top of page
Au port à Lorient

Banque Populaire XI  / Armel Le Cléac'h

Caractéristiques :

 

Longueur : 32.00 m

Largeur : 23.00 m

Poids :    t

Hauteur du mât :  35  m

Corde du mât :  m

Tirant eau :  m

Matériaux : Carbon/Kevlar/Normex

Surface de voile au près : 350  m²

Surface de voile au portant :  600 m²

Architectes : VPLP / Gea Sea

Chantier : CDK Technologie, Fibre Mechanics pour la coque centrale, C3 Tech pour les foils et Multiplast pour les flotteurs 

Mât :   - Voiles : 

Mise à l'eau : 27 avril 2021

11

Histoire et palmarès :

 

Après le chavirage et la perte total du Banque Populaire IX et quelques jours de réflexion, la Banque Populaire fait le choix de continuer son investissement dans le sponsoring voile. Il est alors demandé à Ronan Le Goff de présenter différents projets. Le 22 janvier 2019, lors d'une conférence de presse à Paris, Banque Populaire annonce la poursuite du programme Ultime, avec le lancement d'un nouveau trimaran géant pour Armel Le Cléac'h. Il sera très largement inspiré du Banque Populaire IX, mais quelques modifications significatives seront apportées : implantation du mât, des foils entre autres, formes des foils. Les flotteurs seront construit dans les mêmes moules, tout comme ceux de Sodebo Ultim' 3.

Mise à l'eau prévue, fin 2020. En attendant Armel Le Cléac'h va partir sur un programme de Figaro 3 à foils et "former" Clarisse Crémer qui mènera sur le Vendée Globe 2020 le Banque Populaire X (ex Macif, ex SMA).

 

Juillet 2019, le moule de la coque centrale est transporté en Grande Bretagne chez Fibre Mechanics. Le 16 décembre, la coque centrale prend la route direction la France et son chantier d'assemblage à Lorient.

Le 12/11/2020 les deux flotteurs déjà aux couleurs de Banque Populaire sont transférés des ateliers du Team Banque Populaire Voile, à ceux de chez CDK à Lorient.

Le 25/02/2021, le co-skipper pour la Transat Jacques Vabre sera Kévin Escoffier, de retour dans le Team, après son Vendée Globe.

Le 27 avril, il est mis à l'eau, mâté et rejoint en fin d'après midi son ponton à Lorient La Base.

Le 03/05/2021 les voiles sont misent à poste. Les sorties s'enchaînent à la journée au large de Lorient. Fin mai, les voiles sont démontées et envoyées chez North pour régler les dernières modifications. Le 2 juin, le trimaran quitte Lorient pour un demi-tour de France à la rencontre du public, avec une exposition sur sa construction. Première étape Arcachon. Première navigation de nuit pour l'équipage. 

Retour à Lorient, puis départ pour la Méditerranée, le convoyage Lorient / Port Vendre se fait en un peu plus de 4 jours. Durant ce convoyage, le foil tribord est endommagé. 

Avant de partir pour la Corse, après l'escale à Sète, le foil bâbord reste sur le continent pour être réparé.

Le 8 juillet après une sortie au large de La Ciotat, il quitte le port Méditerranéen pour prendre la direction de Cadix. A Cadix l'équipage laissera Armel et Kévin Escoffier pour qu'ils puissent effectuer leur qualification pour la Transat Jacques Vabre.

Le 13 juillet 2021 le maxi trimaran est de retour à Lorient après une boucle de Cadix vers les Açores, la qualification du binôme Armel Le Cléac'h et Kévin Escoffier est validée.

Le 16 juillet, le maxi trimaran rentre en chantier à Lorient pour une vérification complète et quelques optimisations

Le 13/09/2021, le maxi trimaran est remis à l'eau et les entraînement devraient reprendre en fin de semaine.

Le 27/11/2021 quitte La Martinique en convoyage direction Lorient, Le 3 décembre le trimaran rentre à Lorient.

Le 9 décembre effectue au large de Lorient sa dernière sortie de l'année pour différents tests et rentrera en chantier la semaine prochaine.

Le 15 décembre, le trimaran est sorti de l'eau et est rangé dans sa base à Lorient.

Le 14 avril 2022, le trimaran est remis à l'eau à Lorient. Grosse révision, modification du profils des foils, cockpit entièrement repensé pour le solitaire.

Le 20 avril, première sortie de vérifications, pointe 44 nœuds. Le 4 mai en fin d'après-midi, le trimaran quitte son ponton direction la Guadeloupe pour un entraînement en faux solitaire (4 équipiers à bord, sans doute avec Sébastien Josse). Après 3 heures de navigation au S SO, le trimaran fait demi tour jusqu'au Sud de Groix et reste pendant plus 1 h 30 entre 1 nœuds et 5 nœuds, comme pour résoudre un problème. Puis repart à plus de 25 nœuds dans le golf de Gascogne. En fin d'après midi le 5 mai le trimaran est au large de l'Espagne à plus de 32 nœuds.

A peine 8 jours pour rejoindre la Guadeloupe par le Sud et pas par le parcours de la Route du Rhum. Dès lendemain des sorties RP sont organisées.

Après 10 jours en Guadeloupe pour des sorties RP et quelques entraînements, l trimaran reprend la direction de la métropole le 21 mai. Avec l'équipage de la Finistère Atlantique. Tout le monde sera débarqué aux Açores, pour qu'Armel Le Cléac'h puisse effectuer sa qualification pour la Route du Rhum entre l'archipel et Lorient.

Le 25 mai, devrait arriver aux Açores pour débarquer l'équipage et continuer en solo.

Le 25 mai, au passage des Açores l'équipage est débarqué et Armel Le Cléac'h s'élance pour sa qualification pour la Route du Rhum. Le 28 en milieu de nuit, Banque Populaire XI arrive à Lorient. La cadence à été très soutenue, les manœuvres nombreuses, et le skipper est qualifié pour la Route du Rhum.

Le 31 mai débute un chantier à flot de 15 jours. Révision du trimaran, démontage des safrans.

Le stage au Pôle De Port La Forêt prévu du 27 au 28 juin est annulé. Mais Banque Populaire XI quitte Lorient en fin de journée le 27 juin pour rentrer à la mi journée le 28 juin. Le 1er juillet prend le départ de la Finistère Atlantique. Et mène la vie dure au futur vainqueur en terminant à 26 min de lui.

Le 13 juillet rentre en chantier à Lorient La Base. Il est remis à l'eau le 29 août 2022. Première sortie au large de Groix le 2 septembre.

Le 6 septembre départ pour 72 heures au large, avec une descente dans le Golfe de Gascogne avant de remonter au NO.

Le 14 septembre 2022, entraînement en commun avec Gitana 17 et Sodebo Ultim' 3. Le même entraînement devrait avoir lieu la semaine du 20. Devrait prendre le départ des 24 H Ultim', au départ de Lorient, le 1er octobre.

Le 19/09/2022 entraînement en commun avec Sodebo Ultim'3 et Gitana 17 dans le golfe de Gascogne de 24 h.

Participe au 24 H Ultim et prend la 2ème place, après quelques problèmes techniques. Plussieurs sorties devant Lorient vont suivre et des sorties RP.

Le 24 octobre prend la direction de St Malo, fait son entrée dans le bassin Vauban le 25.

Le 9 novembre prend le départ de la Route du Rhum. Le 10 novembre au large de la Bretagne en milieu de journée, la dérive centrale, sans choc entendu casse au niveau de la coque. Armel Le Cléac'h rentre sur Lorient distante de  10 h de  navigation pour installer l'ancienne dérive utilisée sur la Jacques Vabre.

Le 12/11/2022 après un travail acharné de l'équipe technique, changement de la dérive centrale, boucher les trous des impacts sur la coque, le trimaran est fin prêt et Armel Le Cléac'h reprend sa course avec un peu plus de 1000 milles de retard.

Termine en Guadeloupe après avoir repris toute la flotte en dehors de deux Océan Fifty qui terminent quelques minutes devant lui. Il prend la 7ème place en ultime, la 9ème toutes catégories confondues

Arrive à Lorient La Base le 3 décembre à la mi journée après un peu plus de 7 jours de convoyage depuis la Guadeloupe.

Le 7 décembre est mis au sec à Lorient pour débuter son chantier d'hiver.

Le 2 mai le trimaran est remis à l'eau à Lorient, avec une 3ème version de casquette de cockpit entièrement fermée. Et un travail aéro sur le bras arrière et la barre d'écoute de grand voile.

Le 5 mai première sortie pour vérifier que tout est en place au large de Lorient.

Le 14 mai 2023 en fin de journée quitte son ponton pour 24 h d'entraînement au large, finalement est de retour au port après moins de 17 heures au large.

Le 22 mai quitte Lorient pour une entraînement en équipage jusqu'à Cap Town. Après 50 heures d'entraînement, le trimaran passait entre la côte Africaine et les Canaries.

Le 28 mai, l'équipe annonce un changement de programme, car les conditons météorologiques ne sont pas favorable pour descendre jusqu'au Cap. Finalement le trimaran reste dans l'hémisphère Nord et prend la direction des Açores, où il arrive le 29 en début d'après midi pour débarquer 2 des quatre membre d'équipage. Armel Le Cléac'h et Sébastien Josse entame leur qualification pour la Transat Jacques Vabre.

Le 1er juin en fin d'après-midi rejoint Lorient, la qualification pour la Transat Jacques Vabre est effectuée.

Le 23 juin l'annonce est faite que le trimaran transportera depuis Brest et vers les Antilles, la flame Olympique de Paris 2024.

Fin juin sorties RP.

Le 6 juillet est officiellement inscrit à l'ARKEA Ultim' Challenge Brest.

Les 17 et 18 juillet sortie en commun avec SVR Lazartigue entre Concarneau et le golfe de Gascogne. SVR Lazartigue et BP 11 vont naviguer de concert pendant près de 24 heures avec des vitesses entre 23 et 40 noeuds.

Le 22 juillet prend le départ de la Rolex Fastnet, un départ en 3ème position des ultimes. Sur la descente du Solent prend la tête de la course. Dans une option qui l'amène à Cherbourg alors que SVR Lazartigue reste le long de la côte Anglaise, perd la tête de la course et termine 2ème à 58 min du vainqueur SVR Lazartigue.

Le 28 juillet, le bateau est sorti de l'eau et mis en chantier.

Le 13 septembre 2023 est remis à l'eau après une révision complète et un passage en confirguration duo/solo.

Le 19 septembre, première sortie au large de Groix et le trimaran est flashé à 45 noeuds.

Le jeudi 21 septembre, prend part au stage organisé par le Pôle de Port La Forêt, avec SVR Lazartigue et Gitana 17. Un parcours est tracé vers un point entre le cap Lizard et l'Irlande, à virer et retour sur Groix. Les trois ultim' 32X23 naviguent bord à bord durant toute la montée vers l'Irlande et une partie du retour vers Groix.  Gitana 17 perd petit à petit du terrain pour se retrouver au large de la Bretagne avec près de 40 milles de retard, alors que SVR Lazartigue prend l'avantage sur Banque Populaire XI. 

Le 26 septembre sortie au large de Groix.

Les 29-30 et 1er octobre prend part aux 24H Ultim'. Termine 3ème des runs de vitesse et remporte la course au large de 24H avec 3 min d'avance sur Gitana 17 et 15 min sur SVR Lazartigue.

Le 12 octobre sortie au large de Groix.

Le 18 octobre 2023 en fin d'après-midi prend la direction du Havre en compagnie de SVR Lazartigue et Gitana 17I. Les trois ultimes font leur entrée, le 19, dans le bassin de L'Eure en début d'après midi.

Le 29/10/2023 prend le départ de la Transat Jacques Vabre, aucun parcours côtier vu les conditions météo. Les Class40 et les Ocean Fifty on pris aussi le départ, mais direction Lorient et les IMOCA60 restent à quai au Havre. Une Transat Jacques Vabre parfaite, pas de pépin, une bonne stratégie, une vitesse au portant supérieur aux adversaires et une victoire au final. 

Le 17 novembre quitte La Martinique aux mains de Sébastien Josse et de Thierry Chabagny  et des membres de l'équipe technique.

Le 23 novembre, le trimaran fait son entrée à Lorient La Base en milieu de mâtiné. Les foils sont retirés dans la journée ainsi que le safran bâbord et l'ensemble des voiles. Le 24 novembre le mât est retiré à son tour. Le 28 l'équipe travail sur le flotteur tribord qui à un impact suite à une écoute qui l'a frappé.

Le 6 décembre reçoit son mât et ses voiles à Lorient La base. Le 7 les foils sont réinstallés. Le 14 décembre les safrans sont en place, ainsi que les voiles. Le trimaran semble être tout proche d'une première sortie en mer.

Première sortie et longue sortie au large de Groix le 20 décembre. Nouvelle sorite le 21 décembre avec des vitesses à plus de 48 noeuds et même une pointe à 50 noeuds. Mais au retour l'équipe est prête pour retirer le foil bâbord. Aucune communication 7 jours du départ vers Brest.

Le 27 décembre le foils bâbord est remis en place.

Le 29 décembre 2023 arrive à Brest pour la parade, après un convoyage depuis Lorient rapide.

Le 7 janvier 2024 prend le départ de l'ARKEA Ultim' Challenge Brest, le 10 janvier rencontre un problème avec le J 0. Impossible de le renvoyer, une solution est recherchée. Le 14 passe l'Equateur en 4ème position avec un peu plus de 14 h de retard sur le leader. Quelques heures après son entrée dans l'Indien casse un secteur de barre, le safran de la coque centrale est désolidarisé du reste du système provoquant quelques figures du trimaran. Après plusieurs heures de travail et de stratification, le safran est remis dans le circuit de barre. Armel Le Cléac'h appui sur l'accélérateur au devant d'une dépression au milieu de l'Indien dans une mer très inconfortable en 3ème position. Pour éviter deux grosses dépressions passe entre l'Australie et la Tasmanie et contourne la Nouvelle-Zélande par le Nord. La traversée du Pacifique se fait au devant d'une dépression, mais la mer est vraiment pas bonne et empêche de voler. Plusieurs plantés dans les vagues dont un plus violant que les autres laissa des marques sur le nez du skipper. Le 11 février au matin passe le Horn en deuxième position 4 j après le leader en 34 j 16 h 31 m 50 s.

Le 15 février 2024, les problèmes à répétition depuis l'Océan Indien sur le système de bar, ne sont plus réparable par le skipper. Le safran de la coque centrale est HS, le trimaran progresse à 11 noeuds, direction le Brésil pour une deuxième étape.

Le 16 février en début d'après-midi fait son entrée dans le port de Rio. Et ce n'est pas un safran, mais deux qui sont manquant. Celui de la coque centrale et celui du flotteur bâbord, arraché par une bille de bois.

Le 18 février après 51 h  et 11 min d'escale à Rio, le trimaran est de nouveau en course avec ses trois safrans. Il repart en 4ème position à à peine 400 milles du 2ème Sodebo. Le 23 février en début de soirée et après 47 j et 6 heures de course passe l'Equateur et revient dans l'hémisphère Nord, toujours en 3ème position.  Peu avant les Açores, une voie d'eau se fait sur le point à l'avant de la coque centrale. L'eau rentre par centaines de litres. Réparation effectuée pendant plus de 12 heures. Une réparation qui ne tiendra pas définitivement et le trou sera bouché avec une voile. L'eau continuera de rentrer dans la coque jusqu'à l'arrivée. Franchit la ligne le 3 mars 2024 en milieu de soirée, après 56 jours 8 h 1 min 31 sec.

Le 5 mars au matin quitte Brest, direction Lorient qu'il rejoint dans l'après-midi.

Le 8 mars 2024, est sorti de l'eau à Lorient et rentré dans son chantier. Remise à l'eau fin mai.

Le 24 mai remise à l'eau  à Lorient. Au programme des prochains jours, sortie avec l'équipage qui va effectuer la traversée vers la Martinique. Puis deux sorties techniques et direction Brest pour le départ avec la flamme Olympique de Paris 2024, en direction des Antilles depuis Brest le 7 juin.

Le 6 juin au matin l'équipage mené par Armel Le Cléac'h et Sébastien Josse quitte Lorient La Base avec à son bord le lanterneau avec la flamme de #Paris2024. Direction Brest. Le trimaran fait son entrée en rade Brest en fin d'après-midi.

Le 15 juin arrive à Pointe à Pitre, le 16 juin quitte Pointe à Pitre avec un la flamme direction La Martinique.

Le 20 juin quitte les Caraïbes pour un convoyage vers Lorient.

Le 27 juin en milieu de journée est de retour à Lorient La Base.

09/2021 : 1er du Défi Azimut Ultim'

11/2021 : 3ème de la Transat Jacques Vabre

07/2022 : 2ème de la Finistère Atlantique en 6 jours 5 h 54 min 40 sec

10/2022 : 2ème des 24 H Ultim'

11/2022 : 7ème de la Route du Rhum 2022 en 10 j 22 h 49 min 24 sec

07/2023 : 2ème de la Rolex Fastnet Race en 1 j 9 h 36 min 43 sec

10/2023 : 1er des 24H Ultim'

11/2023 : 1er de la Transat Jacques Vabre en 14 j 10 h 14 m 50 sec

03/2024 : 3ème de l'ARKEA Ultim' Challenge Brest en 56 j 8 h 1 min 31 se

bottom of page