Fleury Michon VIII / Philippe Poupon 

Caractéristiques :

 

Longueur : 22.85  m  

Largeur : 15.00 m

Poids :  7.80 t

Hauteur du mât : 28.00  m

Corde du mât :  m

Tirant d'eau : 0.80/4.50 m

Matériaux : Kevlar/Carbone

Surface de voile au près : 280 m²  

Surface de voile au portant : 675  m²

Architectes : Nigel Irens

Chantier :  Jeanneau  / Pinta  

Mât :  JPM  - Voiles :  Voile Système / Technique Voile

Mise à l'eau :   août 1986  

2

Histoire et palmarès :

 

Après le VII, le Fleury Michon VIII, et après les années maxi, il est décidé que la longueur des bateaux ne devait plus dépasser 22.85 mètres. Et bien cela tombe plutôt bien, car le maxi catamaran est cassé en deux. Donc Fleury Michon demande à Nigel Irens de dessiner un nouveau bateau, au maximum de la nouvelle jauge, qui sera extrapolé des plans d'Apricot II. Un 60 pieds qui à fait un malheur lors du dernier Tour de l'Europe. Le but : remporter la Route du Rhum. Le bateau est donc fait dès le départ pour la navigation en solitaire. Avec toujours toute l'expérience du skipper et de son team, ainsi que son partenaire Jeanneau. Le bateau vraiment bien né, avec ses flotteurs très bananés munis de foils, se permettra même de battre le record de l'Atlantique Nord alors que le maxi catamaran avait échoué ! Mais la carrière du bateau, aux mains de Philippe Poupon va être courte, car très vite il est décidé de réduire une nouvelle fois la taille des multicoques de course. On passera alors à 60 pieds (18.28 m), c'est la naissance des ORMA.

Le bateau restera en vente quelque temps. Puis c'est Eric Loizeau, l'ex skipper des Roger & Gallet, retirer depuis quelques temps, qui le reprend. Avec pour premier objectif, un tour du monde en solitaire abandonné faut de budget, puis une tentative de Trophée Jules Verne, qui ne verra jamais le jour à cause d'un manque de sponsor.

En 1992, le bateau est à vendre, en 1993, il est mouillé sur l'Odet. Vient ensuite Bertrand de Broc qui souhaiterait l'armer pour embarquer des journalistes pour suivre les courses de l'intérieur. Le projet ne verra jamais le jour.

Finalement racheté, il est transformé pour faire du charter, il part au Antilles, ou il subit un cyclone et est disloqué en plusieurs morceaux et mis à terre.

 

1986 : Grand prix de la Rochelle skippé par Alain Gabbay abandon dérive explosée

1986 : 1er du Duel Franco/Anglais sur la Tamise

1986 : Bat le record de la traversée de la Manche en 2 h 21 m 57 s le 8/10

1986 : 1er de la Route du Rhum

1987 : Bat le record de la traversée de l'Atlantique Nord en équipage 

1987 : Bat le record de distance en 24 h durant le record de l'Atlantique avec 520 milles

1987 : Tour de l'Europe 6ème

1987 : Bateau à vendre

 

Eric Loizeau

1988 : Nioulague

1989 : Transat en Double 3ème

1990 : démâtage 

1991 : bateau réparé et prêt à partir sur un Jules Verne. Renonce faute de sponsor

1992 : Bateau à vendre

1994 : Le bateau est transformé pour le charter et envoyé au Antilles ou il sera très abimé par un cyclone au milieu des années 2000

 

 

dh-8-2.jpg
press to zoom
FM 8.jpg
press to zoom
Fleury-Michon-VIII.jpg
press to zoom
1987 01 AB No31, Rhum 1.jpg
press to zoom
Qfleurymichon8.jpg
press to zoom
la-route-du-rhum-de-1984-a-ete-gagne-par-philippe-poupon_2196550_1200x800.jpg
press to zoom
route-du-rhum-philippe-poupon_589657.jpg
press to zoom
4022185629_11247634d8_z.jpg
press to zoom
1/1