Photo : Christian Février

Chalres Heidsieck IV /  Alain Gabbay

 

 

Caractéristiques :

 

Longueur : 25.91  m  

Longueur flotteurs : 10.50 m

 Largeur : 25.91 m

Poids :  16.00 t

Hauteur du mât : 31 m

Corde du mât : 1.50 m

Tirant d'eau : 4 m

Matériaux : Carbon/sandwich/Normex

Surface de voile au près : 346 m²  

Surface de voile au portant : 796 m²

Architectes : Gilles Vaton

Chantier :  Multiplast   

Mât : J P M  - Voiles :  Zodiac Espace

Mise à l'eau : juillet 1984  

1

G Martin Raguet (photo)

Histoire et palmarès :

 

Un énorme maxi foiler, aussi large que long. L'idée, sur le papier, était de faire voler le bateau sur ses foils. Réussir ce qu'Eric Tabarly et son Paul Ricard n'avait pas réussi en 1979 ! Les chantiers étaient passés de l'acier ou l'aluminium aux matériaux composites, les cabinets d'architectures commençaient à s'équiper de programmes informatiques qui permettaient de modéliser les choses. De longues études, de nombreuses innovations (foils, bras, mât aile, voile gonflables), mais Gilles Vaton avait 30 ans d'avance lorsqu'il a dessiné Champagne Charlie ! (Voir le projet sur Vaton Design)

 

A la sortie du chantier, le poids affiché sur la balance, n'est pas celui désiré. Et pour sortir les coques de l'eau, le pire ennemi est le poids. Les premières navigations montrent qu'il ne sera pas possible de "voler" et que la mise au point va être longue. Le bateau a des réactions étonnantes parfois. Alain Gabbay déclare forfait pour Québec/St Malo. 

En décembre 1984 alors qu'il se rend au départ de la Route de la Découverte, dans le golfe de Gascogne le mât aile tombe, il n'est pas possible de le récupérer et la coque centrale est abimée.. Le bateau est ramené à Brest, mais pour diverses raisons le bateau n'est pas mis en réparation immédiatement.

Le mât aile est abandonné, tout comme les voiles gonflables. Et on lui installe un mât classique en aluminium qui lui rajoute encore du poids.

 

En 1985 il prend le départ du Tour de l'Europe, mais les problèmes se succèdent (gréement, structure, voile), et Gilles Vaton qui était à bord comme équipier, doit être évacué.

 

En septembre 85, Alain Gabbay et la marque de champagne arrêtent les frais, le bateau est mis en vente, racheté une première fois, mais très vite remis aux enchères sans succès. Il sera laissé à l'abandon à la Trinité et pillé. En 1987, Le bateau est racheté dans un triste état, convoyé en Méditerranée, il est entièrement refait pour le charter et s'appel Axial.

 

Le bateau aurait été détruit par un cyclone en 2004 dans les Caraïbes.

 

Le trimaran réapparait fin 2018 dans une vidéo de deux personnes qui partagent leur voyages à travers les Caraïbes. Il est sur une rivière dans un état déplorable en République Dominicaine à l'abandon depuis de nombreuses années sans doute.. On peut le voir sur les sites de cartes satélitaires en ligne.

 

 

 

 

1984 : Grand prix de la Rochelle abandon drisse cassée

1984 : Multicup à la Baule

1984 : Course La Baule/Brest

1984 : Semaine de la vitesse de Brest

1984 : Démâtage en se rendant au départ de la Route de la Découverte

1985 : Tour de l'Europe

Charles Heidseick.jpg
press to zoom
chheids4_geod1big.gif
press to zoom
2.jpg
press to zoom
Capture_plein_écran_30112014_162707.jpg
press to zoom
1/1