elf aquitaine I / Marc Pajot

Région Nord Pas Calais/ Patrick Troyon

 

 

Caractéristiques :

 

Longueur : 18.00 puis 20.20  m   

 Largeur : 10.80 m

Poids :  7.60 t

Hauteur du mât :  23 m puis mât aile de 22 m pour 17 m²

Corde du mât :    m

Tirant d'eau : 0.45/2.30 m puis 3.00 m  

Matériaux :  Aluminium

Surface de voile au près :  175 puis 200 m²   

Surface de voile au portant :  435  m²

Architectes : Sylveste Langevin

Chantier :  Métallu St Brévin   - Mât : JPM 

Voiles :  Chéret et Hood 

Mise à l'eau : 1980

17

Histoire et palmarès :

 

Un peu à l'image de Pen-Duick IV pour les trimarans, elf aquitaine 1er du nom a été le précurseur des vrais catamarans de course. Marc Pajot après un très beau palmarès aux JO, et ancien équipier d'Eric Tabarly conçoit un maxi catamaran pour la course au large. Il s'appui sur l'architecte en vogue de l'époque, avec tout ce qui se fait de mieux question matériaux et technique de construction, sans parler d'ingénieurs de chez Dassault Aviation qui prendront part à la conception. Le bateau est un peu un grand Tornado. C'est en tout cas le principe de base. 

Marc Pajot apportera avec elf, le premier vrai Team de course professionnel dans le monde de la course au large. Les modifications seront nombreuses pour toujours optimiser le catamaran bleu, blanc et rouge. Et les victoires vont être très nombreuses aussi bien en équipage, qu'en solitaire.

 

Le catamaran est mis à l'eau quelques jours avant le départ de La Baule/Dakar et le résultat ne se fait pas attendre avec une victoire. Le palmarès va être exceptionnel pendant 3 saisons et Marc Pajot sera couronné Champion du monde de course au large pour la période 80/83.

Pour la TwoStar 81, Marc Pajot coupe 8 mètres d'étrave de son catamaran pour en construire de nouvelle avec des entrées d'eau plus fines, mais avec plus de volume et plus haute. Ceci afin de rehausser la poutre avant qui avait tendance à ralentir le bateau en tapant dans la mer. Le plan de voilure est entièrement revu, les dérives changer pour d'autre aux formes différentes. Enfin les safrans trop lourds sont reconstruits dans un nouvel alliage. Marc Pajot et Paul Ayasse terminent 2ème. Mais l'équipe va frapper un grand coup en battant le record d'Eric Tabarly et son Paul Ricard établit un an plutôt, de 19 heurs. Il faudra attendre quatre ans avant que le record d'elf aquitaine soit battu.

Durant l'hiver 1982, un gros travail d'optimisation est mené, le bateau est de nouveau allongé, cette fois par l'arrière, les poutres sont optimisées pour une meilleure pénétration dans l'eau et le catamaran reçoit un mât aile en carbone ! Le plan de voilure est donc entièrement revu de nouveau.

Dans la Transat en Double 1983 Marc Pajot abandonne sur démâtage, on revient à un mât classique. En parallèle les études et la construction d'elf aquitaine II sont lancées, celui-ci ne sera pas prêt pour La Baule /Dakar, c'est donc sur ce catamaran que l'équipe prendra le départ et se classe 5ème. Le bateau a pourtant été vendu à la Région Nord Pas Calais, avec pour skipper un ancien équipier de Marc Pajot, Patrick Troyon, avant le départ. Il démâte au large de la Loire Atlantique. Peu avant Québec St Malo, il faut l'acheminé par cargo pour le départ, sous ces nouvelles couleurs, à Québec. Patrick Troyon est remplacé par Alain Comyn et des marins de la région. 

Bien que dépassé techniquement, il continuera de bien figurer. En 1987 la Région Nord Pas Calais l'entrepose dans un hangar et passe au Formule 40.

En 1988, le bateau est vendu et transformé pour effectuer du day-charter aux Antilles. Il est drossé à la côte lors d'une tempête, mais les dégâts sont peu importants. Remis en état, il est de nouveau en vente aux Antilles en 1993.

 

Marc Pajot

1980 : 1er de La Baule/Dakar

1981 : 1er du Trophée des Multicoques

1981 : Twostar 2ème

1981 : 1er de la Transat New-York/Brest

1981 : Bat le record de l'Atlantique Nord en équipage en 9 j 10 h 6 min 34 s

1982 : 1er du Trophée des Multicoques

1982 : La Rochelle/La Nouvelle Orléans 2ème

1982 : Bat le record de distance parcouru en 24 heures avec 421 milles

1982 : 1er de la Multicup à la Baule

1982 : 1er de la Route du Rhum

1983 : Transat en Double abandon démâtage 5 h après le départ

1983 : Trophée des Multicoques 5ème

1983 : 1er de la Multicup à la Baule

1983 : La Baule/Dakar 5ème avec des problèmes techniques

1983 : Démâtage 

1983 : Champion du Monde de Course au Large pour la période 1980-1983

 

Patrick Troyon

1984 : Québec/Saint-Malo 11ème

1984 : Multicup La Baule 5ème

1984 : Route de la Découverte 6ème après un arrêt pour débarquer un équipier malade

 

Alain Comyn

1985 : Tour de l'Europe abandon à la 1ère étape sur démâtage

 

__19821982-elf-pajot_675.jpg
voile_papier0019.jpg
elf-aquitaine1982.jpg
elf1.jpg
076_001.jpg
Elf 1 13.jpg
1/1