• UltimBoat

R2AK, Tritium racing sans Tritium 70 !

Tritium Racing, avec Ryan Breymaier, devait prendre le départ de cette course atypique avec le maxi trimaran. Les problèmes techniques à répétition depuis le début de saison n'ont une nouvelle fois pas permis à l'équipe d'être sur la ligne de départ. Tritium racing est donc retourné à Long Beach, mais l'équipe est présente avec un engin beaucoup plus petit, mais peut-être plus adapté à l'exercice...


Photo : Tritium racing


La R2AK, course un peu dingue et aussi rude que les conditions climatiques et de vie en Alaska, s’élancera le 23 juin prochain de Port Townsend pour le prologue et le 26 juin pour la grande course. Au programme, 750 milles, à parcourir par tout moyen de propulsion autre qu’un moteur. Ce dernier doit être démonté avant le départ. Le tout à travers une nature sauvage, des USA au Canada. Des températures extrêmement basses, des variations de marées incroyables, des courants très forts (jusqu’à 15 noeuds). Au point que la force du vent ne permet plus d’avancer. Les concurrents doivent alors s’arrêter sur les berges sauvages, occupés par les Grizzlis…


Race to Alaska, n’est pas une course comme les autres ! Pourtant, ils sont nombreux à vouloir être au départ, d’horizon et de pays très différents. On devrait y retrouver un Français sur un voilier/aviron/trimaran ! Deux étapes, pour cette deuxième édition de R2AK. La première, de 40 milles et qui servira de qualification pour la suite, s’élancera le 23 juin entre Port Townsend vers Victoria BC à travers le détroit de Juan de Fuca. Une première mise en situation qui permettra d’éviter aux concurrents les moins bien préparer de s’aventurer plus loin…


La deuxième étape démarre le 26, entre Victoria BC et Dixon où sera jugée l’arrivée. Entre ces deux lieux, des waypoints (Symour Narrows, Bella Bella). Et malgré tout cela, ils devraient être 41 concurrents sur la ligne de départ, une partie seulement participera à la grande course. Et parmi eux, on devait retrouver un ultime : L’idée est de John Sangmeister, propriétaire de Tritium racing, le trimaran de 73 pieds, skippé par Ryan Breymaier. L’équipe à donc remis en état le multicoque qui n’avait pas bougé de son ponton depuis près de 3 saisons. Un programme de trois courses était au programme (Newport to Ensenada, puis la Swiftsure Lighship Race et enfin R2AK). Mais l’abandon sur la N2E, suite à la casse d’un foil, a tout remis en question et le trimaran sera tout juste réparé et donc sans entraînement, présent sur la R2AK. Malheureusement lors du convoyage au large de Santa Barbara, de nouveaux problèmes technique ont contraint l'équipe à revoir ses plans. C'est par la route avec un trimaran d'une 10ène de mètres, aux bras repliables, que l'équipe à rejoint le port de départ. A bord sur la jupe arrière de la coque centrale, un système de pédalo qui permet de faire sortir du port ou d'accoster le trimaran....


Pour suivre la course : le site internet et le Tracker

52 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout