top of page
20210413_200935.jpg

Actual Ultim' 3 / Anthony Marchand
Actual Ultim' 3 / Yves Le Blévec

MACIF  /  François Gabart

342216657_664924882061068_692411906438589326_n.jpg

Caractéristiques :

 

Longueur : 30.00 m

Largeur :  22.00 m

Poids : 14.50 t

Hauteur du mât :  35.00 m

Corde du mât :  m

Tirant eau : 4.50 m

Matériaux : Carbon/Kevlar/Normex

Surface de voile au près : 430 m²

Surface de voile au portant : 650 m²

Architectes : VPLP

Chantier : CDK Technologie/Multiplast - Mât : Lorima - Voiles : North Sails

Mise à l'eau : 18 août 2015

53
301

Histoire et palmarès :

 

Premier vrai ultime construit entièrement depuis Sodeb'O et IDEC, le bateau va bénéficier de toutes les dernières évolutions architecturales et de l'expérience de Michel Desjoyeaux.

Mai 2015, lors de la présentation de la déco, il est aussi annoncé que le trimaran aura des foils en L et des safrans en T inversés, pour le rendre plus aérien.

 

Après sa mise à l'eau le 18 août à Lorient, les tests statique le 20, la première sortie en mer, sous voile à lieu le 22 août, sans les foils, devant Lorient. Deux problèmes surviennent : un était explose et perce la coque centrale, résultat, le trimaran est immobilisé 10 jours à Port la Forêt et fin septembre, après la mise en place du premier foil, le flotteur se rempli d'eau dans la nuit.

 

Début octobre, il prend part à sa première course, la Transat Jacques Vabre, qu'il remporte 7 heures devant Sodebo Ultim', après avoir pris le contrôle dans la traversé du Pot au Noir. Les navigations sur le seul foil présent, valide le concept. Après 8 jours au Brésil, le bateau est convoyé en équipage vers la France, mais François Gabart effectuera les manoeuvres en solitaire.

Le 24 novembre, le trimaran est de retour à Lorient, direction le chantier CDK, pour une optimisation. Le 26 novembre, le trimaran est démâté et rentré chez CDK.

Fin février 2016, il retrouve l'eau, la casquette a été élargie pour encore mieux protéger son skipper, le bateau a été entrièrement révisé et début mars, il quitte Lorient pour Port la Forêt avec deux foils en "L", semblables à celui de l'an passé.

 

Après sa brillante victoire dans la transat Anglaise, il reste jusqu'à mi juin en stand-by à New-York pour une tentative de record de l'Atlantique Nord en Solitaire. François Gabart et son équipe attende jusqu'au dernier moment et le skipper s'élance avec une fenêtre très moyenne. Il en profite pour battre, rebattre et finalement pulvériser le record de la plus grande distance parcourue en 24 h par un solitaire avec 785 milles. A peine arrivée à Port la Forêt, le bateau repart pour Brest 2016.

A son retour, il est démâté, et le trimaran subit un contrôle complet à Port la Forêt. Fin août le trimaran est re mâté et des sorties ont lieu jusqu'aux Glénant.

Remsi à l'eau fin août, il prend la direction de la Méditerranée, début septembre,  pour des RP au large de la Ciotat et un stand-by pour une tentative sur le record de la traversée Marseille/Carthage. Une tentative qui ne viendra jamais, malgré une fenêtre finalement annulée. Le bateau rentre sur Lorient, est sorti de l'eau et le chantier d'hiver de contrôle et optimisation ergonomique peut débuter dans les locaux de Marsaudon Composites.

Le 8 mars 2017, Macif est remis à l'eau, le cockpit peut être entrièrement fermé.

Plusieurs sorties vont se succéder jusqu'au départ de The bridge, puis le retour après la victoire à New-York se fera en simple convoyage. Aussitôt le bateau est démâté à Port la Forêt et entièrement révisé afin de préparer la tentative du record en solitaire autour du Monde.

Les sorties d'entraînements débutent en septembre, début octobre Macif passe un week-end à Brest, avant de revenir terminer sa préparation depuis son port d'attache.

 

Début novembre, François Gabart s'élance sur son tour du Monde, après un passage dans les temps (-3 heures à l'Equateur), le skipper va enchaîner les records, celui des 24 h, le cap de Bonne Espérance, le cap des Aiguilles, le cap Leeuwin, La traversée du Pacifique, le cap Horn, Ouessant/Equateur, Equateur/Equateur, pour finalement exploser le record qui datait d'un an de Thomas Coville à bord de Sodebo Ultim'.

 

48 h après être arrivée à Brest, le trimaran regagne son port d'attache de Port la Forêt, François Gabart entame le tour des médias Parisiens. Mi janvier le bateau rentrera en chantier chez CDK puor 5 mois, Nouveaux foils, nouveaus safrans relevables et nouvelle dérive avec plan porteur.

 

Le 31 juillet, Macif V2 est remis à l'eau à Lorient. Il gagne Port la Forêt dans la soirée.

François Gabart va effectuer plusieurs sorties d'entraînements au large de la Bretagne, puis va participer aux entraînements en commun à Port La Fôret avec Sodebo Ultim, Banque Populaire et Gitana 17.

A St Malo, le bateau est devant la gare maritime, l'équipe n'interviendra quasiment pas dessus pendant la semaine qui précède le départ.

Au départ Macif est le premier sur la ligne, il se fait passer par Gitana 17 avant Fréhel et le repasse peu de temps après le passage de la porte à Fréhel. Une course magnifique en tête dès le deuxième jour, après l'abandon de Gitana 17, François Gabard va prendre une avance conséquente avant d'aborder le tour de la Guadeloupe, mais ce quon ne sait pas encore, c'est que Macif est lourdement handicapé, plus de foill tribord et de safran bâbord depuis le 2ème jour de course. Sous la Soufrière, Macif reste scotché 1 h 15 et IDEC Sport revient à 1 milles. Il reprend l'avantage dans le canal des Saintes, avant de se faire repasser par Francis Joyon 5 milles avant la ligne à Pointe à Pitre. François Gabart s'incline de 7 petites minutes et prend la deuxième place de la Route du Rhum.

 

Le trimaran ayant trop de problèmes il est décidé qu'il rentrera par cargo. l'équipe le prépare et le trimaran devrait prendre le chemin du retour dans les tout derniers jours de décembre.

Arrivée à Lorient le 12 janvier, le trimaran est sorti de l'eau le 15 pour être mis en chantier chez CDK à Lorient pour 4 mois.

 

Le 22 mai 2019 le trimaran est remis à l'eau. A l'intérieur le moteur a été déplacé pour modifier le centre de gravité, les systèmes de foils et safrans ont été revu, la coque centrale a été découpé à l'arrière façon Sodebo Ultim ici aussi pour plus de stabilité en vol. Il n'y a pour le moment qu'un seul foil à bord, le deuxième sera disponible en juillet.

 

Le 19 juillet, le trimaran récupère son deuxième foils et part en mer pour 24 h en configuration Brest Atlantiques, skipper, co-skipper Gwénolé Gahinet et Médi Man.

 

Le 3 août, Macif prend le départ de la Rolex Fastnet race et après avoir été en tête une bonne partie de la course, se fait passer par Gitana 17 sur la ligne d'arrivée et prend la deuxième place à 58 sec. A bord, James Spithill a remplacé Pascal Bidégorry blessé juste avant le départ.

 

Donné comme un favrois au départ de Brest Atlantiques le 5 novembre 2019, Macif va être l'objet de 4 collisions avec des OFNI et malgré deux étapes, le trimaran finira 2ème sans safran, ni dérive de coque centrale.

Il rentre en chantier dans la future base Banque Populaire ou est déjà en chantier l'IMOCA60 APIVIA, le 10 décembre 2019.

 

En février François Gabart et la Macif annonce que Pascal Bidégorry sera le skipper du trimaran pour The Transat CIC. François Gabart à besoin de récupérer. Une bonne chose vu que Pascal Bidégorry cherche à racheter le maxi trimaran.

 

Remis à l'eau début mars, les entraînements ont à peine le temps de débuter pour Pascal Bidégorry,  Malheureusement, le Covid19 passe par là, confinement oblige, The Transat CIC est annulée comme toute les compétitions sportives. Le trimaran va rester à son ponton de Port La Forêt.

 

Coup de tonner en juin, alors qu'un nouveau trimaran est en construction, que Mer Concept l'entreprise de François Gabart emménage dans sa nouvelle base à Concarneau, la Macif, qui profite d'un contrat non signé pour le sponsoring du futur trimaran, annonce la fin du programme ultime. Les raisons ne sont ni économiques, ni liées au Covid19, ni aux résultats. Mais visiblement, le changement à la tête du groupe Macif n'est pas sans conséquence sur l'investissement voile...

 

Le prix du bateau est même revu à la baisse, il passe de 6.5 m d'euros à 5 millions d'Euros. 

 

Le 21 juillet, le trimaran avec François Gabart et son équipe fait une sortie au large des côtes Bretonnes, une longue sortie avec des pointes à près de 40 noeuds. Sans doute pour présenter les capacités du bateau, voir une première prise en mains pour un acheteur.

 

5 propositions d'achat aurait été faites. Et parmi elle, sans doute Pascal Bidégorry, une équipe étrangère et un officiellement déclaré : Marc Thiercelin qui choisirait de poursuivre son projet d'ultim ex Oman, avec l'ex Macif. Mais il semble peu probable que Marc Thiercelin puisse boucler le budget pour se rachat. 

 

Mi août le bateau est convoyé à Concarneau. 

 

Le 24 août Actual Leader et Yves Le Blévec annoncent avoir racheté le trimaran. Début septembre le team Actual Leader est à son bord à Concarneau. 

Le 16 novembre le Team Actual Leader a convoyé le maxi trimaran de Concarneau à Lorient sans doute pour être sortie de l'eau et mise aux nouvelles couleurs de son nouveau propriétaire.

Le 10/12/2020 l'acte d'achat est signé.

Le 13 avril 2021, après 4 mois de chantier, le trimaran est remis à l'eau sous ses nouvelles couleurs à Lorient. Après deux jours de préparations il gagne sont port d'attache de La Trinité sur Mer le 16 avril.

Le 28/04/2021 lors d'une nouvelle sortie d'entraînement, François Gabart est à bord. Début juin, sur une mauvaise chute sur le pont du trimaran Yves Le Blévec se retrouve plâtré pour 6 semaines. Après plusieurs sorties en baie de Quiberon principalement, la dernière semaine de juin est consacré à un chantier à flots.

Le trimaran enchaîne Th Round The Island Race et Cowes Dinard entre les mains de Ronand Deshayes.

Yves Le Blévec remonte à bord pour la Rolex Fastnet Race et Actual Ultim' 3 prend la 2ème place. Aussitôt la ligne franchie, l'équipage est débarqué et Yves Le Blévec et son co-skipper Anthony Marchand partent en qualification pour la Transat Jacques Vabre en Atlantique Nord.

Début septembre entraînement en commun au large de la Bretagne pendant plusieurs jours avec SVR Lazartigue

De retour de convoyage de la Martinique en un peu moins de 8 jours avec comme skipper Ronan Deshayes.

Le 14 décembre, le trimaran est convoyé de La Trinité sur Mer à Lorient afin de rentrer en chantier.

Le 16 décembre, le trimaran est mis au sec à Kermoran.

Le 13 avril 2022, Actual Ultim' 3 est remis à l'eau à Lorient sur l'anneau. Il rejoint LA Base où il est préparé.

Le 19 avril est convoyé de Lorient à son port d'attache de La Trinité sur Mer.

Le 27 avril, les foils sont mis en place à La Trinté sur Mer. Le 5 mai, première sorite en baie de Quiberon, pointe à 30 noeuds. Va suivre une sortie offshore en équipage.

Le 16 mai Anthony Marchand part en faux solitaire pour 24 h d'entraînement au large.

Le 28 mai s'impose sur l'ArMen Race devant Sodebo Ultim 3 et IDEC Sport . Aux côtés d'Yves Le Blévec et Anthony Marchand, étaient présent pour l'occasion, Yann Eliès, Paul Meilhat (qui se fait actuellement construire un IMOCA60 Biotherm), Clément Bourgeois et Alan Pennaneac'h.

Le stage au Pôle De Port La Forêt prévu du 27 au 28 juin est annulé.

Le 1er Juillet prend le départ de la Finistère Atlantique Challenge Action Enfance. Dans le coup sur les premières heures, il est très vite distancé. 48 h avant l'arrivée heurte un OFNI, la dérive perd son aile de raie. Prend la 4ème place.

Reprise des entraînement en baie de Quiberon le 7 septembre 2022. 

Le 15/09/2022, entraînement en commun avec SVR Lazartigue au large de Groix et des Glénan. Le soir le trimaran est amarré cher Mer Concept à Concarneau.

Le 26 septembre 2022, le team annonce son forfait pour les 24 H Ultim pour des raisons personnelles touchant Yves Le Blévec.

Le 28 septembre 2022, l'aile de raie, n'a toujours pas retrouvé sa place à bord du trimaran

Le 1er octobre sortie RP en baie de Quiberon.

Le 9 novembre 2022 prend le départ de la Route du Rhum qu'il termine à la 5ème place sans pouvoir rivaliser avec les leader de la course. L'objectif était-il là ? L'objectif était de terminer.

Le 23 novembre en équipage avec Anthony Marchand, le trimaran part en convoyage direction la Bretagne le 26 novembre il passe aux Açores.

Le 30 novembre au levé du jour Actual Ultim' 3 en termine de son convoyage à La Trinité sur Mer, avec IDEC Sport. Une petite réception est organisée sur le ponton pour l'accueil des deux équipages.

Le trimaran sera mis en chantier vers le 4 ou 5 décembre à Lorient La Base.

Le 7 décembre, alors que les containers arrivent sur l'anneau, le trimaran a été convoyé à Lorient et l'équipe le désarme, pour la mise à terre.

Le 8 décembre est mis au sec et transporté sur l'anneau de Kermoran dans son chantier éphémère.

Le 13 janvier 2023, Yves Le Blévec annonce qu'en accord avec son sponsor, il passe la main à Anthony Marchand. Yves Le Blévec devient le directeur général du Team Actual Ultim'.

Le 29 mars 2023, une vidéo annonce la mise en place de nouveaux foils plus grands.

Remise à l'eau prévue à Lorient pour le lundi 17 avril 2023.

Le 22 avril 2023, le trimaran est convoyé de Lorient à La Trinité sans ses foils.

Le 25 avril 2023 les anciens foils sont en place et le trimaran effectue une première sortie en baie de Quiberon.

Plusieurs sorties au large entre fin avril et début mai, dont une avec Alexis Loison.

Le 18 mai 2023 première course de la saison avec l'ArMen Race qu'il remporte sans aucune concurrence.

Le 26 mai quitte La Trintié sur Mer pour plusieurs jours au large d'entraînement. Le 1er juin est de retour, Anthony Marchand a effectué sa qualification (sous réserve d'homologation par le directeur de course) pour l'Arkéa Ultim Challenge Brest.

Le 10 juin, l'ensemble des systèmes de foils sur les deux flotteurs semblent avoir été démontés. Les nouveaux foils devaient être mis en place courant juin.

5 juillet 2023 sortie au large de Belle île et quelques bords avec SVR Lazartigue. Le trimaran n'a toujours aucun foil sur ses flotteurs

Le 6 juillet 2023 officiellement inscrit à L'ARKEA Ultim' Challenge Brest.

Le 19 juillet 2023 continu d'effectuer des sorties au large de Quiberon sans aucun foil.

Le 26 juillet 2023 l'équipe annonce que le co-skipper d'Anthony Marchand pour la Transat Jacques Vabre sera le très expérimenté Thierry Chabagny.

Fin août le trimaran n'a toujours pas ses nouveaux foils. Un foils est installé sur tribord, mais semble être la V2 du trimaran. Ce qui n'empêche pas les sorties d'entraînement à la journée au large de la baie de Quiberon.

7 septembre, confirmation, qu'un problème dans le procesuce des nouveaux foils est à l'origine de la livraison retardée. De plus lors d'une sortie cet été le trimaran aurait endommagé sa dérive centrale. Il pourrait être absent des 24 h Ultim'.

Le 13 septembre 2023, alors que les nouveaux foils ne sont toujours pas présents sur le trimaran, le team Actual présente l'aile de Kite en essai au large de Quiberon, qui permettra à son skipper de rester autonome en cas de démâtage.

Le 23 septembre, toujours pas de deuxième foil, (Celui en place est il un nouveau ?), sur le trimaran et aucune communication du Team.

Le 25 septembre Actual Ultim' 3 retrouve son deuxième foils, cela ressemble aux nouveaux. Le 26 septembre première sortie en baie de Quiberon avec les foils.

Le 29 septembre 2023 prend part au 24H Ultim, avec un nouveau foil et un ancien foil. Il termine 4ème des runs de vitesses et 4ème, très loin, car termine sans vent sur la course des 24H.

Le 2 octobre démontage de l'ancien foils tribord. Le 3 mis en place de la potence pour hisser le nouveau foil dans son puit. Le 4 octobre au matin le deuxième nouveau foil est installé. Le 11 octobre 2023 sortie en baie de Quiberon.

Le 15 octobre quitte La Trinité pour Le Havre et le départ de la Transat Jacques Vabre. Fait son entrée dans le port du Havre le 16 au matin.

Le 29/10/2023 prend le départ de la Transat Jacques Vabre, aucun parcours côtier vu les conditions météo. Les Class40 et les Ocean Fifty on pris aussi le départ, mais direction Lorient et les IMOCA60 restent à quai au Havre. A 100 milles de l'arrivée en Martinique perd l'aile de raie de la dérive centrale et termine 5ème.

Le 26 novembre au matin arrive à Lorient skippé par Yve Le Blévec, une partie de l'équipe technique et JB et Arthur Le Vaillant. A peine 8 jours pour rentrer de Guadeloupe. Les voiles sont retirées, le mât envoyé en révision chez Lorima et le foil bâbord qui est très délaminé est envoyé chez son constructeur pour examiner les possibilité de reconstruction d'ici au départ.

Le 6 décembre retrouve son mât et ses voiles à Lorient La Base. Le lundi suivant regagne son port d'attache de la Trinité sur Mer. Travail sur les voiles, puis plus rien à flots. Les foils ne sont toujours pas en place le 21 décembre. Le 22 décembre le fols tribord est remis en place, il semble que cela soit la dernière version.

Le 27 décembre 2023 , le foils tribord et la dérive à aile de raie retrouvent leur emplacement à bord du trimaran.

Le 29 décembre 2023 arrive à Brest pour la parade, après un convoyage depuis La Trinité qui a permis de valider les dernières éléments.

Le 7 janvier 2024 prend le départ de l'ARKEA Ultim' Challenge Brest. Le 23 janvier, alors qu'il vient de prendre la 4ème place de la course, l'équipe indique une collision sur le foil bâbord. Le foil n'est pas détruit, mais "s'épluche" petit à petit. Le même foil déjà très abîmé sur la Transat Jacques Vabre, réparé quelques jours avant le convoyage sur Brest. Foil déjà fragilisé ?

Le 26 janvier arrive à Cape Town où une dizaine de personne de l'équipe l'attende. Retrait du foil, vérifications des connectiques, réparation d écoute de J1, réparation du système de barre, réparation des vérins des pilotes automatique... Le 27 après un peu plus de 24 h d'escale Anthony Marchand reprend sa course en 4ème position.

Le 5 février en début de soirée passe le cap Leuwin, en quatrième position, après 29 jours de course et 11 jours après le leader.

Le 10 février au petit matin en France fait escale à Dunedin pour réparer le système de foil tribord. Le 20 février passe le Horn en 44 j 10 h 5 min en 4ème position.

 

MACIF / François Gabart

 

11/2015 : 1er de la Transat Jacques Vabre en 12 j 17 h 29 min 27 sec

04/2016 : 3ème du warm-up The Transat

05/2016 : 1er de The Transat en 8 j 8 h 54 min

07/2016 : Pulvérise le record de distance en 24 h en solitaire avec 785 milles

07/2016 : Participation à Brest 2016

05/2017 : 1er de l'Armen Race en 18 h 21 min et 22 sec

07/2017 : 1er de The Bridge en 8 jours 31 min et 20 sec

11/2017 : Bat le record de la distance parcourue en 24 en solitaire avec 851 milles

12/2017 : Bat le recrod du tour du Monde en solitaire sans escale en 42 j 16 h 40 m 35 s

11/2018 : 2ème de la Route du Rhum à 7 min et 8 sec du 1er

08/2019 : 2ème de la Rolex Fastnet Race

12/2019 : 2ème de Brest Atlantiques en 31 j 20 h 43 min

 

Actual Ultim'  3/ Yves Le Blévec

 

07/2021 : 2ème de Round The Island Race (skipper Ronan Deshayes)

07/2021 : 2ème de Cowes / Dinard en 16 h 30 min 3 s (skipper Ronan Deshayes)

08/2021 : 2ème de la Rolex Fastnet Race 

09/2021 : 3ème du Défi Azimut Ultim'

11/2021 : 4ème de la Transat Jacques Vabre

05/2022 : 1er de l'ArMen Race Uship en 15 h 53 min et 10 sec pour 310 mn

07/2022 : 4ème de la Finistère Atlantique en 7 jours, 15 heures, 51 minutes et 05 sec

11/2022 : 5ème de la Route du Rhum en 8 j 15 h 49 min et 1sec

Actual Ultim' 3 / Anthony Marchand / Thierry Chabagny

05/2023 : 1er de l'ArMen Race en 17 h 43 mins

10/2023 : 4ème des 24H Ultim

11/2023 : 5 ème de la Transat Jacques Vabre en 16 j 20 h 22 m 43 sec

Actual Ultim' 3 / Anthony Marchand

 

 

 

 

bottom of page