• Ultim Boat

LadyCat 6ème du Bol d'Or Mirabaud

Plus de 500 bateaux, plus de 3000 concurrents, sur la ligne de départ pour la 80ème édition du Bol d'Or Mirabaud ce samedi.


Du très petit temps sur tout le parcours pour les bateaux de têtes qui n'ont jamais dépassé les 10 noeuds...


Un très bon départ du LadyCat power by Spindrift racing de Dona Bertarelli. Le D35 coupe la ligne dans les 20 premiers et peu à peu, se porte en tête de la flotte dans la remontée du petit lac. Au Versoix après 45 min de course LadyCat power by Spindrift racing prend le commandement de la flotte et creuse un petit trou avec ses poursuivants.


L'entrée dans le grand lac se fera au bout de 2 h 15 de course à moins de 5 noeuds. Le team Spindrift racing est toujours en tête, un leadership que Dona Bertarelli et son équipage vont conserver jusqu'à Lausanne, atteinte après 4 heures sur l'eau. Au ralenti, LadyCat power by Spindrift racing se fait reprendre, puis passer par Ylliam Immobilier.


La grande majorité de la classe M1 en tête va faire le choix de rester le long de la rive côté Français, sauf LadyCat qui prendra l'option du centre du lac Léman. Une option qui va s'avérée catastrophique à la bouée du Bouveret, puis que c'est Phaedo² qui passe en tête après 6 h 53 de course. LadyCat power by Spindrift racing pointera lui en 10ème position après 8 h et 33 min de course.


Photo : Spindrift racing



Heureusement, tout n'est pas fini, car le vent est absent de ce côté du lac et cela va revenir petit à petit par l'arrière sur le retour vers Genève.

Peu avant le retour dans le petit lac, Dona Bertarelli a refait une grande partie de son retard sur la tête de la flotte, où l'on retrouve au contact Okalys avec Loïck Peyron, Alinghi, Safram, Phaedo².... Le retard est en effet passé de près de 5 milles à 1.2 milles ! Mais l'entrée dans le petit lac sera fatal aux derniers espoirs de victoire et de conserver définitivement le trophée. En restant le long de la rive Suisse, alors que la tête se décale au centre LadyCat restera scotché de longues minutes laissant s'envoler la victoire.


Au même moment, la tête de la course se livre une très belle bataille indécise jusqu'à la ligne et c'est finalement Mobimo qui s'impose devant Okalys avec Loïck Peyron à bord.


LadyCat power by Spindrift racing 9ème à l'entrée dans le petit lac prend la 6ème place en 14 h et 38 min de course.


Dona Bertarelli, skipper de LadyCat : "Le Bol d’Or a livré son verdict. Je félicite le vainqueur Mobimo. La course a été difficile pour les nerfs et même si le résultat espéré n’est pas au rendez-vous, nous sommes heureux d’avoir partagé cette édition avec toute notre équipe. Nous savons qu’à chaque édition beaucoup de bateaux peuvent prétendre à la victoire. Que du début jusqu’à la fin ce n’est jamais fini et que c’est une remise en question permanente tout au long du parcours surtout lors d'éditions peu ventées. C’est aussi ce qui fait sa beauté. Nous avons su tirer notre épingle du jeu un temps en étant en tête de la course. Cela n’a pas suffi, les cartes ont été régulièrement rebattues, c’est comme ça, cela fait partie du sport ! On aura encore de belles occasions de remporter un nouveau Bol d’Or."


Classement

1 Mobimo

2 Okalys Youth Project

3 Ylliam Comptoir Immobilier

4 Alinghi

5 Safram

6 LadyCat power by Spindrift racing

7 Orange Utan

8 Zen Too

9 Real Team

10 Phaedo²

13 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout