• UltimBoat

Sam Davies abandonne

Sam Davies sur Initiatives Coeur a été à son tour victime d'une mauvaise rencontre avec un OFNI. Un impact très violent qui a envoyé voler Samantha Davies à l'intérieur de l'habitacle de son IMOCA60 la blessant légèrement aux côtes. Gros dégâts du côté de la structure qui retient la tête de quille, avec de l'eau qui a pénétré. Après avoir mis le cap au Nord, puis fait le point avec son équipe et les architectes, il était évident qu'il ne serait pas possible de poursuivre sa course. Avec une autorisation de naviguer jusqu'à 10 noeuds, Samantha Davies a rejoint en fin d'après-midi, Alex Thomson et son Hugo Boss sur les quai de Cap Town en Afrique du Sud.



Sam Davies a annoncé dans la journée, qu'elle souhaitait réparer et repartir hors course pour boucler son tour du Monde pour d'une part sauver le plus d'enfants possible à travers l'action mené autour du sponsoring de l'équipe et d'autre par pour renaviguer au plus vite, après avoir vraiment eu très peur de couler après l'impact.



Samantha Davies, skipper d'Initiatives Coeur : "Je suis soulagée d’être là après la violence de l’impact, la dureté de ce que j’ai tapé. Certes, il y a beaucoup de dégâts mais j’ai une super équipe et j’ai toutes les pièces, pour le team et pour les enfants à sauver. J’ai besoin de repartir pour me reconstruire".

"

En début de soirée, c'est Sébastien Simon sur Arkéa-Paprec qui rejoignait le port de Cap Town après avoir lui aussi heurté un OFNI sur un foil, ce qui a causé une voie d'eau. Abandon aussi pour le skipper vendéen.


Du côté de Boris Herrmann sur SeaExplorer-YC de Monaco 8ème actuellement, l'ensemble des problèmes et les conditions météo compliquées en ce moment et pour plusieurs jours dans le grand Sud, la consigne semble être de rester prudent pour le moment.


Boris Herrmann, skipper de SeaExplorer : "Le bateau ne va pas très vite mais parfois, ça veut aller trop vite, ça se lance dans des surfs trop violents. Il faut réapprendre à naviguer. C’est usant, long et mentalement, ce n’est pas facile".


Enfin Clarisse Crémer, sur Banque Populaire X grignote des places avec les abandons, Clarisse est 13ème, à son rythme, avec un bateau en parfait état. Toujours le long de la zone des glaces pour trouver du vent, avec au menu beaucoup de manoeuvres.


Clarisse Crémer, skipper de Banque Populaire X : "Je fais des empannages le long de la zone des glaces pour avoir du vent".


Devant à 1300 milles Charlie Dalin est aux commandes, devant Thomas Ruyant et Louis Burton qui étonne toujours autant. La tête de la flotte devrait être aux Kerguelen en tout début de semaine.


Au large des Kerguelen, ou devrait débarquer Kévin Escoffier, toujours à bord de Yes We Cam, en 6ème position et toujours aussi rapide Jean Le Cam. Après le débarquement, il sera temps pour le jury international d'annoncer les réparations pour le sauvetage. Un Jean Le Cam qui devrait, après cette décision, se retrouver sur le podium.

Posts récents

Voir tout