Collectif Ultim, annonce repoussée.

 

Il faudra patienter jusqu'au début 2015.

 

Nous pouvions penser que le Nautic 2014 serait l'occasion d'annoncer, par le Collectif Ultim, le programme des grands multicoques pour les prochaines années. Il n'en a rien été. Aucune communication de son coordinateur Emmanuel Bachellerie, nommé début 2014 pour piloter les actions du Collectif Ultim et travailler à son déploiement.

 

Il faut dire, que tous étaient engagés dans la Route du Rhum et qu'il est bien difficile de communiquer sur plusieurs choses à la fois.

 

Pour rappel Emmanuel Bachellerie n'est pas un inconnu du milieu de la course au large, il a en effet responsable de la communication sur la Multicup Café Ambassadeur en 2006 et responsable de la communication du Gitana Team en 2007.

 

En 2013, lorsque les trois membres fondateurs (Banque Populaire, Macif et Sodebo), ont décidé de porter ce projet, le programme devait débuter en 2015 et un tour du Monde en solitaire sur les ultimes, était prévu pour 2017.

 

Le constat était le suivant, les courses tous les quatre ans et le programme des records chacun de son côté ne suffisent pas. Il faut créer un programme de courses et de records cohérents et que les bateaux s'affrontent en flotte et pas seulement par chronos interposés. Une idée pas toute nouvelle, et Bruno Peyron, créateur de The Race, à longtemps travaillé dessus sans succès malheureusement...

 

Le directeur du programme Voile MACIF, Jean-Bernard Le Boucher, à simplement lâché à Course au Large de décembre 2014 : "Nous travaillons depuis de nombreux mois et nous seront en capacité d'annoncer un programme rapidement. Ce n'est pas simple à faire. Pour les cinq ans à venir de 2015 à 2019, notre ambition est bien de créer un programme de courses au large en flotte qui sera complété par un programme de records... Nous travaillons pour faire en sorte que d'autres nous rejoignent."

 

"D'autres nous rejoignent"

 

Mais de qui parle-t-il ? Il y a déjà une quasi certitude, Banque Populaire devrait faire construire un nouveau géant. En effet, Solo Banque Populaire VII, a été conçu et construit pour un équipage. Bien qu'adapté au solitaire avec succès, ses deux victoires dans la Route du Rhum (F. Cammas et L. Peyron), en atteste, il ne pourra pas rivaliser sur un Tour du Monde et encore moins sur la Route du Rhum 2018. A l'arrivée à Pointe-à-Pitre, le bruit sur les pontons était que le bateau était à vendre. 

Enfin, pourraient être intéressés le Gitana Team. Il n'est en effet pas impossible pour ces deux Team de mettre en route la construction d'un multicoque pendant que leurs skippers respectifs sont au coude à coude sur le Vendée Globe...

 

Alors bientôt des sister-ships de Macif ?