Gitana XV test ses foils

 

Deux foils sinon rien

 

Toute l'équipe du Gitana Team était présente à la BSM Lorient pour la remise à l'eau du MOD70, après son chantier d'hiver. L'évènement était à suivre en direct vidéo via l'application "Periscope" sur le Tweeter @Gitana Team.

 

Et pendant plus d'une heure trente, nous avons pu assister à la sortie du chantier, puis le grûtage, la mise à l'eau et le mâtage du trimaran de Sébastien Josse.

 

Et lors du grûtage, nous pouvons constater (voir la photo ci-contre), que le trimaran part pour une période de test grandeur nature avec sur un flotteur un foils en "C" très ressemblant à ceux utilisés lors de la dernière Route du Rhum et sur l'autre flotteur, un foils en "L" permettant de voler. Foils en "L" comme sur le GC 32 du Gitana Team.

 

Les safrans ont eux aussi été modifiés en, amplifiant leurs tailles aussi bien sur la hauteur, que sur la longueur du plan horizontal.

 

En route vers MaXoVol

 

Antoine Koch (Responsable du bureaux d'études du Gitana Team) : "Avec Gitana XV nous sommes dans une dynamique de recherches et d’essais et nous exploitons la plateforme comme un laboratoire pour les projets futurs du Gitana Team. Les études théoriques révèlent à ce jour deux types de foils que nous souhaitons tester. Le foil en C est un appendice très efficace hydro-dynamiquement car il génère très peu de traînée. Sa capacité à générer de la portance verticale n’est plus à démontrer mais si nous nous intéressons au vol, il manque de stabilité. A l’inverse, le foil en L génère une traînée importante mais assure une grande stabilité et donc un gain important sur la traînée de plateforme. Le comportement du bateau dans la mer avec ce type d’appendices reste la grande inconnue mais c’est bien cela qu’il est intéressant d’aller confirmer grandeur nature » soulignait Antoine avant de préciser : « Ces deux types de foils se rattachent à deux philosophies de vol. Mais tout dépend de ce que l’on appelle le vol en Course au Large dans une mer formée. Aujourd’hui, sur des régates en baie, les bateaux de la dernière America’s Cup ont démontré qu’un foil en L, malgré la traînée qu’il occasionne, est un compromis plus performant. Mais les AC72 n’avaient pas les paramètres mer et houle à prendre en compte. C’est bien là toute la différence et la difficulté sur laquelle nous travaillons actuellement."

 

Plus f'info sur le site du Gitana Team

 

 

 

 

 

Images tirée du Periscope mis en place par le Gitana Team