Jet Services V / Daniel Gilard & Serge Madec

Commodore Explorer / Bruno Peyron

Polpharma-Warta / Romain Paszke

Club Explorer / Bruno Peyron

 

 

 

 

Caractéristiques :

 

Longueur : 22.85  m     puis  26.30 m

Largeur : 13.60 m

Poids : 9.50 t                    puis 10.50 t

Hauteur du mât :  30.50  m                       puis 32.00 m

Surface mâts ailes :   m²

Corde du mât :   m

Tirant d'eau :  4.00 m   puis 3.50 m

Matériaux :  Airex/Carbone/

Surface de voile au près : 290 m² puis 207 m²  puis 300 m²

Surface de voile au portant :  775 m²

Architectes :   Gilles Ollier

Chantier : Multiplast

Mât :  Multiplast -  Voiles :  North  

Mise à l'eau :  juin 1987

Histoire et palmarès :

 

Suite à la limitation de la taille maxi des bateaux à 22.85 mètres Roger Caille, PDG de Jet Services et actionnaire du chantier Multiplast à l'époque, passe commande d'un tout nouveau catamaran au maxi de la nouvelle réglementation. A l'époque, le Team dispose d'un maxi catamaran de 25.91 m, déjà dessiné par Gilles Ollier, le Jet Services IV. Une machine très puissante. Pour le dessin du nouveau catamaran, Gilles Ollier, va aller dans le minimalisme. Plus de nacelle centrale, des bras cylindriques et démontables et une carène hyper tendue. C'est certainement le catamaran de course au large qui c'est rapprocher le plus du Tornado ou du catamaran de plage, toutes proportion gardées. Dès le départ un mât aile à faible corde toute en carbone. Le bateau est confié à Daniel Gilard et dès sa première course, le Tour de l'Europe, c'est un quasi sans faute avec 6 victoires d'étapes sur 8.

Malheureusement, la suite sera beaucoup plus triste, avec l'abandon dans la Baule/Dakar, suite à la disparition en mer de Daniel Gilard. Halvard Mabire, alors co-skipper, de cette épreuve en double, ne pouvant que constater la disparition de son skipper.

Après la disparition de Jean Castenet en 1985 lors du chavirage de Jet Services IV, le coup est très dur. Il faudra attendre quelques mois pour connaître la décision de continuer ou pas le sponsoring voile. En janvier 2008, Roger Caille annonce que l'entreprise continue son engagement et Serge Madec, équipier de longue date des Jet Services est désigné skipper.

 

Va s'en suivre un très grand nombre de victoires en courses, le record de la traversée de la Méditerranée et le record de la traversée de l'Atlantique Nord par deux fois ! A chaque fois, pour gagner du temps, et aussi pour le confort de l'équipe, le bateau est démonté et transporté par cargo.

 

En août 1991, après 4 ans de courses et records et un palmarès incroyables avec ce catamaran, le sponsoring voile prend fin, son emblématique PDG n'a jamais vraiment accepté la nouvelle limitation des bateaux à 18.28 mètres (les ORMA). On parle alors de le transformer pour du charter ou de le vendre à Bob Hamel propriétaire des Double Bullet, pour la Transpac.

 

Finalement, en décembre 1992, on apprend que Bruno Peyron a racheté le catamaran pour une tentative, en équipage, de record autour du Monde en moins de 80 jours. Ce qui s'appellera plus tard le Trophée Jules Verne. Le bateau passe du terre plein de Multiplast ou il est stocké démonté depuis de longs mois, au chantier pour être "Caphornisé", comme le disait Alain Colas à propos de son Manureva... Le bateau est allongé par l'avant, avec de nouvelles étraves plus hautes et plus arrondies, et par l'arrière. Les cockpits sont fermés côté mer. 

En janvier 1993, le bateau est remis à l'eau avec ses nouvelles couleurs et s'appel Commodore Explorer. Une nouvelle histoire peut débuter.

 

Bruno Peyron et ses hommes, Cam Lewis (Team Adventure), Olivier Despaigne (ancien de Jet Services), Jacques Vincent (Team Adventure) et Marc Valin. Sans oublier un certain Thomas Coville remplaçant, et oui le skipper de Sodebo Ultim' !

C'est une grande première, du matériel de rechange est embarqué comme des lattes, des vits de mulet, des bastaques... C'est l'aventure, cela n'a jamais été tenté avant. Et pour ce coup d'essai, c'est une réussite totale, Commodore Explorer fait son tour du Monde sans escale et arrive à la pointe Bretagne en 79 jours 6 heures 15 min et 56 sec à la vitesse moyenne de 14.4 noeuds ! Un énorme exploit. S'en suivra le tour des plateaux télés et des ports.

Le bateau va effectuer beaucoup de RP pendant les mois qui vont suivre et c'est fin 1995, alors que son nom est devenu Région Pays de la Loire Explorer, qu'il sera engagé sur une tentative sur le record de l'Atlantique Nord. Mais Bruno Peyron et son équipage rattrapés par une grosse dépression sont obligé de se mettre à la cap pendant une bonne demi-journée. S'en est fini des espoirs de battre le record de Jet Services V !

 

A partir de 1996, Bruno Peyron commence à communiquer sur son projet de course autour du Monde en équipage sur des maxi multicoques. Le catamaran devenu Explorer va servir de support média à la future course The Race. Il sera l'ambassadeur partout dans le monde à travers des tentatives de records. Des skippers Européens, Américain, Japonais seront tour à tour co-skipper du bateau. Un gros travail de communication est mené par Bruno Peyron pour essayer d'internationaliser les prétendants à The Race.

 

Le parcours débute ne Méditerranée pour une tentative sur la traversée, mais faute de condition météo favorable Bruno Peyron renoncera. Le bateau passera dans le Pacifique et pulvérise le record sur la Transpac de 31 heures ! A bord on retrouve Skip Novak, Florence Arthaud et Cam Lewis.

Le bateau passe en Australie puis au Japon. Il bat le record Yokomama/Los Angeles et rentre en Europe. On est en 1998, le bateau est vendu à Romain Paszke pour The Race, futur skipper de Bioton dans les année 2010.

 

Le bateau est reconditionné et amélioré en Pologne, il reçoit une nouvelle poutre centrale, une nouvelle poutre avant, un balestron plus dans l'air du temps, une nouvelle bôme plus légère, le mât aile est allongé, un nouveau jeu de voiles  le tout sous contrôle de Gilles Ollier et de Multiplast.

En 2000, pour sa qualification pour The Race le bateau est lancé sur le record de la Route de la Découverte, mais démâte tout près de l'arrivée. Un nouveau mât aile en carbone de 32 mètres est construit.

En 2001, c'est The Race, le bateau est l'équipage, ne peuvent pas lutter pour la victoire, mais Roman Paszke et ses hommes terminent 4ème derrière les trois plan Ollier.

Le bateau va rentrer en Pologne et sera accueillit avec son équipage en héros. Les RP vont durer un certains temps...

En 2005 Romain Paszke à mis en vente le bateau. Finalement une partie (poutre, mât..), vont servir à la construction de Bioton.

 

2016 le catamaran est quasi à l'état d'épave dans un champ au Portugal.

 

2018 le catamaran est toujours dans le champ au Portugal, dans un état de dégradation très avancé.

 

 

Daniel Gilard

1987 : 1er du Tour de l'Europe

1987 : La Baule/Dakar abandon suite à la disparition en mer de Daniel Gilard

 

Serge Madec

1988 : 1er du Trophée des Multicoques

1988 : Démonté et envoyé aux USA par cargo

1988 : Bat le record de la Traversée de l'Atlantique Nord en 7 j 6 h 30 min

1988 : Démonté et envoyé au Canada par cargo

1988 : 1er de Québec/St Malo

1988 : 1er de la Route de la Découverte

1988 : Démonté et retour en France par cargo

1989 : 1er du Trophée des Multicoque de la classe 1

1989 : Transat en Double 4ème

1989 : 1er du Tour de l'Europe

1989 : 1er du grand prix de Marseille

1989 : Tentative de record de la Traversée de la Méditerranée échec

1989 : Entièrement révisé et optimisé pour une nouvelle tentative sur l'Atlantique

1990 : Bat le record de la Traversée de l'Atlantique Nord en 6 j 13 h 3 min

1990 : Bat le record de la plus grande distance parcourue en 24 h avec 522.7 milles

1990 : Bat le record de la Traversée de la Méditerranée en 24 h 44min

1991 : Faire des RP en Méditerranée

1991 : Est stocké chez Multiplast à Vannes

 

Bruno Peyron

1993 : Etablit le 1er record autour du Monde en équipage sans escale en 79 j 6 h 15 m 56s

1995 : Tentative de record de la Traversée de l'Atlantique Nord abandon tempête

1996 : Bat le record du entre Cowes et St Malo en 12 h 1 min 24 sec

1997 : 1er de la Transpac et bat le record en 5 j et 9 h 

1997 : Bat le record Yokohama/Los Angeles en 14 j 17 h 22 min

 

Roman Paszke

2000 : Tentative sur le record de la Route de la Découverte abandon sur démâtage

2001 : The Race 4ème

2002 : Opérations de RP en Pologne

 

Jet-Services-V-record-de-l-Atlantique-nord.jpg
press to zoom
08118258.jpg
press to zoom
109118m.JPG
press to zoom
109102m.JPG
press to zoom
1987 09 VV Jet V.jpg
press to zoom
commodore3g.jpg
press to zoom
0008.jpg
press to zoom
0007.jpg
press to zoom
commodore.jpg
press to zoom
1/2

77

44

2003