top of page
  • Writer's pictureUltim Boat

Le gros temps est dans le sillage de la Niji40

Les équipages soufflent depuis une 20ène d'heure, navigue nt de nouveau au sec et il était temps, car les conditions ont été bien agitées depuis le départ pour les grosses majorités de la flotte qui avait pris l'option route directe vers les Açores. Des équipages qui ont enfin pu se reposer, se laver et s'alimenter normalement.

La nouveauté du jour est le changement de leader, Acrobatica a laissé la première place au Groupe SNEF.

Pour autant, les conditions météorologiques, si elles ne sont plus casse bateau, n'en reste pas moins compliquées. Le vent est instable et oscille entre 7 et 17 noeuds. Les manœuvres sont nombreuses et pas toujours aussi payantes qu'espérées ! Rien n'est joué à 1100 milles de l'arrivée.



Pour les deux bateaux sur l'option Sud, dont Everial, la situation est toujours compliquée. Le vent et les Alizés ne sont toujours pas au rendez-vous. Everial en 9ème position, suite à deux abandons supplémentaires, se trouve à 2200 milles de l'arrivée.


Corentin Horeau, équipier d'Everial : "On touche du vent un peu plus soutenu depuis hier après-midi. On a fait une belle nuit, avec de belles glissades. On commence à bien se faire plaisir. On regarde les fichiers, on décortique la météo et on amorce un rationnement sur le plan de la nourriture par ce que ça risque d’être un peu plus long que prévu".

Recent Posts

See All

コメント


bottom of page