• Ultim Boat

Changement de parcours et de leader

A un peu plus de la mi course pour les leaders, qui est en fin de matinée Boris Herrmann sur SeaExplorer - YC de Monaco, de la Vendée Arctique Les Sables. Cette montée vers le grand Nord, laborieuse, qui après la tempête aura vu les concurrents se débattre dans les petits airs. Petits airs, prévus aussi sur les Açores, dans de grandes largeurs, qui sont à l'origine de la modification du parcours décidé par la direction de course. La révélation de la course, sera sans doute que les foilers de dernières génération, et dans une moindre mesure, ceux boostés (Initiatives Coeurs, SeaExplorer et MACSF), sont dans le coup au près et dans le petit temps.


Pour avoir une arrivée groupée, aux Sables d'Olonne, la bouée des Açores a été déplacée vers l'Est et le Nord. Se repositionnement supprime plus de 700 milles à la course.


Thomas Ruyant sur LinkedOut aura été le premier à franchir la marque Nord du parcours après 4 jours 20 h 11 min de course et parcourus 1581 milles à la moyenne de 13,6 noeuds . Mais surtout avoir coiffé les deux leaders (Charlie Dalin et Jérémy Beyou), sur le poteau dans les derniers milles.


Samantha Davies sur Initiatives Coeur, prend la 4ème place en 4 j 23 h 07 mn après avoir parcouru 1509 milles à la moyenne de 12,8 noeuds, suivie par Kévin Escoffier à la barre de son PRB, qui passe la marque en 4 j 23 h 13 mn après avoir parcouru 1551,4 milles à la moyenne de 12.4 noeuds. Va suivre Borris Herrmann sur SeaExplorer en 4 j 23 h 37 mn de course et 1541,3 milles parcourus à la moyenne de 12,9 noeuds.


Clarisse Crémer, sur Banque Populaire X aura mis 5 j 03 h 57 min de course pour franchir le point, après 1 455.7 milles nautique parcourus à la moyenne de 11.7 noeuds. Elle passe en 9ème position et toujours première du classement non officiel des non foilers. Clarisse Crémer qui est de mieux en mieux sur son bateau, (cf la vacation vidéo ci-dessous)

Photo : Fabrice Amédéo

Depuis, la tête de la course enchaîne de longs bords à haute vitesse, et le calme plat, qui ont pour conséquence un regroupement de la flotte, les 10 premier se tenant en 66 milles.

Rien n'est donc joué sur cette Vendée Arctique à 1300 milles de l'arrivée, prévue pour le 15 au matin.

La carto est ICI

Posts récents

Voir tout