La "Cabane" de MACIF

 

Une autre façon de naviguer...

 

Lors de la présentation fin novembre du projet M100, Macif et François Gabart ont levé le voile sur quelques détails de leur futur trimaran ultime. L'un d'eux, est le cockpit semi fermé de Macif 2.

 

Mais pourquoi n'y a-t-on pas pensé plutôt ? Eh bien il faut se rappeler qu'il n'y a pas eu de construction d'ultime, en dehors de Sodebo Ultim' avec des contraintes architecturales liées à la récupération de parties d'ancien multicoque, pour un solitaire depuis sept ans (IDECSodeb'O). Les autres étant des bateaux construit pour des équipages (Banque Populaire VII et Spindrift 2), et que le cabinet d'architectes VPLP n'avait pas signé un multi pour un solitaire depuis Olivier de Kersauson et son Poulain en 1987...

 

Ce projet, n'est pourtant pas sans rappeler la démarche, toute proportion gardée, de Jean-Yves Terlain lors de la conception de son 60 pieds en vu du BOC de 1986. L'idée était de naviguer autour du Monde à l'abri des embruns et du vent, et portait le nom de "Pyramide" (Cf la galerie ci-contre). Le bateau (enfin la coque), navigue toujours, sous le nom de "Colombus", dans les mains de Jean-Yves Terlain et est très souvent présent aux départs des courses.

 

La "Cabane" de Macif, qui pourrait être intégralement fermée pour un tour du Monde, à la fois pour être à l'abri de la mer et du vent, mais aussi pour des raisons de sécurité en cas de chavirage. Les tests, menés actuellement sur une maquette à l'échelle 1, permettent de travailler sur l'ergonomie de l'ensemble. Sur le pont seront ainsi regroupés, un cockpit traditionnel (2) à la façon de Spindrift ou des MOD70, sans l'obstacle de la descente dans la coque. Mais aussi la cellule de vie (1), la fameuse "Cabane", le tout relier par une casquette (3). L'ensemble sera très largement vitré pour permettre au skipper de visualiser ses voiles et le pont.

 

A l'intérieur de la "Cabane", François Gabart retrouvera le coin table à carte, la cuisine, le couchage et la descente dans la coque. Tout sera donc à porté de mains, afin de se concentrer encore plus sur la marche de la machine. Reste à valider tous ses éléments lors des premiers tests, après la mise à l'eau prévue en juin prochain. 

 

 

 

tn_macif_eclaté-3d-trimaran-macif_mer-forte-8309.jpg
tn_macif_eclaté-3d-trimaran-macif_mer-forte-8309.jpg
UAP4.jpg
UAP4.jpg
P1D2237368G_px_640_.jpg
P1D2237368G_px_640_.jpg
UAP1.jpg
UAP1.jpg
IMG_2873 copie.jpg
IMG_2873 copie.jpg

1

2

3