac'h, qui est dans sa base à Lorient pour finir l'installation électrique, ainsi que toute l'informatique, pourrait être remis à l'eau ce mercredi.

James Spithill sur Macif

27/08/2018

Via un message posté sur Instagram, on apprend que James Spithill sera demain de sortie, pour une découverte du vol à bord d'un trimaran océanique.

 

Et c'est François Gabart qui l'accueillera sur son trimaran Macif. Un James Spithill, qui en dehors de la Cup à déjà essayé le vol au large, à bord du catamaran à foils Red Bull (ex F4), entre New-York et Les Bermudes. Et visiblement l'ambiance à bord avait été très humide... Cela sera totalement autre chose à bord de Macif.

 

Dommage que cela ne se fasse pas dans le cadre du Trophée des Multicoques qui débute demain...

Sodebo Ultim' 2 remis à l'eau

17/08/2018

Les équipes du Team Sodebo et du Team Actual ont procédé à la remise à l'eau, après un mois et demi de chantier du maxi trimaran Sodebo Ultim' 2.

 

Dernière mise à l'eau sous le nom de Sodebo pour le trimaran de Thomas Coville, qui va disputer fin août le Trophée des Multicoques à la Trinité sur Mer, puis début novembre, Thomas Coville prendra le départ de sa dernière course à St Malo, à bord de ce trimaran. 

 

Un trimaran qui passera alors dans les mains du Team Actual Ultim' et Thomas Coville prendra lui la barre du nouveau Sodebo Ultim' 3 en construction chez Multiplast à Vannes.

 

Nouveau projet de records pour Alex Pella

14/08/2018

Dans un article publié dans le journal Espagnol MARCA, dans le cadre des festivités du 500ème anniversaire de l'expédition de Magellan autour du Monde et toutes ses découvertes. Une incroyable expédition sur laquelle Alex Pella veut s'appuyer pour faire partager au plus grand nombre ses naviguations dès 2019.

 

Alex Pella : "Maintenant, j'ai décidé de faire une parenthèse, pour me concentrer sur un seul projet dans le cadre du 500ème anniversaire du premier tour du monde à la voile. Cet anniversaire est une occasion unique de connecter la société espagnole à la mer. En adaptant l'histoire de ce premier tour du Monde, à notre époque. Naviguer avec un  bateau très rapide, sur lequel je navigue habituellement pour battre les records de l'océan.  D'ici 2019, je veux établir des temps de référence sur les différentes étapes reliant les lieux et les villes de l'itinéraire original. À chaque arrêt, il y aura un programme d’hospitalité, des événements institutionnels. En 2020, je veux m'attaquer au record du tour du monde en solitaire et sans  escale vers l'ouest, en le baptisant Trophy Juan Sebastian Elcano. Techniquement, j'ai une idée claire du type de bateau dont je vais avoir besoin et ceux qui pourraient être disponibles sur le marché. Sur le plan humain, je sais qu'il y aura plein de choses à partager, et ça malgré les difficultés que cela représente".

 

ARGO au large du cap Finistère

14/08/2018

Parti en milieu d'après midi de Lorient, direction Newport (RI), le MOD70 ARGO avec à son bord Peter Cumming et Henry Bomby, entre autre, n'a pas traîné en route, puisque ce midi, le trimaran croisait au large du cap Finistère à plus de 19 noeuds.

 

L'ambiance semble très bonne à bord.

Les entraînements se poursuivent

14/08/2018

Les entraînements se poursuivent, sortie à la journée pour Gitana 17 et plus de 24 heures hors de la base de Port la Forêt pour Macif. Avec un François Gabart visiblement très satisfait des nouvelles performences de son trimaran...

Jason Carroll prépare une campagne en MOD70

12/08/2018

Argo est mené par l’Américain Jason Carroll qui a débuter sa carrière en 2007 en Melges 32. Avec deux titres de champion du monde dans la catégorie. Mais aussi, deux titres de champion américain et le championnat européen toujours en Melges32. L'équipe a également remporté le Championnat d'Amérique du Nord Viper 2013. Depuis 2014, on voit l'équipe en GC32 sur le GC32 Racing Tour.

 

Sans oublier toutes les victoires de classe, voir au scratch sur les courses dans les Caraïbes sur le Gunboat 62 Elvis. 

 

Une nouvelle catégorie va donc être ajoutée à la palette du Team de Jason Carroll, avec un MOD70. En effet, depuis début août, l'ex Musamdam Oman Sail est mis aux couleurs du team Américain.

 

Le trimaran porte toujours les identifications d'Oman Sail.

 

Le programme communiqué par le Team ARGO est un convoyage vers, Newport, puis la Carribean 600, le passage dans le Pacifique pour puirsuivre avec la Cabo Race 2019 et la Transpac l'été prochain.

 

Rencontre affoilante devant Groix

09/08/2018

François Gabart skipper de Macif a été le premier à lâcher l'info en début d'après midi ce jeudi, Macif avait quitté Port la Forêt direction le nord de Groix pour une rendez-vosu avec Sébastien Josse et son Maxi Edmond de Rothschild.

 

Pour la première fois deux des trois trimarans volants de course au large existant naviguaient ensemble au large de Groix avant de revenir en début de soirée vers Damgan. Et là les afficheurs ont vu rouge, puisqu'au portant dans 18-20 noeuds de vent d'Ouest, les deux maxi trimarans étaient à plus de 41 noeuds pour le Maxi Edmond de Rothschild et plus de 43.6 noeuds pour Macif. Un peu plus tôt Gitana 17 était lui aussi flashé à 43.6 noeuds.

 

Visiblement le team Macif a très rapidement compris le nouveau fonctionnement du trimaran !

 

Des images seront bientôt disponibles, puisqu'un hélicoptère était de la partie...

 

Photos : Gitana Team et Macif Course au large

 

Concise 10 forfait sur le Round Britain and Irland

09/08/2018

Le MOD70 Concise 10 qui était annoncé il y a quelques semaine au départ du Sevenstar Round Britain and Irland, dont le départ sera donné à Cowes ce dimanche, n'est plus sur la liste des engagés.

 

On retrouvera sur la ligne de départ près de 11 Class40, dont ceux de Jack Trigger Concise 8 et Sam Goodchild All in for the Rhum.

Use it Again recrute

09/08/2018

L'équipe du skipper Romain Pilliard, dont le trimaran est toujours à Hennebon, passe une annonce pour le recrutement de plusieurs personnes pour la préparation du trimaran Use it Again jusqu'en novembre prochain.

 

Signe d'une bonne nouvelle dans la poursuite du projet...

Gitana 17 petit tour devant Groix

08/08/2018

Le Maxi Edmond de Rothschild a effectué une boucle ce mercredi à petite allure entre le continent et Groix

IDEC Sport au large

06/08/2018

Francis Joyon à bord d'IDEC Sport a effectué une nouvelle sortie d'entraînement de 24 h au large de la Bretagne et de la Loire Atlantique.

 

Petit temps au programme de nouveau.

Macif, première sortie en vol

03/08/2018

Remis à l'eau mardi dernier, Macif avait effectué une première navigation de contrôle entre Lorient et son port d'attache qu'il avait rejoint dans la soirée.

 

Ce vendredi, François Gabbart et son équipe effectuaient leur première sorties de mise au point des nombreuses modifications effectuées sur le trimaran cet hiver.

 

Une grand boucle au large de la Bretagne Sud, avec sur le retour vers Port la Forêt, avec une petite houle et 16 noeuds de Nord, le trimaran n'a pas tarder à voler, avec la coque centrale hors de l'eau et le trimaran sur un foil et son safran, à plus de 39 noeuds.

 

Visiblement, les modifications correspondent aux simulations du bureau d'études. 

 

Les sorties vont s'enchaîner dans les prochains jours.

Francis Joyon sera t il sur la ligne de départ ?

Ca sera Brest Oceans

01/08/2018

La SAS Brest Ultim’ Sailing, par un communiqué a annoncé le nom de l’épreuve reine du calendrier de la Classe Ultim 32/23. Brest Oceans, simple, prononçable dans toutes les langues, avec un ancrage définitif sur la ville de Brest pour le départ comme pour l’arrivée.

 

Le directeur de course est aussi annoncé, ici aussi pas de surprise, Jacques Caraës, qui fait l’unanimité pour le poste et déjà dans le giron de la Classe Ultim. Par ailleurs, Manfred Ramspacher (ex Tour Voile, Jacques Vabre, Normandy channel Race, etc), intervient pour l’organisation de l’évènement dans la SAS Brest Ultim’ Sailing et Tiphaine Champon, qui vient de quitter ses fonctions chez Mer Concept (François Gabart), intègre la structure d’organisation de l’évènement, dont le départ sera donné le 29 décembre 2019.

 

Enfin l’avis de course sera lui publié lors du Nautic le 8 décembre prochain à 15 h, les inscriptions seront alors ouvertes, pour sûr (sauf avaries), seront sur la ligne de départ : Thomas Coville avec son Sodebo Ultim’ 3, François Gabart sur Macif Ultim’ V2, Armel Le Cléac’h sur Banque Populaire IX, Yves Le Blévec sur Actual Ultim’ 2, l’ex Sodebo Ultim’ 2 mis à disposition d’après les termes du Président de la SAS Brest Ultim’ Sailing dans l’ITW d’Ouest France.

 

Une ITW dans laquelle, l’organisateur espère entre 5 et 7 bateaux sur la ligne de départ. Ci-dessus, on en est à 4… Pour rappel, à la première annonce, la course ne devait pas avoir lieu sous les 6 bateaux. Il manque le Maxi Edmond de Rotschild de Sébastien Josse et IDEC Sport de Francis Joyon, qui n’ont toujours pas adhéré à la Classe Ultim 32/23 à ce jour. Cependant, Emmanuelle Bachellerie rappelle que trois autres bateaux répondent aux normes de la Classe Ultim 32/23: L’ex Qingdao-China (l’ancien IDEC de Francis Joyon), toujours à Richmond en Californie; Un trimaran qui peut permettre à un skipper d’être sur la ligne de départ à moindre coût avec un bateau simple et éprouvé, à condition d’une bonne préparation. Le Use it Again de Romain Pillard, ici aussi un bon compromis pour être sur la ligne de départ et participer à cette grande première et plus surprenant car complètement dépassé, le Gemini 3 de Roman Paské.

 

On n'est donc pas à l’abri d’une surprise de l’organisation pour l’engagement « aidé » de candidats pour grossir la flotte…

Tony Bullimore nous a quitté

31/07/2018

Le célèbre marin Britannique Tony Bullimore, agé de 79 ans, nous a quitté ce mardi. Skipper talentueux, rare marin à pouvoir rivaliser avec les marins Français à l'époque des ORMA60 avec ses deux trimarans Apricot, mais aussi participant à The Race à bord de Team Legato, l'ancien Formule Tag optimisé pour cette course autour du Monde en équipage, imaginée par Bruno Peyron. Il avait terminé deuxième de l'Oryx Quest en 2005, autre course autour du Monde au départ du Quatar. Rendu célèbre par son naufrage sur le Vendée Globe dans le grand Sud. Il survivra en mer pendant 5 jours avec pour seul vivre du chocolat et sans lumière, se trouvant dans une poche d'air sous son bateau qui s'était retourné.

 

L'originaire de Bristole, il avait avec sa femme ouvert The Bamboo Club en 1966, un club qui a vu passer les célébrtés de l'époque.

 

Toutes nos pensées vont à sa famille et à ses proches.

 

Macif V2 à l'eau

31/07/2018

Depuis sa mise à l’eau le 18 août 2015 à Lorient chez CDK, le trimaran Macif a subi de nombreuses évolutions : mise en place de safrans à plans porteurs, fermeture du cockpit, améliorations ergonomiques, ce qui a amené à la version « V2 » que François Gabart a mené avec succès autour de la planète en battant le Trophée Jules Verne.

A son retour en janvier 2018, le trimaran est entré en chantier chez son constructeur à Lorient pour une très grosse évolution afin de le rendre plus aérien et se rapprocher des deux derniers nés les Maxi Edmond de Rothschild et Banque Populaire IX. Au programme de ce chantier, un allègement général, un gros travail sur l’aérodynamique et l’hydrodynamique, la modification en profondeur des différents appendices, l’installation de nouveaux systèmes de contrôle, la mise en place d’un pilote automatique de dernière génération permettant le vol et un nouveau jeu de voiles. Une version 3 du trimaran Macif, une nouvelle version qui permettra de franchir un nouveau cap, tant les gains, sur le papier, semblent importants.

 

La préparation

 

Pour la mise en œuvre de ce chantier, dont la réflexion a débuté fin 2016, Mer Concept, la société de François Gabart, basée à Port la Forêt, qui gère le trimaran Macif (mais aussi le futur trimaran) et bientôt l’IMOCA60 Apivia Mutuelle a été renforcée avec les arrivées de Gwénolé Bernard et Stéphane Chatel (ex Groupama Team France) au sein du Design Team dirigé par Antoine Gautier. Le Cabinet d’architectes, basé à Vannes, VPLP à l’origine du dessin de Macif et la société Gsea Design (spécialiste des calcul de structures, ont été associés dans cette importante évolution. Enfin le chantier CDK Keroman à Lorient, d’où est sorti Macif, est à l’œuvre pour ces modifications. Côté chantier, il faut aussi associer à La Rochelle C3 Technologie pour les nouveaux safrans à plans porteurs. Le tout coordonné par Nicolas de Castro. Un véritable puzzle géant, avec des dizaines d’intervenants, pour un trimaran qui sera bien différent et qu’il faudra de nouveau réapprendre à utiliser lors de sa mise à l’eau en ce milieu de mois de juillet 2018.

 

Les calculs

 

Impliqué, aux côtés de l’équipe de Mer Concept, dès le début de la réflexion  dans l’évolution du trimaran Macif, Sébastien Guého, directeur technique de Gsea Design, revient sur la collaboration des deux entreprises : « Nous avons débuté relativement tôt le travail sur l’évolution du bateau. Bien avant le départ pour le record autour du Monde en solitaire, en septembre 2017 l’équipe technique de François Gabart nous a sollicité pour apporter des modifications sur le trimaran Macif. Nous avons donc commencé à faire les calculs dès la fin de l’année dernière avec une forte implication en interne puisque 5 personnes ont été mobilisées sur le projet. A son retour du tour du Monde, plus de la moitié des calculs sur la structure étaient déjà validés. Nous avons travaillé sur globalité de la structure et plus spécifiquement sur les flotteurs, le renforcement des bras et des foils. Consolider certaines zones d’un bateau est très compliqué ; nous avons donc passé beaucoup de temps à chercher  et à valider des hypothèses de calcul complexes afin d’économiser du temps sur la phase de chantier. Avec un objectif très clair : mettre des foils plus grands pour faire voler encore plus haut le trimaran Macif. La finalité, c’est d’augmenter davantage la prépondérance du vol sur l’utilisation du bateau, avec les premières limites qui sont liées avec ce qu’il a été possible de modifier ou de renforcer sur le bateau. Les zones sont ultra-restreintes sur un multicoque. Quand on part d’une feuille blanche, nous n’avons pas beaucoup de limites. »

 

L’aérodynamisme et l’hydrodynamique

 

C’est Guillaume Combescure au sein du bureau d’étude de Mer Concept qui est en charge de cette partie dans les améliorations attendues. Avec toujours le même but, rendre encore plus performant le trimaran qui a remporté toutes les courses auxquelles il a participé (Transat Jacques Vabre, Transat Anglaise, Record des 24 h, Armen Race, The Bridge, Record du tour du Monde en solitaire et sans escale). Le but des améliorations ici, est que le trimaran lancé à pleine vitesse soit le moins possible freiné par l’air et par l’eau. Pour l’eau, il « suffit » d’élever la plateforme au-dessus de l’eau, avec des foils plus longs et plus sophistiqués dans les formes que la version présente depuis la mise à l’eau. Les safrans à plans porteurs et relevables et la dérive elle aussi dotée dans cette nouvelle version de plans porteurs à l’image de Maserati, Banque Populaire IX et Gitana 17, permettent de faire naviguer le trimaran sur une surface de 3m².

Le problème de la traînée hydrodynamique en partie résolue, il faut s’intéresser à ce qui se passe dans l’air. Et ici encore, comme pour les foils, merci à l’Americ’s Cup et les budget des équipes qui ont permis de se pencher sur le problème et de développer des outils capables d’optimiser cette traînée. La traînée de la plateforme du trimaran avec les trois gros poteaux en travers, que sont le bras avant, l'arrière et la barre d’écoute. Dans cette nouvelle version, ils seront mieux carénés, permettant ainsi à l’air de mieux s’écouler. Mais aussi celle du mât et des voiles. Un problème traité en collaboration avec la voilerie Vannetaise North. Des voiles plus légères avec une géométrie plus optimisées. Des voiles en 3Di capables d’être encore performantes après 80 000 milles ! Des voiles en 100 % composite donc, qui sont moulées précisément à la forme souhaitée et qui durent dans le temps.

Guillaume Combescure : « Quand tu as une surface qui porte, le fait de mettre une plaque au bout de cette surface, aide. Ce que l’on recherche notamment, c’est d’abaisser le plan de voilure au plus proche du pont pour qu’il soit plus efficace. L’un des moyens de le faire est d’ajouter un élément pour fermer le triangle pont-mât-bôme, cela permet de rajouter de la surface propulsive, d’optimiser l’efficacité du mât et de la grand-voile et d’abaisser légèrement le centre de poussée ».

 

Le système de pilote automatique

 

Nouveau potentiel, vitesses élevées, vol, le pilote automatique est un système de plus en plus sophistiqué pour l’exploitation du potentiel d’un trimaran comme Macif. Mer Concept collabore depuis 2014 avec la société Madintec spécialisée  dans les équipements électroniques et informatiques. Un nouveau pilote a  été développé pour s’adapter aux performance du trimaran, aussi bien du côté de la performance, que celui de la sécurité. Un pilote d’autant plus important lors des navigations en solitaire, avec les prochains objectifs de la Route du Rhum Destination Guadeloupe et le Tour du Monde en solitaire en 2019.

 

Matthieu Robert, Président et Responsable R&D de Madintec : « Aujourd’hui on travaille avec Mer Concept pour que le pilote automatique ne tienne plus seulement la barre de droite à gauche, mais qu’il puisse améliorer la stabilité du vol dans son ensemble. Sur un tour du Monde en solitaire, le pilote peut tenir la barre 98 % du temps ! Nous testons sur le M24 (Un Diam24 OD modifié pour les essais en tout genre du Team Macif), nos technologies. C’est un formidable outil. Aujourd’hui, c’est le seul petit bateau équipé avec un pilote automatique et cela nous permet ainsi de faire de véritables tests ».

 

Nouveau comportement et sécurité

 

Pour Antoine Gautier, un nouveau bateau sera mis à l’eau en juillet. Macif  sera profondément modifié et les chiffres théoriques sont surprenants : « Le gain semble colossal, mais on attend d’être sur l’eau pour en avoir la confirmation. On considère que nous mettons à l’eau un nouveau bateau, cela veut dire qu’on s’attend à ce qu’il se comporte de manière complètement différente, avec sans doute des accélérations encore plus franches. Mais la sécurité est un sujet qui nous préoccupe au quotidien, nous avons une vraie responsabilité en tant qu’acteur de la Calsse Ultim’, il faut qu’on soit irréprochables ».

 

Aucune perte de temps

 

Aussitôt mis à l'eau, Macif à été mâté, les voiles misent en place et l'élquipe est partie tirer ses premiers bord au large de Lorient et de Groix en direction de Port La Forêt. L'objectif étant de naviguer le plus possible d'ici la Route du Rhum Destination Guadeloupe, afin d'avoir la version 2 du trimaran Macif bien en mains au départ, début novembre, à St Malo.

 

François Gabart, skipper de Macif : "Pas de choses ont été moddifiées, tous les appendices sont nouveaux, comme leurs implantations. Sur la plate-forme on a travaillé sur l'aéro. Le cockpit a été modifié, comme la zone de vie, on a surtout cherché à gagner du poids. Après avoir travaillé beaucoup depuis la mise à l'eau, sur la fiabilité, nous avons cette fois beaucoup travaillé sur la performence. Il faut maintenant mettre au point la machine d'ici la Route du Rhum".

 

Gitana 17 en mer

31/07/2018

En fin d'après-midi lundi, le maxi trimaran Edmond de Rotschild quittait son port d'attache de Lorient direction au N/O. Sébastien Josse indiquait qu'il allait à la rencontre du front.

 

En début d'après-midi, le maxi trimaran progressait à 24 noeuds au S/O de l'Irlande.

Report de la mise à l'eau pour Macif

26/07/2018

Prévue initialement ce vendredi matin, le Team Macif, annonce que la mise à l'eau de son maxi trimaran  Macif, est reportée au mardi 31 juillet, suite à un retard d'installation d'un des appendices

Cellule de vie largement modifiée

19/07/2018

Banque Populaire IX est donc sorti du chantier Multiplast ce jeudi matin. Il a été remis à l'eau à Vannes et a gagné Lorient en remorque. Aussitôt arrivé, le trimaran d'Armel Le Cléac'h a été de nouveau sorti de l'eau pour être transporté dans la base du Team Banque Populaire.

 

Le trimaran est maintenant structurellement remis à neuf, le mât sera livré fin août.

 

Gautier Levisse, membre du bureau d'études de Banque Populaire : "La principale zone impactée se situait sur le tiers arrière bâbord du bateau, du pied de mât au bras arrière. Nous avons reconstitué le bateau dans les règles de l’art".

 

Petit surprise de ce chantier de remise en état, l'apparition d'une nouvelle cellule de vie/manoeuvres. La première version était très étonnante, car elle ne protégeait pas le barreur à l'image du trimaran IDEC Sport conçu lui en 2006. Armel Le Cléac'h sur les premières sorties au large de Lorient était en combinaison intégrale et masque de ski sur le visage, là où François Gabart était en tee-shirt... Il a donc été décidé d'installer une grande cellule de vie et de manoeuvres, à l'image de celle de Macif. Celle-ci sera vraissemblablement entièrement fermée une fois terminée. Un plus grand confort, surtout en solitaire et encore plus lors d'un tour du Monde.

 

Dès la semaine prochaine, l'ensemble du Team Banque Populaire débutera le remontage du puzzle géant avec  l'électronique, informatique, hydraulique, les appendices, l'accastillage...

 

Armel Le Cléac'h, skipper de Banque Populaire IX : "C’est agréable de revoir le bateau sans trous, sans bouts de carbone qui dépassent. C’est un grand pas de franchi en vue des navigations et de la reprise en main du bateau en fin d’été. Le Maxi Banque Populaire IX va reprendre forme dans les semaines qui viennent. Nous sommes tous impatients de retourner en mer et de remonter dans le train de la préparation pour la Route du Rhum".

 

 

Multiplast, le timing parfait

17/07/2018

Le chantier Multiplast qui avait accueilli au mois de mai dernier en urgence le Maxi Banque Populaire IX qui avait chaviré au large de Casablanca, va remettre à l'eau ce jeudi après deux mois de chantier sur la structure le maxi trimaran.

 

Ce dernier regagnera dans la foulée sa base à Lorient pour que l'équipe installe de nouveau des circuits électrique et hydraulique complets. Sans oublier tout le reste du matériel nécessaire à la bonne marche du trimaran, dont la mise à l'eau définitive est toujours prévue pour fin août début septembre.

 

Un grand coup de châpeau à toute l'équipe du chantier Multiplast.

 

Yann Penfornis, DG du chantier Multiplast Vannes : "Cette situation est toujours délicate car, par définition, un retournement n’est jamais prévu au programme. Notre métier est d’anticiper, d'organiser et de planifier. Dans le cas présent, nous étions dans une situation opposée avec nos équipes occupées sur d’autres projets dont le maxi trimaran Sodebo 5, nos halls remplis par diverses lignes de fabrication notamment par les foils de Figaro 3 et pour compliquer encore les choses un mois de mai perturbé par de multiples jours fériés. C’est dans ces moments que nous sommes particulièrement fiers de nos équipes chez Multiplast : le travail s’effectue en 2x7, les horaires sont modifiés, les projets sont réorganisés et une solution est trouvée".


Ronan Lucas, directeur du Team Banque Populaire Voile : "Je ne pouvais pas rêver d’une meilleure collaboration et je conseille vivement à chacun de visiter les locaux pour se rendre compte de la qualité du travail réalisé dans ces ateliers".

 

 

Maserati à Porto Cervo

17/07/2018

Maserati a quitté Barcelonne et après avoir traversé la Méditerrannée, Giovanni Soldini et son MOD70 ont rallié la Sardaigne et la marina de Porto Cervo. Une marina qu'ils avaient déjà fréquenté l'an passé.

 

Convoyages, News...

13/07/2018

Maserati à quitté Valence et à rejoint Barcelone pour des RP de nouveaux.

 

Ultim' Emotion à quitté Le Havre pour rejoindre Lorient

 

IDEC Sport a repris ses sorties de préparations, des safrans, au large de Quiberon ces deux derniers jours.

 

La mise à l'eau de Macif V2 est annoncée de nouveau pour fin juillet à Lorient.

Concise Fling s'impose dans le petit temps

07/07/2018

Avec un vent qui a rarement dépassé les 8 noeuds et qui a été nul dans la partie Est du Solent, Concise Fling n'aura pas pu approcher son record établi l'an passé sur la Round The Island Race 2018. Le MOD70 de Nick Collier Wakerfield s'impose en 8 h 43 min et 9 secondes, soit à plus de 6 heures du record.

 

Il faudra attendre les Needles pour voir passer Concise Fling en tête de la flotte de cette édition 2018, le MOD70 creuse un petit écart sur les monocoques de tête avant l'arrivée dans l'entrée Est du Solent. Va alors commencer une longue période ou le trimaran va rester sur place, voir reculer. Voyant ainsi la tête des poursuivant revenir au contact. Heureusement le vent va revenir et permettre ainsi à Concise Fling de s'imposer de nouveau, après la victoire et le record de 2017, avec 20 min d'avance sur le premier monocoque.

 

Team Concise s'associe

06/07/2018

A J-1 de la nouvelle saison avec la Round The Island Race, Team Conise annonce un partenariat avec Lord Irvine Laidlaw. Le millionnaire Britannique propriétaire de nombreux bateaux de courses depuis de nombreuses années les Highland Fling, engagés en IOR, mais aussi sur les Swan Séries, mais aussi de deux supers yachts à moteurs.

 

Concise 10 devient Concise Fling pour la saison 2018.

 

Le Tracker pour suivre RTIR

Sodebo Ultim' en chantier

04/07/2018

Le maxi trimaran de Thomas Coville, en a terminé avec ses très nombreuses sorties RP devant Quiberon. Ce matin Sodebo Ultim' a quitté son ponton de la Trinité sur Mer pour rejoindre Vannes et le chantier Multiplast.

 

Aussitôt arrivé, le trimaran a été démâté, puis grûté chez Multiplast. Objectif, effectuer le dernier chantier de préparation avant l'objectif de la saison : La Route du Rhum Destination Guadeloupe. Une révision complète est au programme. 

 

Pendant ce temps, se poursuit toujours chez Multiplast, le nouveau Sodebo Ultim'.

Ils sont où ? Ils font quoi ?

03/07/2018

Un petit point sur les différentes équipes et leurs programmes en ce début de période estivale :

 

Concise 10 vient de reprendre les entraînements sur le Solent. Porchaine course le 12 juilelt avec la Round The Island Race.

 

Le Maxi Edmond de Rotchild à lui aussi remis ses étraves en dehors de la rade de Lorient. Avec deux nouvelles sorties, dont une ce jour avec un invité de marque à son bord : Peter Burling. Ce dernier avait fait part de son intérêt pour les ultime volant lors de l'étape de la Volvo Ocean Race qu'il termine à la 3ème place, à Cardiff. Vitesse de pointe plus de 39 noeuds.

 

Spindrift 2 est à quai à Newport (RI), quelques répartations sur un foil, le trimaran va rester encore quelques semaines aux Etats-Unis en attente d'une éventuelle fenêtre pour une tentative sur le record de l'Atlantique Nord ?

 

Sodebo Ultim' en a terminé avec ses sorties RP en baie de Quiberon, il va rejoindre le chantier Multiplast demain pour un dernier chantier avant la Route du Rhum.

 

Ultim' Emotion vient d'arriver au Havre, après son covoyage depuis Lorient, pour des sorties à la journée.

 

IDEC Sport, toujours à son  ponton de la Trinité sur Mer

 

Macif en chantier à Lorient chez CDK, remise à l'eau début août

 

Le chantier de Banque Populaire IX est dans le timming de départ aussi bien chez Multiplast que chez Lorima pour le nouveau mât. Fin juillet il sera remis à l'eau pour rejoindre sa base et que les circuits électriques et hydrolique soient refait.

 

Maserati est parti de La Rochelle après quelques journées de vols stabilisés avec les nouveaux safrans. Giovanni Soldini et son équipage ont rejoint Cascais, pour des sorties devant le port Portugais.

 

Use it Again, toujours à Hennebon, en attente de partenaires pour sa mise à l'eau et le début des entraînement.

 

Musamdam Oman sail, à Lorient.

 

Qingdao-China à Richmond.

 

Race for Water (Lorient), Spindrift (St Philibert), Orion (Sausalito), Tritium racing (Long Beach), Prince de Bretagne (Hennebon), en vente.

 

Beau Geste, aux Philippines.

 

 

 

Orion s'impose sur la Wespoint Regatta

02/07/2018

Le MOD70 de Tom Siebel, qui est en vente, remporte la Wespoint Regatta 2018. Une course qui consiste à faire le tour de l'île d'Alcatraz en baie de San Francisco.

 

86 engagés sur cette édition et Orion, parti 55 min après les premiers bateaux, a remonté toute la flotte à très haute vitesse, pour s'imposer sur les 28,7 milles marins en un temps de 1 h 40 m et 54 sec, inscrivant ainsi un nouveau record à son palamrès.

Tout va bien à bord de Spindrift 2

20/06/2018

Spindrift 2 a quitté La Trinité sur Mer il y a 5 jours et après une descente au large du Portugal et le passage des Açores avec des conditions très calmes, Yann Guichard et son équipage ont retrouvé un peu d'air ces dernières heures. Tout va bien à bord, arrivée prévue à Newport vers le 23 juin.

Maserati bon pour le service

20/06/2018

Mis à l'eau vendredi dernier à St Philibert, Maserati a rejoint le môle Loïc Caradec. Et depuis sa mise à l'eau l'équipe de Giovanni Soldini a effectué tous les tests suites aux différentes modifications, avec notamment le système de fusible des nouveaux safrans en cas de choc.

 

Le MOD70 est maintenant fin prêt pour les essais en mer.

Spindrift 2 cap à l'ouest

15/06/2018

Yann Guichard et son équipage à la barre de Spindrift 2, ont quitté leur port de la Trinité sur Mer vers 17 h ce vendredi.

 

Cap à l'ouest à plus de 21 noeuds dès Belle île. Dans quelques jours du côté de la côte Est Américaine ?

 

A suivre ...

Maserati à l'eau 

15/06/2018

Retour photos avec @François Joannic Pro, sur la mise à l'eau à St Philibert du MOD70 de Giovanni Soldini, Maserati.

Spindrift 2 à l'entraînement

14/06/2018

Première sortie depuis sa remise à l'eau pour Spindrift 2. Après la 6ème place sur le Bol d'Or Mirabaud, du week-end dernier, l'équipe du Spindrift racing est donc de retour dans sa base de St Philibert et a débuter au large de Quiberon et jusqu'à Houat.

 

L'équipage sur Spindrift 2 muni de son ancien mât remis en place suite à son démâtage l'an dernier, prépare une nouvelle tentative sur le Trophée Jules Verne.

IDEC Sport et Francis Joyon en réglages

13/06/2018

Francis Joyon et son équipe ont repris, à bord d’IDEC Sport, les sorties d’entraînements au large de Quiberon, après leur escapade en Méditerranée pour la Nice UltiMed. Des sorties à la journée effectuée dans du petit temps jusqu’ici, qui permettent de valider, toutes les petites modifications effectuées durant le chantier d’hiver ainsi que  la nouvelle configuration des foils et des safrans à plans porteurs.

 

Parmi, les modifications et simplifications, la mise en place, ou remises en place, du fameux vélo, déjà vu à l’époque de Franck Cammas et son Groupama 3 ou Loïck Peyron sur Banque Populaire 7, pour actionner les winches avec la force des jambes. Un vélo qui a reçu l’aval de la Fédération Française de Voile pour la Route du Rhum Destination Guadeloupe.

 

Pour les foils et les nouveaux safrans, ils donnent entièrement satisfaction, mais reste à comprendre leurs utilisations dans les moindres détails et surtout valider l’ensemble avec des vents soutenus, situation pas rencontrée depuis la remise à l’eau du trimaran. Autres préoccupations, la simplification des manœuvres en solitaire. Et ici encore de gros gains ont été fait pour manœuvrer le trimaran seul sur l’Atlantique.

 

Autre nouveauté à bord, une partie du jeu de voile va être remplacé, car avec 60 000 milles au compteur, le nouveau gennaker sera un plus en terme de performance.

 

Francis Joyon, skipper d’IDEC Sport : "Nous avons déjà, ces dernières semaines, beaucoup progressé dans la compréhension de l’utilisation de nos foils. Nous avons bien identifié les angles d’utilisation au vent. Il nous reste cependant à valider tout ce travail dans la brise. C’est un travail minutieux que nous allons mener tout l’été en équipage, avant de me lancer en solitaire. Il me faut naviguer dans 20 nœuds de vent et plus, afin de bien identifier les angles d’utilisation et les réglages propres à ces conditions. Le travail complémentaire sur les pilotes automatiques, va de pair avec ces recherches… Tous les bouts reviennent au cockpit et il me faut fluidifier les manœuvres. Je cherche  à diminuer les frottements et les risques d’usure, en utilisant des petites poulies et des cordages plus fins. Tout ce qui va dans le sens de la simplification est un plus en solitaire. Lors de ma tentative de record en solo l’an passé, le bateau me semblait terriblement complexe à gérer seul. Mais après cette première transat seul à bord, j’ai commencé à prendre la mesure de la machine et l’enchainement des manœuvres  me semble aujourd’hui beaucoup plus fluide. Nous avons beaucoup travaillé sur les systèmes d’enroulement des voiles d’avant, et là encore, le gain en temps et en performance est conséquent. Je vais faire tout mon possible pour réaliser une belle Route du Rhum, pour une 7ème tentative, ce serait bien d’en gagner une !"

 

 

Fin de chantier pour Maserati

13/06/2018

Près de quatre mois de chantier, pour deux de prévus initialement, Maserati le trimaran de Giovanni Soldini, sera remis à l'eau vendredi en fin de journée à Saint Philibert. Un chantier plus long qu'annoncé donc, mais après un tour du Monde, il fallait bien ça pour le passer en version volante.

 

Maserati est le premier MOD70 a effectuer un tour du Monde qui plus est à l'envers, mais pas par les trois caps. Maserati avait quitté la Méditerranée pour rejoindre les Caraïbes, avant de gagner le Pacifique, via le canal de Panama, de traverser ce dernier en deux fois via Hawaï, avant de rejoindre le Japon, la Chine puis Hong-Kong pour se mettre en stand-by pour le record de la Route du Thé. Record battu à son arrivée à Londres en février dernier.

 

Alors forcément un chantier était nécessaire, même si Maserati avait subit un premier chantier à Hawaï. Au programme de l'équipe de Giovanni Soldini, le démontage complet de l'accastillage, dans le chantier de Marc Guillemot, le remplacement d'une partie du gréement, la vérification du circuit électriqque, la remise en place des foils en "L" permettant le vol et surtout le gros chantier sur le nouveau système de safrans à plans porteurs et rétractables en cas de choc, signé Guillaume Verdier. Sans oublier les peintures et le lustrage du trimaran.

 

Cette partie a nécessité de grosses interventions sur l'arrière des deux flotteurs, pour l'instalation des nouvelles box qui reçoivent les deux safrans. Nouveaux safrans construit en Italie.

 

Reste à tester tout celà au large de la Trinité sur Mer, avant un nouveau programme de course à venir.

 

Giovanni Soldini, skipper de Maserati : "Le chantier a constitué à la mise en place des nouveaux safrans, suite aux décisions prise avec Guillaume Verdier lors de notre Escale à Honolulu, des safrans à plans porteurs avec un système qui permettra qu'ils se relèvent  lors d'un choc"

 

Quand le présent rencontre le passé

11/06/2018

En mer depuis le 7 juin, avec quasiment pas de vent sur le parcours Lorient/cap Finistère, Fastnet, le Maxi Edmond de Rothschild effectuait des ronds dans l'eau au sud de la mer Celtique depuis deux jours, en attendant le passage de la flotte de la Volvo Ocean Race.

 

Les 7 bateaux en course, dont une partie financés par l'organisateur..., partis dimanche de Cardiff, avec en tête Charles Caudrelier sur Dongfeng et en troisième position Peter Burling sur Brunel, deux skippers qui dans des ITW récentes se déclarent intéréssés par les ultimes, ont eu la bonne surprise de voir débouler le Maxi Edmond de Rothschild.

 

Sébastien Josse et ses quatre équipiers, qui ont retrouvé du vent ce matin, ont fait demi tour et fait un peu de route avec Vesta et Brunel. Cela à donné lieu à de très belles images.

 

Pour rappel, les organisateurs avaient un temps envisagé, que l'édition suivante aurait été disputée sur des mutliticoques. Finalement, Volvo le propriétaire de la course à réduit la voilure et vient même de vendre la course. Plus de multicoque au programme, mais des discussions avec la Classe IMOCA60 ! Un bon dans le temps, mais pas forcément vers le futur.

 

Depuis Sébastien Josse à mis le cap au sud.

 

 

IDEC Sport et Sodebo Ultim' de sortie

09/06/2018

Alors que Sodebo Ultim' poursuit ses sorties à la journée en baie de Quiberon pour des RP avant un retour au chantier début juillet, IDEC Sport a effectué en fin de semaine dernier une sortie devant la Trinité sur Mer, sans beaucoup de vent, pour effectuer quelques tests de voiles dans le cadre de sa préparation de la Route du Rhum Destination Guadeloupe.

Gitana 17 de nouveau en mer

07/06/2018

Rentré de Cascais le 28 mai dernier, pour régler un problème technique ? Le maxi Edmond de Rothschild a effectué depuis une sortie au large de Groix. Le voilà de nouveau en mer "Pour quelques jours au large" d'après le post sur les réseaux sociaux du Gitana Team

Sodebo Ultim' 2ème

02/06/2018

Un départ donné sans vent et avec 15 min de retard, aucun live vidéo digne de ce nom, pas de tracker pour suivre les bateaux... sans parler qu'il est impossible d'avoir la liste des participants avant le départ. Le Tour de Belle île a fêté ses 10 ans dans une version racourcie, entre le milieu de la baie de Quiberon et la pointe des Poulains.


A ce petit jeu le plus rapide a été de nouveau l'ORMA60 Sensation, l'ancien Foncia d'Alain Gautier, skippé pour l'occasion par Mayeul Rifflet devant Sodebo Ultim'.

 

Ultim' Emotion avec à la barre Lionel Lemonchois et Karine Fauconnier prend lui la 5ème place.

 

Classement :

 

1 TRIMARAN SENSATION OCEAN (Trimaran ORMA de 60′) en  3 h eet 9 min

2 SODEBO ULTIM’ (Ultime)                                                       à       33 min

3 FENETREA-MIX BUFFET (Multi 50)                                       à 1 h 39 min

4 RÉAUTÉ CHOCOLAT (Multi 50)                                              à 2 h 27 min

5 ULTIM’EMOTION                                                                     à 2 h 34 min

 

Spindrift 2 remis à l'eau

28/05/2018

Le Spindrift racing a remis à l'eau, tôt ce matin à Vannes devant le chantier Multiplast, sont maxi trimaran Spindrift 2 endommagé lors de son démâtage peu avant le départ sur le Trophée Jules Verne devant le goulet de Brest.

 

Aussitôt mis en chantier chez Multiplast, le maxi trimaran a été remis en état, bras, flotteur et casquette de cokpit. Dans le foulée de sa remise à l'eau Spindrift 2 a été mâté. Son ancien mât avec lequel Yann Guichard a terminé deuxième de la Route du Rhum 2014.

 

L'équipage a ensuite mis le cap sur son port d'attache de la Trinité sur Mer et regagné son ponton en milieu d'après-midi.

 

L'objectif de la saison pour Spindrift 2 est de nouveau une tentative sur le Trophée Jules Verne.

 

Tour de Belle île avec deux ultimes

24/05/2018

Le départ de l'édition 2018 du Tour de Belle île sera donné depuis la baie de Quiberon le 2 juin prochain à 10 h 00.

Deux Ultimes seront sur la ligne de départ avec Sodebo Ultim' et Ultim' Emotion. Sans oublier Explorer l'ex Crédit Agricole II et Sensation Océan l'ORMA60 d'Alain Gautier dernier vainqueur de l'épreuve.

Gitana 17 à Cascais

24/05/2018

Le Maxi Edmond de Rothschild à donc rejoint la région de Lisbonne et la marina de Cascais, comme prévu au programme du Gitana Team pour préparer la prochaine Route du Rhum Destination Guadeloupe. Un convoyage expresse d'un peu plus de 24 heures depuis Lorient.

 

Depuis hier, le maxi trimaran accueil à son bord des médias pour des ronds devant la marina, avant de s'élancer pour une première traversée de l'Atlantique.

Ultim' Emotion à bon port

24/05/2018

Ultim' Emotion en a terminé avec son convoyage depuis la Méditerranée, avec une escale au nord ouest de l'Espagne pour éviter le gros temps. Le trimaran est arrivé hier à Lorient.

 

Première épreuve, le Tour de Belle île le 2 juin prochain.

Prince de Bretagne désarmé

17/05/2018

Le sponsoring du groupement à pris fin avec le démâtage sur la dernière Transat Jacques Vabre et depuis le Maxi80 Prince de Bretagne avait regagné sa base à Lorient avec son mât brisé en deux. L'équipe de Lionel Lemonchois on tmis à nu le trimaran, plus de trace de sticker des différents partenaires, à l'exception d'un seul à l'arrière de la coque centrale pour le nom du bateau.

Prince de Bretagne a été remis à l'eau à Lorient cette semaine et convoyé à Hennebont où il a été grûté au sec sur le terre-plein du chantier Nauty-Mor, avec les deux morceaux du mât brisé.

 

Stockage pour liberer la base à Lorient ? Mise à blanc pour la vente ?

 

Ultim' Emotion en route pour la Bretagne

14/05/2018

A l’image de Sodebo Ultim’ et IDEC Sport, le trimaran Ultim’ Emotion a lui aussi pris le chemin de la Bretagne ce lundi en début d’après-midi et plus précisément de Lorient. Un convoyage qui va ramener le trimaran en Atlantique pour une série d’épreuves et de journées de sorties en mer à partir de Brest et Lorient. Les deux épreuves inscrites au programme sont le Tour de Belle île et le Trophée des Multicoques. (Où il reste encore des places à bord).

Première sortie pour Gitana 17

14/05/2018

Le Maxi Edmond de Rothschild a effectué sa première sortie au large de Groix ce lundi après-midi, huit jours après sa mise à l’eau à Lorient La Base. Dès le passage dans le Sud de Groix le trimaran de Sébastien Josse était à plus de 25 nœuds… un peu plus tard après une boucle dans le nord, sur la descente sur Belle île le maxi multicoque était à plus de 38 noeuds. Et même une pointe à 41.8 noeuds. Autant dire que, pour une reprise, tout est bien en place à bord ! 

 

Le Maxi Edmond de Rothschild regagnait Lorient en début de soirée.

Concise 10 fin de chantier

14/05/2018

Fin de chantier à Hamble pour Concise 10 qui a retrouvé l'eau ce lundi matin. Au programme du Team Concise avec le MOD70, le Tour de l'île de Wight et le Tour de Grande Bretagne d'annoncé pour le moment.

IDEC Sport et Sodebo Ultim' à bon port

14/05/2018

Dimanche en tout début d’après-midi, Francis Joyon et ses deux équipiers, à bord d'IDEC Sport, en terminaient avec leur convoyage depuis Nice. Un convoyage qui a aussi permis à Francis Joyon de s’entraîner en « Faux » solitaire pour préparer la prochaine Route du Rhum Destination Guadeloupe. Le bateau va subir un check-up depuis le ponton de La Trinité sur Mer et ensuite les entraînements reprendront au large de la baie de Quiberon pour préparer l’échéance phare de la fin de l’année.

 

 

Du côté de Sodebo Ultim’, même convoyage depuis Nice, parti une journée plus tard, Sodebo Ultim’ a rejoint la baie de Quiberon en début de nuit dernière et a passé la nuit à faire des ronds dans l’eau en attendant le levé du jour et de rejoindre son ponton. Thomas Coville en a lui aussi profité pour s’entraîner en pour la prochaine Route du Rhum.

 

Le Maxi Edmond de Rothschild sur l'eau

07/05/2018

Le chantier d'optimisation de la plateforme et des systèmes de bord du Maxi Edmond de Rothschild est terminé. Ce mardi à Lorient le Gitana Team a remis à l'eau son maxi trimaran, sans foils et sans dérive à plan porteurs. Les foils endommagés lors de la Transat Jacques Vabre sont eux aussi réparés et optimisés, ils rejoindront le trimaran d'ici quelques jours.

 

Plus de 5 heures d'efforts à tout le team pour faire sortir Gitana 17 de sa nouvelle base, le faire rouler jusqu'au point de mise à l'eau à l'autre bout de Lorient La Base (Vidéo et photos de la mise à l'eau).

 

Pierre Tissier, Directeur Technique du Gitana Team : "Fiabilisation et optimisation ont été sans conteste les maîtres mots de ce premier refit. Les appendices ont constitué le gros du dossier hivernal, je dirais près de 70 % de notre temps et pas moins de cinq personnes à temps plein. C'est la nouveauté avec cette nouvelle génération de maxi-trimaran volant. Notre priorité a été la réparation des foils cassés durant la Jacques Vabre. Nous avions identifié des problèmes mécaniques autour de ces deux pièces maîtresses et nous espérons que ce défaut de conception est désormais derrière nous. Tous les plans porteurs ont été démonté, révisé et optimisé. L'hydraulique et le circuit associé ont également demandé pas mal de temps. Nous avons en effet amélioré tout le système de pompes et de vérins grâce à une précieuse collaboration avec Harken, avec qui nous travaillons étroitement depuis la conception du Maxi".

 

Sébastien Josse, skipper du Maxi Edmond de Rothschild : "Cette journée est celle du passage de témoin ! L'équipe a une fois encore beaucoup donné cet hiver pour préparer le bateau et que l'on attaque cette nouvelle saison avec une machine optimisée. J'ai hâte de reprendre la mer et de voir comment le Maxi a progressé grâce aux travaux réalisés ces derniers mois. Nous avons un très beau programme qui nous attend et tout cela dans un super timing !".

 

Objectif Route du Rhum

 

L'objectif de la saison pour le Gitana Team et Sébastien Josse, est la Route du Rhum, dont le départ sera donné début novembre de St Malo. Pour la préparation, l'équipe à au programme deux transatlantiques. Après les quelques jours de préparations à Lorient et quelques sorties tests au large de Lorient. Le maxi traimaran mettra le cap sur la région de Lisbonne dès la fin du mois pour une semaine d'entraînement, avant les deux traversées de l'Atlantique. Une en solitaire ou "faux" solitaire et une en équipage. Même si tout dépendra de la météo du moment. Et si les conditions météos sont compatibles pour un record... Car les deux parcours prévus : Cadix/San Salvador et New-York/Cap Lizard, sont des références dans le genre !

 

Accueillir d'autres projets, non concurrents 

 

Cyril Dardashti., Directeur du Gitana Team : "Cette nouvelle base est un atout majeur, une infrastructure qui va pleinement dans le sens de la performance et de l'excellence que nous visons avec nos bateaux. L'espace et l'équipement dont nous bénéficions nous confèrent une grande autonomie et une meilleure maîtrise de nos calendriers. Encore une fois nous avons beaucoup de chance que nos armateurs, Ariane et Benjamin de Rothschild, aient souhaité investir et aller plus loin dans leur démarche. Si cette base est essentiellement et prioritairement dédiée au Gitana Team, nous sommes aujourd'hui en mesure d'accueillir des projets non concurrents et ce pour des chantiers ponctuels mais aussi de la gestion de projet".

 

30-DSC_0116.JPG

30-DSC_0116.JPG

03-DSC_0043.JPG

03-DSC_0043.JPG

07-DSC_0051.JPG

07-DSC_0051.JPG

17-DSC_0086.JPG

17-DSC_0086.JPG

13-DSC_0064.JPG

13-DSC_0064.JPG