Jacques Ribourel /   Olivier de Kersauson

Kriter Brut de Brut / Philippe Monnet

 

Caractéristiques :

 

Longueur : 24.40  m   

 Largeur :  13.00  m puis 13.50 m

Poids :  13.00   t puis 12.00 t

Hauteur du mât : 22.50 et 15.00  m puis sloop de 26.00 m

Corde du mât :  m

Tirant d'eau :  3.00  m

Matériaux : Aluminium pour la Coque Composite pour les bras puis flotteurs Epoxy/Carone

Surface de voile au près : 280 m²  puis 350 m&

Surface de voile au portant :    m²

Architectes :  Xavier Joubert

Chantier : BMN Cherbourg puis ACX Brest - Mât : ? puis JPM - Voiles :   

Mise à l'eau : 1981 puis 1986

Histoire et palmarès :

 

Jacques Ribourel est la suite logique de Kriter IV, même architecte et même skipper, toutes les imperfections du précédant seront gommés sur un nouvel ultime de l'époque. Un bateau qui aura une très longue vie, puisqu'il navigue toujours en 2014 ! Il est construit à la pointe de la technologie de l'époque, les bras sont très relevés et  le forme très étudier pour fendre la mer et ne pas ralentir la bête. Première course avec la TwoStar, dès sa mise à l'eau avec tous les problèmes qui vont avec, mât flambé, problème de puits de dérive et dérive et démâtage. Retour au chantier. La saison 82 ne donne pas les résultats escomptés. Pendant le chantier d'hiver le bras arrière est redessiné et remplacé. Comble de mal chance, lors de la Transat en Double 83, l'équipier est malade, obligeant l'équipage à faire demi-tour et abandonner. S'en est trop pour le sponsor qui arrête les frais et le bateau est mis en vente.

 

Patrice Carpentier le mènera, sous le nom de Free-Time lors de la Transmed.

 

Puis ce sera au tour des Pompiers de Paris de mener le bateau sur Québec/St Malo avec pour sponsor Kriter.

 

En 1985, c'est Philippe Monnet qui reprend le flambeau, avec le même sponsor ! Ce dernier va préparer un Tour du Monde en solitaire. Pour cela le bateau va être largement modifié et optimisé. Le bateau et maintenant gréé en sloop, avec un mât plus grand reculé de 2 mètres, c'est l'ancien de Paul Ricard (Philippe Monnet à longtemps été équipier d'Eric Tabarly). Un nouveau plan de voilure est dessiné. A l'avant le double bras est remplacé par un bras unique en composite. Enfin, de nouveaux flotteurs en composite, de forme plus moderne et plus volumineux sont installés. 

Fin 1986, Philippe Monnet s'élance sur le Tour du Monde en solitaire et quatre mois plus tard, après une escale à Cap Town en Afrique du Sud pour un problème d'étai, est de retour à Brest en héros. Le record précédant était de 150 jours.

En 1988, le bateau est racheté par le propriétaire de l'ex Fleury Michon VII pour du charter. En 1989 de nouveau mis en vente. Idem en 1991, mais cette fois dans les Antilles. Et en 2013, est en République Dominicaine toujours pour faire du charter.

 

Olivier de Kersauson

1981 : TwoStar abandon démâtage

1981 : Tournée des villages Jacques Ribourel

1982 : La Rochelle/La Nouvelle-Orléans 15ème

1982 : La Route du Rhum 7ème

1983 : Transat en Double abandon équipier malade

 

Patrice Carpentier

1984 : 1er de la Transmed 

 

Les Pompiers de Paris

1984 : Québec/St Malo 18ème

1984 : Le bateau sert de bateau école pour les Pompiers de Paris

 

Philippe Monnet

1986 : Transmed 4ème

1987 : Bat le record du Tour du Monde ne Solitaire en 129 j 19 h et 17min

1987 : Entièrement revu, et grosse tournée des plages pour le sponsor

1988 : Le bateau pourrait être raccourci pour participer à la Route de la Découverte

 

19

JR Construction.jpg
press to zoom
j_ribourel_2.jpg
press to zoom
Capture_plein_écran_06122014_202215.jpg
press to zoom
j_ribourel_2.jpg
press to zoom
Capture_plein_écran_06122014_201535.jpg
press to zoom
Kriter b d b.jpg
press to zoom
2011 Kriter.jpg
press to zoom
1/1