Fleury Michon VII / Philippe Poupon

 

 

Caractéristiques :

 

Longueur : 25.90  m  

Largeur : 13.20 m

Poids :  9.80 t

Hauteur du mât :   m

Corde du mât :  m

Tirant d'eau : 0.50/3.20 m

Matériaux : Sandwich Airex et tissu verre aéronautique/Epoxy/Carbone

Surface de voile au près : 278 m²  

Surface de voile au portant : 698 m²

Architectes : Michel Joubert / Bernard Nivelt

Calcul de structures : Jean Berret

Directeur construction : Jean François de Prémorel

Constructeur dérives : Thierry Elluert

Chantier :  Jeanneau Le Herbiers  

Mât :   - Voiles :  

Mise à l'eau :   1984  

3

Histoire et palmarès :

 

La saga Philippe Poupon et Fleury Michon, une bonne 15ène de bateaux (multicoques océaniques, Formule 40, Figaro, monocoque du Vendée Globe), et des succès, souvent avec un véritable team professionnel, un chantier, Jeanneau, en partenaire. Tout pour bien faire. Fleury Michon VII est une évolution du Charente Maritime 1 et a un sister ship, avec Charente Maritime 2. Mais le catamaran de Philippe Poupon est plus pointu dans la construction. Un catamaran au maximum de la classe des maxi à l'époque. Pour la route de la découverte, et dans le plus grand secret, la taille du mât est augmentée d'un mètre cinquante. Une tentative de record de l'Atlantique Nord avortée sur la fin faute de vent. Et de gros dégâts (étrave coupée), suite à un démâtage.

Sa carrière sera courte, comme tous les maxi de cette époque, suite à la décision de ramener la longueur maximum à 22.85 mètres, puis à 18.28 mètres.

Il est ensuite racheté par un concessionnaire Jeanneau à Toulon pour effectuer du Charter et de la promo de 1986 à 1990. Le mât est raccourci de 6 mètres, le bateau est équipé de moteurs diesel et de winchs électriques. Ou il est de nouveau vendu toujours pour du charter mais cette fois dans les Caraïbes.

 

1984 : Trophée des Multicoques

1984 : Québec/St Malo 3ème

1984 : 1er du Grand prix de la Rochelle

1984 : 1er de la Route de la Découverte

1984 : Ste Croix/Fort de France 1er de sa classe

1985 : Grand prix de la Martinique 5ème

1985 : Base de vitesse de la Martinique avec 22.41 milles

1985 : Record de l'Atlantique Nord en équipage avorté par manque de vent

1985 : Tour de l'Europe abandon sur démâtage et flotteur cassé su l'étape 8 à Toulon.

FM 7.jpg
press to zoom
Capture_plein_écran_30112014_173157.jpg
press to zoom
Capture_plein_écran_30112014_173149.jpg
press to zoom
Capture_plein_écran_30112014_165445.jpg
press to zoom
1/1