Jean Stalaven II / Dominique Marsaudon

 

 

aractéristiques :

 

Longueur : 22.80  m  

Largeure : 10.65 m

Poids :  7.00 t

Hauteur du mât :   m

Corde du mât :  m

Tirant d'eau : 3.50 m

Matériaux : Verre/Polyester/Divinicel

Surface de voile au près : 274 m²  

Surface de voile au portant :   m²

Architectes : Joubert/Nivelt

Directeur du chantier : Dominique Marsaudon

Chantier :  Dominique Marsaudon

Mât :  JPM  puis ACX en Carbone - Voiles :  Voile Système

Mise à l'eau :   mars 1985  

8

Histoire et palmarès :

 

Dominique Marsaudon courrait sur un trimaran de la classe 3, quand fut décidé avec son sponsor Jean Stalaven, une PME de St Brieuc, de lancer la construction d'un maxi catamaran pour pouvoir rivaliser avec les géants de l'époque. Le budget n'est pas extraordinaire, les plans de Sofati Soconav, lui même une extrapolation de Charente Maritime 1, sont achetés et Dominique Marsaudon et sa femme se lancent dans la construction du catamaran à St Brieuc dans un hangar. Des optimisations seront apporté au bateau en 1987 pour le rendre plus compétitif, il sera allégé et doté d'un mât aile en carbone, suite à son chavirage lors de la Route du Rhum 1986. La récupération de l'épave est compliqué, Les marins Espagnole qui l'ont pris en remorque se montre gourmand pour le dédommagement. Le bateau a été abîmé dans le remorquage. Dominique Marsaudon le fait ramené en France en remorque derrière un cargo ! Celui-ci perdra la plate forme et c'est un chalutier de Lorient qui terminera le retour... En 1987, son skipper/constructeur décide de mettre un terme à sa carrière et le bateau est mis en vente. En 1988, le bateau est racheté pour effectuer du Charter à la journée. Mais on le voit réapparaître en course, sous drapeau Allemand, lors de la course de l'Europe 1989 sous le nom de Dim Sportwear. 

En janvier 1990, le bateau est sur le quai des sabliers à Saint Nazaire, il a été racheté et sera transformé pour des sorties à la journée à partir du port de Pornichet jusqu'en 1991 ou il est de nouveau à vendre. Le bateau est racheté et envoyé aux Antilles pour du charter. En 2012, le bateau est à vendre dans le Pacifique, toujours pour du day Charter sous le nom de Jet France.

 

Le 15/09/2020, une alerte a été émise pour signaler une inquiètude sur l'éventuelle disparition du maxi catamaran par l'organisme chargé des recherches près de Tahiti.

 

Le 17/09/2020, le bateau est arrivé à bon port avec son équipage familliale en bonne santé, après 40 jours de traversée. Une traversée initialement prévvue pour une vingtaine de jours.

 

1985 : 1000 Milles de Deauville forfait problème d'accastillage

1985 : A peine 1 heure de sa première sortie démâtage.

1985 : Tour de l'Europe abandon sur démâtage malgré de bonnes étapes.

1986 : Grand prix de Brest 7ème

1986 : Trophée des Multicoques 5ème

1986 : Route de la Liberté 3ème

1986 : Route du Rhum abandon sur chavirage bateau abandonné

1987 : Janvier le bateau est retrouvé

1987 : mai le bateau a été réparé, allégé et doté d'un mât aile carbone

1987 : Tour de l'Europe 7ème

1989 : Tour de l'Europe abandon

1991 : Bat le record des Run's de la Baule

 

 

1987 Stalaven 2.jpg
press to zoom
1987 08 VV Stalaven.jpg
press to zoom
frenchmaxis.jpg
press to zoom
Capture_plein_écran_05122014_194828.jpg
press to zoom
JetFrance-exStalaven_2010.jpg
press to zoom
JeanStalaven-0010_3517.jpg
press to zoom
JeanStalaven-0003_3517.jpg
press to zoom
JeanStalaven-0001_3517.jpg
press to zoom
jet-france-3-854x641.jpg
press to zoom
1/1