top of page
  • Writer's pictureUltim Boat

Antoine Koch avec Sam Goodchild

Si l'on connaissait déjà le duo pour For People (Thomas Ruyant / Morgan Lagravière), Sam Goodchild et le TR Racing ont dévoilé le second duo du Team pour la Transat Jacques Vabre.



Et Sam Goodchild pourra encore plus rapidement connaître son For The Planète, plus rapidement, puisque qu'il aura à ses côtés Antoine Koch. Architecte, navigateur de haut niveau, qui connaît parfaitement le monocoque pour l'avoir fait évolué et pour avoir souvent navigué dessus.


Les entraînements pour les deux IMOCA60 du TR Racing se poursuive au large de Lorient.


Sam Goodchild, skipper de For the Planète : "’j'ai entendu parler d’Antoine en 2010 par Johny Malbon qui m’en disait le plus grand bien lors d’une saison en Figaro avec Artémis. Depuis, j’ai suivi sa carrière sur tous les supports qu’il a pratiqués. Il a une expérience de fou, et c’est un gars très sympa, doté de beaucoup d’humour. Il est le co-skipper parfait pour moi car il connaît FOR THE PLANET par cœur. J’attends de lui énormément de choses ; qu’il me raconte, qu’il m’apprenne le bateau et ses secrets. La clé d’un bon binôme en mer, c’est la communication. Il faut savoir échanger sur tout et en permanence, savoir s’adapter et se motiver réciproquement. J’ai fait pas mal de double, et chaque expérience est différente. J’ai hâte de vivre cela avec Antoine".


Antoine Koch, co-skipper de For the Planète "Je ne suis pas inquiet quant à la capacité de Sam de mettre toute cette année à profit pour s’apprivoiser le bateau ! Il débarque de The Ocean race, qu’il a disputé sur un foiler similaire à FOR THE PLANET. Certes le bateau est compliqué, mais je serai là précisément pour l’emmener vers l’essentiel. Je vais lui transmettre les principes fondamentaux du bateau. Son talent et sa capacité d’adaptation feront le reste. Je lui présenterai les évolutions du bateau. Nous avons toute la saison pour monter en puissance, à commencer dès la Guyader Bermudes 1000 Race en mai. Notre planning est bien ventilé, bien étagé pour une prise en main graduelle et en douceur. Nous partirons sur la Transat Jacques Vabre sans pression, car après tout, les objectifs de Sam sont principalement en solitaire, avec le Vendée Globe pour but ultime. Il lui faut donc se qualifier. Je pense que nous serons « dans le coup » pour la Jacques Vabre. J’aime ce bateau, qui est exigeant, très engagé au portant et dans la brise. Je me réjouis d’apporter ma modeste pierre à l’ambitieux projet visionnaire de FOR PEOPLE AND PLANET. »

Recent Posts

See All

Comments


bottom of page