Royale II / L Caradec & Ph Facque

 

 

Caractéristiques :

 

Longueur : 22.60  m  puis 25.91 m

 Largeur : 12.30 m

Poids :  7.00 t

Hauteur du mât : 29.00  m de 55 m²

Corde du mât :  3.00 m

Tirant d'eau : 3 m

Matériaux :  Sandwich Airex/ Kevlar/Carbone 

Surface de voile au près : 230 m²  

Surface de voile au portant :    m²

Architectes : Groupe Graal

Chantier :  Multiplast Carquefou - Mât : JPM - Nobel Tmomson puis C. Neveu - Hurel Dubois

Voiles : Technique Voile

Mise à l'eau : 1983  

9

Histoire et palmarès :

 

La simplicité est le maître mot pour la conception de ce catamaran qui sortira du chantier à 22.60 mètres, mais qui va beaucoup évoluer pour devenir hyper puissant. Le bateau sort du chantier avec un poids plus important que celui annoncé par le groupe Graal. Et le mât aile des Anglais n'ai pas prêt pour la mise à l'eau. C'est dont avec un mât classique de chez Jean Pierre Maréchal qu'il sera gréé pour les premières sorties. Les coques, très basses sur l'eau, en dehors des étraves sont dotées de ballasts ou l'équipage peut charger 1 tonne d'eau. Les dérives sont en aluminium. Et la cellule de vie est accrochée sur la poutre arrière et est réduite au minimum vital.

Pour sa première course, La Baule/Dakar 83, il rentre en collision avec Biotherme II de Florence Arthaud sur la ligne de départ, repart après réparation et termine 6ème. Il démâte en fin d'année et reçoit un mât aile signé Neuveu sur le modèle d'elf Aquitaine II. Lors de la Route de la Découverte 84, il démâte de nouveau à 30 milles de la ligne d'arrivée. Un nouveau mât aile, encore plus monstrueux, signé Hurel-Dubois construit selon les techniques aviations, sera installé boostant véritablement le bateau. Le catamaran est aussi agrandi à 25.91 mètres, la  nacelle est agrandie et passe entre la poutre centrale et arrière pendant l'hiver 85/86.

A l'été 1986, Royale II, après avoir remporté la TwoStar, s'impose sur le record de la traversé de l'Atlantique Nord en 7 j et 21 h.

Le drame arrive lors de la Route du Rhum 86, le bateau sans aucun doute trop puissant pour un seul homme, avec cet immense mât aile de 55 m², chavire. Loïc Caradec est porté disparu. Florence Arthaud et son Energie et Communication est la première sur zone, mais ne signale aucun signe de vie à bord.

Le bateau sera récupéré par des pêcheurs au large de Lisbonne où le bateau avait dérivé pendant deux mois. Lors du remorquage, le bateau est abîmé (étrave, dérive, coque). Il est retourné et expertisé et jugé réparable. Il est racheté par une société Anglaise qui le ramène à Plymouth ou il restera plus d'un an sur un quai. Les travaux sont jugé trop onéreux par son nouveau propriétaire qui récupère tout ce qu'il peut récupérer dessus. Finalement, l'épave est rachetée par une Danoise qui souhaite le faire naviguer de nouveau. L'histoire serait restée sans suite.

 

1983 : La Baule/Dakar 6ème

1984 : 1er des 1000 milles de Deauville

1984 : 1er du Trophée des Multicoques

1984 : 1er de Québec/St Malo

1984 : Route de la Découverte abandon démâtage à 30 milles de l'arrivée

1985 : 1er des 1000 milles de Deauville

1985 : Trophée des Multicoques 2ème

1985 : Master des Multicoques éliminé en 1/2 finale par Roger & Gallet

1985 : Grand prix de Brest 4ème

1985 : Tour de l'Europe 5ème problème de structure, de voile

1985 : Nioularge 3ème

1986 : Trophée des Multicoques 4ème

1986 : Route de la Liberté abandon sur problème de drisse

1986 : 1er de la TwoStar

1986 : Bat le record de la Traversé de l'Atlantique Nord en 7 j 21 h 5 min 42 s

1986 : Grand prix de Southampton 2ème

1986 : Grand prix de la Rochelle 2ème

1986 : Route du Rhum chavirage

 

 

Des images de Royale II

 

Un reportage de France Télévision avant le départ de la Route du Rhum

tn_royale 2.jpg
royale.jpg
Qroyale2.jpg
edf227b328dc38ee5010318cb4246bc5.jpg
1986_A2_0006_royale.jpg
1986 09 VV Royale.jpg
1983 11 VV (2).jpg
86 09 Bx Royale.jpg
royale 2.jpg
1/2