• Ultim Boat

Netflix avec Sam Goodchild !

La très bonne nouvelle du jour vient du côté de chez Sam Goodchild, dont le Class40 est en chantier d'optimisation et de vérification du côté de Portland en Grande Bretagne.


Sous la forme d'un clip vidéo d'une minute, sur le thème de la série TV, le marin Britannique dévoile son sponsor pour la Route du Rhum Destination Guadeloupe. Sam Goodchild et son équipe tapent fort, car ils ont réussi à embarquer le géant de l’audiovisuel Netflix dans la voile, ni plus ni moins ! Le tout à travers la série à succès inspirée de faits réels : Narcos Mexico.


Une juste récompense pour ce marin au palmarès déjà très long et qui a débuté sa préparation pour la Route du Rhum sur ses propres deniers et avec le soutien de Peter Harding le propriétaire du monocoque.

Sam Goodchild a débuté sa préparation dès février en Grande Bretagne, puis à Lorient, et un enchaînement de courses assez incroyable sans équivalent pour les concurrents de la Class40 qui seront sur la ligne de départ à St Malo le 4 novembre prochain. Sans oublier qu'en plus des différentes courses aux calendriers Français ou du RORC, il faut ajouter une transatlantique La Trinité / Newport sur Spindrift 2...


Ce partenariat explique que le bateau soit passé en début de saison d'une livrée bleu/blanc à blanc, puis lors de la dernière course au rouge vif. Une décoration originale.


Le bateau va pouvoir être soigné dans les moindres détails avant de rejoindre le port Malouin et ainsi permettre à son skipper de se présenter dans les meilleures conditions.


Sam Goodchild, skipper de Narco Mexico : "Ces dernières années, j’ai eu des opportunités intéressantes sur des projets en équipage qui m’ont permis d’apprendre énormément et d’acquérir un maximum d’expériences différentes, mais ce qui me stimule vraiment, c’est le solitaire. J’aime la compétition et l’aventure. Le solo offre l’équilibre parfait entre les deux. Trouver de solutions pour avancer plus vite, régler un problème technique… Quand on est seul, c’est galvanisant. Pour moi, c’était un bon début d’avoir un 40 pieds, mais évidemment pas suffisant. J’ai attaqué la saison avec la transat comme objectif mais ce n’était pas facile. Au moment où j’ai commencé à hésiter à tout annuler car je pensais que plus rien n’était possible, j’ai reçu un coup de fil et l’histoire a commencé. Grâce à ce partenaire, je vais pouvoir partir avec les moyens de mes ambitions avec des voiles neuves et un bateau encore plus fiable. Sur une traversée de l’Atlantique, en solitaire qui plus est, il y a une multitude de paramètres qui rentrent en compte : la vitesse, les choix stratégiques, le mental, la réussite… Le but du jeu sera évidemment de faire le moins d’erreurs possible. Moins que la concurrence en tous les cas. Aujourd’hui, je pars serein et clairement, même s’il s’agit de ma première transat en solitaire, je pars pour gagner parce que je suis un compétiteur. Et surtout, je ne veux avoir aucun regret à l’arrivée".


Toujours très bien placé depuis le début de saison, dans cette classe très disputée, Sam Goodchild fait parti des favoris pour un podium à Pointe à Pitre, reste à déterminer la marche...

Palmarès 2017 en Class40 :

2ème des 1000 milles des Sables

12ème de la Normandy Channel Race

2ème du Round The Island Race

3ème de la Cowes / Dinard

1er du Prologue de la Drheam Cup

4ème de la Drheam Cup

Abandon sur casse safran sur le Sevenstar Round Britain & Irland alors qu'il était 2ème

1er de la Cherbourg Race

13 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout