Sam Goodchild, entretien.

01/08/2016

Sam Goodchild – né à Bristol, 26 ans, dès son plus jeune âge, il navigue  sur le bateau familial dans les Caraïbes, avant de revenir se former à la régate et à la course au large en Grande Bretagne. Champion de GB en J80 sur le Young Match Race en 2008. Sélectionné pour intégrer l’Offshore Academy Artemis en 2010. Vont  suivre 5 saisons de Figaro. En 2013 il intègre le Pôle de Port la Forêt avec une 11ème place sur la Solitaire du Figaro. En parallèle, Sam Goodchild participe à différentes épreuves sur Class40, dont la Jacques Vabre 2013. Les supports vont se multiplier, IMOCA60, Class40, Figaro. En 2014 il intègre le Team Phaedo, les victoires et les records tombent aux Caraïbes, sur l’Atlantique, en Manche et en Méditerranée. Le jeune et talentueux marin Britannique trouve quand même le temps de participer à une nouvelle Jacques Vabre, cette fois en IMOCA60 et à la Sydney/Hobart sur le VOR 70 Maserati. Avant d’embarquer cet été sur Spindrift 2 pour la Québec/St Malo.

Comment s’est matérialisé cette occasion de naviguer sur Spindrift 2 lors de la Québec / St Malo ?

 

Sam Goodchild : "C’est un parfait exemple de la formule « Si vous ne demandez pas, vous n’obtenez rien ! ». J'ai envoyé un courriel à Stéphane Guilbaud (1), pour lui demander s’il était toujours à la recherche d’équipiers et si oui, que j’aimerais intégrer l’équipe. Moins de 24 heures plus tard, je reçu un appel téléphonique de Yann Guichard (2), me demandant si je pouvais les rejoindre pour un essai la semaine suivante. Cela à été aussi simple que ça. Par coïncidence et un bon timing…" 

 

"Si vous ne demandez pas, vous n'obtenez rien !"

 

Comment s’est déroulée cette traversée de l’Atlantique, lors de la Québec/St Malo, avec un équipage aussi nombreux ?

 

S.G. : "C'était une expérience géniale ! Naviguer avec tant de gens est amusant et intéressant parce que vous apprenez beaucoup des expériences des autres L'équipe, Spindrift racing construite par Dona Bertarelli (3), et Yann Guichard, est une équipe très performante. Un tas de bons gars sur un bon et beau bateau qui étaient tous très accueillant, pour nous les nouveaux du bord. Nous avons fait le convoyage la Trinité vers Québec tranquillement, pour prendre nos marques à  bord de  Spindrift 2. Puis lors  de  la course Québec/St Malo il y avait un peu plus d'intensité pour aller chercher la victoire. A bord de Spindrift 2, tout est plus grand, plus lourd et plus exigent. Je devais réapprendre certaines choses. Sur ce bateau, il faut vraiment être prudent, ne pas faire d’erreurs. Un petit problème peut très vite devenir un très gros problème…"

 

 

Votre  meilleur  souvenir lors de  cette traversée ?

 

S.G. : "Lorsque nous sommes passé en tête de la course à la sortie fleuve Saint Laurent. Il  y avait enfin assez d'espace pour exploiter pleinement le potentiel de Spindrift 2. Ce bateau de 40 mètres, lancé  à plus de  30 nœuds et qui

conditions sont bonnes pour battre le record".

 

 

On vous revoit bientôt sur Phaedo 3 ?

 

S.G.  : "Oui, nous avons quelques projets pour cet été avec Team Phaedo. Et après il faudra se préparer et attendre d’avoir une bonne fenêtre météo pour la tentative avec Spindrift 2".

devient  très  fin  en  terme   de  sensations, de ressenti".

 

"Ce sont deux "Bêtes" différentes"

 

 

Vous avez l’habitude de naviguer à bord d’un autre multicoque, Phaedo 3. Pouvez-vous nous expliquer les différences sur la façon de naviguer, mais aussi sur la vie à bord ?

 

S.G. : "Ce sont deux « bêtes » différentes. De très bons bateaux,  pour des raisons différentes. Spindrift 2 est conçu pour faire des vitesses moyennes élevées pendant plusieurs semaines d’affilée. Il est donc difficile de l’exploiter au mieux près de la côte lorsqu’il y a beaucoup de manœuvres. Mais une fois au large, quand il peut être exploité dans les bonnes conditions, vous pouvez atteindre des vitesses moyennes très élevées, avec une marge de sécurité et de confort plus grande. Et c’est très important quand vous partez pour 45 jours autour du Monde !  Le MOD 70 est plus un  « Go-Kart », et je n’imaginais pas, il y a presque deux ans, que je puisse dire ça un jour à propos d’un multicoque de 21 mètres ! Le MOD70  est plus facile à gérer avec moins de personnes. Et du fait que c’est une série One Design, nous sommes obligés de tirer plus fort dessus, pour être meilleurs que les autres..."

 

 

Vous souhaitez sans doute être à bord de Spindrift 2 pour la future tentative sur le Trophée Jules Verne l’hiver prochain ?

 

S.G. : "Effectivement, et je suis super content que Yann, me propose de les rejoindre pour leur tentative sur le Trophée Jules Verne cet hiver. Ca va être une  expérience incroyable ! Surtout  si les

 (1) Stéphane Guilbaud, DG du Spindrift racing

 (2) Yann Guichard, co-fondateur et skipper du Spindrift racing

 (3) Dona Bertarelli, co-fondatrice du Spindrift racing

 

Phaedo 3, une fenêtre pour un nouveau record ?

31/07/2016

Phaedo 3 a quitté ce dimanche après midi son port de Cowes. Direction l'Irlande ? C'est la question que l'on peut se poser, car un des objectifs du team pour cet été serait de tenter de battre le record du Tour d'Irlande.

 

Et une très belle fenêtre météo se présente pour le milieu de semaine prochaine, avec une grosse depression, actuellement au milieu de l'Atlantique nord, qui devrait générer tout au tour de l'Irlande une forte brise de Sud/Sud-Ouest. A suivre...

Photo : Guo Chuan Sailing

Qingdao-China à Rio

31/07/2016

Après 15 jours de traversée de l'Atlantique, et un passage de l'Equateur, le maxi trimaran Qingdao/China est arrivé ce dimanche matin à Rio pour représenter la Chine lors de ces Jeux Olympique qui débutent dans 5 jours.

 

Guo Chuan et son équiapge ont, durant ce convoyage, été suivis par les médias en Chine, avec des liaisons vidéos en directes du trimaran sur un site dédié.

 

Maserati en Sicile

31/07/2016

Le MOD70 de Giovanni Soldini continu de silloner la Méditerranée, après la Sardaigne depuis une 15ène de jour et ses sorties à la journée, Maserati vient d'arrivé en Sicile.

Concise 10 remporte  la Channel Race

30/07/2016

Concise 10, remporte pour la deuxième année consécutive, la RORC Channel Race disputée comme l'an passé dans du tout petit temps. Pour preuve, le temps du MOD70 sur les 110 milles est quasiment semblable à celui de l'an passé ! (9 h 16 contre 9 h 20 l'année dernière).

 

Des vitesses bien en deça de ce que peut produire Concise 10, l'équipage de Ned Collier Wakerfield à seulement pu flirter avec les 20 noeuds sous St Laurence. L'IMOCA60 Artemis et le VOR70 Sanya, étaient encore à plusieurs milles de la dernière bouée et se dsiputaient la deuxième place lorsque Concise 10 franchissait la ligne d'arrivée devant Gosport.

 

Concise 10 sur la Channel Race

30/07/2016

Jour de course pour Concise 10, avec le départ de la Channel Race dans une heure.

 

110 milles à parcourir depuis Cowes, en passant par les bouées de DZB Buoy à l'ouest de l'île de Wight, celle de Owens, à l'est et la ligne d'arrivée devant Gosport.

 

Un seul ultime sur la ligne de départ, pour cette 10ème épreuve de la saison RORC. 41 bateaux sur la ligne, dont l'IMOCA60 Artemis. Artemis qui a annoncé hier la fin de son engagement sur l'Academy après 10 ans de partenariat pour former les jeunes marins Britanniques. Ainsi que le VOR 70 Sanya Lan.

 

La météo, va être très légère, voir très très légère, une mer plate, 19 °, une brume qui est en train de s'évacuer et entre 4 et 8 noeuds de vent d'Ouest.

 

IDEC Sport entre en collision avec un plaisancier

27/07/2016

Ce lundi 25 juillet, le trimaran IDEC Sport qui n'était plus sorti depuis plusieurs semaines, était à la pointe sud de la presqu'île de Quiberon, lorsqu'il est entré en collision avec un plaisancier Anglais. Le monocoque à démâté et le skipper choqué par l'accident, a été pris en charge par les services de secours.

 

Depuis le maxi trimaran de Francis Joyon est ancré au coffre de mouillage à l'entrée du chenal du port de la Trinité sur Mer.

Musandam Oman Sail à bon port

25/07/2016

Musandam Oman Sail est arrivé à St Pierre et Miquelon, au port de St Pierre ce matin (En début d’après midi en France, après près de 3 jours de remorque derrière le Maersk Cutter. Un remorqueur de haute mer qui était quasiment sur place au moment du naufrage. Un remorqueur/Supply-Ship de 80 mètre de long, super équipé et tout à fait adapté pour ce genre d’opération. L’opération a été montée par Philippe Paturel, qui n’est pas un inconnu dans le milieu de la course au large, à la demande d'Oman Sail.

 

Philippe Paturel : "Après avoir été contacté par l’équipe, la première étape c’était de trouver un bateau capable de mener à bien cette mission, puis retrouver, retourner et remorquer le trimaran. Il fallait agire vite, les premières 48 h étaient primordiales. Il fallait surtout trouver les bons relais dans un bon rapport qualité/prix. Il y avait de la mer, mais il y avait sur place les moyens pour que tout se passe pour le mieux. J’avais participé en 1996 à la récupération de Primagaz de Laurent Bourgnon qui était beaucoup plus loin. Et même si les bateaux ont évolué, c'est toujours le même principe. Je n’ai pas de commentaire à faire sur ce qui à pu se passer pour le chavirage".

 

Le bateau une fois arrivé devant le port a été pris en charge par la vedette de la SNSM pour rentrer au port et ensuite le zodiac de l’école de voile à mis à quai le MOD70. La structure ne semble pas avoir trop soufferte, la casquette du cockpit est arrachée, les trois safrans, la dérive et les foils sont en place.

 

Reste à rapatrier en France, sans doute par cargo, le maxi tirmaran.

 

Musandam Oman Sail en remorque

23/07/2016

L'opération de récupération de Musansam Oman Sail n'aura pas traînée ! L'équipe composée en autre de Damien Foxall et Mayeul Riffet, partie le 21 juillet de St John's avec un bateau pour retrouver le MOD70, à non seulement localisé, malgré la brume, Musandam, mais le bateau a été retourné en plein océan, dans une eau à 7°, et il est en remorque direction Terre Neuve à une 10ène de noeuds. 

Super boulot de toute l'équipe, dans un temps très court et dans des conditions pas évidenes, plus de 25 noeuds de vent et 2 mètres de houle.

 

Reste le rapatriement et l'expertise, pour connaître l'état du trimaran.

 

Chantier, ça se termine chez Multiplast

22/07/2016

Le chantier se poursuit à Vannes chez Multiplast, pas seulement celui de la construction du nouveau Gitana XVII, mais le nouveau hall du chantier Vannetais.

Chantier intermédiaire pour Macif 

21/07/2016

Chantier de milieu de saison pour Macif Ultim'. Après plusieurs semaines d'entraînements, une traversée de la Manche, et deux de l'Atlantique, avec une victoire sur The Transat et le record des 24 h, ainsi que les sorties à Brest 2016, Macif Ultim' mérite une révision avant la deuxième partie de la saison en Méditerranée.

C'est donc à Port la Forêt ce jeudi qu'il a été démâté. Une révision complète du trimaran avant de repartir pour de nouvelles tentatives, dont le record de la traversée de la Méditerranée.

Drheam Cup, un équipage 100% féminin

21/07/2016

Actual Ultim' sera mené, lors de la Drheam Cup entre la Trinité et Roscoff, par un équipage entrièrement féminin. Sandrine Bertho, a été désigné skipper du trimaran géant par Yves le Blévec retenu par son poste de Directeur de cette épreuve.

 

Sandrine Bertho, retrouvera à ses côtés, les femmes ayant partcipées depuis le retour en France du trimaran, aux épreuves de début de saison (Voiles de la Baie et Record SNSM), ainsi Valérie Tisseraud, Isabelle Joschke, Isabelle Magois et Cécile Poujol. En fonction des conditions météos, elles pourront être épaulées d'une sixième femme). Une excellente idée à l'heure de la mixité...

 

Sandrine Bertho, skipper d'Actual Ultim' : "Les choses commencent à se mettre en place. Je profite de chaque sortie en mer avec le team pour prendre en charge toutes les manœuvres de port et de gestion des voiles. Je fais un peu le skipper… Sur l’eau, je me débrouille, mais les manœuvres de port restent une partie très délicate à gérer avec un bateau de cette taille. Pour la partie navigation, la transat retour réalisée en convoyage après The Transat bakerly, entre New York et La Trinité-sur-mer m’a permis de bien prendre la mesure du bateau. En revanche, la Drheam Cup est un parcours semi-côtier avec potentiellement pas mal de manœuvres : nous irons donc à notre mesure".

 

Spindrift 2 remporte Québec/St Malo

19/07/2016

Un départ, trois jours après le reste de la flotte, prudent pour Spindrit 2, avec Musandam Oman Sail le plus rapide sur la ligne à Québec. Ce dernier doit profiter de sa maniabilité plus importante sur le géant, lors de la descente du St Laurent, pour pouvoir espérer rivaliser sur l’Atlantique et jouer la victoire. Malheureusement, une option trop près de la rive à la sortie du fleuve et le MOD70 reste planté, alors que Yann Guichard et son équipage s’envole dans le Golf du St Laurent atteint en un peu plus de 24 heures.

Spindrit 2 prend rapidement 100 milles d’avance, le maxi trimaran passe avec 7 h et 45 min d’avance à Percé. Sidney Gavignet et son équipage restent toujours dans les petits airs et se retrouvent à 217 milles en 24 heures ! Un gouffre… Musandam Oman Sail doit s’écarter de Percé pour retrouver enfin du vent et allonger ses vitesses à plus de 25 nœuds. Mais pendant ce temps Spindrift 2 est déjà à St Pierre et Miquelon, en 2 jours et 30 min, à plus de 35 nœuds. St Pierre et Miquelon que Musandam Oman Sail passe avec 9 h 30 de retard. Et ce n’est pas fini, le MOD70 est de nouveau pris dans les petits airs pendant encore 6 heures et continu de perdre du terrain. Spindrift 2 est déjà lancé sur l’Atlantique Nord à grande vitesse, il avale la flotte des Class40 en un rien de temps et revient sur les Multi 50, qui n’amusent pourtant pas le terrain à plus de 22 nœuds. Mais les conditions de course ne sont pas les mêmes à bord des Multi50, voir de Musandam Oman Sail. Sur Spindrift 2 l’équipage navigue quasiment au sec, malgré des vitesses beaucoup plus élevées.

 

Sidney Gavignet et son équipage touchent enfin du vent, le MOD70 navigue à plus de 30 nœuds, mais Spindrift 2 est à 35 nœuds, avec des pointes à 40… Dans 20 nœuds de vents, une mer creusée et la brume, sans qu’on sache précisément les circonstances, Musandam Oman Sail chavire à 450 milles à l’ouest de Terre Neuve. Très rapidement, les secours sont sur zone, avec un hélicoptère, mais impossible de récupérer Sidney Gavignet, Damian Foxall, Fahad Al Hasni, Alex Pella et Mayeul Riffet,  à cause du brouillard. Un tanker de 183 mètres de long le Torm Alexandra, qui fait route depuis l’Europe sur Québec est dérouté et embarque après 8 heures d’attente, à bord d’un semi-rigide, l’équipage sain et sauf.

24 heures plus tard, un hélicoptère récupère l’équipage de Musandam Oman Sail depuis le tanker à une centaine de milles de la côte. Sidney Gavignet serait blessé d’après Alex Pella et le porte parole des secours annonce une hospitalisation à St John’s. Aucune autre information ne filtrera.  Une équipe avec Loik Gallon, venu de France, Damien Foxall et Mayeul Riffet monte une opération pour récupérer le MOD70 à la dérive.

Au milieu de l’Atlantique, Spindrift 2 toujours à très haute vitesse, toujours dans le brouillard, toujours sur le même bord, revient petit à petit sur les trois Multi50 emmenés par Arkema. A l’approche de l’Irlande, l’allure devient plus raisonnable, le Fastnet est viré après 4 jours et 20 heures de course. Plus au sud, car exempté de cette marque de parcours, les Multi50 marquent le pas aussi et Spindrift 2, positionné plus Est prend la tête de la cours, lors de son entrée en Manche.

 

Le sixième jour de course, est lent en Manche, avec de petits airs de faces et la canicule. Spindrift 2 zigzag pour enfin arrivée à 23 h 00, après 6 jours 1 heures  17 min et 41 sec de course. Victoire toutes catégories et record de Loïck Peyron sur Fujicolor de 1996, battu de 1 jours 19 heures. 

 

Cette victoire sur la transat aura été un entraînement grandeur nature pour la prochaine tentative sur le Trophée Jules Verne, aussi bien du côté de l'équipage, mais aussi du foil en L (façon Sodebo Ultim'), sur le flotteur babord.

 

Yann Guichard, skipper de Spindrift 2 : "On est vraiment très contents de remporter cette course. On l’imaginait un peu au départ qu’on descendrait en dessous de 7 jours mais finir à 6, c’est un beau chrono. Toute l’équipe a fait un super travail. J’avais participé à la transat en 2004, malheureusement j’avais du abandonner au milieu de l’Atlantique, donc là de la finir et de battre en plus le record c’est génial. C’était assez incroyable la traversée du Saint Laurent. C’était très étroit au départ et les premiers 50 milles sont assez difficiles. Heureusement nous sommes partis au portant avec Oman Sail. Cela a été une belle bagarre avec des rebondissements : un coup nous étions devant, l’autre coup c’était eux. On a finalement réussi à s’échapper juste avant la bouée de Gaspé sur un petit coup tandis qu'il reste dans une zone sans vent. Les meilleurs souvenirs sont cette sortie du Saint Laurent et le passage de Saint Pierre où il y avait du monde qui nous attendait en début de nuit avec 40 nœuds de vent, c’était un moment assez incroyable. Tout s’est bien passé à bord on avait trois nouvelles personnes dont deux anglais. Ils se sont tout de suite acclimatés et ont pris la mesure du bateau. L’esprit était fantastique, le bateau est en parfait état il est prêt à repartir demain pour refaire une traversée de l’Atlantique ou faire un tour du monde. Avec Dona nous avons réussi à créer une équipe qui nous ressemble avec des personnes qui sont  passionnées de la mer et aussi de la performance et là on l’a bien prouvé avec le bateau que nous étions capables de le mener rapidement à travers l’Atlantique".

 

- Temps de course : 6 jours, 1 heure, 17 minutes et 41 secondes 
- 2897 milles sur la route théorique à la moyenne de 20,99 noeuds
- 3212 milles de distance réelle parcourue à la moyenne de 22,1 noeuds
- Record amélioré de 1 jour, 19 heures, 6 minutes et 19 secondes.

 

L'équipage de Spindrift 2 : Yann GUICHARD, Dona BERTARELLI, Duncan SPÄTH, Erwan ISRAEL, Erwan LE ROUX, Xavier REVIL, Jacques GUICHARD, Antoine CARRAZ, Simone GAETA, François MORVAN, Thierry DUPREY DU VORSENT, Jack BOUTTELL, Sam GOODCHILDChris SCHMID (médiaman)

 

La ville de Brest met en ligne un site sur les Ultimes

18/07/2016

Dans le cadre de Brest 2016, où sont présents Prince de Bretagne, Actual Ultim' et Macif Ultim', un point presse était fait ce midi pour le futur Tour du Monde 2019, baptisé provisoirement par le Maire, "Brest Multi Challenge".

 

Même si ce nom est provisoire, plus de notion d'Ultim', la fameuse jauge créée par le Collectif Ultim', mais peut-être encore plus étonnant la présence de Lionel Lemonchois et de Sébastien Josse ! Sans oublier que d'après une publication sur le site de Brest2016  IDEC serait dans le dit Collectif ! (CP).

 

Aucune information sur le futur tour du Monde ! Par contre l'annonce de la mise en ligne d'un site internet dédié aux Ultimes et non pas aux Ultim', bien que l'adresse du site soit la suivante : brest-ultim.fr, la présentation des Teams, l'actualité des équipes, dont Spindrift racing, mais que ce qui part ou arrive à Brest !

 

La ville de Brest essaye-t-elle de rassembler les équipes exclues par la jauge du Collectif Ultim' ? Pourquoi pas un site dédié aux Ultim' du collectif créé par ce dernier ?

 

Musandam : Equipage récupéré

17/07/2016

Les cinq marins du trimaran Musandam Oman Sail ont été récupérés par un tanker après avoir passé un peu plus de 9 heures (Chavirage à 5 h 05 en France), dans leur trimaran retourné. Il y avait pas mal de bateaux dans la zone de qui explique la rapidité des secours. Sidney Gavignet, Damian Foxall, Fahad Al Hasni, Alex Pella et Mayeul Riffet font actuellement route vers le Canada et tout semble bien aller.

 

Sylvain Gagné, directeur de la Transat Québec/St Malo : "Tout ça est établi dans des protocoles. Ça se fait très, très vite. Dans les minutes suivant cet appel depuis Musandam, un hélicoptère s'est dirigé vers le lieu de l'accident. Il a dû faire une pause sur une plate-forme pétrolière pour remplir son réservoir d'essence, étant donné la distance à parcourir. Une fois sur place, toutefois, impossible d'apercevoir les marins à cause de la brume. Pendant ce temps, un pétrolier, le Torme Alexandra, était dérouté vers le Musandam. Muni d'un zodiac, l'équipage du pétrolier a pu extirper les cinq hommes de leur fâcheuse position. Lorsqu'ils seront à quelques 100 miles nautiques (185 kilomètres) de la côte, un hélicoptère viendra les chercher pour les amener jusqu'à St. John's".


Dès maintenant l'équipage et l'équipe à terre, essaye de mettre en place une opération pour récupérer le MOD70. Une opération de remorquage pourrait débuter dès l'arrivée des marins à terre. Mais le programme prévisionnel du team, qui était très intéressant, avec la Middle Sea Race et la RORC Transatlantique face à Phaedo 3, Concise 10 et Maseratti est totalement remis en cause.

 

Musandam Oman Sail chavire 

17/07/2016

Alors que Sidney Gavignet et son équipage à bord de Musandam Oman Sail, avaient enfin des conditions qui leur permettaient de cravacher leur trimaran pour revenir sur le reste de la flotte, après une mauvaise option à la sortie du St Laurent qui les avait terriblement retardé, le MOD70 à chavirer cette nuit à 450 milles à l'Est de St Pierre et Miquelon. L'équipage est sain et sauf et à l'abri dans la coque centrale de Musandam.

 

Depuis la fin de journée de samedi le trimaran de 21 mètres marchait à plus de 28 noeuds avec des pointes à 35 noeuds. Au moment du chavirage, il était toujours à très haute vitesse. Sur zone il y avait une 20ène de noeuds de vent du S/SO et une mer avec des vagues de 2 mètres, une température de 16°. Aucune information sur les raisons de ce retournement n'a été indiquée pour le moment. Sidney Gavignet connaissait comme personne son multicoque, il avait l'habitude de le mener à fond.

 

L'organisation de la Transat Québec/St Malo, indique que l'opération pour récupérer le plus rapidement possible l'équipage est déjà en cours.

 

Qingdao-China vogue vers le Brésil

16/07/2016

Après un mois de préparation et d'entraînement depuis le port de la Trinité sur Mer, Guo Chuan et son équipage à bord de leur maxi trimaran Qingdao China, vont mettre le cap sur Rio et les Jeux Olympiques.

 

Une première traversée de l'Atlantique pour rejoindre la côte Est du continent Américain, avant Panama et le Pacifique.

 

l'ex Castoram/B&Q toujours en chantier

16/07/2016

Rentré pour un refit complet le 12 mai, l'ex trimaran Castorama/B&Q d'Ellen Mac Arthur est toujours chez Nauty'Mor à Hennebon. Les extérieures ne semblent pas avoir été encore touché et aucune communication n'a été faite sur le futur projet après deux mois de chantier.

Macif, Actual et Prince de Bretagne à Brest

16/07/2016

Depuis deux jours, et jusqu'à la grande parade Brest/Douarnenez, dont le départ sera donné mardi à 10 h en rade de Brest, les trois ultimes Macif, Actual et Prince de Bretagne participent à Brest 2016.

 

Manifestation nautique qui rassemble des centaines de bateaux en rade de Brest et qui permet de faire des RP.

Top départ à Québec pour les deux Ultimes

13/07/2016

Top départ, devant Québec, pour Spindrift 2 et Musandam oman Sail, premier sur la ligne avec toute la toile, alors que Spindrift 2 avait deux ris dans la grand voile. La totalité de la flotte de la transat est maintenant en course. Le MOD70 dans ce petit temps prend rapidement de l'avance, d'autant qu'il faut tirer quelques bords, avance qu'il faudra accentuer avant l'Atlantique pour espérer finir devant le plus grand trimaran de course du monde.


Les deux ultimes s'élancent 3 jours et 3 heures après les autres classes. La chasse débute pour les équipages de Yann Guichard/Dona Bertarelli et Sidney Gavignet, d'une part pour rattraper la tête de la flotte, au moment du départ positionnée à 125 milles de St Pierre et Miquelon et d'autre part battre le record de l'épreuve détenu depuis 1996 par Loïck Peyron et son équipage sur Fujicolor en 7 jours 20 heures et 24 min.


La traversée devrait être très rapide et dans les temps du record si les prévisions météorologiques se confirment.

 

Retrouvez la vidéo du départ 

 

Rien ne bouge pour l'ex Majan Oman Air

13/07/2016

Le maxi trimaran ex Majan Oman Air, propréité de Marc Thiercelin, n'a toujours pas bougé du plafond du chantier Marsaudon Composites à Lorient.

Le skipper qui avait déclaré vouloir débuter le chantier en avril dernier, semble toujours à la recherche de partenaires. Aucune chance de le voir intégrer le circuit des ultim' l'an prochain. 

Premières images de Gitana XVII

12/07/2016

Le Gitana Team, occupé par la préparation du Vendée Globe et le chantier de Gitana 16 dans sa base à Lorient, dévoile quelques images de la construction du maxi trimaran Gitana XVII, chez Multiplast.

 

Après 8 mois de construction, des images de démoulage de demi coque. Mise à l'eau à Vannes dans 11 mois. 

 

Race for Water stocké près du Sous Marin

11/07/2016

Le premier exemplaire de la série des MOD70, Race for Water en chantier chez Ocean Développement suite à son chavirage lors de la R4WO, a été sorti, remorqué, puis grûté de l'autre côté du sous marin de la base de Lorient pour laisser place au chantier de Sodebo Ultim'.

 

La vidéo de ce spectaculaire envol

Sodebo Ultim' à Lorient pour un chantier

10/07/2016

Depuis vendredi Sodebo Ultim' est à Lorient. Il va être sorti de l'eau et rentrer au chantier Ocean Développement pour subir sa préparation en vue de la tentative sur le record du tour du Monde en solitaire.

 

Remise à l'eau à la fin de l'été, pour un stand-by qui devrait débuter début octobre.

Concise 10 et de deux sur Cowes - Dinard/St Malo

08/07/2016

Fin de course au ralenti pour Concise 10 devant Dinard, Ned Collier Wakerfield et son équipage remportent pour la deuxième année de suite la Cowes / Dinard-St Malo, en  10 h 32 min et 50 sec et à la moyenne de 14.2 noeuds. Soit un temps supérieur d'une heure et 15 min sur celui de l'an passé.

Le deuxième bateau est SFS II, le VOR70 de Lionel Péan, à un peu plus de 40 milles entre Guernesey et Jersay actuellement.

 

 

Maserati sur la Transpac 2017

08/07/2016

Dans un entretien au Monde Voile, Giovanni Soldini, confirme le programme 2016 annoncé à Monaco, il y a quelques jours. Mais il va plus loin et évoque, les courses dans les Caraïbes l'hiver prochain, mais aussi le passage du MOD70 Maserati dans le Pacifique et sa participation à la Transpac 2017. Et d'après le skipper Italien, Lloyd Thornburg, propriétaire des Phaedo (le Gunboat toujours à Long Beach et du MOD70 à Cowes), penserait lui aussi rejoindre le Pacifique avec Phaedo 3

 

Québec-St Malo avec Spindrift 2 et Musandam

06/07/2016

La 9ème  transat Québec/St Malo s’élancera en deux temps à partir du 10 juillet prochain. La fête à Québec à débuté depuis le week-end dernier, avec divers animations. La flotte à l’exception des deux ultimes, coupera la ligne de départ sur le St Laurent le 10 juillet, deux jours plus tard (sous réserve de modifications en fonction de la météo), les deux ultimes, Musandam Oman Sail et Spindrift 2 partiront à la chasse.

 

Ils seront 27 sur la ligne de départ, une grande majorité de la flotte est composée de bateaux Français et  principalement deClass40, auquel on ajoute quatre Multi50 et les deux ultimes.

 

Le parcours débute avec la descente du fleuve Saint Laurent, avec toutes ses particularités (courants, hauts fonds, cétacés), mais aussi cinq bouées à virer au plus près des rives des cinq villes partenaires de l’épreuve pour que le public puisse suivre au plus près cette descente. Un prix de 4000 $ sera remis à celui qui aura passé les bouées en tête. Puis les bords de Terre Neuve et ses brumes et enfin la traversée de l’Atlantique Nord dans le « bon sens », qui permet de lâcher les chevaux.

 

Le record de l’épreuve est toujours la possession de Loïck Peyron à la barre de son trimaran ORMA60 Fujicolor en 1996 en 7 jours, 20 heures sur les 2900 milles, dont 400 sur le St Laurent.

 

Mais cette transat a été taillée dès l’origine pour les géants (Royale II premier vainqueur, Charente Maritime 2, Fleury Michon VII, Wiliam Saurin, elf aquitaine 2 et les locaux de l’épreuve Sofati-SoconavFormule TAG), sans oublier quatre ans plus tard le fameux Jet Services V. Un retour au source avec Musandan Oman Sail et plus encore avec Spindrift 2.

 

Pour suivre l'épreuve : Le site internet de l'épreuve

 

Guo Chuan en pleine préparation

05/07/2016

Guo Chuan, skipper du trimaran Qingdao-China, remis à l’eau il y a maintenant un mois et demi à Lorient après un refit complet de plusieurs mois chez Marsaudon Composites, est à la Trinité sur Mer depuis trois semaines. Le skipper Chinois prépare, avec son équipe, son nouveau défi, la traversée du Pacifique en Solitaire.

 

Une première série de tests au large de Quiberon vient de se terminer, portant essentiellement sur toute l’électronique, l’énergie, et les moyens de communication du bord. Ce dernier point a fait l’objet d’un attention particulière, car Guo Chuan, étant seul à bord, l’automatisation à été poussé à son maximum, pour pouvoir transmettre des images.

 

Ce nouveau défi, après le convoyage de Qingdao-China depuis la France, via le canal de Panama à San Francisco, devrait avoir lieu cet automne. Mais avant de passer Panama, le trimaran fera une escale à Rio pour exposer la culture Chinoise lors des Jeux Olympique. Cette tentative d’établir un record de la traversée total du Pacifique entre San Francisco et Shanghai, soit 5500 milles, en solitaire. Pas de référence en multicoque sur cette route. Mais une référence en monocoque et en équipage, avec Giovanni Soldini et son VOR70 Maserati en juin 2015, qui avaient parcouru 7392 milles à 14.1 nœuds de moyenne, pour un record de 21 jours, 19 heures ; 32 min et 54 sec.

 

Le dernier multicoque de course à avoir tenté un record dans les parages est Gitana 13, le catamaran aux mains d’un équipage mené par Lionel Lemonchois, mais entre San Francisco et Yokohama au Japon, soit 1000 milles de moins, en 11 jours 12 min et 54 sec.

 

Team Concise sur la Cowes - Dinard/St Malo

04/07/2016

Le 8 juillet à 11 h en Grande bretagne, s'élancera de Cowes, la classique Cowes-Dinard/St Malo. Course sur 175 milles à travers la Manche. Le Team Concise sera présent avec ses trois bateaux, le MOD70 et les deux Class40.

 

Concise 10 aremporté l'édition 2015.

782 milles pour Macif, record en cours

03/07/2016

A peine homologué, déjà battu et re battu ! Le record de la plus grande distance parcourue en 24 en solitaire détenu officiellement depuis ce matin par Thomas Coville et Sodebo Ultim' (record établi les 7 et 8 juin dernier), n'existe déjà plus !

 

François Gabart à la manoeuvre sur l'Atlantique Nord,sur son Macif, pulvérise chaque demi-heure le record, depuis la mi journée. Avec 720 milles et la barre des 30 noeuds de moyenne dans un premier temps, puis 732, 738, le temps d'envoyer une petite vidéo, puis 754 milles, 766, 773 milles et la barre des 32 noeuds de moyenne. Enfin 782 milles en fin de journée en France, record toujours en cours...

 

Un énorme exploit de plus pour François Gabart et son trimaran Macif Ultim'. Pour simple rappel, le maxi catamaran Orange 2 de Bruno Peyron avec 13 bons hommes à bord, en 2006, battait le record de la distance en 24 heures en équipage avec 766 milles !

 

Pour le record de la traversée de l'Atlantique Nord en Solitaire, la tentative n'a pas de chance d'aboutir, François Gabart se concentre sur le record des 24 h faute de conditions météos favorables sur l'arrivée.

 

 

718.5 milles homologué pour Sodebo Ultim'

03/07/2016

Le WSSRC homologue ce dimanche le record de distance parcourue en 24 h par un solitaire à la barre de Sodebo Ultim'. Le record est de 718.5 milles (contre 714 annoncé par Sodebo !), à la moyenne de 29.93 noeuds.

 

Mais le record ne devrait pas tenir très longtemps, voir est déjà battu, car François Gabart sur Macif vient d'annoncer 717 milles et est actuellement flashé au milieu de l'Atlantique à plus de 34 noeuds...

 

Le communiqué du WSSRC

Victoire et record pour Phaedo 3

02/07/2016

Un départ donné à 9 h 40 pour les ultimes, sur un solent calme et 12 à 15 noeuds de vent d'ouest, des conditions idéales pour lancer Concise 10, Phaedo 3 et Actual Ultim' à la chasse au record. 

C'est Concise 10, avec à sa barre Ned Collier Wakerfield qui passe la ligne de départ en premier devant Phaedo 3 et Actual Ultim', très peu toilé.

Dans la descente, très rapide du Solent, Phaedo 3 prend la tête de la course peu avant la sortie dans la Manche. Aux Needles, Lloyd Thornburg et son équipage possèdent un demi milles d'avance sur Concise 10, Actual Ultim' est déjà à 20 min.

 

A la pointe Sud de l'île de Wight, Phaedo 3 lancé à plus de 31 noeuds creuse l'écart, Concise 10 passe au plus près de la côte pour essayer de recoller, mais impossible de suivre le rythme de Phaedo 3 largement dans les temps pour battre l'ensemble des records (épreuve et absolu). 

 

Lors de l'entrée dans le Solent Est, la vitesse passe à 20 noeuds, et il ne faudra pas plus de 2 h 23 min et 23 sec (temps à confirmer), pour boucler le tour de l'île de Wight, alors que la grande majorité de la flotte n'est encore pas sortie du Solent, et pulvériser le record de l'épreuve.

Record absolu détenu par Foncia en 2 h 21 min et 25 sec depuis 2012.  Le MOD70 reste donc propriétaire de son propre record...

 

Superbe course pour Lloyd Thornburg, Brian Thompson et tous les équipiers de Phaedo 3 et nouvelle ligne au palmarès.

 

Lloyd Thornburg, skipper de Phaedo 3 : "C'est une course incroyable, le bateau est incroyable, l'équipe est incroyable, les conditions météo étaient fantastiques, avec ce super soleil. Nous reviendrons".

 

Brian Thompson, co-skipper de Phaedo 3 : "On a eu de très bonnes conditions pour très bien naviguer à la voile aujourd’hui. Mais je pense que l’on peut avoir encore des conditions meilleures et qu’avec Phaedo 3, on peut faire le tour encore plus vite. Je suis très heureux qu’on est battu ce record, c’est vraiment très spécial pour moi. Nous avons vraiment une très belle équipe. Je suis vraiment très heureux".

 

L'équipage de Phaedo 3 : Brian Thompson, Lloyd Thornburg, Miles Seddon, Henry Bomby, Paul Allen, Fraser Brown, Fletcher Kennedy, Dave Swete.

 

L'équipage d'Actual Ultim' : Yves Le Blevec, Sandrine Bertho, Valérie Tisseraud, Amelie Grassi, David Cano, Davy Beaudart et Emmanuel Bachellerie.

 

Classement :

 

1 Phaedo 3  en 2 h 23 min 23 sec

2 Concise 10 à 7 min

3 Actual Ultim' à 1 h 4 min

 

Top départ pour Macif 

02/07/2016

François Gabart à bord de Macif a franchi la ligne au large de New-York, à 2 h 18 min et 45 sec (HF) à 15 noeuds plein Ouest sur une mer calme.

 

Après 5 h 30 de tentative, Macif progresse entre 20 et 27 noeuds sur une route S/SE à la recherche du front.

 

Retard sur le record de Francis Joyon : 37 milles

 

Record à battre : 5 jours 2h 56mn 10sec (26,2 nœuds)

 

Pour battre le record, François Gabart doit franchir la ligne au large du Cap Lizard avant jeudi 7 juillet à 5 h 14 min et 55 s (HF)

 

Fenêtre météo confirmée pour Macif

30/06/2016

En stand-by à New-York depuis début juin, pour une tentative de record sur la traversée de l'Atlantique Nord en Solitaire d'Ouest en Est, l'équipe Macif annonce qu'une fenêtre météo est confirmée. François Gabart a donc pris l'avion pour rejoindre les membres de son équipe déjà présent de l'autre côté de l'Atlantique. 

 

Le départ pourrait se faire dans la nuit de vendredi à samedi, la fenêtre sera courte, mais pourrait permettre à François Gabart de rallier New-York au Cap Lizard en 5 jours, dans un flux de Sud/Ouest compris entre 20/25 noeuds et se renforçant sur le dernier jour de mer.

 

Le record est détenu par Francis Joyon sur IDEC en 5 jours 2 heures 56 minutes 10 secondes depuis 2013.

 

Maserati les premières images sous voiles

29/06/2016

Alors que le MOD70 effectue des sorties au large de Monaco, depuis deux jours, sans doute pour des RP, les premières images sous voiles de Maserati aux mains de Gionvanni Soldini sont enfin diffusées.

 

Giovanni Soldini, skipper de Maserati : "La saison 2016 comprend trois événements: la tentative de records Monaco-Porto Cervo en septembre, la Rolex Middle Sea Race et RORC Transatlantic Race". 

 

Grand spectacle !

 

Toutes les vidéos des ultimes ICI

 

Musandam Oman Sail à Québec

29/06/2016

Après 7 jours de convoyage depuis Dublin, le MOD70 Musandam Oman Sail est sur le point d'arrivée en cette fin de journée, au Port de Québec.

 

Sidney Gavignet et son équipge sont à bon port à 13 jours du départ de la transat Québec/St Malo.

 

Spindrift 2 est actuallement au large du Portugal et en convoyage pour Québec.

Trois ultimes sur la Round The Island Race

26/06/2016

Dans un peu plus de 5 jours, ils seront trois ultimes sur la ligne de départ de la JP Morgan Asset Management Round the Island Race 2016. On retrouvera nos deux duellistes Phaedo 3 et Concise 10 pour une énième confrontation et Actual Ultim' qui sort de deux victoires sur les Voiles de la Baie et le Record SNSM. 

Ils ne seront pas les seuls à s'élancer, Loin de là ! Puisque pas moins de 1516 bateaux seront lâchés en 11 vagues sur le Solent. La victoire devrait quand même revenir à l'un des trois ultimes. Il faudra beaucoup de brises pour qu'Yves Le Blévec puisse s'imposer sur les 50 milles du tour de l'île de Wight, face aux deux MOD70. 

A noter que Team Phaedo, aura enchaîné le Volvo Round Ireland sur Phaedo 3, Le National sur Fomo, le convoyage depuis Dublin de Phaedo 3 et Round the Island Race, autant dire que l'équipe de Lloyd Thornburg n'a pas arrêté de naviguer.

 

Pour suivre l'épreuve : Le site internet de l'épreuve

 

Maserati à Monaco

26/06/2016

Après 10 jours de convoyage, une escale en Espagne et une à la Ciotat, le trimaran de Giovanni Soldini est arrivé ce samedi en fin d'après midi, en plein milieu de la Fête de la Mer, à Monaco. Le trimaran est amarré au pied du Yacht Club de Monaco.

Tentative de record ou convoyage ?

22/06/2016

En fin de journée mardi, Musandam Oman Sail, quittait le port de Dublin, mais mettait la barre à bâbord, contrairement à Concise 10 qui rentrait sur son port d'attache dans le Solent. Durant près de 10 heures Sidney Gavignet et son équipage cravachaient le MOD70 à plus de 24 noeuds de moyenne et des pointes à plus de 32 noeuds. Alors tentative de record autour de l'Irlande de nouveau ? Au petit matin Musandam Oman Sail disparaîssait des relevés au large de l'extrême N/O de l'Irlande. Alors début du convoyage vers le Québec et les rives du St Laurent ?

 

Du côté de la Trinité sur Mer Qingdao/China effectuait une petite sortie en baie de Quiberon et Spindrift 2 prenait le large ce mercredi. Lui aussi direction Québec pour la transat Québec / St Malo dont le départ du gros de la flotte sera donné le 10 juillet. Mais Spindrift 2 et Musandam Oman Sail devront attendre trois jours de plus pour s'élancer et mener la chasse à la flotte.

 

 

Enfin en Méditerrané, Maserati, après une hâlte en Espagne, reprend sa route vers l'Italie.

Record SNSM, victoire d'Actual Ultim'

20/06/2016

Yves le Blévec et son équipage sur Actual Ultim' s'imposent sur l'édition 2016 du Record SNSM sur un aller/retour depuis St Nazaire en une 20ène d'heure de course. Prince de Bretagne prend la deuxième place à 30 min. Un beau duel entre ces deux multicoques pourtant si différents.

 

Yves Le Blévec, skipper d'Actual Ultim' : "C’était engagé ! Les conditions n’étaient pas faciles, mais tout s’est parfaitement bien passé, nous n’avons eu aucun souci technique. Nous avons fait une belle trajectoire notamment grâce à Isabelle Joschke, en charge de la navigation. La présence de Jean-Baptiste Le Vaillant est toujours aussi précieuse et efficace à bord. Toutes les manœuvres ont été réussies, nous avons bien échangé, c’était vraiment une très belle navigation, très riche et positive."

 

Equipage Actual Ultim' : Yves Le Blevec, Sandrine Bertho, Gaël Ledoux, Valérie Tisseraud, Isabelle Joschke,  Sébastien Guého etJean-Baptiste Le Vaillant

 

Equipage Prince de Bretagne : Lionel Lemonchois, Marc Guillemot, Didier Le Vourch, Gurloes Merrien, Richard Loncle

 

Une deuxième victoire pour Yves Le Blévec et Actual Ultim' après celle des Voiles de la Baie.

 

Fin de course incroyable et victoire de Musandam

20/06/2016

Une fin de course incroyable sur le Volvo Round Ireland, alors que Phaedo 3 et Concise 10 se livraient une lutte au couteau en tête de la course, bord à bord à une 15ène de milles de l'arrivée, C'est finalement Musandam Oman Sail qui s'impose en passant la ligne d'arrivée 2 min avant Phaedo 3 et 10 min d'avance sur Concise 10. Les deux MOD70 étaient peut être trop occupés à se marquer...  Mais le bord à la côte à été un grand coup pour l'emporter et battre de nouveau le record.

 

Concise 10 prend la 2ème place 5 min devant Phaedo 3.

 

Avec un temps de 1 jours 14 h 37 min et 7 sec Sidney Gavignet et son équipage remporte cette édition 2016 et battent leur propre record de 2 h 14.

 

Equipage de Musandam Oman Sail : Fahad Al Hasni, Yasir Al Rahbi et Sami Al Shukaili. Jean Luc Nélias Damien Foxal et Sidney Gavignet.

 

Equipage de Phaedo 3 : Sam Goodchild, Robert Greenhalgh, Paul Allen, Miles Seddon, Pete Cumming, Justin Slattery,Lloyd Thornburg et Brian Thompson.

 

Equipage de Concise 10 : Ned Collier Wakefield, Jack William Trigger, Jack Bouttell,  Rich Mason, Paul Larsen, Martin

 

Super victoire, sur un magnifique course entre trois super teams.

 

 

Sydney Gavignet, skipper de Musandam Oman Sail : "C’est fantastique parce que parfois nous avons été plus lent que les deux autres bateaux et je pensais que nous pourrions terminer dernière et perdre notre record, mais quelques minutes avant l'arrivée nous avons eu un peu de chance et nous étions assez proches des autres pour en profiter. Les gars ont montré un réel engagement. Nous n’avions pas mis en place de système de quart et du coup nous n’avons quasiment pas dormi et nous n’avons pas utilisé les couchettes pour garder plus de poids à l'arrière de sorte que tout le monde à dormi sur ​​le sol et sur ​​les sacs de voile humides. Ils ont travaillé très dur de sorte qu'ils sont épuisés mais heureux".  

 

Damien Foxal, équipier de Musandam Oman Sail : "C’est sans doute une des courses les plus exigeante que je n’ai jamais fait ! Nous savions qu’en partant à 6 nous étions 1 voir 2 équipiers de moins et que la course serait très difficile.  Mais naviguer au contact comme depuis le départ, c’est  tellement intense. Tu pousse toujours plus dur pour rester dans le rythme des autres et pour espérer prendre l’avantage. Sidney, n’a pas beaucoup parlé dans la descente de la côte Est, mais maintenant il est très satisfait de gagner et de conserver son record".

 

Al Hasni, équipier de Musandam Oman Sail : "Nous sommes très heureux de ce résultat; ça me rend très fier de hisser le drapeau Omanais en Irlande pour la deuxième fois avec ce record du monde. Nous dédions notre victoire au Sultanat d'Oman. Au cours des derniers miles, nous étions conscients qu'il y avait des voies de dépassement potentielles près de la côte alors nous avons pris une  position qui a fonctionné et nous avons pu prendre l'avantage quand il importait le plus".

 

 

Classement :

1 Musandam Oman Sail
2 Phaedo 3 à 2 min
3 Concise 10 à 10 min

 

Record SNSM, Actual premier sur la ligne

19/06/2016

Après une semaine de festivités dans le port de St Nazaire, les concurrents ont quitté le bassin vers 14 h 30 pour entrer dans le sas et enfin être libérés vers 16 h. Sur zone, une mer calme, et 10 à 15 noeuds de vents face à la ligne de départ.

Au coup de canon, Actual Ultim' d'Yves le Blévec a été le premier de la classe ultime à franchir la ligne, Prince de Bretagne étant en fin de flotte. Très rapidement, et en tirant des bords, Actual et Prince de Bretagne prennent le commandement de la flotte, devant un large public massé tout au long de l'estuaire de la Loire. Le premier à sortir de l'estuaire sera Yves Le Blévec et son équipage sur Actual Ultim', avec deux bonnes minutes d'avance sur Prince de Bretange, dont c'est le retour à la compétition.

 

Très rapidement, dans la descente vers Rochebonne, Lionel Lemonchois reprend l'avantage, avant de se faire de nouveau passer ce soir dans le début de la remontée vers la pointe de la Bretagne.

 

Yves Le Blévec, skipper d'Actual Ultim' : "Jusqu’à la tombée de la nuit on va rencontrer des conditions de navigation plutôt calmes. Ça devrait se renforcer dans la nuit, puisqu’on va aller vers l’ouest. Même si ce n’est pas une tempête, on sera sûrement un peu mouillés, il va falloir sortir les bottes, réduire la voilure et réaliser quelques manœuvres. Le bateau et l’équipage sont prêts, c’est une bonne répétition générale. Le but est d’aller vite et de se faire plaisir, mais nous sommes des compétiteurs, donc quand on prend le départ d’une course c’est pour la gagner !".

 

Retour photos sur le départ du Record SNSM

 

Classement à 23 h 00 :

1 Actual Ultim' - Yves Le Blévec
2 Prince de Bretagne - Lionel Lemonchois à 2 milles

 

Top départ pour le Volvo Round Ireland

18/06/2016

Le départ de la Volvo Round Ireland a été donné à Wicklow en début d'après midi avec Musandam Oman Sail qui a franchi en premier la ligne devant Phaedo 3 et Concise 10, sur une mer très calme et entre 7 et 10 noeuds de vent de N/O.

Après 20 min de course Phaedo 3, grâce à un angle plus favorable passait en tête, en naviguant au plus près de la côte. Sur le bord suivant, c'est Ned Collier Wakerfield sur Concise 10 qui prenait l'avantage, les trois MOD70 restant concentré en moins de 2 milles.

A l'approche de la zone de DST à la pointe S/E de l'Irlande, les trois trimarans était quasi flotteurs contre flotteurs à 11 noeuds, avec toujours Concise 10 aux commandes devant Musandam Oman Sail et Phaedo 3.

Ce soir après 8 heures de course, les trois MOD70 sont toujours aux coudes à coudes sur une route Sud/Sud-Ouest dans de tout petit airs.

 

Classement :

1 Concise 10 - Ned Collier Wakerfield
2 Phaedo 3 - Lloyd Thornburg/Brian Thompson à 1 milles
3 Musandam Oman Sail - Sidney Gavignet à 4 milles

 

Record SNSM, parcours modifié

18/06/2016

En raison des conditions météo très légères, les organisateurs du Record SNSM ont décidé de modifier deux éléments du parcours de l'édition 2016. La distance passe de 460 à 430 milles et le parcours se fera dans le sens des aiguilles d'une montre et non pas l'inverse comme initialement prévue. Donc descente au sud pour débuter. Départ demain dimanche à 16 h 30 devant le port de St Nazaire.

Tritium racing forfait pour la R2AK

18/06/2016

Retour à Long Beach pour Tritium racing, après une escale à Santa Barbara et des problèmes techniques, l'équipe a décidé de rebrousser chemin et de se lancer sur la R2AK avec un petit trimaran repliable d'une 10ène de mètre, qu'ils sont en train d'acheminer par la route jusqu'en Alaska ! Bien dommage de ne pas pouvoir suivre cette épreuve si atypique sur un parcours si différent des autres courses...

Pour suivre la course :

 

Record SNSM

 

Tracker

J-6 pour le Record SNSM

13/06/2016

La 12ème édition du Record SNSM se déroulera du 17 au 21 juin prochain à St Nazaire. Organisé par Damien Grimont, qui est aussi à l’origine de l’organisation de The Bridge, le Record SNSM est là pour mettre en lumière le travail des sauveteurs bénévoles de la SNSM. Le record SNSM est parrainé par Michel Desjoyeaux.

 

En plus des animations à terre, a été créé il y a maintenant 4 ans le SNSM in-shore. Parcours de 7 milles pour les dériveurs, kayaks, paddles et avirons. Un moyen de faire participer le grand public à cet évènement. Plusieurs parcours sont proposés aux concurrents, au nombre de 30 cette année, en fonction de la classe d’engagement du navire. Pour les deux ultimes engagés sur cette édition 2016, Prince de Bretagne  et Actual Ultim’, il faudra parcourir 460 milles.

Le départ sera donné dimanche 19 juin à 16 h 30, pour l’ensemble des classes devant l’entrée du port de St Nazaire. Prince de Bretagne, dont ce sera le retour en course après son chavirage dans la Jacques Vabre en novembre dernier et de longs mois de chantier, sera opposé à Actual Ultim’ qui vient de terminé 3ème de la Transat Anglaise et de remporter les Voiles de la Baie. Les Ultimes prendront la direction de Groix qu’ils devront laisser à tribord, puis contourner l’île de Sein, descendre sur l’entrée de la Gironde pour revenir à St Nazaire. A bord, il faut être minimum deux et le routage est interdit.

 

Yves Le Blévec, skipper d’Actual : «Le Record SNSM est une belle épreuve, fédératrice, à laquelle j’ai toujours eu envie de participer. J’étais sur les rangs en 2012, mais la course n’a pu être lancée. C’est donc un grand plaisir de revenir cette année, qui plus est avec le Team et l’Ultim Actual. Nous n’avons pas encore eu l’occasion de régater avec ce grand trimaran près de nos côtes ce sera une première ! La SNSM quant à elle fait partie de nos vies de marins. Ce sont des veilleurs de l’ombre, des piliers sur lesquels tous les plaisanciers peuvent s’appuyer. Cet événement a le grand mérite de valoriser leur engagement, leur travail et, bien sûr la prévention, il faudrait des Record SNSM plus souvent dans l’année ! ». 

 

Pour suivre la course :

 

Volvo Round Ireland.

 

Tracker

J-6 pour la Volvo round Irland Race

12/06/2016

Le 18 juin prochain à 13 h sera donné de Wicklow, le départ de la Volvo Round Irland yacht Race 2016.

 

Ils seront 65 concurrents répartis en 10 classes, sur un parcours de 704 milles qui laisse sur tribord l’ensemble des îles à l’exception d’une. Le parcours se réalisant dans le sens des aiguilles d’une montre.  Le record de l’épreuve, dont la première édition date de 1980, est détenu depuis 2008 par le maxi ICAP Leopard en 65 h 48 min et 47 sec (2 j 17 h 48 min 47 sec). Le record du Tour d’Irlande est lui détenu par Sidney Gavignet sur Musandam Oman Sail en 1 jour 16 h 51 min et 57 sec. Et justement, pour cette édition, les multicoques seront sur la ligne de départ.

 

Ils seront 7 multicoques, dont trois ultimes. Trois MOD70, avec Musandam Oman Sail, Concise 10 et Phaedo 3. La course sera forcément très intense entre ces trois équipages qui maîtrisent leurs machines sur les bouts des doigts. A bord de Musandam Oman Sail, l’Irlandais Damien Foxall. Et si les conditions météos sont de la partie, le record de l’épreuve pourrait bien être menacé.

 

A noter la présence du maxi monocoque Rambler, qui sera sans rival et Team Concise sera présent sur la ligne de départ avec trois bateaux ! Les deux Class40 et le MOD70.

 

Tritium racing le chantier se poursuit

12/06/2016

Le team Tritium racing diffuse depuis samedi du live vidéo sur sa page FB avec le chantier à flot, et dans la bonne ambiance, pour remettre en place les foils. Chantier qui devrait se terminer dès le début de la semaine prochaine, car un départ de Long Beach est programmé lundi ou mardi, direction Seattle. Première étape pour se rendre au départ de la R2AK.

Nouvelle victoire pour Orion

12/06/2016

Orion, le MOD70 de Tom Siebel, s'impose ce samedi sur la Farallones Race sur un aller/Retour à partir du San Francisco Yacht Club et les iles Farallones. Un parcours de 58 milles en un peu plus de 3 h 45 min.

 

Equipage d'Orion : Tom Siebel, Hogan Beatie, Zan Drejes, Matt Noble, Charlie Ogletree, Skip Mccormack, Brent Ruhne, James Clappier.

IDEC Sport un petit tour en mer.

11/06/2016

IDEC Sport a retrouvé le large ce samedi avec un petit aller/retour jusqu'à Belle île en Mer et une intrusion dans le Golf du Morbihan. Le maxi trimaran de Francis Joyon n'a pas regagné son ponton, mais est au mouillage à l'entrée du chenal de la Trinité sur Mer.

Concise 10 s'impose sur la Morgan Cup

11/06/2016

Concise 10 aura parcouru les 150 milles entre Cowes et Dieppe en un peu plus de 7 heures. Dans un vent très léger, la descente Est du Solent c'est faite entre 7 et 12 noeuds. A l'entrée en Manche, l'allure est montée d'un cran à 17 noeuds. Sans rival, avec comme plus proche concurrent l'IMOCA60 Artemis, pas encore arrivé près de 12 heures plus tard, Ned Collier Wakerfield et son équipage s'impose logiquement sur l'édition 2016 de la Morgan Cup.

 

Le MOD70 est sur le chemin du retour, il va regagner son port d'attache, avant dans le milieu de la semaine prochain de prendre la direction de l'Irlande.

 

Concise 10 sur la Morgan Cup

10/06/2016

Concise 10 prendra le départ de la RORC Morgan Cup 2016 ce vendredi soir à 20 h (HF). Seul multicoque engagé dans cette grande classique entre Cowes et Dieppe sur 115 milles à travers la Manche. Un traversée qui sera dominée par des vents faibles.

 

Un dernier entraînement, pour Nick Collier Wakerfield avant de prendre le chemin de l'Irlande où est déjà arrivé Phaedo 3, pour prendre le départ samedi prochain du Volvo round Irland Race.

 

Pour suivre la traversée : le Tracker

Sodebo Ultim' bat le record des 24 heures

09/06/2016

Thomas Coville sur son trimaran Sodebo Ultim', a quitté New-York en solitaire dans la nuit du 6 au 7 juin (voir ci-dessous), direction la Trinité sur Mer. Le but initial était bien le record de la traversée de l'Atlantique nord en Solitaire, mais la météo en a décidé autrement et le team Sodebo s'est lancé à l'assaut du record de la plus grande distance parcourue en 24 heures, à la moyenne de 29.75 noeuds. 

 

C'est chose faite avec 714 milles, soit 32 milles de mieux que le précédant record d'Armel Le Cléac'h à bord de Solo Banque Populaire XII. Thomas Coville sur son ancien Sodebo, maintenant Actual, avait par deux fois déjà détenu ce record. Il est ainsi le premier skipper à passer la barre des 700 milles.

 

Et ce n'est peut être pas fini, car les conditions sont toujours excellente pour améliorer le nouveau record...

 

Retouvez l'ensemble des records

ITW de Thomas Coville depuis Sodebo Ultim' qui revient sur son record.

 

Prince de Bretagne en mer.

07/06/2016

Lionel Lemonchois et son équipe doivent ressentir une énorme satisfaction après tout le travail accompli pour remettre en fonctionnement leur maxi trimaran. Prince de Bretagne a effectué au large de Lorient sa première sortie depuis son chavirage sur la dernière Jacques Vabre.

 

Lionel Lemonchois, skipper de Prince de Bretagne : "Ça fait du bien après tous ces mois de dur labeur, il fallait refaire naviguer le bateau... On reprend le cours normal des choses, c’est la récompense de tous ces efforts. Pour essayer les nouvelles voiles signées Incidence, les conditions étaient parfaites : 5 à 10 noeuds de vent, de quoi tester et valider notre travail. Et nous sommes plutôt contents, on a bien bossé !"

 

Première course le Record SNSM le 19 juin prochain.

 

Sodebo Ultim' quitte New-York

07/06/2016

Fenêtre météo favorable pour une tentative de record sur l'Atlantique Nord, dans un temps contrain, ou simple convoyage ? En tout cas Sodebo Ultim' a quitté New-York cette nuit après plusieurs heures à tourner en rond à l'entrée du port de New-York.

Un départ rapide, avec des pointes à plus de 30 noeuds et une dépression qui va le pousser vers l'Europe tout aussi rapidement. 

 

Mais aucune communication du Team, alors sans doute un simple convoyage retour.

 

Mise à jour le 08/06/16 : Sodebo Ultim' serait parti pour une tentative de record de distance parcourue en 24 heures.

Actual Ultim' s'impose sur les Voiles de la Baie

04/06/2016

 

Le départ des Voiles de la Baie a été donné dans 5-6 nœuds de vent de NE et un tout petit clapot en baie de Quiberon. Une centaine de concurrents sur la ligne de départ, dont A capella. Actual Ultim’, seul ultime engagé, sur les 37 milles vers la pointe de Quiberon, puis celle de Belle île, puis Hoëdic, avant de revenir devant l’entrée du chenal de la Trinité sur Mer, lancé à 15 nœuds, n’a pas mis plus de 10 minutes pour passer toute la flotte et se trouver en tête à la sortie de la baie Quiberonnaise à plus de 20 nœuds.

 

Un petit bord et un contre-bord plus loin, Actual s’engouffre entre Belle île et Houât à plus de 16 nœuds, pour enfin atteindre le sud d’Hoëdic après 1 h 45 de course et d’entamer sa remontée vers La Trinité sur Mer à 18 noeuds. A l’approche de la ligne Yves Le Blévec menait sont trimaran à une 15ène de nœuds, alors que le deuxième contournait la pointe sur d’Hoëdic. La boucle, de cette première édition des Voiles de la Baie, étant bouclée en 2 h et 41 min (temps à confirmer).

 

 
 

Orion forfait pour la Socal 300 ?

03/06/2016

Le MOD70 Orion a quitté Santa Barbara hier soir, direction San Francisco, où il arrive à l'entrée de la baie en fin de journée ce vendredi. Le trimaran de Tom Siebel était pourtant inscrit à la Socal 300 qui s'élancera ce soir de Santa Barbara vers San Diego ! Après avoir remporté haut la main, mais sans aucune concurrence les deux premières épreuves de la California Offshore Race Week, Orion devait être opposé à partir de ce soir à l'ORMA60 Mighty Merloe skippé par Cam Lewis.

 

Mis à jour : A 22 h 05, ce vendredi, Orion passait sous le Golden State, et rejoignait son ponton à Sausalito ! Au même moment, le départ de la Socal300 était donné à Santa Barbara.

Phaedo 3 change de couleurs 

02/06/2016

Un peu moins clinquante la nouvelle déco de Phaedo 3, mais tout aussi sympa ! Reste à voire si les voiles ultra légères seront elles aussi décorées ? De green lemon à gold lemon, le MOD70 sera aux mêmes couleurs que le Farr280 du team Fomo. Il faut dire que le total covering des flotteurs et de la coque centrale, n'était pas forcément adapté pour le multicoque qui navigue le plus dans le monde des ultimes... En un peu plus d'un an et demi, il aura été refait en totalité ou en partie, pas moins de 3 fois. Mais avec 4 traversées de l'Atlantique, deux traversées de la Méditerranée, sans parler de la 30ène de records ou courses, cela n'a rien de vraiment étonnant.

 

Remise à l'eau dans les tous prochains jourrs à Cowes, avec en ligne de mire la Volvo round Ireland, et sans doute une grosse bataille sur l'eau avec Musandan Oman Sail et Concise 10.

 

+ de Photos

 

Prince de Bretagne poursuite de la préparation

02/06/2016

Les préparatifs se poursuivent à Lorient sur le MAXI80 Prince de Bretagne. Tests d'efforts, mise en place de la nouvelle grand voile. Bientôt, les premières navigations pour Lionel Lemonchois et son équipe.

Le Team Macif débute son stand-by

01/06/2016

Le Team Macif annonce passer en stand-by pour une tentative de record sur l'Atlantique nord en solitaire. Quatre stades dans ce stand-by. Le premier indique qu’aucun départ n’est envisagé, le second qu’une fenêtre potentielle, à 3-4 jours, se profile. Le niveau 3 confirme une fenêtre de départ et conduit François Gabart et une partie de son équipe à prendre l’avion pour New York. Le quatrième valide le départ dans les 24 heures et enclenche l’appareillage du bateau vers la ligne, mouillée à partir de la bouée d’Ambrose Light, à une vingtaine de milles de New York.

 

François Gabart, skipper de Macif Ultim' : "Depuis quelques jours, j’ai complètement basculé en mode record, je me sens comme avant le départ d’une course, il y a clairement de l’excitation. MACIF est en parfait état d’un point de vue structurel et je suis vraiment content de l’organisation du plan de pont mise en place. Cela correspond à ce que j’attendais et cela marque un net progrès par rapport à la version de l’année dernière. Je suis prêt à partir. Nous attendons maintenant la bonne fenêtre météo avec Jean-Yves Bernot. Pour l’instant, rien ne se profile pour la première semaine de juin. Les conditions idéales seraient du vent stable, 20-30 nœuds de sud-ouest à l’avant d’une dépression, et une mer bien rangée. C’est le scénario rêvé, mais comme notre période de stand-by est assez courte (MACIF doit être rentré le 12 juillet à Brest pour participer aux Fêtes Maritimes), nous n’aurons pas forcément de fenêtre idéale. Il faudra être opportuniste et savoir tirer le meilleur profit des conditions".

 

Record détenu depuis 2013 par Francis Joyon en 5 jours 2 heures 56 minutes 10 secondes.

 

Actual Ultim' engagé sur les Voiles de la Baie

31/05/2016

Yves Le Blévec engagera son maxi trimaran Actual Ultim' sur Les Voiles de la Baie les 3 et  4 juin prochains.

 

Départ et arrivée devant le chenal de la Trinité sur Mer, direction, l'extrémité de Quiberon, puis Belle île avant de rejoindre Hoedic et de revenir sur la baie de Quiberon. Un parcours d'une 50ène de milles.

Maserati mis à l'eau à Lorient

30/05/2016

Après trois bonnes semaines de chantier chez son ancien propriétaire, le Team Gitana à Lorient La Base, le maintenant ex Gitana XV, devenu Maserati à pointé ses flotteurs à l'air libre.

 

Bardé de ses nouvelles couleurs, le MOD70, déjà très élégant sous son ancienne déco, est vraiment magnifique et tout en sobriété.

 

Le Multi70, nouvelle appelation, retrouve ses foils d'origines, mais semble conserver les safrans extérieurs aux flotteurs version Route du Rhum 2014.

 

Il a été mis à l'eau et mâté dans la foulée. Reste maintenant à connaître le programme du team de Giovanni Soldini.

 

Orion 2 sur 3

30/05/2016

Dans le cadre de ce long week-end Américain et de l'Offshore Race Week, comportant trois courses le long de la Californie entre le 27 mai et le 5 juin, le MOD70 Orion de Tom Siebel s'impose largement dans la Coastal Cup entre Monterey et Santa Barbara sur un peu plus de 200 milles dans des vents peux soutenus. Il aura fallu 19 h et 55 min pour passer la ligne à vitesse réduite après avoir parcouru 274 milles...

 

La suite du programme pour l'équipe Américaine est le suivant : une course In port à Santa Barbara le 1er juin, avant le départ de la SoCal 300, le 3 juin entre Santa Barbara et San Diego. Sans véritable adversaire, Orion se battra face au chrono.

 

Musandam s'impose sur la Myth of Malham

29/05/2016

Un départ de course devant Cowes, sans vent sur le Solent qui ressemble à un lac, c'est Concise 10 qui franchit la ligne en tête devant Musandam Oman Sail. Un bord de Sidney Gavignet sur le côté droit du Solent permet à l'équipage Omanais de prendre le commandement peu après le départ et de le conserver tout au long de la descente vers le phare d'Eddystone au large de Plymouth. Feu passé par Musandam vers 2 h du matin avec 10 minutes d'avance sur l'équipage de Ned Collier Wakerfield. L'allure est toujours aussi lente entre 5 et 10 noeuds. 

Au levé de jour le vent va forcir un peu petit à petit, permettant aux deux MOD70 de trouver des vitesses plus dans leurs habitudes. Les deux dernières heures de course s'effectuant à plus de 20 noeuds.

 

Musandam Oman Sail s'impose en 21 h sur les 250 milles, avec une 20ène de minutes d'avance sur Concise 10.

 

L'équiapge de Musandam Oman Sail : Sidney Gavignet, Damien Foxall, Jean Luc Nélias, Fahad Alhasni, Sami Al Shukaili and Yasir Al Rahb.

 

L'équipage de Concise 10 : Ned Collier Wakerfield, Tom Dawson, Paul Larsen, Jonny Malbon, Jeff Mearing, Jackson Boutelle, John Hamilton.

 

Orion 1 sur 3

28/05/2016

Dans le cadre de ce long week-end Américain et de l'Offsho