• UltimBoat

Sam Goodchild, sur Comme un Seul Homme

Avant d'intégrer le Spindrift racing pour la tentative de record sur le Trophée Jules Verne, Sam Goodchild a délaissé ces derniers temps, ses petits camarades du Team Phaedo.


On le retrouve aux côtés d'Eric Bellion, skipper de l'IMOCA60 Comme un Seul Homme 'l'ancien DCNS de Marc Thiercelin), dans sa phase finale de préparation à 40 jours du départ du Vendée Globe le 6 novembre prochain, depuis les Sables d'Olonne.


Au programme entraînement et dernières mise au point, avant le convoyage vers les Sables, où tous les concurrents de l'édition 2016, doivent être présents pour le 15 octobre prochain.


Les deux marins étaient co-skipper de Comme un Seul homme lors de la dernière transat Jacques Vabre.


Sam Goodchild : "Je navigue sur plein de bateaux donc j’essaie d’apprendre à Éric ce que je sais. J’ai une approche très technique. Je cherche à lui montrer où il peut prendre des risques et où il ne peut pas en prendre. Sur ces sessions, nous cherchons à trouver les limites. Naviguer en IMOCA est une chose mais il faut prendre la fatigue en compte. Il faut savoir faire les choses une fois fatigué, de nuit, de jour, etc…Il sait où il est, ce qu’il cherche. Ce n’est pas une grosse tête. Il y a deux ans, il n’avait jamais navigué en IMOCA ni en solitaire. Il a fait le maximum et n’a rien fait à moitié. Avec Sam*, nous sommes deux anglais de culture française. C’est une coïncidence, c’est arrivé comme ça. Il boit plus de thé que moi !".


* Sam Davies, qu'on ne présente plus et qui est partie prenante dans le projet de son conjoint Romain Attanasio sur FAMILLE MARY - ETAMINE DU LYS, embarque aussi dans la préparation d'Eric Bellion.




Photo : Comme un Seul Homme




53 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout