MaXoVol, le projet volant du Gitana Team

 

Un tour du monde sur un ultime volant.

 

 

En ce début d'année 2015, le Gitana Team mène deux projets de front. La fin de la construction, chez Multiplast, de l'IMOCA60 pour le Vendée Globe et la poursuite du développement du MOD70 dans son chantier à Lorient.

 

Le trimaran va voir ses foils en C remplacés par des foils en L. Ce qui, après l'installation de safran en T inversés pour la dernière route du Rhum, devrait permettre à Sébastien Josse et son équipe de faire voler le multicoque. En attendant la remise à l'eau du MOD70, l'équipe vient de recevoir un GC32 Racing, un catamaran volant... Ce qui permettra de se faire la main dans l'apprentissage du vol en multicoque.

 

Mais le projet ne s'arrête pas là, comme le faisait remarquer Sébastien Josse dans un entretien à l'arrivée de la dernière route du Rhum. Car fin novembre, le Gitana Team a fait labéliser le projet MaXoVol par le Pôle Mer Atlantique Bretagne et le Pôle Cap Digital.

 

Ce projet, en recherche de financement (estimation 3.9 K €), à pour but de faire construire un ultime capable de voler avec des vagues de 2 mètres de haut, mené par une solitaire, pour un record autour du monde. Le CG32 et le MOD70 sont donc des laboratoires de recherches pour mener à bien les études pour la construction de ce nouveau multicoque qui pourrait ressembler à l'image de synthèse (en haut à gauche), qui est en fait un dessin VPLP d'il y a quelques années pour un futur Hydroptère 2.

 

Sont impliqués dans ce projet, outre le Gitana Team, Multiplast pour la construction, l'architecte naval Guillaume Verdier, ainsi que l'Université Bretagne Sud, LIMATB, laboratoire sur l'éco-conception des matériaux. L'Université Pierre & Marie Curie, ISIR l'institut  des systèmes intelligents et de robotique.

 

Les attendus :

 

- La conception d'appendices tolérants auto-stables

- La conception d'une structure allégée et fiable permettant le fonctionnement hybride du voilier

- Le développement de systèmes de régulation actifs

- Le développement d'outils numériques dans le design des voiliers. 

 

Le but est de permettre au multicoque (un trimaran ou un catamaran ?), de voler en pleine mer et de remplacer la régulation des appendices (safrans en T, foils en L), par un système autorégulé, réalisé habituellement par l'équipage.

 

Pour le timing, disons que la saison 2015 sera consacrée aux tests, que la construction pourrait être lancée en 2016, avec une mise à l'eau en 2017 ?

 

Comme on peut le voir le projet est ambitieux, mais sans aucun doute extrêmement passionnant...

Crédit Photo Yvan Zedda / Gitana SA
Crédit Photo Yvan Zedda / Gitana SA
foils courbes.jpg
foils courbes.jpg
tn_Ultim Boat 281014 RDR 241.JPG
tn_Ultim Boat 281014 RDR 241.JPG
Crédit Photo Gitana Team
Crédit Photo Gitana Team
Crédit Photo Yvan Zedda / Gitana SA
Crédit Photo Yvan Zedda / Gitana SA
Crédit Photo Yvan Zedda /Gitana SA
Crédit Photo Yvan Zedda /Gitana SA
Crédit Photo Yvan Zedda /Gitana SA
Crédit Photo Yvan Zedda /Gitana SA
Capture_plein_écran_05022015_210119.jpg
Capture_plein_écran_05022015_210119.jpg