RORC Caribbean 600' Phaedo 3 s'impose

 

Record explosé.

 

Première course pour Phaedo 3 avec la Caribbean 600 et première victoire. L'équipage de haut vol composé outre du propriétaire du bateau Lloyd Tornburg, Brian Thompson, Michel Desjoyeaux, Sam Goodchil, Romain Attanasio, Peter Cumming, Samuel Wooga Boison et Warren Fitzerald remporte ce tour des îles Caribéennes en 1 jour 9 heures 35 min et 30 sec et explose le record de l'épreuve de 6 h 35 min et 35 sec ! Ce record était détenu par l'ORMA 60' Région Guadeloupe (l'ex RMO & Primagaz).

 

En sachant, que les conditions n'ont pas été optimales tout au long de l'épreuve. Après un très bon début de course avec des pointes à plus de 30 noeuds et une moyenne à 25.5 noeuds après 5 heures de course, le vent a molli et la moyenne est petit à petit descendue autour de 18 noeuds.

Et pour preuve supplémentaire, Paradox 2ème à 18 heures de Phaedo 3, un trimaran de course/croisière de 63 pieds, signé Nigel Irens et construit dans les moules de l'ORMA60' Fujifilm, mené par un équipage de tout premier plan, fait moins bien que lors de l'édition 2013 ! Alors que le bateau à été amélioré cet hiver à Lorient (foils, surface de voile augmentée).

 

A noter la très belle couverture média de l'organisateur, sans parler du dispositif du Team Phaedo ! Shooting photos et vidéo en mer et dans les airs, mis en ligne extrêmement rapide sur les réseaux sociaux ! Pas mal d'organisateurs ou de sponsors peuvent s'en inspirer...

 

Et visiblement, à voir sa réaction (ci-dessous), Lloyd Thornburg, qui était déjà totalement acquis à la cause des multicoques avec son Gunboat 66, est complètement sous le "charme" du MOD70 et des ultimes spécialement conçus pour la course. 

 

Un regret, le manque de concurrent chez les multicoques, plus de 60 chez les monocoques. Quand on sait qu'un autre MOD70 était en Guadeloupe (Paprec), et qu'il à pris la mer direction Lorient ce week-end !

 

 

Lloyd Thornburg : "Ca été rapide et même très rapide ! Naviguer avec Michel Desjoyeaux a été une expérience incroyable ! Lorsque je tenais la barre, il m'a montré comment optimiser les réglages et la vitesse n'arrêtait pas d'augmenter. Nous avons surfé à plus de 30 noeuds pendant des heures, c'était tout simplement incroyable ! Un grand merci à Brian Thompson qui a réussi à tout mettre en oeuvre pour que le bateau et l'équipe soit parfaitement prêt à temps pour cette épreuve. Encore une fois, c'est une expérience incroyable !"

 

Brian Thompson : "Nous ne sommes partis de la France il y a seulement quinze jours et la préparation a été très rapide, mais je savais qu’un MOD70 allait être une véritable arme sur ce parcours. A l’arrivée il y avait des centaines de personnes sur les quais. C’était comme une arrivée du Vendée Globe !"

Michel Desjoyeaux : "Je ne connaissais pas cette épreuve, mais c’est un beau parcours pour les multis et j’espère revenir. Dommage qu’il n’y avait pas plus de multis en course. Au moment où on abordait Redonda, j’ai aperçu des voiliers qui remontaient vers la Guadeloupe à mi-parcours. J’ai pensé aux figaros, qui avaient encore beaucoup de chemin à faire. Cela doit être dur pour eux."

Team Phaedo
Team Phaedo
press to zoom
Team Phaedo
Team Phaedo
press to zoom
Team Phaedo.jpg
Team Phaedo.jpg
press to zoom
Team Phaedo
Team Phaedo
press to zoom
Team Phaedo.jpg
Team Phaedo.jpg
press to zoom
Team Phaedo
Team Phaedo
press to zoom

Photos : Team Phaedo