• Ultim Boat

La victoire sur la Final Rush et le championnat pour Sam Goodchild

En franchissant la ligne en début de soirée à Brest hier soir Sam Goodchild, Aymeric Chappellier et Sébastien Josse, sur l’Ocean Fifty Leyton s’imposent très largement sur la Final Rush du Pro Sailing Tour 2021. L’équipage premier sur la ligne de départ à Toulon, premier à la sortie de la rade de Toulon, premier au passage de Gibraltar, premier au cap Finistère et premier à Brest hier soir sur la ligne d’arrivée après 5 jours 10 heures 19 min et 38 sec à dominé ce quatrième épisode de la première saison du Pro Sailing Tour. Un sans faute sur les 2200 milles, pas une erreur de trajectoire, des vitesses incroyable au large du Cap Finistère, ou Leyton est à plus de 30 nœuds et creuse l’écart sur ses poursuivants.

Un sans faute sur la première saison du Pro Sailing Tour, puisque le Leyton Sailing Team de Sam Goodchild s’est aussi imposé sur les trois premiers épisodes, à Brest, La Rochelle et Gran Canaria. Les trois premiers épisodes étaient un mélange de courses au large, de parcours construits ou de courses en baies. Autant dire que la victoire est total pour la première saison sur les ex Multi50, devenus Ocean Fifty au début 2021. Il faut dire que le marin Britannique à fait, avec son équipe, tout ce qu’il fallait faire depuis la fin de l’année 2020 pour en arriver à ce résultat. Un gros chantier d’optimisation et de fiabilisation sur son trimaran (ex Ciela Village), des entraînements en baie de Quiberon et au large intenses et répétés avant le début de saison. Sans oublier le fait que Sam Goodchild a su s’entourer d’experts en multicoques océanique, que sont Thomas Coville, Sébastien Josse ou encore François Morvan.



Le programme du Leyton Sailing Team était aussi le seul à accueillir sur tous les épisodes des équipières à bord au-delà du programme mis en place avec le Mangata Project.


Félicitations à toute l’équipe pour cette magnifique première partie de saison avec 4 victoires en autant d’épreuve et le premier titre de champion du Pro Sailing Tour.



Sam Goodchild, skipper de Leyton : "Ce n’était pas toujours facile mais nous sommes contents. Nous avons eu toutes sortes de conditions… Nous avons sorti toutes les voiles plusieurs fois. Le travail avec l’équipe s’est super bien passé pendant toute la course. Aymeric a fait du super boulot sur la stratégie et la météo. Et Seb connaît très bien les multicoques et maîtrise la course au large. C’était super de pouvoir apprendre de lui. C’était vraiment 5 jours parfaits. Nous sommes très contents d’avoir gagné. La saison s’est passée beaucoup mieux que ce que nous pouvions espérer. C’est génial ! On est trois à bord mais il y a beaucoup plus de personnes impliquées pour que le projet fonctionne. C’est super de pouvoir partager cette arrivée et cette victoire. Le prochain gros objectif sera de gagner la Transat Jacques Vabre à bord de Leyton en double avec Aymeric !".



Aymeric Chappellier, équipier de Leyton et directeur du Leyton Sailing Team : "Nous sommes ravis d’être ici à Brest et que le bateau soit en un seul morceau. Je tiens à féliciter notre équipe technique qui a vraiment fait du bon boulot, nous n’avons rien cassé. L’équipe était vraiment géniale avec Sam et Sébastien, nous étions vraiment un trio de choc ! Dans une bonne ambiance et la bonne humeur, il n’y a jamais eu un mot plus haut que l’autre et cela même dans les moments de pression. C’était vraiment un grand bonheur".



Sébastien Josse, équipier de Leyton : "C’était une course intense, nous avons eu des conditions très variées. Une super découverte de l’Ocean Fifty, et de Sam et d’Aymeric. Nous avons passé 5 jours dans une super ambiance, Aymeric et Sam se connaissent très bien, je trouve qu’ils sont très rodés. Pour avoir navigué en mai dernier avec eux, on voit qu’aujourd’hui c’est une autre dimension, ils ont confiance dans leur bateau et dans leur binôme. Ils ont su faire évoluer le bateau et trouver les manettes pour faire le grand chelem en remportant toutes les étapes. Ils sont armés pour la Transat Jacques Vabre, je ne suis pas inquiet pour eux. Je leur souhaite le meilleur !".


Le seul problème, la couverture médiatique choisie par l’organisation du Pro Sailing Tour dans sa globalité. En espérant que la copie soit revue pour la deuxième saison…


Après le convoyage retour au port d’attache, qui pourrait bien être Lorient pour la suite du programme, quelques jours de vacances bien méritées, il faudra préparer le bateau pour la prochaine échéance. Une échéance ou le duo Sam Goodchild / Aymeric Chappellier feront figure de grands favoris début novembre sur la ligne de départ de la Transat Jacques Vabre Normandie Le Havre dans la catégorie des multicoques de 50 pieds.

Posts récents

Voir tout