• UltimBoat

Grand Prix Atlantique pour Spindrift White


tn_DSC_0130.JPG

Troisième et dernier jour de régate pour les 24 Diam 24 OD présents au Grand Prix Atlantique à Pornichet. Au programme de cette dernière journée des parcours techniques en baie au nombre de trois pour chacun des deux groupes.


La flotte a été divisée en deux, en fonction du classement général de la veille. Les conditions météo sont bien différentes de samedi. Du vent à plus de 20 nœuds et qui va monter jusqu’à 25 nœuds. Une mer plate puis agitée.


Les 12 premiers dans le Groupe Or, on y retrouve : Groupama, West Courtage, Spindrift White et Black, Combiwest, Radio Vinci Autoroutes, Votre Plus Long Périple, Macif, Armor Lux Comptoir de la Mer, Dynamique Voile, Vannes Agglo Golf du Morbihan et Banque Populaire.

Les 12 suivants dans le Groupe Argent : Courrier Choc, PRB, Made in Midi, Ramouna, Sodebo, Grandeur Nature Véranda, Cheminé Poujoulat, Prince de Bretagne, 30 Corsaires, Agrival, GDF Suez et Oman. PRB présent ce matin, l’équipe dont le flotteur a été coupé hier, lors d’une collision avec Oman Sail, a récupéré un flotteur de rechange qu’il possédait pour être de nouveau sur l’eau ce matin !


Dans le Groupe Or, la bataille a fait rage entre les Spindrift Black, Spindrift White et Groupama pour le podium, avec une victoire pour Groupama 24 et une pour Spindrift Black de Yann Guichard. La troisième manche revenant à Dynamique Voile qui réussit un super week-end. Banque Populaire est obligé d’abandonné suite à la casse de son safran lors d’une collision avec un bateau des arbitres.

Dans le Groupe Argent, c’est Kito de Pavant et son Made in Midi qui s’impose à deux reprises et fini 3ème sur l’autre manche. Oman abandonne la 1ère manche, 5ème de la 2ème et 3ème de la troisième. Sodebo et Prince de Bretagne sont à chaque fois en milieu de classement. Le fait marquant, le premier chavirage en course pour un Diam 24. C’est GDF Suez qui l’inaugure. Aussitôt remis à l’endroit, il est au départ de la manche suivante. Le Comité de Course obligeant les concurrents à prendre un ris.


Carton plein pour Spindrift Racing


Après le Spi Ouest France, c’est le Grand Prix Atlantique qui revient au team Spindrift Racing, mais c’est Yann Guichard qui s’impose cette fois. Les deux bateaux sont sur le podium (1er et 3ème), seul Groupama 24 de Pierre Pennec arrive à suivre.




Satisfactions, surprises et déceptions


Voir les teams Groupama 24, Spindrift avec ses deux bateaux, West Courtage, Combiwest dans le Groupe Or n’est pas une surprise, voir Macif et Banque Populaire pour leur première sortie montrent qu’ils ont travaillé, mais il y avait peu de doute la dessus. Par contre surprise de voir Armor Lux, Vannes Agglo Golfr du Morbihan et encore plus Dynamique Voile, les jeunes vendéens, dont le projet n’est pas encore intégralement financé à ce jour. Du côté des déceptions Sodebo, Prince de Bretagne et dans une moindre mesure Oman Sail. Bien qu’il faut relativiser les choses avec les disqualifications et les abandons sur problèmes matériels.


Casse


Comme au Spi, la casse a été présente et très pénalisante. Une nouvelle fois, le Tour de France se gagnera en mer, mais pourra aussi se perdre à terre. Il faudra du matériel de rechange, beaucoup, des flotteurs comme PRB ? Et une bonne équipe technique…



Yann Guichard skipper Spindrift White : "Le bilan pour l’écurie est très positif car nos deux bateaux sont sur le podium. C’est mieux qu’au Spi Ouest-France donc c’est la preuve qu’on a encore progressé. Maintenant, il y a encore du chemin à parcourir mais on va commencer par apprécier cette belle victoire car on a bien navigué du premier jour au dernier jour. On a pris manche après manche. Nous avions avant tout des objectifs de travail sur cette régate puisque c’était la première occasion d’avoir le même format que celui qu’on retrouvera sur le Tour de France à la Voile. En plus on gagne, c’est donc fantastique. Aujourd’hui c’était physique, stressant, le départ était encore plus important que sur un parcours normal mais les gars ont fait un super boulot, ils maitrisent parfaitement le bateau. J’apprécie énormément ce type de format. Les manches durent 20 minutes, il a beaucoup de contact, et la moindre mauvaise manœuvre est rédhibitoire. Nous n’avons pas le droit à l’erreur. Pour le Tour de France à la Voile nous serons un groupe de 5-6 personnes à tourner sur le Diam 24. Nous avons une écurie avec des gens compétents, des talents, et c’est ça qui fait la force de Spindrift".


Xavier Revil skipper de Spindrift Black : "Sur l’ensemble du Grand Prix Atlantique, le bilan est positif car nous étions dans une nouvelle configuration avec un nouvel équipage, et nous étions dans un objectif de travail. Faire un podium avec un équipage qui n’a jamais navigué ensemble, c’est super. Pour la suite, il faut que nous travaillons les petits détails qui font que nous perdons notre deuxième place aujourd’hui dans les 50 derniers mètres, à cause d’une erreur que nous n’avons pas le droit de faire sur ce type de bateaux : le bout d’enrouleur de gennaker était mal bloqué dans le taquet, celui-ci s’est alors déroulé à cause du vent, nous faisant perdre de la vitesse. On perd une place sur la manche qui nous coûte également une place au général. C’est le jeu mais ça fait mal, d’autant plus que nous avons été deuxième pendant tout le championnat. On est un peu déçu pour aujourd’hui mais nous sommes quand même très satisfaits de nos résultats sur l’ensemble des régates, et on voit bien qu’on travaille dans le bon sens pour notre objectif final qui est de gagner le Tour de France à la Voile".


Classement général du Grand Prix Atlantique 2015 :

Groupe OR

– Spindrift White (Yann Guichard) : 23 pts – Groupama (Pierre Pennec) : 32 pts – Spindrift Black (Xavier Revil) : 32 pts – Vannes Agglo Golfe du Morbihan (Matthieu Salomon) : 39 pts – CombiWest (Frédéric Guilmin) : 44 pts – West Courtage Ecole Navale (Simon Moriceau) : 51 pts – Macif (François Gabart) : 63 pts – Votre Plus Long Périple (Loïc Fequet) : 63 pts – Armor Lux – Comptoir de la Mer (Erwan Tabarly) : 66 pts – Dynamique Voile (Emeric Dary) : 68 pts – Radio Vinci Autoroutes (Jean-Baptiste Gellée) : 69 pts – Banque Populaire (Armel Le Cléac’h) : 76 pts

Groupe Argent

– Made in Midi (Kito de Pavant) : 52 pts – PRB (Vincent Riou) : 61 pts – Grandeur Nature Vérandas (Frédéric Duthil) : 66 pts – Courrier Choc (Pierre-Loïc Berthet) : 66 pts – Sodebo (Daniel Souben) : 69 pts – Oman Sail (Sidney Gavignet) : 72 pts – Ramouna (Charles Hainneville) : 72 pts – GDF SUEZ (Sébastien Rogues) : 75 pts – Prince de Bretagne (Lionel Lemonchois) : 85 pts – Agrival (Pauline Chalaux) : 94 pts – 30 Corsaires (Alexia Barrier) : 97 pts – Cheminées Poujoulat (Barnard Stamm) : 97 pts


Posts récents

Voir tout