top of page
  • Writer's pictureUltim Boat

CNOSF demande à la FFV de revoir sa copie

La conciliation au CNOSF est sans appel, il faut que la FFV revoit sa décision du 10 janvier dans l'affaire Kévin Escoffier pour son comportement inapproprié. Cette fois Kévin Escoffier a été entendu, tout comme le président de la FFV Jean Luc Dénéchau et son juriste Charly Fiévre. Il y a deux éléments qui pose problème pour le conciliateur, la première est le non respect du principe de contradiction et la deuxième, les motivations de la décision prise par la FFV.

En aucun cas, le CNOSF et son conciliateur ne parle du fond de l'affaire.


Le conciliateur propose à la FFV de revoir sa décision, cette décision étant susceptible d'annulation devant des tribunaux civiles. La Fédération à maintenant 15 jours pour se décider ( à partir du 16 mars).




11 views0 comments

Recent Posts

See All

Comments


bottom of page