top of page

Sodebo Ultim' 3 / Thomas Coville

Caractéristiques :

 

Longueur : 32.00 m

Largeur : 23.00 m

Poids :  15 t

Hauteur du mât : 32.00  m

Corde du mât :  m

Tirant eau :  m

Matériaux : Carbon/Kevlar/Normex

Surface de voile au près : 450 m²

Surface de voile au portant : 700 m²

Architectes : Renaud Bañuls- VPLP / Foils : Martin Fischer

Chantier : Multiplast - CDK

Mât :     - Voiles : North

Mise à l'eau : Mars 2018

73

Histoire et palmarès :

 

L'annonce du lancement de ce projet à eu lieu le 31 janvier 2017. Le trimaran sera mis à l'eau en 2018.

 

Dans une ITW à Mon Mag Voile du 27/04, ON apprend que les flotteurs sortiront des moules de ceux du Banque Populaire IX, ils seront donc signés VPLP. Et le Design Team s'articulera autour de Renaud Bañuls, et comptera dans ses rangs Yves Miniard, Hervé Devaux, Gauthier Sergent, Martin Fishe et donc VPLP.

 

Juillet 2017, la construction a débuté chez Multiplast à Vannes.

 

Mars 2018 les moules des flotteurs, qui ont servi à ceux de Banque Populaire IX, sont ches Multiplast à Vannes.

Avril 2018; le bras avant sort de chez CDK à Port la Forêt pour prendre la direction de Vannes.

Fin septembre 2018, l'équipe annonce que 75% du bateau est terminée.

 

Le 2 mars 2019, le trimaran est dévoilé au chantier Multiplast à Vannes. La surprise est le cockpit en avant du mât. Il sera mis à l'eau mi mars, mâté et rejoindra La Trinité sur Mer pour les premiers tests.

 

Le 18 mars, le trimaran est mis à l'eau, mâté et rejoint sur port d'attache de la Trinité sur Mer

 

Le 22 mars une première sortie en baie de Quiberon pour des test sur la grand voile, le 27 mars, première vrai sortie de navigation en baie de Quiberon avec des pointes à plus de 23 noeuds.

 

Le 12 avril, une première sortie de 24 heures au large de la façade Atlantique permet de pousser le trimaran à plus de 40 noeuds et de le faire voler. Une nouvelle sortie de 24 h se fait les 16 et 17 avril.

 

Le 18 mai, il est baptisé aux Sables d'Olonne avec une énorme fête organisé par Sodebo. Le trimaran prend la mer direction la baie de Quiberon pour un arrêt expresse avant de repartir en mer pour plus de 48 heures de navigation dans le golfe de Gascogne, avec au large de l'Espagne une série de bords à plus de 35 nœuds, avant de rentrer à la Trinité sur mer le mercredi 22 mai.

Une nouvelle sortie au large de Belle île lieu le 28 mai.

 

Le 14 juin le trimaran est mis à terre à Lorient et rentré dans la base Banque Populaire pour un chantier de vérifications après deux mois et demi d'entraînement. Quelques améliorations ergonomiques devraient aussi être mises en place.

Le 22 juillet, le trimaran est remis à l'eau.

 

Lors d'une sortie d'entraînement pour Brest Atlantiques, il heurte un OFNI le 10 septembre. La dérive centrale explose, le trimaran est mis en chantier à Lorient le 12 septembre. Le 10 octobre le bateau est remis à l'eau.

 

Le 17 novembre en plein Atlantique Sud, Sodebo Ultim' 3 percute un OFNI le safran du flotteur tribord est arraché en partie et est libéré par Thomas Coville car il tape sur la coque. Le 19 novembre, l'arrière du flotteur s'arrache. Sodebo Ultim' 3 marche quand même à 30 noeuds pour rejoindre l'escale prévue à Cape Town. Après expertise, il y a aussi un problème sur le foils du même flotteur et les deux autres safrans ont aussi rencontrés un OFNI. Le flotteur arraché est refermé et le trimaran quitte Cape Town le 24/11 en convoyage et en équipage.

 

Le 10 décembre Sodebo Ultim' 3 arrive à Lorient pour entrer en chantier. Le 18 mai le trimaran est remis à l'eau avec un foils en C et un en L, une dérive avec des plans porteurs et le carénage du bras arrière.

 

Il rentre en chantier au début de l'été. Vérifications, améliorations ergonomiques, récupération du foil en "L" manquant.

Il est remis à l'eau le 31/08/2020.

 

Les sorties à la journée s'enchaîne et le 11 septembre, une sortie de 72 h est programmée au large de la Bretagne. Manque à bord Sam Goodchild qui est sur la Solitaire du Figaro en 4ème  position après deux étapes.

Un chantier d'été, puis reprise des entraînement, début octobre au large de Lorient, le trimaran tape un OFNI, retour au port avec des impacts dans la dérive centrale et les foil. Les réparations vont durer un peu plus d'un mois, en interne. Le trimaran reprend ses sorties par une demi journée de test le 16 novembre, alors qu'une première fenêtre pourrait se présenter pour le 18.

Le 25/11/2020, Sodebo s'élance sur une tentative sur le Trophée Jules Verne.

Le 11/12/2020, alors qu'il se trouve à l'Est des Kerguelen, quasi dans les temps du record, Sodebo Ultim' 3 a un problème technique au niveau du safran tribord. La réparation dure plusieurs heures, mais ne permet pas d'avoir le trimaran à 100% de ses possibilités. L'équipage stoppe sa tentative et met le cap sur La Réunion.

Le 17/12/2020, l'équipage accoste au Port à la Réunion pour effectuer une réparation, avec l'équipe technique déjà présente sur place.

Le 22/12/2020, Sodebo Ultim' 3 remis à neuf, quitte La Réunion, direction Lorient. Le 11 janvier 2021, le trimaran arrive en début de soirée à Lorient.

Le 13 janvier il est sorti de l'eau et mis en chantier à Lorient.

Le 25/02/2021, le Team annonce sa participation à la Transat Jacques Vabre, avec comme co-skipper Thomas Rouxel.

Le 02/06/2021 est remis à l'eau à Lorient, les modifications visibles sont les flotteurs coupés d'un bon mètre à l'arrière avec l'implantation de safrans escamotable comme sur les autres ultimes.

Le 16 juillet 2021, la qualification pour la Transat Jacques Vabre est faite. 

Première course de la saison, avec la Rolex Fastnet Race. Déception pour l'équipe, le trimaran, suite à de mauvaises options, ne rivalisera jamais avec le vainqueur de l'édition 2021.

Il rentre à Lorient, le trimaran est sorti de l'eau et rentré dans sa base pour le préparer à la Transat Jacques Vabre, avec comme modification principale, le changement des safrans à plans porteurs pour des plus longs.

Le 14 septembre, le trimaran est remis à l'eau avec ses nouveaux safrans à plans porteurs et ses systèmes de relevages.

Novembre 2021, alors qu'il se bat pour la 1ere place sur la Transat Jacques Vabre, Sodebo rentre en collision avec un OFNI, le foil touché sort de ses cales et après 10 h d'efforts, il est décidé de faire escale à Madère pour réparer, avec l'envoi de 5 membres du team Sodebo. 6 heures d'escale plus tard, Sodebo repart, mais n'arrivera jamais à avoir les conditions pour revenir sur la tête de la course et termine à la 5ème place. 

De retour à Lorient le 6 décembre, après un peu plus de 6 jours de traversée en équipage avec Thomas Coville et Thomas Rouxel à bord.

Le 13 décembre, est sorti de l'eau à Lorient et rangé dans sa base. Le chantier va porter sur des améliorations au niveau des foils, avec de nouveaux foils, des modifications aérodynamiques avec des améliorations interfaces voiles et casquette en plus de la maintenance hivernal de ce type de bateau.  La remise à l'eau est prévue courant mars 2022.

Le trimaran est sorti de sa base le 19 avril au soir, il rejoint le lieu de mise à l'eau. Au petit matin, Sodebo Ultim' 3 est remis à l'eau et mâté, avec safrans, dérive centrale et foils de la saison dernière. Modifications visibles, bien que le bateau est été entièrement revu, un prolongement du cockpit vers l'arrière autour du mât et des bâche aéro de chaque côté de la coque centrale entre les deux bras à la façon SVR Lazartigue. Les nouveaux foils devraient être livrés en mai.

Début mai, l'équipage effectue plusieurs sorties au large de Groix et les Glénan. Et des sorties RP.

Les 23 et 24 un des nouveaux foils est montés sur le bateau et deux sorties sont effectués. L'équipage semble très satisfait, mais le foils est démonté pour l'ArMen Race. Sodebo Ultim' 3 prend la 2ème place, à 5 min d'Actual Ultim' 3

Les 3 et 4 juin les nouveaux foils sont installés, et un entraînement en équipage à lieu avec un aller/retour au Fastnet. Nouvelle sortie au Fastnet les 10 et 11 juin.

Le stage au Pôle De Port La Forêt prévu du 27 au 28 juin est annulé. L'équipage est à quai et pose une sorte de caisson sur l'arrière du flotteur bâbord. 

Le 1er juillet prend le départ de la Finistère Atlantique, s'il résiste jusqu'à Madère, il est ensuite complètement dépassé par les deux bateaux de tête. Il termine à près de 24 heures du 1er. Un problème d'asymétrie est détecté lors de la course.

L'équipe intervertie les deux safrans. Le problème passe de l'autre côté. Le problème d'asymétrie viendrait donc d'un des safrans ou de son système d'installation. Une sortie au large du cap Finistère à lieu les 20 et 21 juillet. Le problème est peut-être solutionné ?

Début août le trimaran rentre en chantier, il est remis à l'eau le 7 septembre 2022, avec ces deux safrans de flotteur en place.  Plusieurs sorties à la journée sont effectuées au large de Lorient.

Le 14 septembre, part en entraînement en commun avec Gitana 17 et Banque Populaire XI. Le même entraînement devrait avoir lieu la semaine du 20. Avant de prendre le départ le 1er octobre des 24 H Ultim' depuis Lorient.

Le 19/09/2022 entraînement en commun avec Gitana 17 et Banque Populaire XI dans le golfe de gascogne de 24 h. Sodebo semble avoir beaucoup de mal à rivaliser avec ses deux concurrents à certaines allures.

Participe aux 24 H Ultim', un choix stratégique sur la 2ème marque du parcours l'empêche de pouvoir lutter pour la première place.

Va suivre plusieurs sorties d'entraînements devant Lorient et des sorties RP.

Le 24 prend la direction de St Malo en convoyage et fait son entrée dans le sas le 25.

Prend le départ de la Route du Rhum, en étant dans le coup du début à la fin, mais sans pouvoir lutter pour la 1ere place. Restera plus de 2 h bloqué dans un filet de pêche, ce qui obligera Thomas Coville à plonger sous le bateau à plusieurs reprises.

Le 22 novembre début du convoyage retour vers Lorient aux mains d'un équipage avec à sa tête Thomas Rouxel. Le 25 passe aux Açores. Le 28 novembre fait son entrée à Lorient La Base. Visiblement le bateau est en parfait état.

Le 1 décembre, l'équipe et les prestataires s'activent pour un chantier à flot à Lorient La Base, au programme fibre optique, foils et safrans enlevés de leurs emplacements, tout comme la grand voile.

Le 20 décembre, le team annonce qu'il n'y aura pas de Trophée Jules Verne cet hiver, mais 4 traversées de l'Atlantique Nord. Deux Est / Ouest pour tenter de battre les records en équipage et en solitaire sur la Route de la Découverte et les retours avec possibilité de tenter le record de la plus grande distance parcourus ou autre...

Le 7 janvier le stand-by commence à Lorient.

Le 23 janvier passe en Code Orange pour une tentative sur le record de la Route de la Découverte. L'équipage prend la direction de Cadix, moins de 36 heures après avoir quitté Lorient, le trimaran est à une 100 aine de milles de Cadix. Malheureusement, la fenêtre ne s'ouvre pas, l'équipage rentre sur Lorient.

Courant janvier plusieurs  sorties d'entraînement ont lieu au large de Lorient.

Le 11 février à 18 h l'équipage largue les amarres à Lorient, direction Cadix, une fenêtre pourrait se présenter pour le record de la Route de la Découverte. Le 13 février, le trimaran est au large de Faro à 90 milles de Cadix. Si la fenêtre se confirme, le départ pourrait avoir lieu demain matin.

Le 14/02/2023 à 14 h 09 s'élance sur le record de la Route de la Découverte.

Le 15 le trimaran est lancé à plus de 40 nœuds et revient à moins de 20 mn du temps du record après le passage des Canaries. Le 16 au petit matin, le trimaran fait demi tour suite à une avarie sur le foil bâbord. Rentre au ralenti sur les Canaries. Le 18/02 le trimaran arrive devant Tenerife. 

Le trimaran est à Las Palmas, le 19/02/2023, une tente a été installée au dessus de la zone du foil bâbord pour effectuer les réparations. 

Le 27 février 2023, l'équipage quitte Las Palmas en fin d'après-midi, avec le foils qui semble bloqué en position haute. Direction Lorient. Le 4 mars 2023 en milieu d'après-midi, Sodebo fait son entrée à Lorient La Base. Le problème semble avoir été beaucoup plus important de ce qui à pu filtrer. Puisque au delà du puit de foil, le foil en lui même est abîmé, même si cela semble superficiel. Mais une partie du flotteur autour du puit de foil a été refaite aux Canaries.

Le 9 mars 2023, le foils bâbord a été retiré de son flotteur à Lorient.

Le programme des semaines à venir : remise en état du bateau pour qu'il puisse faire des RP sur le mois d'avril. Fin avril entré en chantier dans sa base à Lorient pour un gros chantier. Remise à l'eau normalement pour la Fastnet race.

Mi avril plusieurs sorties au large de Lorient ont lieux.

Le 19 avril est à La Rochelle pour des RP.

Le 25 avril, le trimaran est sortie de l'eau et rentré en chantier pour 4 mois. Impacts sous la coque, quelques mètres en arrière de l'étrave et foils bâbord est l'ancienne version. Au programme, une révision générale, et des évolutions qui pourraient être une nouvelle casquette plus basse, une surface de voile plus grande grâce à un rajout d'un morceau de mât par le haut. Modifications sur les flotteurs et sur les systèmes de foils et safrans.

Le 6 juillet est officiellement inscrit à l'ARKEA Ultim' Challenge Brest.

Le 10 août le chantier se poursuit dans sa base sans aucun communication. Des visite organisées de la base Sodebo étaient en vente tous les mardis, mais sont complètes.

Sera remis à l'eau le 14 septembre après plus de 4 mois et demi de chantier.

Le 14 septembre est remis à l'eau à Lorient.

Le 18 septembre, les voiles, les foils sont à poste. Les tests statiques suite aux différentes modifications peuvent débuter.

Le 21 septembre effectue une première sortie au large de Groix, visiblement quelques problèmes techniques sont rencontrés. La nouvelle garde robe est essayée.

Le 22 septembre 2023, nouvelle sortie au large de Groix, l'équipe se montre satisfaite des tests réalisés. Le 26 septembre nouvelle sortie au large de Groix.

Le 27 septembre, Sorti le matin au large de Lorient Sodebo Ultim 3 est passé de 30 nds a 3 nds vers 11h a 35 mn dans le SO de Lorient . Le trimaran a continué de progresser au ralenti au SO. Avant, en début d'après-midi de mettre le cap sur Lorient entre 3 et 7 nds. Problème de dérive d'après l'équipe. Il accoste à son ponton à 18 h 20. La dérive semble bien touchée d'après les premières infos.

le 28 septembre, toute la journée l'équipe à travaillé sur la dérive, un safran et un foil. mais peu après le début du brief des skippers des 24H Ultim', l'équipe annonce son forfait et que tout sera fait pour être au départ de la Transat Jacques Vabre. Le trimaran pourrait retrouver l'aile de raie sur la dérive de remplacement vers le 5 octobre.

Le 6 octobre départ en mer pour 24 heures d'entraînement au large vers le Fastnet, le 8 au matin est de retour au large de la pointe Bretonne. Le 9 au matin fait son entrée à Lorient La Base et l'équipe va travailler sur le foil tribord pendant 2 jours.

Le 12 octobre au matin le safran de la coque centrale est sorti puis remis en place. Le trimaran fait ensuite une sortie média avec France Télévision. Le 14 octobre part en entraînement dans le golfe de Gascogne.

Les 14 15 et 16 boucle dans le golfe de Gascogne, reste à la dérive pendant plus d'une heure au large des Sables d'Olonne. Puis reprend sa route, remonte jusqu'à la pointe Bretonne et fait demi-tour pour revenir à Lorient le 16 au matin.

Le 17 octobre l'équipe recolle les deux protubérances à l'arrière des flotteurs pour avoir le bon volume de flottabilité pour répondre à la jauge de la Classe 32X23.

Le 19 octobre en milieu de mâtiné quitte Lorient pour Le Havre. En début de soirée progresse au large de Jersey. Le 20 au tout petit matin, fait son entrée dans le bassin de l'Eure au Havre.

Le 29/10/2023 prend le départ de la Transat Jacques Vabre, aucun parcours côtier vu les conditions météo. Les Class40 et les Ocean Fifty on pris aussi le départ, mais direction Lorient et les IMOCA60 restent à quai au Havre.

Prend le départ de la Route du Café, mais n'arrive pas à tenir le rythme des bateaux de tête. Au passage du Pot au Noir un choc arrache les plans porteurs d'un des safrans de flotteur.

Le 18 novembre quitte La Martinique direction Lorient avec Thomas Rouxel aux commandes entouré par Nicolas Troussel et des membres de l'équipe technique. Le 26 novembre au matin arrive à Lorient. Le 27 novembre l'équipe commence à tout sortir du trimaran, safran abimé, voile, foil qui aurait un impact, dérive.

Les travaux se poursuivent  à l'intérieur de la coque centrale, on parle de l'ajout d'un ballaste pour corriger l'assiette en vole du trimaran. Le trimaran retrouve ses foils le 8 décembre.

Le 21 décembre le bateau est toujours en chantier, sans voile et sans sa bôme à son ponton de Lorient. Le 22 décembre, la bôme, la grand-voile et la dérive retrouvent leur place à bord.

Le 26 décembre sortie au large de Groix toute la journée.

Le 29 décembre 2023 arrive à Brest pour la parade, après un convoyage depuis Lorient rapide.

Le 7 janvier 2024 prend le départ de l'ARKEA Ultim' Challenge Brest, le 14 janvier passe l'Equateur en 3ème position à 14 heures du leader. Dans la nuit du 20 au 21 janvier passe le cap de Bonne Espérance en deuxième position à 1200 milles du premier après 13 j 13 h 48 min. Le système de descente du foil tribord est HS. Une solution est recherchée par l'équipe à terre. Quelques jours plus tard Thomas Coville arrive a réparer l'avarie en pleine mer. Le trimaran a retrouvé une grande partie des ses capacités sur ce bord. Le 29 à 1 h du matin passe en 2ème position sous Leeuwin. Le 30 janvier perd son balcon avant et son filet. Avec tous les autres problèmes et notamment ceux des foils, il est décidé de faire escale à Hobart. Le 31 en début de soirée arrive au port. Le 2 après 50 h d'escale, retour en course, après un check-up complet du bateau.

Le 12 février à 1 h 40 en France, passe le cap Horn en 3ème position, à 24 h du second. Après 35 jours 12 h  et 10 min de course.

Le 17 février en début de soirée reprend la deuxième place à Banque Populaire XI en escale à Rio. 

Le 29 février, après 53 j 1 h 12 min de course, prend la deuxième place de l'ARKEA Ultim' Challenge Brest

Le 5 mars quitte Brest au matin pour rejoindre Lorient dans l'après-midi. Aussitôt le démontage débute. Sortie de l'eau jeudi.

Le 7 mars est mis au sec dans son chantier à Lorient. 

Le 16 mai dans une vidéo promotionnelle pour l'équipementier Facnor, un membre de l'équipe technique confirme la tentative sur le Trophée Jules Verne en fin d'année.

Le 14 juin 2024, est remis à l'eau à Lorient. Le cockpit est recouvert de panneaux solaires souples.

Le 17 juin sortie au large de Lorient

Le 21 est convoyé à Nantes pour des RP en centre ville, le 24 est de retour à Lorient pour des sorties RP. Le 12 juillet sortie de 24 h au large.

05/2019 : 1er de l'Armen Race Uship en 28 h et 18 min

08/2019 : 3ème de la Rolex Fastnet Race

11/2019 : Abandon sur Brest Atlantiques

07/2020 : 2ème de la Drheam Cup en 1 j 21 h 26 min

12/2020 : Tentative sur le Trophée Jules Verne abandon problème safran océan Indien

08/2021 : 3ème de la Rolex Fastnet Race

09/2021 : 2ème du Défi Azimut Ultim'

11/2021 : 5ème de la Transat Jacques Vabre

05/2022 : 2ème de l'ArMen Race Uship à 5 min du 1er

07/2022 : 3ème de la Finistère Atlantique en 7 jours 4 h 54 min 54 sec

10/2022 : 3ème des 24 H Ultim'

11/2022 : 3èm de la Route du Rhum en 7 j 6 h 37 min 25 sec

11/2023 : 4ème de la Transat Jacques Vabre en 16 j 15 h 22 m 59 sec

02/2024 : 2ème de l'ARKEA Ultim' Challenge Brest en 53 j 1 h 12 min 40 sec

 

 

bottom of page