• Ultim Boat

Les premiers seront les derniers !

Des conditions variées pour les 31 concurrents de la Solo Guy Cotten Concarneau 2020. Avec un parcours qui a emmené les Figaro 3 jusqu'au Sud de Ouessant, avant de les faire descendre au large du Croisic et de les faire revenir à Concarneau.


Les ténors de la catégorie depuis le début de la courte saison 2020 se retrouvent en tête de la flotte, une flotte très compacte, à l'arrivée sur Belle île. On retrouve dans ce groupe, Sam Goodchild sur Leyton en 7ème position, mais aussi Yann Eliès sur Groupe Quéguinère entre autres. La course va se jouer au moment du passage à l'Est de Belle île. une zone sans vent va stopper le petit groupe de tête qui se fait passer à moins d'un milles plus à l'Est pas quasiment l'ensemble de la flotte de la Solo Guy Cotten.


Un coup du sort que relativisait Sam Goodchild, arrivé en 23ème position sur Leyton à 1 h 16 du vainqueur Pierre Quiroga.


Samm Goodchild, skipper Leyton : "C’était bien ! Il y a des choses à apprendre à 3 semaines de la Solitaire mais je reviens quand même avec la confiance que la vitesse du bateau c’est pas trop mal et, à part un choix tactique qui a changé tout le jeu, le reste était bien ! À la fin j’ai regagné des places et avant j’étais bien placé dans le top 5".


A noter la très belle 9ème place de Jack Bouttell, équipier sur Spindrift 2 récemment. Yann Eliès prend lui la 24ème place.


Il reste 3 semaines aux Figaristes pour fignoler leurs préparations, avant le départ de la Solitaire du Figaro.

Posts récents

Voir tout