Code vert

Code Vert pour le Gitana Team

09/01/2021

Repoussé depuis le début de la semaine, pour coller au mieux à la fenêtre météo et à son évolution dans l'Atlantique Sud, le Code Vert, pour une deuxième tentative sur le Trophée Jules Verne, a été enfin confirmé ce matin par le Gitana Team.

L'équipage du Maxi Edmond de Rothschild larguera ses amarres vers 15 h 30 ce samedi après-midi. Un départ de Lorient La Base diffusé en direct sur la page FB du Gitana Team.

Le trimaran sera ensuite convoyé vers Ouessant, pour franchir la ligne de départ devant le phare de Créac'h, dans la soirée ou la nuit prochaine.

 
Photo Black Fiber

Le cockpit de Banque Populaire XI

05/01/2021

En balade ce mardi à Lorient, le cockpit du futur Banque Populaire XI d'Armel Le Cléac'h qui rejoint CDK pour être assemblé sur la plate forme du maxi trimaran chez CDK

Capture_plein_écran_01112020_213814.jpg

Vers un départ vendredi ou samedi

07/01/2021

Le Maxi Edmond de Rothschild passera une nuit supplémentaire à son ponton à Lorient La Base. Le départ, même s'il semble se confirmer, ne sera sans doute pas avant la nuit de vendredi à samedi.

La descente jusqu'au Canaries sera très rapide dans un bon flux de Nord, puis de Nord/Nord Est, qui devrait se prolonger par des Alizés bien établis jusqu'à l'Equateur. La situation semble plus compliquée le long du Brésil, avant de bien s'enchaîner au large de l'Argentine.

Tout cela reste à confirmer, réponse sans doute demain matin.

Photo _ Renaud Bañuls

Equateur passé pour Sodebo Ultim' 3

03/012021

En fin de nuit ce dimanche, l'équipage de Thomas Coville à bord de Sodebo Ultim' 3 a passé l'Equateur et retrouvé l'hémisphère Nord.

Le maxi trimaran navigue à 16 noeuds plein Nord, dans ce qui ressemble au Pot au Noir.

Code Orange.jpg

Code Orange pour le Gitana Team

03/01/2021

Le Gitana Team annonce en milieu de mâtiné qu'il repasse en Code Orange, avec un départ possible si la fenêtre météo se confirme, pour le milieu de semaine prochaine devant Ouessant.

Pour le moment, la fenêtre météo semble très favorable sur l'Atlantique Nord, mais tout n'est pas encore en place sur l'Atlantique Sud pour remplir toutes les cases pour une nouvelle tentative sur le Trophée Jules Verne pour Franck Cammas, Charles Caudrelier et l'équipage du Maxi Edmond de Rothschild.

charalg.jpg

Jérémie Beyou à la barre de l'exActual Leader ?

29/12/2020

Actuellement sur le Vendée Globe, à la barre de son IMOCA60 Charal, ex grand favoris de l'édition, fauché dès le départ par une série de casses matériels, Jérémie Beyou est rentré aux Sables, puis après un très gros travail de toute son équipe, à repris son tour du Monde avec 2800 milles de retard sur le leader.

Jérémie Beyou, avait déjà évoqué son envie un jour, de prendre la barre d'un maxi multicoque et bien cela pourrait bien être le cas avec le rachat de l'ex Sodebo Ultim', actuellement Actual Leader.

Actual Leader est actuellement au ponton à la Trinité sur Mer, il est vendu, c'est ce qu'à annoncé Samuel Tual, le patron du Groupe Actual, mais l'annonce sera faite que plus tard... Plus tard, à l'arrivée du Vendée Globe ? A suivre...

Un retour au source pour Charal, qui a été pendant quelques temps le sponsor d'Olivier de Kersauson sur son maxi trimaran.

 
bOUTON sTAND BY.jpg

La fenêtre restera fermée

29/12/2020

Il n'y aura pas de départ d'ici la fin de la semaine pour l'équipage du Maxi Edmond de Rothschild. La fenêtre, qui n'aurait même pas été regardée au mois de novembre, ne remplie aucune des conditions pour débuter une tentative.

Franck Cammas, Charles Caudrelier et tout le Gitana Team repassent en stand-by.

Maserati, le point sur le chantier

29/12/2020

Giovanni Soldini fait le point sur le gros refit que subit actuellement à La Spezia, son MOD70.

 

Un MOD70 et son équipage que l'on retrouvera en février 2021 dans les Caraïbes. 

Code Orange.jpg

Nouveau Code Orange pour le Gitana Team

27/12/2020

Le Gitana Team annonce en milieu d'après-midi, qu'en accord avec Franck Cammas, Charles Caudrelier et leur routeur Marcel Van Triest, qu'il passe en Code Orange, pour un départ possible, si la fenêtre venait à se confirmer entre le 29 et le 31 devant Ouessant.

Marcel Van Triest, routeur à terre de Gitana 17: "Ce n’est pas un créneau extraordinaire comme nous l’espérions en début de stand-by, mais c’est un créneau à prendre au sérieux car il propose des temps de passage corrects sur le premier tiers du parcours. Actuellement la météo est très agitée au large de la Bretagne avec la tempête Bella qui a balayé les côtes atlantiques et celles de La Manche. Le vent va tourner au nord nord-ouest puis il devrait faiblir à compter de demain soir. L’état de la mer devrait également redevenir plus praticable. Ces

conditions musclées et trop engagées bloquent pour le moment tout départ. Mais il ne nous faudra pas trop trainer car dans les prochains jours si les modèles voient juste une dépression se forme dans l’ouest sud-ouest des Canaries, au milieu de l’Atlantique, et son déplacement vers les côtes africaines pourrait venir totalement casser le régime d’alizés… 

Dès demain matin, l'ensemble de l'équipage et de l'équipe se retrouveront à la base du Gitana Team à Lorient pour préparer l'avitaillement du Maxi Edmond de Rothschild, passer les tests PCR et faire le point météo pour cette fenêtre.

 
Passage de B E retour 271220

Sodebo Ultim' 3 à Bonne Espérance

27/12/2020

Après cinq jours de convoyage depuis La Réunion, l'équipage de Thomas Coville à bord de Sodebo Ultim' 3, vient de franchir le cap de Bonne Espérance à la pointe de l'Afrique du Sud et va entamer sa remonter de l'Atlantique Sud.

Le maxi trimaran progresse à 16 noeuds en tout début de soirée ce dimanche soir.

Sodebo Ultim' 3 quitte La Réunion

Sodebo Ultim' 3 quitte La Réunion

22/12/2020

Après 4 jours d'escale technique au Port à La Réunion, l'équipage de Sodebo Ultim' 3 a repris la mer à la mi-journée, direction Lorient.

Rejoint sur place par l'équipe technique et les pièces nécessaires à la réparation du système de safran et sans plus de surprise lors de l'inspection complète du trimaran, l'escale technique aura été très courte.

Durant ces quatre jours, l'équipe navigante à même pris le temps d'aller en reconnaissance sur les sommets de la Réunion.

Martin Kérusoré, équipier de Sodebo Ultim' 3 : "Ils connaissaient le problème, ils sont arrivés de France avec toutes les pièces pour le réparer, il n’y a pas eu de

mauvaises surprises. Après, on a profité du temps à La Réunion pour peaufiner deux ou trois réglages, deux ou trois petites choses qui avaient cassé pendant la tentative, mais qui n’étaient pas vraiment importantes. Il y a 10 jours on était encore en train de naviguer dans l’Indien, il faisait 3°C et aujourd’hui on est là, il fait 25°C, il y a du soleil, on est en tee-shirt. Il y a quand même du positif et on était super content d’arriver ici, c’était super".

ITW de THomas Coville peu avant le départ à voir ICI.

L'équipage a évolué puisque François Duguet et Martin Keruzoré sont remplacés par Thierry Briend et Léo Legrand, pour ce retour vers la Bretagne, le trimaran est attendu à Lorient d'ici à trois semaine.

Thierry Briend, équipier de Sodebo Ultim' 3 :"Léo s’occupe de l’électronique, c’était important qu’il puisse naviguer, parce que nous avons encore des développements à faire. De mon côté, comme je suis en charge des voiles, ça va me permettre de me concentrer dessus surtout que nous allons rencontrer différentes conditions de navigations et d’arriver avec de bonnes idées à la maison". 

Photo : FFV

Marin de la décénnie : Franck Cammas

17/11/2020

Ils étaient 10 finaliste à concourir pour le titre de Marin de la décennie, attribué par un jury, présidé par Michel Desjoyeaux, pour le compte de la Fédération Française de Voile.

Parmi eux quasiment tous les skippers d'ultimes, puisque Francis Joyon, Armel Le Cléac'h, Charles Caudrelier, Thomas Coville, François Gabart et Franck Cammas étaient en finale. 

Et c'est Franck Cammas qui se voit décerner ce jeudi midi le titre de Marin Français de la décennie, avec un parcours des plus complet durant ces dix dernières années de l'ultimes Groupama 3, le M34, le Diam24, le Classe C, la préparation Olympique, le GC32, la Volvo Océan Race, la Coupe de l'América, 

avec des victoires dans quasiment toutes les disciplines, et le retour depuis deux saisons en ultime à foils chez le Gitana Team.

Sodebo Ultim' 3 à bon port

17/11/2020

Thomas Coville et son équipage à bord de leur trimaran Sodebo Ultim' 3 en on terminé de leur convoyage depuis le Sud de l'océan Indien, en s'accostant au quai du Port ce matin à La Réunion. Un accueil cahleureux de la part des locaux aussi bien sur mer que à terre, avec la présence de nombreux médias qui ont relayés l'information sur les réseaux sociaux.

Peu après son arrivée à La Réunion, cela faisait la Une du journal télévisé local, et Thomas Coville était interviewé depuis le quai en direct en fin de journal.

L'équipage a été rejoint par une partie de l'équipe technique et du bureau d'étude 

du Team Sodebo Voile. Après une bonne douche, un repas et sans doute un peu de repos, l'équipe au complet se mettra au travail pour redonner l'ensemble de ses capacités au maxi trimaran, afin de reprendre la mer, en direction de Lorient et continuer de se familiariser avec l'engin.

Classe Ultim' 32X23

Modification de gouvernance

14/11/2020

Après six années de coordination puis de délégation générale de la Classe Ultim 32/23 auprès de l’ensemble de ses adhérents (armateurs, teams et skippers), Emmanuel Bachellerie cessera d’exercer ses fonctions à compter du 15 décembre prochain.

Emmanuel Bachellerie se consacrera, à compter de cette date, exclusivement au déploiement de la société Brest Ultim Sailing dont il était aussi, depuis 2 ans, Directeur général et dont la Classe Ultim s’est retirée depuis avril 2020.

 

Patricia Brochard, Présidente de la Classe Ultim 32/23 : "La Classe s’est créée il y a maintenant 6 ans avec le rêve et l’ambition de voir ces bateaux évoluer en course, avec des formats et des parcours engagés. Nous avons posé les bases fondatrices d’une nouvelle Classe avec un fonctionnement favorisant les débats et les échanges. Avec les skippers, les armateurs et les équipes, nous avons ouvert une nouvelle page de la course au large. En 6 ans, nous avons vécu des moments forts, qu’ils soient joyeux ou plus difficiles, et tous nous ont appris. Notre prochaine étape va être, partant de cette base, d’entamer la phase de développement. Compte tenu du départ d’Emmanuel, que nous tenons à remercier chaleureusement pour son engagement sur cette période exigeante, nous travaillons sur une nouvelle gouvernance. Ces éléments seront détaillés dans les prochaines semaines". 

 

Emmanuel Bachellerie : "Si je me dois de quitter mes fonctions, ces 6 années passées auprès des équipes d’Actual Leader, de Banque Populaire, de Macif, de Sodebo et des autres armateurs furent exceptionnelles. Mais mener le déploiement de Brest Ultim Sailing tout en étant concentré sur ces tâches devenait, néanmoins, ardu. Nous avons, en 6 ans et notamment, mené le chantier sensible de la jauge, ouvert les Ultim à l’ensemble des organisateurs d’événements en créant, à leurs côtés ou par nous-mêmes, 3 événements sur les 8 auxquels ont participé les bateaux, soit plus du tiers d’événements nouveaux sur la période, et dû gérer des actualités complexes dans ce temps – nécessaire et indispensable – de fiabilisation des unités. Je garde donc un souvenir impérissable de ces années avec, dans un coin, quatre moments uniques ; les arrivées de Thomas et de François qui, tous les deux, ont déjoué tous les pronostics en tournant autour du monde, en solitaire, en moins de 50 jours, l’arrivée de la Route du Rhum 2018 et Brest Atlantiques qui restera une magnifique aventure, avec une chaîne d’acteurs d’un engagement inouï".

Avarie et fin de tentative pour Sodebo

11/12/2020

Au petit matin Sodebo Ultim' 3 était très ralenti (9 noeuds), mais une manoeuvre était possible au moment du relevé satellitaire. Une heure plus tard, Sodebo Ultim' 3 était pointé à 13 noeuds, cela possait déjà des questions. Vers 10 h, le trimaran de l'équipage de Thomas Coville était à 10 noeuds, il était quasi certain que tout n'allait pas normalement à bord ! Mais il a fallu attendre la mi journée pour qu'un communiqué sur les réseaux sociaux nous informe que suite à une avarie de safran tribord (celui entièrement refait après que cette partie du flotteur ait été arrachée sur Brest Atlantiques), l'équipage mettait tout en oeuvre, avec l'équipe technique à terre pour réparer. Sans plus de détail.


 En milieu d'après-midi,  la trajectoire de Sodebo Ultim' 3 était au NO  à 20 noeuds... IL devenait évident que la tentative s'arrêtait là. Et la confirmation venait quelques instants plus tard, avec une communication sur le site internet du Team Sodebo Voile, qui 

indiquait que la réparation ne permet plus au bateau de naviguer à 100% de ses capacités pour tenter de battre le record du Trophée Jules Verne, ils ont décidé d’interrompre leur tentative débutée le 25 novembre à 2h55.

Thomas Coville, François Duguet, Sam Goodchild, Corentin Horeau, Martin Keruzoré, François Morvan, Thomas Rouxel et Matthieu Vandame, très déçus, comme l'ensemble de l'équipe, auront montré que Sodebo Ultim 3 avait le potentiel pour battre le record d’IDEC Sport (40 jours 23 heures et 30 minutes).

Sodebo Ultim' 3 fait route vers la Réunion distante de plus de 2500 milles, pour une réparation complète du trimaran, avant de remonter en Bretagne, pour une nouvelle fenêtre cette année ? Peu probable, vu que Thomas Coville avait annoncé ne pas vouloir prolonger le stand-by après janvier.

 
Photo : Black Fiber
Photo _ Black Fiber

Les nouveaux appendices d'Argo dévoilés

11/12/2020

Après les infos sur leurs conceptions et leurs fabrications, voici les nouveaux foils et safrans à plans porteurs dévoilés par Black Fiber qui à en charge les finitions des appendices du MOD70 Argo.

Foils et safrans que l'on peut comparer à la première versions de l'an dernier ICI

Photo  Gepeto Composite.jpg

Le cockpit de Banque Populaire XI

11/12/2020

Après le desing dévoilé la semaine dernière par le Team Banque Populaire, c'est au tour de Gepeto Composite à Lorient de dévoiler un montage photo, surlequel nous pouvons voir le cockpit et l'environement de ce dernier du futur Banque Populaire XI d'Armel Le Cléac'h.

Transat Jacques Vabre Normandie Le Havre

Retour des Ultimes sur la Jacques Vabre

11/12/2020

Ce n'est pas un scoop, mais c'est maintenant officiel, les ultimes sont de retour sur la Transat Jacques Vabre dont le départ sera donné du Havre le 24 octobre 2021.

En plus des Multi50, Class40 et autre IMOCA60, on devrait retrouver sur la ligne de départ Actual Leader 2 d'Yves Le Blévec, Banque Populaire XI d'Armel Le Cléac'h, le Maxi Edmond de Rothschild de Franck Cammas et Charles Caudrelier, le M101 de François Gabart, Sodebo Ultim' 3 de Thomas Coville et Use it Again de Romain Pilliard, mais aussi l'ex Actual Leader, vendu et dont le programme sera dévoilé prochainement, et pourquoi pas, même si cela semble peu probable, IDEC Sport de Francis Joyon, ce qui en ferait le plus beau plateau d'ultimes depuis toujours.

 
Photo _ Team Actual Leader

Actual Leader vendu, Actual Leader 2 acheté

10/12/2020

C'est officiel, et scellé devant les caméras et appareils photos, M100 est vendu au Team Actual Leader d'Yves Le Blévec.

Actual Leader 2, est déjà entre les mains de l'équipe d'Yves Le Blévec depuis trois semaines à Lorient, pour une inspection générale et une mise aux couleurs de son nouveau sponsor le Groupe Actual Leader.

Remise à l'eau courant Mars, pour des sorties d'entraînement avant d'entamer le programme de la saison 2021.

Mais la très bonne nouvelle du jour, c'est qu'Actual Leader est lui aussi vendu. Actuellement à flots à la Trinité sur Mer, le trimaran a déjà commencé à être déstické. On ne connaît pas encore l'acheteur, celui-ci se fera connaître d'ici quelques jours. Et le maxi trimaran (ex Sodebo Ultim'), resterait lui aussi dans le programme de la Class Ultim' 32/23. 

Samuel Tual, Président d'Actual Leader Group : "C’est une nouvelle étape dans notre programme, nous avons saisi l’opportunité qui se présentait à nous pour évoluer vers un projet gagnant. Actual Leader 1 était un bateau performant et fiable, mais, au regard des évolutions techniques permanentes des Ultims, il ne nous positionnait pas parmi les favoris. Désormais, avec ce nouveau trimaran, la démarche est toute autre, la nature du projet évolue et cela tombe parfaitement bien dans ce contexte de pandémie, pour deux raisons. La première, que le Vendée Globe illustre à la perfection, c’est que dans un contexte de privations de libertés, nous serons très fiers d’apporter une part de rêve à tous, via un programme ambitieux de tour du monde, porté par un skipper de talent. Cela ajoute encore du sens et de la pertinence à notre programme. La seconde touche directement à notre métier : nous devons faire face à une crise économique grave, nous allons avoir beaucoup de travail et des défis particulièrement pointus à relever dans les mois à venir. Nous nous devons d’être performants, pour accompagner les demandeurs d’emploi et les entreprises dans cette période difficile. Ce nouvel Ultim est à l’image des défis qui nous attendent en 2021".

Yves Le Blevec, skipper d'Actual Leader 2 : "L’équipe de MerConcept nous a fourni beaucoup d’informations, mais nous devons également tout découvrir et comprendre par nous-mêmes. Nous allons tout inspecter, de façon à nous approprier les subtilités de cet Ultim. Nous sommes montés en gamme en terme de cohérence, d’homogénéité globale. Ce trimaran a été pensé et fabriqué avec beaucoup de rigueur et de technicité. Il a bénéficié d’une vision résolument high-tech".

Programme prévisionnel (à confirmer avec la Classe Ultim 32/23)

2021

Fin mars : mise à l’eau

Armen Race,

Tour de Belle Ile,

Record SNSM,

Rolex Fastnet Race…

Transat Jacques Vabre ?

2022

Printemps/été : courses d’avant-saison

Novembre : Route du Rhum Destination-Guadeloupe

2023

Printemps/été : courses d’avant-saison

Automne : Tour du monde en solitaire

Filipe Juncadella Up to Media_

Argo s'impose sur la Island in the stream

07/12/2020

Argo s'impose sur la Islands in the stream race 2, course organisée par le SORC, le week-end dernier en 7 heures 56 min et 19 sec.

Photo Team Sodebo.jpg

Sodebo Ultim'3 dans l'Indien 

07/12/2020

A 5 h 00 ce lundi matin en France Sodebo Ultim' 3 passait sous la longitude du cap de Bonne Espérance à la pointe de l'Afrique du Sud  en 12 jours 2 heures et 5 minutes, soit 17 heures et 35 minutes d'avance sur le temps d'IDEC Sport.

1 h 40 plus tard, toujours à 38 noeuds, Thomas Coville et son équipage passaient sous le cap des Aiguilles, marquant leur entrée dans l'océan Indien, en 12 jours 3 heures et 45 min. Ce qui est au passage, le deuxième meilleur temps de tous les temps.

 
126441196_10158750209594264_434876367767

Record de la distance sur 24 h pour Sodebo ?

06/12/2020

Depuis maintenant un peu plus de 36 heures, l'équipage de Sodebo Ultim' 3 est aux commandes d'un engin foilant dans le grand Sud. A l'avant d'une dépression qui se déplace vert l'Est, avec du vent fort, une mer relativement calme et qui permet d'aller vite. Le confort est réduit à son minimum à bord, mais les compteurs s'affolent.

Depuis cette nuit, et c'est toujours en cours, Sodebo Ultim' 3 est tout près du record absolu de la plus grande distance parcourue à la voile en équipage en 24 heures avec près de 890 milles.

Le record détenu par l'équipage de Pascal Bidégorry sur Banque Populaire V date de 2009 lors du record de l'Atlantique Nord avec 908.20 milles à la moyenne de 37.84 noeuds. Un record qui pourrait bien tomber dans les prochaines heures.

Argo à l'entraînement entre Fort Lauderd

Argo, modifications et programme

06/12/2020

Suite à une réaction sur Fb qui semblait bien informée et pour cause, nous avons contacté Chad Corning, le Program Manager du MOD70 Argo. Ce dernier, que nous remercions énormément, nous indique qu'actuellement l'équipage navigue avec les foils d'origines du MOD70. Mais que ces foils ont été modifiés, avec des rajouts de plans porteurs.

Concernant les safrans, ce sont les safrans à plans porteurs de l'an dernier, déjà essayés à plusieurs reprises. Cette configuration "hybride", va permettre à l'équipage de s'entraîner de nouveau dans une version plus proche de la future configuration pour le vol.

D'ici quelques semaines, le Team Argo, va recevoir les nouveaux foils en "L" et de nouveaux safrans en "T" inversés. Cette nouvelle version est signée VPLP, les foils en cours de finition actuellement à Lorient chez BlackFiber, ont été construits par Avel Robotics et les safrans par C3 Technologies.

Les puits de foils et leurs systèmes ont été mis en œuvre par Awentech. Le MOD70 Argo, devrait être opérationnel, dans sa nouvelle configuration volante en janvier. Pour des tests toujours en Floride et une première course.

Autre amélioration pour diminuer la trainée hydrodynamique la modification et le carénage de l'arbre d'hélice.

 

Le programme prévisionnel d'Argo :

 

20 au 23 janvier Fort Lauderdale to Key West Race

Expédition du MOD70 dans les Caraïbes

22 février RORC Caribbean 600

Tentative sur le record Bermudes / Plymouth

8 aout RORC Fastnet Race 

23 octobre Rolex Middle Sea Race

Tentative sur le record de la Route de la Découverte

Pourront s'ajouter à ce programme déjà conséquent, quelques courses à la journée en Méditerranée.

La boucle d'Argo devant Fort Lauderdale

Argo, à près de 28 noeuds

04/12/2020

Remis à l'eau le 2 décembre dernier, convoyé à Fort Lauderdale, Argo a effectué ce vendredi sa première sortie avec ses nouveaux foils et safrans à plan porteurs.

Une grande boucle au large du port floridien avec, par 12 noeuds de vents de SE et un mer belle à agitée, une pointe à près de 28 noeuds. Pas si mal pour une première.

 
Gitana 17 quitte Lorient

Gitana 17 opérationnel dans un peu plus...

03/12/2020

Un peu plus d'une semaine, c'est le temps qu'il faudra à l'équipe technique du Gitana Team pour remettre à 100 % des ses capacités le Maxi Edmond de Rothschild.

Marcel Van Triest, routeur à terre : "Il a fallu faire rapidement le choix pour ne pas perdre trop de temps lors de notre retour qui s’annonçait déjà assez long. Dans 48h, une dépression venant du Nord et s’étalant jusqu’au nord de Madère, générant 6 à 7 mètres de mer et 50 à 60 nœuds de vent sur sa face Ouest va se mettre en travers de notre route. Ce phénomène va nous imposer un grand détour mais beaucoup sera plus safe pour le bateau. Notre objectif est de repartir très vite mais pour cela il faut savoir être conservateur avec le bateau et les homme".

Pierre Tissier, directeur technique du Gitana team  ; "Nous travaillons sur les réparations à apporter depuis que le bateau a fait demi-tour. Donc ce matin, tout le monde savait ce qu’il avait à faire et les démontages et checks habituels de la structure ont pu démarrer très vite. Les jobs listes sont claires mais il y a des temps de réparation incompressibles si nous voulons bien faire les choses ; des temps de collage et de séchage sur le foil notamment".

Gitana 17 quitte Lorient

Gitana 17 de retour

02/12/2020

Cinq jour après l'arrêt de sa tentative sur le Trophée Jules Verne suite à des problèmes techniques sur les plans porteurs, le Maxi Edmond de Rothschild à rejoint son ponton ce mercredi soir après un grand détour par l'Ouest des Açores et le Nord de l'Atlantique.

Place aux réparations pour passer de nouveau en stand-by à la recherche d'une nouvelle très bonne fenêtre météo, pour une nouvelle tentative.

06-Capture plein écran 01122020 202252.j
08-Capture plein écran 01122020 202307.j
10-Capture plein écran 01122020 202326.j

Présentation 3D de Banque Populaire XI

01/12/2020

Le Team Voile Banque Populaire nous avait donné rendez-vous à 9 h 00 sur son Twitter pour la présentation de son nouveau trimaran Banque Populaire XI dans une annonce hier. On pensait visite du chantier de construction... et bien non ! 

Une petite vidéo en ligne pour nous présenter en animation 3D le design du futur trimaran d'Armel Le Cléac'h qui sera mis à l'eau en avril prochain à Lorient.

Gautier Levisse, responsable du bureau d’études Banque Populaire : "vant de définir sa géométrie, nous avons commencé par réaliser une sorte de livre blanc de Banque Populaire IX qui suite à une casse avait chaviré à la Route du Rhum 2018. la majorité des systèmes jusqu’aux aménagements intérieurs ont été réalisés en interne. Rien que pour les deux flotteurs, la coque centrale et les bras de liaison, dix-huit mois de construction ont été nécessaires !"

Ronan Lucas, Team Manager de Banque Populaire : "Pour renforcer au maximum Banque Populaire XI, nous sommes l’une des rares équipes à systématiquement exiger une double vérification par un deuxième cabinet d’experts pour les calculs de structure. n a décidé d’accroitre les processus. Sur le bras avant, il y a par exemple un caisson reprenant toutes les charges et efforts au cas où le carénage casserait suite à la rencontre fortuite avec un OFNI. Nous avons également disposé de la fibre optique partout, notamment dans les carénages. On a amélioré la visibilité à l’avant grâce à des caméras et un système de détection en tête de mât et devant la dérive. Le nouveau trimaran sera plus axé sur le vol mais aussi plus robuste puisqu’il pèsera une tonne de plus que son prédécesseur".

Armel Le Cléac'h, skipper Banque Populaire : "Je suis surtout intervenu sur le design du trimaran géant au début avec les architectes, les ingénieurs et le bureau d’études. Je passe régulièrement au chantier pour faire le point avec l’équipe sur l’avancement, l’ergonomie, les voiles apportant mon avis mais aussi mes envies. Le reste du temps, j’effectue un travail de préparation physique pour être affûté car les Ultims sont fabuleux mais exigeants !. Les tests débuteront dès la mise à l'eau au large de Lorient, puis nous partirons pour une tournée dans le sud-ouest et en méditerranée à la rencontre des Banques Populaires régionales, avant de rentrer fin juillet en effectuant un aller-retour Atlantique, sans doute vers les Antilles. C’est le temps indispensable à la mise au point d’un tel engin afin d’être prêt pour la première course de Banque Populaire XI : la Transat Jacques Vabre au départ du Havre, le 24 octobre 2021" 

A la vision de cette animation, on retrouve les formes de flotteur et de coque centrale de Banque Populaire IX, mais aussi un ensemble de détails qui nous font penser à Gitana 17.

Photo _ Team Use it Again

Use it Again en chantier

30/11/2020

Arrivé samedi à Lorient La Base en provenance de La Trinité  sur Mer, Use it Again a été démâté, son mât posé sur le pont, puis est parti en convoyage au moteur pour remonter le Blavet jusqu'à Hennebont, où il a été gruté à terre pour rentrer en chantier chez Nauty'Mor.

Carte J 7

Sodebo Ultim' 3 dans l'hémisphère Sud

30/11/2020

Après un Pot au Noir bien plus compliqué qu'on aurait pu le penser vu de la cartographie et des conditions météo annoncées, la zone inter tropicale à été à la hauteur de sa réputation, obligeant l'équipage de Sodebo Ultim' 3 à de nombreux virements de bord. 

Peu à peu, le maxi trimaran a repris de la vitesse, 10, puis 14, puis 20 noeuds, pour se diriger au SO et franchir l'Equateur à la mi journée, avec un très bon temps de 5 jours 9 heures et 50 minute. Ce qui en fait le troisième meilleur temps sur ce tronçon Ouessant / Equateur. Si Thomas Coville et son équipage ne battent pas le record absolue sur la distance, ils battent de 9 heures et 50 min le temps d'IDEC Sport lors de son record.

Depuis Sodebo Ultim' 3 continue sa descente vers le Sud à plus de 20 noeuds et reprend de l'avance sur le record, avec 48 milles au pointage de 22 heure.

L equipage

Le Maxi Edmond de Rothschild renonce

28/11/2020

En plein milieu de nuit dernière, le Gitana Team a annoncé qu'il renonçait suite d'une part à une collision avec un OFNI qui a endommagé un foil et le système d'un des safrans, mais aussi à cause d'une fenêtre météo moyenne.

L'équipe préfère rentrer sur Lorient réparer pour pouvoir bénéficier d'un trimaran à 100 % de son potentiel et d'attendre une nouvelle fenêtre météo plus favorable.

Il faudra bien 4 à 5 jours pour regagner Lorient, une quinzaine de jour minimum pour remettre en état le foil. Ce qui pourrait nous donner un équipage de nouveau en stand-by pour fin décembre.

D Siteau.jpg
sam.jpg

Au large de Madère !

26/11/2020

Les tentatives du Maxi Edmond de Rothschild et du Sodebo Ultim' 3 se déroulent à très hautes vitesses, dans une mer toujours très désordonnée et une houle de 3 bons mètres. Des conditions qui devraient devenir plus confortables en début de soirée. Les deux trimarans se trouvent après seulement 39 heures de tentatives dans l'Ouest de Madère.

Et il n'y a pas qu'en mer que les deux équipes sont au charbon. A terre, les lives vidéos, les vidéos et autres commentaires sortent à grandes cadences...

Depuis le milieu de l'après-midi, et c'est une très bonne chose pour la compréhension et la communication, les deux ultimes apparaissent ensemble sur les cartes des deux équipes. Une chose réclamée, avec insistance par le grand public depuis le départ.

Si Sodebo Ultim' 3 est en avance sur le record de  Francis Joyon et de son équipage à bord d'IDEC Sport en 40 jours 23 heurs et 30 min, il se trouve en retard sur la tentative du Maxi Edmond de Rothschild.

Pour suivre ces deux tentatives, vous pouvez retrouver les deux pages dédiées à ces records, celle de Sodebo Ultim' 3 et celle du Maxi Edmond de Rothschild.

eq.png
Start-_-11-1920x1278.jpg

Ils sont partis pour leurs Trophée Jules Verne

25/11/2020

C'est dans la nuit noir, un vent soutenu, une mer croisée juste ce qu'il faut, que les équipages de Sodebo Ultim' 3 à 2 h 55 min en France, puis celui du Maxi Edmond de Rothschild à 3 h 26 min ont franchi la ligne de départ devant le phare du Créa'ch à Ouessant.

Un départ tonique et ultra rapide pour les deux maxi foilers. Les vitesses affichées sont près des 40 noeuds lors du franchissement de la ligne.

Une trentaine de minutes de décalage pour tenter de battre le record de Francis Joyon et de son équipage à bord d'IDEC Sport en 40 jours 23 heurs et 30 min.

Pour suivre ces deux tentatives, vous pouvez retrouver les deux pages dédiées à ces records, celle de Sodebo Ultim' 3 et celle du Maxi Edmond de Rothschild.

eq.png

Code Vert pour le Maxi Edmond de Rothschild

25/11/2020

Vers 21 h ce mardi soir, des infos concordantes laissent entendre que le Maxi Edmond de Rothschild est sur le point de quitter son ponton pour rejoindre la ligne à Ouessant.

A 21 h 42 la confirmation tombe, Franck Cammas, Charles Caudrelier et leur équipage viennent de larguer les amarres du ponton à Lorient La Base.

L'équipage monte sur la ligne, mais il n'est pas encore certain en milieu de soirée que les hommes du Gitana Team prennent pour autant le départ cette nuit. Tout dépendra de la fenêtre météo.

Start-_-11-1920x1278.jpg

Sodebo Ultim' 3 passe directement au vert

24/11/2020

Sodebo Ultim' 3 à fait une sortie d'entraînement ce matin au tour de Groix avec son foil manquant, sans doute un dernier test pour s'assurer que tout était en place, car en début d'après-midi, Thomas Coville et son équipe surprenaient un peu tout le monde en annonçant qu'ils s'élançaient sur une tentative pour tenter de battre le record du Trophée Jules Verne.

Peu après 16 h 30 et après les traditionnelles accolades sur le ponton de Lorient La Base, l'équipage larguait les amarres du maxi trimaran. 

Direction la ligne de départ au large de Lorient. Une ligne qui sera coupée, normalement, dans la première partie de la nuit.

Jean Luc Nélias, routeur à terre de Sodebo Ultim' 3 : "Une bonne fenêtre, sur laquelle nous travaillons depuis samedi dernier, se présente, ce serait dommage de la rate. On ne trouve pas toujours de bons créneaux dans le Golfe de Gascogne à cette époque de l’année, il faut saisir toutes les opportunités, nous sommes contents de prendre cette fenêtre assez tôt dans la saison et nous sommes confiants".

Jean Christophe Moussard, Team Manager du Team Sodebo : "L’équipe technique a fait un travail formidable pour boucler ces réparations dans un temps record et livrer vendredi dernier le bateau à 100% de ses capacités, nous avons gagné dix jours par rapport au timing prévu. L’équipage a ainsi pu naviguer dès la semaine dernière pour valider la dérive, il fallait procéder de même avec le foil en le mettant sous charge dans du vent. Comme il n’y en avait pas suffisamment ces trois derniers jours, nous avions programmé cette navigation technique ce matin. Entre-temps, Jean-Luc (Nélias) a vu une fenêtre se dessiner, le timing était serré, le défi logistique pour organiser cette dernière journée élevé, mais nous avons pris la décision de saisir l’opportunité. Tout le Team Sodebo s’est mobilisé pour permettre à Thomas et à son équipage de partir sereins".

Equipage Sodebo Ultim' 3 : Thomas Coville, François Duguet, Sam Goodchild, Corentin Horeau, Martin Keruzoré, François Morvan, Thomas Rouxel et Matthieu Vandame.

La cellule routage de Sodebo Ultim' 3 à terre : Jean-Luc Nélias, entouré de Philippe Legros et de Thierry Briend.

bOUTON sTAND BY.jpg

Le Team Gitana de nouveau en Stand-by

24/11/2020

L'équipage du Maxi Edmond de Rothschild repasse en stand-by ce mardi midi, pas de départ sur cette fenêtre météo. Mais l'équipe se positionne maintenant sur une nouvelle fenêtre possible pour un départ jeudi prochain.

Marcel Van Triest, routeur à terre du Maxi Edmond de Rothschild : "Les modèles ne sont pas très en phase ces dernières semaines. Les différences et les scénarii varient beaucoup entre le modèle européen (CEP) et le modèle américain (GFS) et cela complique notre travail du moment pour trouver la bonne fenêtre de départ. Mais rien de nouveau… cela fait partie de la stratégie d’un tel défi".

Gitana 17

Code Jaune pour le Gitana Team

23/11/2020

Franck Cammas, Charles Caudrelier et leur routeur à terre Marcel Van Triest, ont décidé de poursuivre les préparatifs sur la fenêtre annoncée hier et passent l'équipage ​en Code Jaune pour un départ dans les 24  - 48 heures. Un départ, à la mi journée ce lundi, programmé pour la fin de soirée à Ouessant.

Il n'y a plus beaucoup de doute sur la première partie de cette fenêtre météo entre Ouessant et l'Equateur. Puisque qu'il est annoncé un temps de 4 jours et demi pour passer sur l'Atlantique Sud. Non la réflexion se poursuit sur le passage de l'anticyclone de Ste Hélène qui reste problématique pour accrocher les dépressions du grand Sud.

Marcel Van Triest, routeur à terre du Maxi Edmond de Rothschild : "Aujourd’hui, tant du côté des modèles américains que des modèles européens, la situation est relativement claire pour le départ, à condition de partir un peu avant le passage d’un front derrière lequel les conditions vont se dégrader avec l’arrivée d’une petite dorsale mobile avec des vents plus légers. Même si ça change un peu d’un modèle à l’autre, en comptant un forfait de 6 heures pour passer le Pot au Noir, tout porte à croire que l’équipage peut rejoindre l’hémisphère sud en 4 jours et 12 heures. Mais c’est ensuite que la situation se complique et se brouille. Nous sommes face à une situation très instable et évolutive. Le danger de rater le train et se faire écraser entre deux zones de hautes pressions en Atlantique Sud existe. Il est réel, même s’il reste encore la possibilité d’emprunter une route qui passe derrière l’anticyclone. Pour l’instant, dans ce système très progressif, ça circule très, très Sud".

Code Orange.jpg

Code Orange, deuxième, pour le Gitana Team

22/11/2020

Le Gitana Team annonce repasser en Code Orange pour une fenêtre météo, qui si elle venait à se confirmer, donnerait un départ à Ouessant dans la nuit de mardi à mercredi prochain. Une fenêtre qui pourrait donner un excellent temps de passage à l'Equateur.

L'équipage va donc rejoindre demain la base du Gitana Team à Lorient pour les derniers préparatifs du Maxi Edmond de Rothschild, repasser les tests PCR, alors que la situation dans le pays semble se détendre un peu, juste un peu.

Aujourd'hui, Franck Camas répondait à Ouest France, version papier, sur ce qu'était une bonne fenêtre météo et Charles Caudrelier était lui hier chez Voiles & Voiliers pour parler des préparatifs, de la météo et des images qui seront faites durant ce tour du Monde.

Photo _ Team Actual Leader

Actual Leader 2 en chantier

18/11/2020

Arrivé lundi à Lorient, depuis Concarneau lundi midi, avec un équipage composé à la fois de chez Mer Concept et du Team Actual Leader, M100 a été mis à terre ce matin et rentré dans la base destinée au Team Banque Populaire à Lorient, lorsque cette dernière aura mis à l'eau son nouvel ultime.

C'est donc à Lorient La Base, avec l'aide d'une partie de l'équipe Mer Concept qui est là pour que sa nouvelle équipe s'approprie encore plus vite cette formidable machine, que le future maxi trimaran d'Yves Le Blévec va être entièrement révisé et recevoir ces nouvelles couleurs.

124017393_979674345873842_21465292909391

Nouvelles use it again voiles

17/11/2020

Romain Pilliard, poursuit son projet de naviguer sur un ultime Use it Again d'une autre façon, celle de réutiliser au maximum du matériel ayant déjà été utilisé. Une façon de faire bien dans l'air du temps, aussi appelée économie circulaire.

Cette façon de faire a elle aussi ces limites, l'usure, pour rester compétitif et il faut bien remplacer les voiles qui datent pour certaine du temps ou le trimaran était dans les mains d'Ellen Mac Arthur et s'appelait B&Q / Castorama... Et forcément, on ne trouve pas de bonnes voiles d'occasions, pour un trimaran de 23 mètres au coin de la rue !

Mais la recherche semble avoir été fructueuse, puisque qu'actuellement Romain Pilliard effectue en baie de Quiberon des tests de nouvelles "use it again" voiles, pour les adapter à son trimaran, avec l'aide d'un maître voilier.

Avec comme objectif la saison 2021 et la Transat Jacques Vabre.

Photo _ Team Maserati

Gros refit pour Maserati

17/11/2020

C'est un Maserati complètement démonté que l'on a pu apercevoir sur les photos publiées ce mardi par l'équipe de Giovanni Soldini.

Après 4 ans sous ses couleurs actuelles, plus de deux tours du Monde, et oui deux tours du Monde pour ce MOD70, l'équipe met en oeuvre un très gros chantier, puisque tout a été démonté, accastillages, filets, etc ainsi que le covering qui commence a être retiré.

Dans quelques mois, lors de sa remise à l'eau, Maserati sera remis à l'eau pour une nouvelle campagne avec sans aucun doute, de nouvelles solutions pour la stabilisation du vol.

125393499_2979192758848947_1704991952654

Le Team Actual Leader prend possession

16/11/2020

Grand jour pour l'équipe d'Yves Le Blévec qui a été chercher à Concarneau son nouveau maxi trimaran l'ex M100.

Une fois largué les amarres, l'équipage à mis le cap sur Lorient, non sans faire un petit bord au large, avec une pointe à plus de 31 noeuds, avant de rentrer en rade Lorientaise et rejoindre son ponton à Lorient La Base.

Dans les prochains jours le futur Actual Leader 2 ? sera mis à terre pour recevoir ses nouvelles couleurs.

WebSérie, Construction de M101

16/11/2020

Mer Concept a dévoilé aujourd'hui l'épisode 3 de la websérie sur la construction du futur trimaran de François Gabart à Concarneau.

Au programme fermeture de la coque centrale et minutie. 

Code Orange.jpg

Code Orange pour le Gitana Team

15/11/2020

Le Gitana Team, dont les deux skippers étaient les invités du live du Vendée Globe ce midi, annonce en début d'après-midi que l'équipe passe  en code Orange, pour un départ de Ouessant entre 48 et 72 heures. 

Franck Cammas, Charles Caudrelier et l'équipage du Maxi Edmond de Rothschild vont rejoindre leur base à Lorient, où sont actuellement hébergés pour leur chantier d'hiver deux Multi50 (ARSEP et Primonial), pour les derniers préparatifs et les tests PCR... obligatoire en cette période de pandémie à son plus haut malgré le confinement.

Les deux co-skippers et leur routeur à terre Marcel Van Triest parient sur un départ pour mercredi prochain dans la journée pour tenter de battre le record de l'équipage de Francis Joyon sur IDEC Sport en 40 jours 23 heures et 30 minutes. Une fenêtre météo qui devrait permettre de descendre très, très rapidement jusqu'à l'Equateur si elle se confirme avec des vents compris entre 20 et 24 noeuds de NO pour débuter, qui tourneront durant la descente plein Sud, au Nord puis NE, le frein sera sans doute l'état de la mer avec une houle comprise entre 2.50 m et plus de 3 mètres.

Avec les trente trois bateaux du Vendée Globe devant, les images à venir peuvent être très sympas ! Autre point positif pour l'équipage du Maxi Edmond de Rothschild, profiter des images satellites du grand Sud pour déterminer les zones avec glaces, dont profitent les solitaires du Vendée Globe.

Sodebo Ultim' 3 devrait pouvoir débuter son Stand-by à peu près au même moment, mais sera t il opérationnel pour s'élancer lui aussi, si la fenêtre se confirme ? Pour l'instant aucune communication du côté de l'équipe de Thomas Coville.

125878928_2978737428894480_1165368552660

Sodebo Ultim' 3 de retour sur l'eau

16/11/2020

Après un peu plus d'un mois de chantier, suite à une colision avec un OFNI, Sodebo Ultim' 3 a repris la mer ce lundi matin pour une demi journée de tests de validations après les réparations effectuées notamment sur le foils et la dérive.

Une sortie entre Lorient et Groix à faible allure.

Si tout va bien , le stand-by devrait pourvoir débuter officiellement et pourquoi pas prendre la fenêtre annoncée pour mercredi en milieu d'après-midi ?

Revue de Presse

Publications de la semaine sur le Net

14/11/2020

Chez Tip & Shift cette semaine une ITW de Charles Caudrelier skipper du Maxi Edmond de Rothschild, avec au menu, le Vendée Globe, les améliorations apportées sur le Maxi trimaran du Gitana Team et les gains espérés sur la tentative du Trophée Jules Verne...

Photo ; Teamp Banque Populaire Voile

Banque Populaire XI reçoit ses flotteurs 

12/11/2020

Alors qu'Armel Le Cléac'h est consultant pour certains médias pour le Vendée Globe qui vient de s'élancer, que Clarisse Crémer mène bien son IMOCA Banque Populaire X sur ce même Vendée Globe une très belle 12ème place, le Team Banque Populaire Voile a livré au chantier CDK, les deux flotteurs du futur Banque Populaire XI ce jeudi à Lorient.

Photo : Team Banque Populaire Voile

Actual Leader de retour à La Trinité sur

Actual Leader de retour en Bretagne

07/11/2020

Fin de convoyage pour Yves Le Blévec et son équipage à bord d'Actual Leader.

Le maxi trimaran a rejoint son ponton de la Trinité sur Mer ce matin.

Thomas Coville_edited

Sodebo Ultim' 3 de retour d'ici 15 j

07/11/2020

Thomas Coville, de passage aux Sables d'Olonne pour le départ du Vendée Globe dont Sodebo est un partenaire majeur, a précisé que d'ici à 15 jours le chantier de réparations des appendices serait terminé et que l'équipage pourra débuter le stand-by pour la tentative sur le Trophée Jules Verne.

De plus le skipper de Sodebo Ultim' 3 indiquait qu'il ne semblait pas y avoir de fenêtre météo pour s'élancer avant le 20 novembre prochain.

bOUTON sTAND BY.jpg

Début du stand-by

01/11/2020

Le stand-by pour Franck Cammas, Charles Caudrelier et l'équipage du Maxi Edmond de Rothschild débute ce dimanche.

Pas trois couleurs pour ce stand-by, mais cinq ! Les cinq couleurs ont été expliqué ce dimanche en fin d'après-midi dans l'épisode de cette semaine de la websérie consacrée à cette tentative.

Et une fenêtre pourrait se présenter très rapidement, en tout cas l'équipe et son routeur à terre, Marcel Van Triest, ne manqueront pas de regarder ce qui va se passer sur l'Atlantique entre lundi et mardi prochain.

Photo _ Team Actual Leader

Actual Leader en convoyage

01/11/2020

Yves Le Blévec et son équipage ont quitté la baie de Toulon pour débuter leur convoyage retour vers la Bretagne.

Aucune tentative de record dans ce périple Méditerranéen, seulement des RP.

Ce dimanche soir, le maxi trimaran était dans le SE de Carthagène à 8 noeuds.

Revue de Presse

Publications de la semaine sur le Net

01/11/2020

Patricia Brochard, patronne de Sodebo, revient sur les engagements sponsoring sur le Vendée Globe et sur l'Ultim particulièrement complémentaires, chez Sport Business.

Du côté de Capital, les coulisses du Gitana Team, une visite de la base à Lorient.

Francis Joyon va jeter un œil du côté es tentatives du Gitana Team et du Team Sodebo, sur le Trophée Jules Verne. 

En voir plus
Pose bras avant

Mise en place du bras avant sur BP XI

30/10/2020

La construction se poursuit à Lorient, chez CDK, pour le maxi trimaran Banque Populaire XI. Alors que l'équipe est aux petits soins de Clarisse Crémer et de l'IMOCA60 Banque Populaire X, qui va s'élancer d'ici une 10ène de jours autour du Monde sur le Vendée Globe, la pose du bras avant du futur ultime d'Armel le Cléac'ch a été posé.

Mise à l'eau à la fin du premier semestre 2021.

Asservissement des foils, explications

30/10/2020

Le Maxi Edmond de Rothschild, aura une partie de ses plans porteurs sur ses appendices qui seront pilotés  par une sorte de pilote. Ils seront donc asservies. Explications 

Maserati remonte le fleuve démâté

Convoyages en série

28/11/2020

Maserati et Ultim Emotion 2 ont rejoint leurs bases respectives à La Spézia et à Sète les 22 et 25 octobre depuis Malte.

Mana était de retour à Gagliari dès le 21 octobre.

L'équipage d'Argo a quitté le port de Newport (RI) pour débuter son convoyage qui va l'amener jusqu'au Caraïbes. Mais est actuellement en escale à Palm Beach en Floride.

Et ce matin, Giovanni Soldini et son équipage ont convoyé Maserati de La Spézia vers le fleuve de La Magra, un peu plus au Sud. A l'embouchure du fleuve Maserati a été démâté pour passer sous un pont et continuer de remonter le cours d'eau vers son chantier d'hiver.