top of page
  • Writer's pictureUltim Boat

Clarisse Crémer et L'Occitane en Provence

Clarisse Crémer a officialisé sa collaboration avec l’équipe d’Alex Thomson, qui a racheté l’ex Apivia, et dévoilé le nom de son partenaire pour la campagne qui va l’emmener vers sa deuxième participation au Vendée Globe. Celle qui a découvert la course au large il y a moins de 10 ans, qui est très vite passé du Mini 6.50 à l’IMOCA60, pour un premier tour du Monde en solitaire réalisé en 87 jours et qui est donc la femme la plus rapide autour du Monde en course.



Et c’est donc bien L’Occitane en Provence qui s’associe à Clarisse Crémer pour un très beau projet, bien structuré. Le temps compte déjà. Forcément, il reste 20 mois avant le départ des Sables d’Olonne. L’équipe est au travail pour remettre rapidement le monocoque à l’eau et débuter les entraînements.


Aussitôt l’annonce publiée, les réseaux sociaux ont fait un grand écho à cette très bonne nouvelle pour la navigatrice. Les ITW ont été nombreuses, très nombreuses dans l’ensemble des médias et bien au-delà du petit monde de la course au large.

Alex Thomson, raconte que sa femme et lui, avait été très étonnés de l’annonce de son ancien partenaire et qu’ils ne leur était pas possible de rester sans rien faire. Le skipper Britannique à alors pris son téléphone pour appeler Clarisse Crémer, qu’il ne connaissait pas, en dehors de l’avoir suivi sur le dernier Vendée Globe. Et très vite, il avait été décidé de racheter le bateau ex Apivia. Qu’avec son équipe, ils avaient déjà prouvé qu’ils étaient capables de monter de bons projets, avec une façon pointu de communiquer.


En parallèle, Adrien Geiger de l’Occitane en Provence, déjà rencontré à plusieurs reprises depuis le dernier Vendée Globe, était rentré en contact sms avec Clarisse Crémer et que rapidement, un accord de partenariat avait été trouvé.


Reste à compléter l’équipe technique, ce qui n’est pas forcément simple, le bateau sera basé à GoSport dans la base d’Alex Thomson. Mais entre la prise en main, les entraînements et les courses d’ici 4 novembre 2024. Le temps sur l’eau sera très important.


Il reste deux saisons complètes à disputer et pas moins de quatre transatlantique à effectuer en plus des Guyader Bermudes 1000 race, et autres Défi Azimut.


Clarisse Crémer, skipper de l’Occitane en Provence : “Je suis particulièrement heureuse et fière de pouvoir débuter cette nouvelle aventure avec L’OCCITANE en Provence. J’ai le Vendée Globe 2024 en tête depuis mon dernier passage du Cap de Bonne Espérance et c’est un privilège de les avoir à mes côtés pour poursuivre ce défi ! Ces derniers mois furent intenses, parfois durs mais je resterai néanmoins toujours reconnaissante de tous ceux qui ont cru en moi et qui m’ont permis, année après année, de progresser et de participer aux événements majeurs de la course au large. Aujourd’hui je suis focalisée sur l’avenir : c’est une grande joie d’avoir un bateau extraordinaire et une super équipe pour m’accompagner dans cette aventure, et je n’ai qu’une hâte, retourner naviguer. La ligne de départ du Vendée Globe est encore loin, les défis à relever encore nombreux mais je mets toute mon énergie à la réussite de ce projet pour prouver qu’avec de l’envie, de la détermination et les bons partenaires, on peut rendre la société, les entreprises et le sport plus équitables”.


Alex Thomson, DG d’AT Racing : Clarisse est l’une des navigatrices les plus talentueuses de la course au large et elle mérite d’être au départ du Vendée Globe l’année prochaine. Mon équipe et moi-même sommes ravis que L’OCCITANE en Provence soutienne Clarisse pour le Vendée Globe. Nous voulons prouver que le fait de devenir mère ne change rien sur l’athlète que vous êtes. Nous avons l’intention de fournir à Clarisse tous les outils qui lui permettront de concourir avec équité”.

Adrien Geiger, DG de l’Occitane en Provence : “Nous sommes très fiers de soutenir Clarisse Crémer, véritable rôle model pour les nouvelles générations et de l’aider à accomplir son aventure sportive et humaine. Nous avons décidé de nous associer et d’allier nos forces pour promouvoir le leadership féminin dans la voile, univers compétitif qui reste encore trop largement masculin. En effet, nous mettons un point d’honneur à soutenir toutes les femmes dans leurs projets personnels et professionnels. Dès 2020, nous avons décidé de prendre une position forte sur la question clé de la parentalité. L’OCCITANE est devenu le premier groupe cosmétique international à mettre en place une politique de congé parental à une échelle internationale aussi large. Cette politique s’applique aux employés de L’OCCITANE dans le monde entier, y compris dans les bureaux, les usines et les magasins appartenant à la société. Le combat de Clarisse pour allier son rôle de mère à ses aspirations professionnelles est celui de nombreuses femmes.


A noter que le même jour, Tanguy Le Turquais, conjoint de Clarisse Crémer, a annoncé lui aussi avoir sécurisé son budget pour participer au prochain Vendée Globe avec l’arrivée d’un partenaire titre : Hellio.


Recent Posts

See All

Commenti


bottom of page