• Ultim Boat

6ème place pour Banque Populaire X

Clarisse Crémer et Armel Le Cléac'h ont pris la 6ème place de la Transat Jacques Vabre Normandie Le Habre 2019 en 14 jours 8 heurs 46 min et 24 secondes et termine 1er des IMOCA60 à dérives droites.


Une très très belle performance vu le plateau au départ dans la classe. Une très belle préparation pour Clarisse Crémer, qui partageait Banque Populaires X pour la dernière fois avec Armel Le Cléac'h, qui lui a laissé des clefs pour mener son projet à bien jusqu'au départ du prochain Vendée Globe dans un an. A partir de la saison prochaine, Clarisse Crémer va disputer les courses en solitaire, pendant qu'Armel Le Cléac'h suivra la construction de son maxi trimaran, qui sera mis à l'eau dès le début 2022, et côté compétition, effectuera une saison complète en Figaro 3.


Les équipiers, ou ex skippers des équipes ultimes ont particulièrement brillés sur cette transat Jacques Vabre. PRB avec Kevin Escoffier et Nicolas Lunvel prennent la deuxième place de la course derrière Apivia de Charlie Dalin et Yann Eliès. 11Th Hour racing avec Charlie Enright et Pascal Bidégorry terminent à la 4ème place, Advence for cyber security de Thomas Ruyant et Antoine Koch prennent la 5ème place. Initiatives Coeurs de Samantha Davies et Paul Meilhat sont 7ème devant Arkea/Paprec de Sébastien Simon et Vincent Riou. Maître Coq de Yannick Bestaven et Roland Jourdain 10ème, Malizia de Boris Herrmann et Will Harris 12ème.


Tout ce petit monde va rentrer en France, essentiellement par la mer, soit avec les équipes techniques, soit en solitaire, comme pour Charlie Dalin sur Apivia. On note le retour de Tanguy Delamotte pour ramener Initiatives Coeur.


Après cette double traversée de l'Atlantique, les chantiers d'hiver, de simple entretien ou de grosses modifications vont débuter pour une remise à l'eau afin d'être fin prêt pour le départ de The Transat CIC début mai à Brest.


Clarisse Crémer, skipper de Banque Populaire X : "C’était ma première transat en IMOCA et ça ne pouvait pas mieux se passer ! J’ai appris des tonnes de choses et j’en suis ravie. On n’a pas chômé pendant la course, on a toujours été à fond. Je pense que c’est pour ça que l’on a réussi à être bien positionnés. Je n’ai pas trop de recul mais c’était génial ! Dans les manœuvres, on a pris l’habitude qu’Armel soit à la barre et que je m’occupe des voiles. Mais je serai bientôt toute seule sur le bateau, je n’avais pas intérêt à tout lui laisser faire !"

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout