• UltimBoat

Le Bol d'Or Mirabaud pour Spindrift racing

Ils étaient 480 bateaux ce samedi matin sur la ligne de départ, devant le port de Genève, pour le départ de la 81ème édition du Bol d'Or Mirabaud.


Yann Guichard et son équipage à bord du LadyCat Power by Spindrift racing ont pris un très bon départ sur un lac calme et avec des petites risées. Très rapidement, les catamarans de la classe M1 ont pris les devants pour se diriger vers la barge du Bouveret toujours avec des vents relativement faibles.


Après 4 h 30 de course, LadyCat power by Spindrift racing passe en tête au Bouveret et commence à entamer son retour vers le petit lac. L'avance pour Yann Guichard et son équipage est assez confortable, car RealTeam, qui va démâter un peu plus tard, est à 35 min et Alinghi à plus de 50 minutes.


Mais le lac Léman étant le lac Léman, ces écarts ne veulent rien dire. Peu après le passage de la mi-parcours, le D35 modifié du Spindrift racing se retrouve sans vent et va se faire reprendre une grosse partie de son avance, le vent revenant par l'arrière.


La tempête


Au large d'Evian pour la tête de la course, une énorme tempête va s'abattre sur le lac, provoquant non seulement des dégâts sur la flotte mais aussi sur la ville de Genève. La Tribune de Genève parle d'une "tempête d'une rare violence" Real Team démâte, plusieurs multicoques chavire, on parle même de bateau qui aurait coulé. Mais à l'arrivée ce soir du vainqueur de cette 81ème édition, la casse se limite à du matériel.


Durant le passage du grain, la vitesse du vent est mesurée à 72 km/h avec une eau très agitée, les équipages font le dos rond. Une fois le grain passé, LadyCat power by Spindrift, toujours en tête, mais avec Comptoir Immo et Alignhi dans son sillage va alterner des passages à très hautes vitesses, puisqu'il est flashé à plus de 35 noeuds et d'autres beaucoup plus calmes à 2 noeuds. Yann Guichard et son équipage vont réussir à contrôler ses deux adversaires et rentrer sur le petit lac en tête. La descente vers la ligne d'arrivée à Genève va être stressante pour l'équipage du Spindrift racing, le vent va peu à peu disparaître. Mais LadyCat power by Spindrift racing, va rester en tête et franchir la ligne d'arrivée en vainqueur, après 10 h 37 min de course devant Comptoir Immo et Alinghi.


Pour rappel Dona Bertarelli n'était pas à la barre de son multicoque, dont ce sera la dernière course, car il sera remplacé par un multicoque volant comme tous les D35 la saison prochaine, à cause d'une fracture de fatigue à une jambe.


Yann Guichard, skipper du Spindrift racing : "C’est génial de finir l’histoire de Ladycat ainsi, avec une victoire sur le Bol d’Or. Et quelle victoire ! Quelle édition ! Nous avons été dans le match du début à la fin. On passe en tête Le Bouveret avec une belle avance jusqu’à ce que l’orage arrive. Un orage si puissant, si intense et si soudain qui ne nous a pas laissé le temps de prendre un ris. Dans le plus fort du grain c’était très chaud, nous avons mis la course entre parenthèse pendant une quinzaine de minutes. Le seul objectif à ce moment de la course était de ne pas chavirer et de ne pas casser de matériel pour pouvoir repartir de plus belle. A l’entrée du petit lac Ylliam Comptoir et Alinghi sont revenus très forts sur nous mais nous avons réussi à rester devant jusqu’à la ligne d’arrivée. C’est la beauté du Bol d’Or, ce n’est jamais fini avant le passage de ligne. Un grand bravo à toute l’équipe qui n’a rien lâché du début à la fin. Ils ont été incroyables et François a très bien tactiqué".


Quatrième victoire pour le Spindrift racing sur le Bol d'Or Mirabaud, après celles de 2010, 2014 et 2016


L'équipage du Spindrift racing :

Yann Guichard, barreur Xavier Revil, régleur de GV Christophe Espagnon, numéro 1 François Morvan, tacticien Jacques Guichard, régleur voile d’avant Matthieu Salomon, embraque

Posts récents

Voir tout