top of page

Spindrift 2 / Yann Guichard
Sails of Change

Caractéristiques :

 

Longueur : 40.00 m puis 37 m en avril 2021 - Flotteur : 37 m

Largeur : 23.00 m

Poids : 23 puis 21.5 t puis 20.8 t

Hauteur du mât : 38.00 m en solitaire ; 42 m en équipage.

Corde du mât :  m

Tirant d'eau : 5.10 m

Matériaux : Carbon/Normex

Surface de voile au près : 663 m² en solitaire

Surface de voile au portant : 805 m² en solitaire

Grand voile équipage : 405 m²

Reacher : 260 m² - Trinquette : 170 m² - ORC : 75 m²

Grand genneker : 560 m² - Médium : 450 m² - Petit : 360 m²

Architectes : VPLP

Chantier : CDK Technologie Lorient/ JMV - Mât : Lorima puis CDK  

Voiles : North

Mise à l'eau : août 2008

 2

Histoire et palmarès :

 

En 2012 l'équipe Spindrift Racing, alors engagée en MOD70, rachète le plus grand trimaran du monde Banque Populaire V. Un bateau conçu et réalisé pour des records autour du monde et en équipage. 

Durant la première saison, l'équipe découvre le bateau et s'empare du record de la Route de la Découverte. Le bateau est en Stand-by à New York, mais devant une météo défavorable rentre en France. Et là l'idée de skipper le bateau de 40 mètres seule commence à trotter dans la tête de Yann Guichard et de son équipe. Des essais sont menés, avec pour commencer des équipiers à bord, mais qui ne participent pas à la manoeuvre. Et l'idée est validée. Le plan de pont, à l'image de Groupama 3  quatre ans plus tôt, est simplifié, le bateau allégé et le mât raccourci et passe de 44 mètres à 38. La machine reste un monstre pour un seul homme et beaucoup ne voient pas arriver Yann Guichard  en Guadeloupe. Mais ce dernier réalisera, non seulement l'exploit d'arriver, mais en plus sur la deuxième place du podium !

Lors de l'hiver 2014/2015, il est reconditionné, chez Multiplast, pour la course en équipage, il reçoit un nouveau mât aile de 42 mètres de chez CDK plus léger de 500 kg, une nouvelle garde robe de chez North de 400 kg plus léger, la casquette du roof est prolongée vers l'arrière pour protéger l'équipage, le système hydrolique est simplifié et allègé. Au total c'est 1.5 tonne de gagné. Remis à l'eau le 12/05/15.

 

En juin, lors du départ de l'étape 9 de la Volvo Ocean Race à Lorient, un des safran heurte un semi rigide et blesse très grièvement une des passagère. L'équipe met en off toutes ses activités sportives pendant près de trois semaines. Yann Guichard très touché renonce à sa participation au Tour de France à la Voile en Diam24.

Début août avant sa participation au Fastnet, le bateau fait depuis la Trinitée un Tour de l'Irlande. Après sa victoire sur le Fastnet, le bateau est préparé minutieusement, quelques sorties en mer pour valider les derniers préparatifs et mi octobre, le stand-by débute. Le 19 novembre, Spindrift est convoyé à Brest.

Le 22 novembre, deux heures après IDEC Sport, Yann Guichard, Dona Bertarelli et leur équipage s'élancent sur le Jules Verne. Un premier record tombe à l'Equateur. L'Atlantique Sud, mais surtout l'Indien seront plus compliqués. Le Pacifique, reste très pacifique, et la remontée de l'Atlantique épouventablement lent. Impossiblie de battre le record. Le 8 janvier à 16 h 01, Spindrift 2 passe la ligne à Ouessant.

Le 19 janvier, le bateau est convoyé à Lorient, le 20, il est démâté et sorti de l'eau, le chantier d'hiver peut débuter sur le terre plein devant CDK. Il faudra attendre la fin du chantier d'optimisation de Macif pour le rentrer.

Fin février 2016, le trimaran est rentré à l'intérieur du chantier CDK, pour de nouveau aménagements intérieurs et une remise à neuf. Le 12 mai le trimaran est remis à l'eau, sans modification majeur vu de l'extérieur en tout cas. Il regagne la Trinité sur Mer. Deux grosses sortie, avant le convoyage fin juin, début juillet vers Québec.

Sur le retour, lors de la Transat Québec-St Malo, SPindrift 2 bien que ralenti sur les 12 dernières heures, remonte l'ensemble de la flotte parti 36 heures plus tôt, remporte la course et pulvérise le record de 1996 de Loïck Peyron sur l'ORMA Fujicolor. Il passe l'été à son ponton à la Trinité.

Fin août, début septembre, quelques sorties ont lieu au large de la Trinité. Mi septembre, l'ensemble des voiles sont envoyées en révision. Octobre le bateau est sorti de l'eau sur le terre plein de Multipast.

Le 3 avril, Spindrift 2 est remis à l'eau avec des safrans avec plans porteur en T inversés. Il rejoint son ponton à la Trinité dans la journée. Vont se succéder plusieurs sorties, jusqu'à fin juillet, avec un tour de Grande Bretagne. Aussitôt arrivé, le maxi est préparé pour son chantier d'été chez Multiplast à Vannes.

Remise à l'eau le 7 septembre, sortie au large de l'Irlande mi septembre, la préparation pour une nouvelle tentative sur le Jules Verne se poursuit.

Début novembre le maxi trimaran est en stand-by à la Trinité pour commencé, puis mi décembre à Brest. Début janvier, un premier départ est abandonné au large de Brest faute de vent. Le 15 janvier au matin, le code vert est de nouveau annoncé. En début d'après midi, Spindrift 2 quitte Brest et deux heures plus tard démâte quelques milles devant le goulet de la rade de Brest. L'équipage est sain et sauf, le trimaran remorqué vers Brest et l'équipe aidé par la Marine Nationale essaye de récupérer le gréément.

Mars 2018 le trimaran est en chantier à Vannes devant le premier hangar de Multiplast.

Le 28 mai 2018 le trimaran est remis à l'eau et mâté. Il regagne son port d'attache de la Trinité.

Le 15 juin Spindrift 2 prend la direction de Newport. Arrivé 7 jours plus tard, il va y passer l'été dans l'attente d'une fenêtre météo favorable pour une tentative sur le record de l'Atlantique Nord qui ne viendra jamais. Fin septembre le trimaran largue les amarres pour rejoindre la Trinité sur Mer 6 jours plus tard le 26 septembre.

Le 27 le trimaran est convoyé à Vannes pour être mis en chantier. Le stand-by pour le Trophée Jules Verne débutera le 18 novembre 2018.

Le 16 janvier 2019, après plus de 2 mois d'attente d'une fenêtre optimale, Spindrift 2 s'élance sur l'Atlantique à la chasse au Trophée Jules Verne.

Le 21 janvier au matin, un premier record tombe sur le parcours Ouessant / Equateur en 4 jours 19 heures et 57 min.

Après 16 jours de tentative dans le SO de Leeuwin la mèche de safran tribord casse, l'équipage abandonne.

Le 6 février le trimaran arrive à Perth. Le bateau est démonté pour être embarqué à bord d'un cargo. Le 14 février il est démâté et mis au sec sur un quai du port de Frementle.

 

De retour à Lorient début avril, il est convoyé au moteur à La Trinité et rejoint le 17 avril Vannes et le chantier Multiplast.

 

Le 16 septembre, il est remis à l'eau à Vannes, il lui manque un safran de flotteur. Il a été entièrement révisé, allégé, une nouvelle étude a été menée pour les plans porteurs des safrans. Début du stand-by pour le Trophée Jules Verne le 1er octobre.

 

Trois sorties d'entraînement coup sur coup les 22, 23 et 24 octobre au large de Belle île. Le stand-by est suspendu suite à un problème sur un safran lors de la dernière sortie au large de la Bretagne.

Le 12/11/2019, Spindrift 2 effectue une sortie avec des allers et venues en rade de Quiberon.

 

Le 3 décembre Spindrift 2 s'élance pour une nouvelle tentative sur le Trophée Jules Verne, 24 heures plus tard Yann Guichard annonce l'abandon de la tentative suite à un gros problème sur un safrans.

 

Janvier 2020 : Spindrift 2 aurait été vendu. Sans plus d'information.

 

De retour à la Trinité sur Mer, le bateau va rester à la Trinité avant de recevoir des safrans modifiés, quelques tests seront menés en baie de Quiberon et lors de quelques sorties au large. IL reste au ponton avec la pandémie et le confinement. Puis il est démonté, voiles, bôme, safrans, foils, avant d'être mis en chantier le 4/06/2020 chez Multiplast.

 

Fin août, Dona Bertarelli et Yann Guichard sont en visite au chantier Multiplast ou une partie de l'équipe Spindrift racing à complètement désarmé le maxi trimaran. Dona Bertarelli annonce que des modifications importantes vont être apportées, avec des innovations. La remise à l'eau est prévue pour le printemp prochain et le programme devrait être annoncé début septembre 2020.

 

Le 23 avril 2021, le bateau est ressorti du chantier Multiplast après 10 mois de travaux. L'étrave de la coque centrale a été entièrement repensée et réduite de 3 mètres.  Elle est maintenant de la taille des flotteurs. Spindrift 2 fait donc 37 m. Il fait penser à un gros MOD70. Nouveau cockpit qui est tout proche de ce qui est fait sur le Banque Populaire XI qui sera mis à l'eau mardi prochain. Une aérodynamique soignée et une nouvelle décoration, qui porte les couleurs de la plate-forme mise en place par la famille Bertarelli et Yann Guichard pour la protection des océans.

Le 24 avril après-midi, il est remis à l'eau et mâté et prend la direction de son ponton à la Trinité sur Mer.

Suite à un problème sur l'abre d'hélice et sans doute de safrans, Le maxi trimaran est remis au sec chez Multiplast fin mai. Il est remis à l'eau le 18 juin 2021. Le 22 juin, entraînement de 36 h dans le golfe de Gascogne.

Le 7 juillet 24 heures au large de la Bretagne.

Le 10 août, Sails of Change effectue une sortie au large de 4 jours entre le golfe de Gascogne, le Portugal, le large des Açores, le sud de l'Irlande et retour en Bretagne. L'équipage est satisfait des modifications et apprécie la nouvelle zone de manoeuvres  complètement fermée.

Mi novembre une sortie est effectué en baie de Quiberon. Le 23 novembre, l'équipe passe en Code Orange, le 24 en Code Vert pour un départ le 25, avec une fenêtre météo qui permettrait d'être en moins de 5 jours à l'Equateur et 10/11 jours à Bonne Espérance.

Le 29 novembre repasse en Code Jaune pour un départ possible dans les 72 heures. Début janvier 2022 le stand-by est prolongé jusqu'au 31 janvier.

Le 31 janvier faute de fenêtre météo favorable, le Spindrift racing renonce à sa tentative, mais sera de nouveau en stand-by fin 2022.

Début mars 2022, le programme 2022 est annoncé : TF35, mais aussi différentes tentatives de records, 24 h, Tour des îles Britanniques, Traversée de la Manche, et Trophée Jules Verne

Le 15 mars 2022 reprise des entraînements en baie de Quiberon, avec les essais de nouvelles voiles et quelques autres évolutions.

 

Le 27 avril, l'équipage met le cap sur le Fastnet pour un aller/retour depuis La Trinité sur Mer pour une séance d'entraînement.

Mi mai, le trimaran est désarmé à La Trinité sur Mer.

Le 1er juin est convoyé à Vannes et rentre en chantier pour deux mois de révisions et une remise à l'eau programmée pour début août.

En juin et juillet, des photos sont publiées du chantier, et les travaux sont plus important que du simple entretient. Réfection d'une partie de la coque centrale, d'au moins un puit de foil, travaux à l'intérieur.

Remis à l'eau le 12 août au petit matin. En fin d'après midi, il est à son ponton à La Trinité. Les safrans des flotteurs ne sont pas en place.

Le 17/08/2022 sortie de mise en place au large de Belle île.

Du 23 au 26 août sortie jusqu'au large de Galway en Irlande.

Le 20 septembre sortie au large jusqu'à Bilbao et retour pour un dernier entraînement avant le début du stand-by qui devrait débuter le 15 octobre prochain.

Le stand-by débutera finalement le 24 octobre 2022 pour la tentative sur le Trophée Jules Verne.

Le stand by a débuté le 24 octobre pour l'équipage du Spindrift racing

Le 10 novembre, le trimaran est convoyé de La Trinité à Brest.

Le 23 décembre, le trimaran est toujours à Brest, aucune fenêtre météo depuis le début du stand-by, pour descendre à la pointe Sud de l'Afrique en une 12aine de jours.

Le 1er mars, Yann Guichard, annonce la fin du stand-by pour cette année. Le trimaran quitte Brest direction La Trinité sur Mer qu'il rejoint en milieu d'après midi. 

Les 24 et 25 avril, sorties au large de la baie de Quiberon. 

le 15 mai, l'équipe technique est aux petits soins du trimaran à son ponton à La Trinité sur Mer. L'équipage devrait quitter son port du Morbihan pour rejoindre New-York pour se mettre en stand-by pour une tentative sur le record de l'Atlantique Nord en équipage. Le 22 mai quitte La Trinité sur Mer.

Le 29 mai en milieu d'après midi, arrive à New-York. Il va faire des ronds entre l'Océan Atlantique et la basse baie de New-York pendant 24 heures avant d'aller s'amarrer à la marina Moonbeam Marina. Le stand-by devrait être de mi juin à septembre 2023.

Le 27 juillet à 13 h s'élance sur une tentative de record sur l'Atlantique Nord. LE 28 à 1 h 35 la tentative est arrêtée suie à une collision avec un OFNI qui a détruit le safran bâbord le trimaran fait demi-tour.

Le 29 juillet est arrivé dans la baie de New-York.

Le 10 août 2023, un safran de remplacement serait sur le point d'arriver à New-York, le trimaran va être entièrement checker et un nouveau stand-by pourrait débuter.

2013 : 1er de la Rolex Fastnet Race

2013 : Record de la Route de la Découverte en 6 j 15 h 29 min 21 sec

2014 : 2ème de la Route du Rhum

05/2015 : Mise à l'eau à Vannes

08/2015 : 1er de la Rolex Fasnet Race en 2 j 10 h 57min 41 sec

01/2016 : Tentative sur le Trophée Jules Verne temps 47 j 10 h 59 min et 2 sec

07/2016 : 1er de Québec / St Malo et record en 6 j 1 h 17 min et 41 sec

01/2019 : Abandon au large de l'Australie sur le Trophée Jules Verne problème safrans

12/2019 : Abandon au large de l'Espagne sur le Trophée Jules Verne problème safrans

07/2023 : Abandon après 10 h de tentative sur le record de l'Atlantique Nord

 

Spindrift 2 version 3
bottom of page