Irens 123 / Laurent Bourgnon

Caractéristiques :

 

Longueur : 36.25 m

Largeur : 18.00 m

Poids : 20.00 t

Hauteur du mât : 54 m  

Tirant d'eau :  

Matériaux : Carbone / Kevlar

Surface de voile au près : 650  m²

Surface de voile au portant : 1335  m²

Architectes : Nigel Irens

Chantier : Technologie Marine, Mag France, JMV , DCN Lorient

Mise à l'eau prévue : 1999

. .

Histoire et palmarès :

 

Le projet démarre en 1994 après la victoire de Laurent Bourgnon sur la Route du Rhum sur son ORMA60 Primargaz. En avril 1998 la construction des moules est lancé à la Trinité sur Mer chez Technologie Marine.

 

Le budget estimé pour pour l'ensemble de la campagne est de 80 millions de francs dont 32 affectés à la construction à proprement parler. En juin 1998, près de 30 % du budget est réuni auprès de cinq partenaires Epson, Kindy, Accord, OMAPI, Larrivière et Primagaz qui a financé l'ensemble des études. mais un sponsor principal, qui donnera son nom au catamaran signé Nigel Irens est recherché.

 

Long de près de 38 mètres, ce catamaran aura une longueur hors tout de 42 mètres avec le balestron en carbone qui supportera les voiles d'avant, l'étrave fait 4.50 mètres de haut. Le mât fait 54 mètres de haut et la bôme mesure 17 mètres !

 

Laurent Bourgnon en juin 1998 : "Les gabarits des moules des flotteurs sont spectaculaires. Pour vous dire l'ampleur du truc, ça me rappelle quand je  suis passé du Hobbie Cat avec lequel j'ai traversé l'Atlantique en 1986, au trimaran Primagaz en 90. Il va falloir que je m'ahbitue car c'est impressionnant, je suis heureux".

 

En novembre 1998, Laurent Bourgnon dévoile son programme, avec les grands records sur les routes historiques : Records de l'Atlantique, Route du Thé, New-York/San Fransisco, Trophée Jules Verne, mais annonce qu'il ne sera sans doute pas prêt pou être sur la ligne de départ de la première édition de The Race. Le temps pour prendre en main un tel multicoque lui semble trop court.

 

Dans le projet figure aussi qu'à chaque tentative, sera associé une personnalité médiatique. La première personne qui devrait faire partie de l'équipage est Richard Branson le patron de Virgin.

 

Malheureusement faute de sponsor principal, le projet en restera à la construction des moules. Moules qui resteront quelques années à l'arrière du chantier Technologie Marine.

1-20180509_150343.jpg
2-20180509_145919.jpg
Catamaran Laurent Bourgnon
1/1